Éditions de l'épée

  • Sélection du prix Landerneau Polar 2020
    Effrayant, troublant, ténébreux, ainsi va le monde selon Hanah Baxter
    De retour à New York, la célèbre profileuse Hanah Baxter espérait reprendre le cours d'une vie normale, ou presque... Mais on n'échappe pas à son destin, encore moins à son passé, et celui d'Hanah est peuplé de démons. Baxter fait l'objet d'un mandat d'arrêt international, accusée d'un meurtre commis vingt ans auparavant, celui de son mentor, Anton Vifkin.
    Rapatriée en Belgique, Hanah accepte de collaborer avec le commissaire Peeters, chargé de rouvrir l'enquête. La découverte d'un homme dévoré par des pit-bulls en pleine forêt de Seignes les lance sur la piste d'un manoir qui semble étrangement familier à Baxter. Elle est déjà venue ici, du temps de Vifkin.
    Tandis qu'Hanah et Peeters se débattent en plein mystère, quelqu'un les guette. Un tueur redoutable, à qui il reste une dernière balle passée à l'or fin, la balle qui aurait dû atteindre Hanah vingt ans plus tôt...
    Née en 1967 d'un père français et d'une mère serbe, Sonja Delzongle a grandi, riche de deux cultures. Diplômée de l'école des Beaux-Arts de Dijon, elle expose pendant une quinzaine d'années puis devient journaliste en presse écrite à Lyon, où elle vit toujours. Elle se consacre aujourd'hui exclusivement à l'écriture.

  • Après le best-seller Les Refuges, Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019

    Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s'élèvent de belles demeures de pierre entourées de palmiers, de flamboyants et d'arbres orchidées.
    C'est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre.
    Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de « crimes vaudous ».
    Pourtant l'inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition.
    Sur cette île, la corruption et le trafic d'enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts.
    Simon sait avec certitude que ces crimes sont l'oeuvre d'un être de chair et de sang.
    Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ».
    Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu'ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux...
    Né en 1976, Jérôme Loubry a publié Les Chiens de Détroit, Prix Plume libre d'Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre, « un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant » selon Le Parisien.
    Son troisième roman, Les Refuges, a remporté le Prix Cognac 2019 du meilleur roman francophone et le Grand Prix de l'Iris Noir Bruxelles 2019.

  • Les refuges

    Jérôme Loubry

    Plume Libre : "Un énorme coup de coeur !" Culturez-moi : "Une claque monumentale !" Mes évasions livresques : "Une véritable pépite ! " Sangpages : "Ni plus ni moins le meilleur thriller psychologique que j'aie jamais lu..." Froggy's delight : "L'atmosphère et la tension psychologique qui se dégagent de l'ouvrage sont incroyables ! "
    Bref, LES REFUGES, c'est LE thriller dont tout le monde parle, et il a reçu le Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019 et le Grand Prix de l'Iris Noir Bruxelles 2019
    Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d'aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
    Lorsqu'elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d'habitants âgés organisés en quasi autarcie.
    Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l'image que Sandrine en a.
    Pourtant, l'atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret.
    Quelque chose ou quelqu'un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d'entre eux ne quitte-t-il jamais l'île ?
    Qu'est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
    Qui était vraiment sa grand-mère ?
    Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d'un sang qui n'est pas le sien...
    Emotion, profondeur, angoisse...
    Un nouveau superbe thriller par l'auteur du Douzième Chapitre et des Chiens de Détroit
    Né en 1976, Jérôme Loubry a publié Les Chiens de Détroit, lauréat du Prix Plume libre d'Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre, « un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant », selon Le Parisien.

  • Le nouveau coup de maître de l'auteur du best-seller Les Refuges !

