• Oedipe à Colone est la suite d'Oedipe Roi, racontant les errances d'Oedipe. Arrivant à Colone, et ne pouvant compter que sur ses deuxfilles pour l'aider à affronter ses détracteurs, il se lance dans sa propre défense. Cette pièce est axée sur le procès d'Oedipe, dont il s'efforcera de se disculper des crimes dont on l'accuse.

    Cette pièce tragique met l'accent les relations familiales conflictuelles et sur la place de la liberté, mais aussi, et surtout de la famille. Des thèmes qui sont restés intemporels.

  • Maxime est un jeune auteur qui a déjà écrit 7 livres, dont 2 recueils de poèmes. "Je ne garde de toi, que cette blessure de moi..." est une édition remaniée de son 3ème livre. En ce qui le concerne, il assure ne rien vouloir d'autre que partager avec son lecteur un moment d'intimité et d'émotion où, souvent, les mots prennent vie au travers d'une musique... Saurez-vous pénétrer cet univers, et en revenir ?...



    "C'est désolant, tant de rêves et si peu d´espérance pour un pauvre type de 19 ans... Surtout quand il ressasse inévitablement les mêmes images enchanteresses. Dans un sursaut, je décide presque malgré moi qu´il est temps d´y faire face : affronter mon passé et les souffrances présentes, prendre ma vie à bras le corps, bâtir mon avenir. Sur l´instant pourtant, je hais cette perspective. Le destin n´est-il pas écrit d´avance, peut-on changer le cours des choses ? Qu´en est-il de ce concept du libre arbitre qui voudrait que chacun de nous construise sa propre vie ? Avons-nous réellement le choix de nos actes ? La prédestination, bien sûr... Mais alors, il nous faudrait vivre comme de pauvres marionnettes sans âme, victimes du Grand Manipulateur qui se sert d´invisibles ficelles? Cette idée me fait tout à coup horreur. Penser que les choses échappent à notre volonté, c´est s´avouer vaincu sans même avoir pris la peine de combattre. Là, tout de suite s´offre à moi le choix de faire ce voeu ou de tourner le dos à mon rêve le plus précieux..." Le mot de l'éditeur :


    Ce livre d'un romantisme exacerbé, nous entraîne rapidement dans un univers à la fois familier et déroutant. Cette rencontre incongrue et ce décors font de "Je ne garde de toi, que cette blessure de moi..." un texte d'une pure finesse et d'une grande sensibilité. On est enchanté par la musicalité, le rythme, et on se laisse porter, s'imaginant un instant dériver nous aussi sur la Seine. Et puis, que dire de Stan ? Ce personnage à la fois fragile, énigmatique et touchant, qui nous prouve bien que nous avons tous, comme le souligne l'auteur, vécu quelque chose comme ça...

  • Combien j´étais ému ! Que de larmes s´échappaient de mes yeux, lorsque j´entendais retentir dans votre église le choeur mélodieux des hymnes et des cantiques qu´elle élève sans cesse vers vous ! Tandis que ces célestes paroles pénétraient dans mes oreilles, votre vérité entrait par elles doucement dans mon coeur; l´ardeur de ma piété semblait en devenir plus vive; mes larmes coulaient toujours, et j´éprouvais du plaisir à les répandre.



    (Confessions, livre 9) Le mot de l'éditeur :



    Ce texte est un chef d´oeuvre de la pensée philosophique de l´Église Latine, écrite sous la forme autobiographique par son auteur entre 394 et 400. Augustin d´Hippone, qui deviendra plus tard, Saint Augustin, y présente sa recherche de Dieu, au travers de 13 livres. Les Confessions sont bien plus qu´une simple autobiographie, elles sont aussi le témoignage historique d´une époque et de la condition humaine de celle-ci.



    Pour beaucoup, considérée comme une analyse psychologique, dans laquelle l´introspection y est de mise, cette oeuvre à tout simplement par sa sincérité démontré la défaillance de l´Homme et comment le progrès peut parvenir au travers de celle-ci. L´auteur, comprenant que l´être humain est incapable de se tourner vers le bien sans la grâce divine, décide de s´y résoudre pour lui même.

  • La obra muestra la inteligencia y la frescura de los ensayos de Sun Tzu. En ella Sun Tzu explica al detalle los preparativos previos a la guerra: estrategias de engaño, disposición de las tropas en el campo de batalla, armamento necesario, carros de combate, etcétera. Cómo poder llegar a vencer al enemigo sin tener que desempeñarse al enfrentamiento cara a cara: simplemente imponiendo una moral dominante, infundiendo el miedo al enemigo para así lograr el planteamiento central del libro: "poder vencer sin llegar a la batalla".

empty