Littérature générale

  • En voiture Simone, tu vas te faire appeler Arthur, Être Raymond, pleurer comme une madeleine, le coup du père François...
    La liste est longue !

    Raoul, Marcel, Jeanne, Pascal et les autres ont investi depuis des lustres nos expressions favorites ! Devenues pour la plupart des grands classiques, ces expressions font notre bonheur quotidien et illustrent la richesse de notre belle langue française.

    À l'opposé de ces classiques indémodables, certaines expressions sont tombées en désuétude alors que les prénoms qui les composent sont plus que jamais à la mode. Savez-vous par exemple ce que signifie Faire son joseph ou bien encore Avaler le Gaspard ?

    Loin de se contenter de se glisser dans nos objets familiers (une maryse, un marcel) et dans nos patronymes (Gérard Philippe, la mère Michel, Édouard Philippe, Xavier Bertrand), les prénoms règnent sur nos expressions populaires mais aussi sur nos proverbes et dictons.

    Il est temps de connaître sur le bout des doigts toutes ces formulations, et plus encore d'en découvrir les origines parfois très surprenantes !

    Sylvie Brunet nous aide à remonter le temps en menant une enquête sérieuse pour mettre au jour les sources de ces trésors culturels.

  • Les mots du sexe

    Agnès Pierron

    Avoir l'abricot en folie, S'astiquer les cuivres façon grand hôtel, Faire partie de la bande à Ripolin, Mettre une fausse barbe... Autant de métaphores, artisanales, animalières, florales, militaires ou religieuses, qui font, de manière détournée mais toujours évocatrice, toute la sensualité du vocabulaire érotique. Les mots peuvent être à double sens et laisser planer une équivoque souvent savoureuse. L'auteur de ce Bouquin des mots du sexe montre à la fois la pérennité et l'évolution à travers les âges de certaines de ces images. Ainsi, le célèbre café du pauvre d'Alphonse Boudard rejoint ce que le XVe siècle appelait les pauvretés - les parties dites honteuses. Au XVIe siècle, la pauvreté de Dieu, c'était le sexe de l'homme ou de la femme. Au siècle suivant, faire la pauvreté, c'était coïter. Tous les styles sont ici représentés, du plus sophistiqué (le manche de corail, le rubis cabochon) au plus argotique (tutoyer le pontife) en passant par des formulations plus mystérieuses encore (prendre les chemins de Fatima, faire le coup du macaron, soutirer une femme au caramel). On ne saurait mieux démontrer la diversité et l'originalité de ces " mots du sexe ", souvent méconnus, toujours drôles, étonnants, aussi inépuisables que l'imagination même des hommes.


  • Swag, zoulette, noob, tcherno et autres gamoss... Késako ?
    Les cités ont, à travers leur langage de la " street ", enrichi la langue française de centaines de mots et expressions ces trente dernières années. Et il y a fort à parier qu'une partie des expressions nouvelles présentées dans ce petit livre traversera peut-être le boulevard périphérique ces prochains mois ou ces prochaines années pour entrer dans le langage courant, donc dans la bouche de Monsieur et Madame Tout-le-Monde!
    Présenté par grands chapitres thématiques (les mots venus d'ailleurs, tour de France des expressions des cités, le langage des caillera, ma vie dans la téci, l'argot des rappeurs, etc.), le lecteur découvrira pour chaque mot sa définition, son étymologie (quand elle est connue), mais aussi une phrase type (drôle et décalée) dans laquelle il est utilisé (et même associé à d'autres mots ou d'autres expressions des quartiers) suivie d'une traduction dans un français compréhensible de tout le monde.

  • Jean Maillet connaît ses classiques ! Il part à la recherche des origines parfois surprenantes des

    expressions préférées de nos grands-mères. Celles qui ont bercé notre enfance et qui nous charment encore aujourd'hui par leur désuétude et leur originalité.

    Ethnologue de la langue française, il mène l'enquête au fil des pages pour nous révéler ce

    qu'était un patachon, un as de pique ou de la gnognotte. Malicieuses, imagées, ces expressions

    sans âge font encore notre bonheur quotidien et témoignent de la richesse de notre langue.

    Jean Maillet nous offre ainsi un merveilleux voyage dans l'histoire populaire du français !

  • Rendez à César ce qui lui appartient !
    Errare humanum est...Connaissez-vous l'origine des mots " amphitryon ", " colosse " ou " médusé "? Des expressions urbi et orbi, carpe diem ou in vino veritas ? Savez-vous pourquoi la Macédoine à la géographie morcelée a pu donner son nom à un plat de légumes ? Les navigateurs en détresse sauvés par le déclenchement de leur balise Argos sont-ils conscients de la fière chandelle qu'ils doivent aux cent yeux d'Argus, bon géant de la mythologie ? En ce début du XXIe siècle, on a souvent oublié ? et c'est humain, errare humanum est ? dans quelles circonstances ces mots, citations et autres expressions ont vu le jour. Récréatif et éclectique, ce petit livre vous présente de A à Z, des écuries d'Augias au vulgum pecus, un choix de citations, locutions et autres maximes grecques et latines, pour rafraîchir vos souvenirs... et rendre à César ce qui lui appartient !

  • Les expressions de nos grands-mères sont bien souvent les plus savoureuses... mais d'où viennent-elles ? Jean Maillet connaît ses classiques ! Cet ethnologue de la langue française, enquêteur obstiné, est parti sur les traces de nos expressions françaises les plus désuètes et les plus charmantes pour nous en délivrer l'origine parfois très surprenante. Notre commissaire de la langue française mène l'enquête au fil des pages pour nous révéler ce qu'était un patachon, un as de pique ou de la gnognotte. Un voyage imagé dans le parler savoureux de nos aïeuls !

  • D'oú viennent les expressions "Être une bonne poire", "Les doigts dans le nez", "Passer l'arme à gauche" ... Découvrez l'origine de nos fameuses expressions françaises et leurs éthymologies.

empty