Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • La langue française est riche d'expressions comportant un nom de fruit. Mais que signifient-elles au juste ? Quelle est leur origine ? Une cinquantaine d'entre elles sont explicitées dans ce petit livre illustré d'autant de dessins. Par exemple :Sucrez-vous les fraises ? Qui veut se délecter de fraises au sucre sait qu'il lui faudra secouer le sucrier au-dessus de sa coupelle. Un geste qui rappelle celui qui agite les membres de personnes, généralement âgées (d'où le sens de gâteux), atteintes d'une maladie qui provoque des tremblements incontrôlés. À l'origine, c'est Louis Ferdinand Céline qui, en 1936, a utilisé sucrer pour désigner les tremblements d'un ivrogne. En 1940, Francis Ambrière, dans Les Grandes Vacances, a rajouté le mot fraises pour évoquer des tremblements séniles. La locution est ainsi passée à la postérité.De la même façon sont explicitées des expressions telles : Être bonne poire. Avoir la pêche. Tomber dans les pommes. Compter pour des prunes. Ramener sa fraise. Être bourré comme un coing. Entre la poire et le fromage. Des nèfles ! Avoir la guigne. Être mi-figue mi-raisin. La cerise sur le gâteau...

empty