    Novembre 2021. Julien Perrault vient d'être nommé chef de la police de Montmorts, village isolé desservi par une unique route.
    Alors qu'il s'imaginait atterrir au bout du monde, il découvre un endroit cossu, aux rues d'une propreté immaculée, et équipé d'un système de surveillance dernier cri.
    Mais quelque chose détonne dans cette atmosphère trop calme. Est-ce la silhouette menaçante de la montagne des Morts qui surplombe le village ?
    Les voix et les superstitions qui hantent les habitants ? Les décès violents qui jalonnent l'histoire des lieux ?
    Dans la lignée des Refuges, un thriller stupéfiant à la construction aussi originale qu'habile, qui vous fera douter de vos certitudes à chaque page.
    Né en 1976, Jérôme Loubry a publié Les Chiens de Détroit, Prix Plume libre d'Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre, « un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant » selon Le Parisien.
    Son troisième roman, Les Refuges, a remporté le Prix Cognac 2019.


  • Humain, animal, pour survivre ils iront au bout d'eux-mêmes.
    Un roman sauvage et puissant.
    Dans l'obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre.
    Elle sait qu'elle ne devrait pas s'en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers la grande ville où ils pourront se cacher.
    Vingt ans plus tard, dans une autre forêt, au milieu des volcans du Kamtchatka, débarque un groupe de chasseurs.
    Parmi eux, Lior, une Française. Comment cette jeune femme peut-elle être aussi exaltée par la chasse, voilà un mystère que son mari, qui l'adore, n'a jamais résolu.
    Quand elle chasse, le regard de Lior tourne à l'étrange, son pas devient souple. Elle semble partie prenante de la nature, douée d'un flair affûté, dangereuse.
    Elle a quelque chose d'animal. Cette fois, guidés par un vieil homme à la parole rare, Lior et les autres sont lancés sur les traces d'un ours.
    Un ours qui les a repérés, bien sûr. Et qui va entraîner Lior bien au-delà de ses limites, la forçant à affronter enfin la vérité sur elle-même.
    Humain, animal, les rôles se brouillent et les idées préconçues tombent dans ce grand roman où la nature tient toute la place.


  • Prix Ligue de L'Imaginaire-Cultura 2019 et Prix du Polar des Petits Mots des Libraires 2020
    Surtout, ne vous fiez pas à vos souvenirs !

    Janvier 1980, à l'Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Joshua Auberson, agent de sécurité, enquête sur la disparition d'une jeune cliente, avec un sentiment d'étrangeté.
    Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu'il perd conscience...
    ... et revient à lui dans une chambre d'hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma.
    Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n'est pas agent de sécurité, il est flic, et l'Avalanche Hôtel n'est plus qu'une carcasse vide depuis bien longtemps.
    Tout cela n'était qu'un rêve dû au coma.
    Un rêve, vraiment ?

  • - 50%


    " Un univers hors du temps, un thriller inoubliable. " Marina Carrère d'Encausse

    Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un oeil énorme, globuleux, fixe le ciel.
    On peut y lire une peur intense.
    C'est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un boeuf musqué pris dans la glace.
    Puis un autre, et encore un autre.
    Autour d'eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière.
    Pour comprendre l'origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, une spécialiste de ces phénomènes.
    Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s'immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland.
    Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.

    Rencontrant un succès grandissant auprès du public, Boréal a reçu le Prix des lecteurs du festival Polar de Villeneuve-lez-Avignon, et le Prix des Mines noires 2019.


  • Après le grand succès de son précédent roman, BOREAL, le nouveau Sonja Delzongle !

    "Sonja Delzongle pousse là où l'on ne s'y attend pas les curseurs de la noirceur humaine. Réfrigérant et époustouflant." Madame Figaro, à propos de Boréal
    Il y a quarante ans, le petit Jan Kosta, trois ans, a été l'un des rares survivants de la terrible catastrophe de Zavoï.
    Lors d'un gigantesque glissement de terrain, ce village des Balkans a été littéralement englouti sous des torrents de boue.
    Sauvé par son chien qui l'a traîné, inconscient, hors de l'eau fangeuse, Jan a perdu toute sa famille.
    Devenu hydrogéologue, Jan reçoit un coup de fil alarmé d'un ami ingénieur.
    Il se passe des choses étranges dans et autour de la centrale construite sur les flancs de la montagne de son enfance.
    Les gens ont des comportements imprévisibles, parfois violents.
    Les moines du monastère voisin ont tous disparu, et les bâtiments délaissés accueillent désormais un institut psychiatrique.
    Vladimir demande à Jan de venir étudier les faits.
    Que le mal vienne de la centrale, de la montagne ou des hommes, si un nouveau drame est sur le point de se produire,
    seul un survivant de Zavoï aura une chance de pouvoir tout arrêter.

