Tourisme & Voyages

  • « Rien n'est plus hostile au voyage que l'avion. Cet engin déteste la patience des choses. Le train même est un peu précipité, haletant, nerveux. Et comme on n'a pas toujours une pirogue ou un cheval sous la main, il faut ruser, de manière à soumettre son déplacement à la lente et capricieuse horloge du monde. »

    Gilles Lapouge
    Bruxelles-Paris (via Bichkek), est un recueil non exhaustif d'anecdotes survenues lors d'un voyage eurasien, ayant pour mots d'ordre : ouverture et ralentissement.

empty