Autrement

  • « Quune autre école soit possible ne fait aucun doute pour moi. » Quattendons-nous pour abolir un système de notation obsolète ? Quand cessera-t-on denseigner les sciences comme on transmet le Coran ou la Bible ? Pourquoi ne pas recruter les enseignants dabord sur lobtention du BAFA ?
    Gabriel Cohn-Bendit, créateur du Lycée expérimental de Saint-Nazaire et pédagogue reconnu, lance un vibrant appel pour un renouveau de lécole. Sadressant à la fois aux profs, aux jeunes qui se destinent à lenseignement et aux parents, il appelle de ses vux la constitution dun mouvement uni de pédagogues afin de remédier à la crise de lenseignement.

  • En toute impartialité, ce livre citoyen rassemble des extraits choisis de discours et de programmes des candidats à l´élection présidentielle sur le thème de l´éducation. À droite, à gauche, au centre et aux extrêmes, à chacun sa vision du système éducatif et de ses difficultés actuelles, à chacun ses réponses pour les surmonter. Comment redorer le blason de l´école de la République ? Comment adapter l´université aux exigences des mutations en cours ? Comment améliorer la compétitivité de la recherche française ? Un tour d´horizon indispensable pour s´informer, comprendre et comparer avant d´aller voter.

  • Les lascars

    Marc Hatzfeld

    On trouve de tout dans la transgression juvénile, des actes flamboyants et des gestes minables, des audaces généreuses et des crapuleries sordides.
    Non seulement la question n´est pas récente mais, dès lors qu´on la regarde sur le temps long, elle est fondatrice : la « faute » d´Ève et Adam, la fougue assassine de Roméo ou le mensonge effronté d´Antoine Doinel dans les Quatre Cents Coups sont autant d´actes qui émancipent.
    Le discours sur la « montée de la délinquance des jeunes » ou sur les « incivilités » apparaît comme un vaste malentendu, un dialogue de sourds conditionné par la peur des uns et l´avenir bloqué des autres.
    Les solutions sécuritaires font figure de déni de reconnaissance de la jeunesse elle-même.
    Tandis qu´entre policiers, philosophes, psychiatres, juges, parents, éducateurs, le débat s´embourbe, l´apport majeur de ce livre est de changer de cadre, de changer d´échelle.

    Son écriture ciselée invite chacun à ouvrir ses oreilles pour entendre ce que nous disent ces jeunes rebelles. Ce livre fait grandir.

  • La réforme des universités est sans doute la plus symbolique et la plus méconnue de la présidence de Nicolas Sarkozy.
    Pour " dégraisser le mammouth ", l'Etat a rendu les établissements autonomes et les a entraînés dans une compétition sauvage. Il a surtout définitivement rompu avec le mythe égalitaire français, depuis longtemps moribond, en promouvant un concept ambigu, l'excellence, et un modèle fantasmé, les Etats-Unis. Des milliards d'euros ont déjà été octroyés aux " meilleurs ", ceux qui ont su s'adapter à la nouvelle donne, voire même l'anticiper.
    Aux autres, les miettes. Petit à petit, la carte de la France universitaire se redessine, avec ses pôles d'élites et ses laissés pour compte. Fruit de trois ans d'enquête, cet ouvrage raconte l'histoire secrète de ce grand chambardement. Qui sont les gagnants et les perdants de cette réforme ? Qu'en est-il des tabous d'hier : sélection, augmentation des frais d'inscription, course aux fonds privés ? Comment le président a-t-il réussi à enrôler les syndicats dans son entreprise de dépoussiérage et par quels stratagèmes l'Etat continue-t-il à tout contrôler, quoi qu'il en dise ? Nourrie d'une centaine de témoignages d'acteurs de terrain et de décideurs (dont plusieurs anciens ministres), cette enquête révèle les tâtonnements et les dessous des choix élyséens, les chiffres réels de l'autonomie ainsi que la face cachée de l'université : leurs mystérieuses " cagnottes " (parfois jouées en bourse !), le démantèlement du parc immobilier national, le soutien à géométrie variable des collectivités locales...
    Une plongée sans concession dans la nouvelle fracture de la connaissance.

empty