  • Une petite barque, seule sur l'océan en furie.
    Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots.
    Un combat inouï pour la survie d'une famille.
    Il y a six jours, un volcan s'est effondré dans l'océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et soeurs.
    Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n'y a plus qu'une étendue d'eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage.
    Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île.
    Et l'eau recommence à monter.Les parents comprennent qu'il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l'aide. Mais sur leur barque, il n'y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
    Une histoire terrifiante qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais. Et aussi un roman bouleversant qui raconte la résilience, l'amour, et tous ces liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.

  • Solitudes

    Niko Tackian

    Après Avalanche Hôtel, ne manquez pas le nouveau thriller de Niko Tackian
    "Voilà un très bon, un excellent Tackian, aux protagonistes profonds et solidement construits" Actualitté
    Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l'a laissé totalement amnésique.
    Depuis, il s'est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu'elles vous égarent en deux pas.
    Alors qu'une tempête de neige s'abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu'à « l'arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l'immensité blanche.
    Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d'Élie.
    LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION, IL EN EST CERTAIN.
    ET IL EST TERRIFIÉ.
    Romancier, scénariste et réalisateur, NIKO TACKIAN a notamment créé avec Franck Thilliez la série ALEX HUGO pour France 2, qui demeure en tête de toutes les audiences. Son premier roman, paru en 2015, a reçu le Prix Polar du public des bibliothèques au Festival Polar de Cognac. Son thriller best-seller Avalanche Hôtel a reçu le Prix Ligue de L'Imaginaire-Cultura 2019.

  • Le Figaro Magazine, Philippe Blanchet : "Cet excellent captivity thriller (comme disent les Américains) rappelle les classiques du genre et le Misery de Stephen King."
    Gérard Collard, Le magazine de la Santé : "Vous n'allez plus jamais voir les vieillards de la même façon!"
    4deCouv, F. Fontès : "Une fois commencé, il devient très difficile de reposer le livre (...). Armez-vous de nerfs d'acier pour entreprendre la lecture d'un premier roman implacable."
    Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s'appelle Theo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.
    Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.
    Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d'où toute humanité a disparu ?
    Un premier roman d'une intensité stupéfiante, révélation d'un nouveau nom du thriller français
    Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l'université de Nanterre et ses chevaux dans le Morvan. Des noeuds d'acier, son premier roman, a reçu le Grand Prix de littérature policière 2013.

  • La presse en parle...
    L'Express : "Cette sombre histoire émeut grâce à ses remarquables portraits de femmes luttant contre la misère."
    Michel Dufranne RTBF : "C'est un roman qui remue les tripes. Une claque d'humanité. Bref c'est un petit bijou. J'adore !"
    Télérama : "Ce livre a une vraie puissance de feu. Elle a beaucoup de talent Sandrine Collette"
    Il a suffi d'une fois. Une seule mauvaise décision, partir, suivre un homme à Paris. Moe n'avait que vingt ans. Six ans après, hagarde, épuisée, avec pour unique trésor un nourrisson qui l'accroche à la vie, elle est amenée de force dans un centre d'accueil pour déshérités, surnommé « la Casse ».
    La Casse, c'est une ville de miséreux logés dans des carcasses de voitures brisées et posées sur cales, des rues entières bordées d'automobiles embouties.
    Chaque épave est attribuée à une personne. Pour Moe, ce sera une 306 grise. Plus de sièges arrière, deux couvertures, et voilà leur logement, à elle et au petit. Un désespoir.
    Et puis, au milieu de l'effondrement de sa vie, un coup de chance, enfin : dans sa ruelle, cinq femmes s'épaulent pour affronter ensemble la violence et la noirceur du quartier.
    Elles vont adopter Moe et son fils. Il y a là Ada, la vieille, puissante parce qu'elle sait les secrets des herbes, Jaja la guerrière, Poule la survivante, Marie-Thé la douce, et Nini, celle qui veut quand même être jolie et danser.
    Leur force, c'est leur cohésion, leur entraide, leur lucidité. Si une seule y croit encore, alors il leur reste à toutes une chance de s'en sortir. Mais à quel prix ?

    Après le magistral Il reste la poussière, Prix Landerneau Polar 2016, Sandrine Collette nous livre un roman bouleversant, planté dans le décor dantesque de la Casse.

  • Dust

    Sonja Delzongle

    Prix ANGUILLE SOUS ROCHE 2015
    "un roman à lire d'urgence", Yann Plougastel, Le Monde
    "C'est un polar, mais ce n'est pas qu'un polar." Gérard Collard, Le coup de coeur des libraires LCI
    2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s'amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d'une longue série.
    2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans.
    Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s'emparer des deux enquêtes. Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l'envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions. Mais elle ne s'attend pas à ce qu'elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d'albinos vont l'emmener très loin dans les profondeurs du mal.
    Un thriller français d'une force rare, un vrai coup de poing!

  • // Prix Landerneau Polar 2016 //
    La presse en parle...
    L'EXPRESS : "Cette femme a un don. Le don de se fondre dans des terres inconnues et inhospitalières, et d'en faire émerger, comme par magie, les aspérités les plus rugueuses et les beautés les plus cachées."
    LIRE : " Une mécanique implacable sur la cruauté et la rédemption, à l'écriture tout en sécheresse."
    ELLE : "La confirmation"
    FRANCE INTER : "Une des romancières les plus accomplies de la littérature noire."
    Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l'un à l'autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d'épineux.
    Cet enfant, c'est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l'a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d'une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.
    Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d'immenses domaines, l'espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l'étau de terreur et de violence qui l'enchaîne à cette famille ?
    Avec ce quatrième roman, sombre, planté dans une nature hostile et sublime, Sandrine Collette explore une relation familiale terrible, et la rédemption, possible ou non, d'un enfant qui a gardé son humanité. Depuis Des Noeuds d'acier, Grand Prix de littérature policière, l'auteur « confirme avec éclat qu'elle a tout d'une romancière accomplie. » (François Busnel, L'EXPRESS)


  • Dans ce thriller paru pour la première fois en 2011, et entièrement revu aujourd'hui, Sonja Delzongle montrait déjà tout son talent pour les atmosphères terrifiantes et les personnages ambigus...
    Audrey Grimaud, journaliste, est envoyée sur les lieux d'un incendie criminel ayant fait sept victimes.
    Dans ce hameau ravagé par les flammes réside une communauté de Purs qui a choisi de vivre à l'écart du monde moderne.
    Audrey connaît bien l'endroit : ses grands-parents faisaient partie de cette congrégation mystérieuse.
    Peu à peu, des épisodes troubles de son enfance remontent à la surface. Des disparitions suspectes, d'étranges accidents qui ont émaillé ses séjours là-bas.
    Et une figure sinistre lui revient en mémoire : L'Empailleur, un meurtrier d'une cruauté inouïe dont l'identité n'a jamais été découverte.
    Au risque d'y laisser sa vie et sa raison, Audrey décide d'explorer les secrets enfouis dans les ruines fumantes du hameau...

  • Après Des noeuds d'acier, grand prix de littérature policière, et Un vent de cendres, le nouveau Sandrine Collette !
    Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s'apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le regardant.
    A des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l'effort. Leur cordée a l'air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches...
    Lou l'ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c'est pour leur propre survie qu'ils vont devoir lutter.
    Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ?
    À propos des précédents romans :
    " Avec un premier roman très maîtrisé à vous glacer le sang, Sandrine Collette frappe très fort. C'est cru et cruel, et surtout très bien écrit."
    Françoise Monnet, LE PROGRÈS
    " Collette joue avec les codes du thriller et du conte de fées comme si Charles Perrault rencontrait Patricia Highsmith."
    Christine Ferniot, TELERAMA
    SANDRINE COLLETTE est née en 1970. Elle partage sa vie entre l'écriture et ses chevaux dans le Morvan. Depuis Des noeuds d'acier, son premier roman, qui a reçu le Grand prix de littérature policière 2013, ses thrillers qui parlent de peur et de survie rencontrent un grand succès.

  • - 50%

    « Un polar complètement dingue, angoissant, terriblement prenant » Le Parisien/Aujourd'hui.

    Et si un manuscrit anonyme racontait une nouvelle version de votre pire souvenir d'enfance...
    Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l'océan, dans le centre de vacances appartenant à l'employeur de leurs parents.
    Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables.
    Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.
    30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur.
    Depuis le drame, ils n'ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe.
    À l'intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l'affaire...

    « Angoissant et passionnant ! » Caroline Vallat, Fnac Rosny 2


    Prix du polar de Moustiers 2018 et Prix Mauves en noir 2019


    Jérôme Loubry est né en 1976 à Saint-Amand-Montrond. Il a d'abord travaillé à l'étranger et voyagé tout en écrivant des nouvelles.
    Désormais installé en Provence, il a publié en 2017 son premier roman, Les Chiens de Détroit, lauréat du prix Plume libre d'Argent 2018.

  • Toxique

    Niko Tackian

    ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES, ELLE N'ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE, ELLE POURSUIT UN BUT.
    ELLE EST TOXIQUE.
    Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d'une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau.
    Dans ce Paris meurtri par les attentats de l'hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
    À première vue, l'affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît.

    « C'est émouvant, c'est palpitant » Gérard COLLARD, librairie La Griffe Noire, sur France 5.


    « Un excellent polar bien noir. Si vous aimez BRAQUO, TOXIQUE est fait pour vous ! » Jérôme TOLEDANO, librairie Les Cyclades.



    NIKO TACKIAN, né en 1973, est un scénariste, réalisateur et romancier français. Il a notamment créé avec Franck Thilliez la série ALEX HUGO pour France 2. Son premier roman, paru en 2015, a reçu le Prix Polar du public des bibliothèques au Festival Polar de Cognac.


  • "Psychologiquement extraordinairement bien fait", a dit Gérard Collard, de la Griffe Noire, au Magazine de la Santé sur France 5


    Entre le père et la fille, l'heure de la vengeance a sonné...
    Saint-Malo, hiver 2014. Du haut des remparts, sorti de prison, Erwan Kardec contemple la mer en savourant sa liberté. Il y a trente ans, il a tué sa femme à mains nues, devant leur fille, Hanah.
    Jamais il n'aurait été démasqué si la fillette n'avait eu le courage de le dénoncer. Malade, nourri d'une profonde haine, il n'aura de cesse de la retrouver avant de mourir.
    À New York, au même moment, Hanah qui a appris la libération de l'assassin de sa mère est hantée par le serment qu'il lui a fait de se venger. De cauchemars en insomnies, son angoisse croît de jour en jour.
    Pourquoi a-t-il tué sa mère ? Quand surgira-t-il ? Quels sont ces appels anonymes ?
    La confrontation est inévitable.
    Quand on est traqué, mieux vaut-il se cacher, ou regarder la mort dans les yeux ?

    Sonja Delzongle est également l'auteur du très remarqué Dust (Denoël, 2015) et de Quand la neige danse (Denoël, 2016), choisi par Yann Plougastel, du Monde, dans le top 20 des « meilleurs romans noirs et polars » 2016. Sa profileuse Hanah Baxter est désormais l'un des personnages qui comptent dans le paysage du thriller français.

  • - 50%

    UN ROMAN QUI COMMENCE COMME UN POLAR ET FINIT COMME LE PLUS TERRIBLE DES THRILLERS
    Prix du Polar Romand 2020 - Prix Sang pour Sang Polar 2020
    Lors d'une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide.
    Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n'a pas pu l'entendre.
    Sauf si...
    Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes.
    Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
    Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d'une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets...

    Une héroïne décidée au franc-parler déconcertant, un rythme vif, des scènes d'une justesse incroyable. Un polar original que vous ne lâcherez plus dès la première page tournée !

  • Quand un auteur de thrillers s'empare d'un fait divers...
    ELLE : "La tension se resserre comme un étau jusqu'au dénouement, vertigineux."
    Gérard Collard, La Griffe noire : "Excellentissime. Sur une trame qui pourrait être classique, Sonja Delzongle explose le genre."
    Dans cet hiver polaire, quel esprit mauvais a imaginé
    d'échanger des petites filles contre des poupées ?
    Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée.
    Ce n'est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Conscients que l'affaire les dépasse, tous deux appellent à l'aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu'un s'en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières ? Sont-elles encore en vie ?
    Après son entrée remarquée dans le monde du thriller avec DUST, prix Anguille sous roche 2015, Sonja Delzongle mène de main de maître une nouvelle histoire trépidante dont les faux-semblants trouvent leur sens dans le passé et nous mènent inexorablement vers un final terrifiant.

  • à vif

    René Manzor

    Sélection du Prix Landerneau Polar 2021 !

    Dans la forêt qui borde le village de Gévaugnac, on découvre une toute jeune fille brûlée sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse, du SRPJ de Toulouse, est priée de différer ses vacances et de consulter Novak Marrec, le policier qui a mené l'enquête sur des meurtres très similaires, attribués à un mystérieux « Immoleur » jamais arrêté.
    Le problème c'est que Novak est interné en hôpital psychiatrique. Depuis son échec dans l'affaire de l'Immoleur, ce flic intelligent, cultivé et peu loquace est atteint de troubles obsessionnels délirants : par moments son cerveau lui crée de fausses certitudes, qu'il n'arrive pas à distinguer de la réalité.
    Convaincu que l'Immoleur est de retour, Novak se lance à corps perdu dans l'enquête avec Julie. Mais comment découvrir la vérité quand votre propre esprit joue contre vous ? Parviendront-ils à mettre au jour les secrets de la petite communauté de Gévaugnac ?
    En seulement quatre romans, René Manzor s'est imposé comme une des références du thriller français. Il a reçu pour Celui dont le nom n'est plus le Prix Cognac du Polar francophone.

  • Le Cercle Polar de Télérama: "Un conte noir, une oeuvre magistrale et troublante. (...) Dès les premières pages, la tension monte, l'inquiétude puis la peur."
    Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa soeur Camille d'un oeil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l'endroit au plus vite, partir loin de cette angoisse qui ne le lâche plus.
    Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais Malo n'en démord pas. L'étrange fascination d'Octave pour Camille, pour ses cheveux d'un blond presque blanc, le met mal à l'aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme autrefois séduisant, au visage lacéré par une vieille blessure.
    Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n'est plus là. Personne ne semble s'en soucier, hormis Camille qui veut retrouver son frère à tout prix.
    Mais leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce domaine, ou le piège est-il déjà refermé ?
    Le premier roman de Sandrine Collette, Des Noeuds d'acier, a reçu le Grand Prix de littérature policière 2013.

  • PRIX PLUME LIBRE 2018 - Nouvelle Plume d'Argent
    « Rarement un personnage sombre comme le Géant de brume m'aura marquée et glacé le sang à ce point. » Caroline Vallat, libraire, FNAC Rosny 2.
    2013, à Détroit. Cette ville qui a été la gloire de l'Amérique n'est plus qu'une ruine déserte, un cimetière de buildings.
    Cette nuit-là, la jeune inspectrice Sarah Berkhamp mène le groupe d'intervention qui encercle une maison et donne l'assaut.
    Mais aucun besoin de violence, le suspect attend, assis à l'intérieur. Il a enlevé cinq enfants.
    Et il est sans doute le Géant de brume, le tueur insaisissable qui a laissé derrière lui sept petits corps, il y a quinze ans. Alors pourquoi supplie-t-il Sarah : « Aidez-moi... » ?
    L'histoire s'ouvre donc avec l'arrestation du coupable. Et pourtant, elle ne fait que commencer. À Détroit, personne n'est innocent...
    Une intrigue magistralement entrelacée jusqu'à la fin, bouleversante.
    Jérôme Loubry est né en 1976 à Saint-Amand-Montrond. Il a d'abord travaillé à l'étranger et voyagé tout en écrivant des nouvelles. Désormais installé en Provence, il publie aujourd'hui son premier roman.

empty