• Pour que savoir-vivre rime avec plaisir !
    Vous êtes pris d'angoisse à l'idée d'inviter à dîner votre belle-mère, au moment de passer un entretien d'embauche ou de participer à un déjeuner d'affaires ? Envoyer un mot de remerciement ou de condoléances, ce n'est pas votre "truc" ? Saviez-vous qu'on ne dit pas : "je m'excuse" mais "je vous prie de m'excuser", "on va manger" mais "on va déjeuner", "des fois" mais "parfois" ? Lorsque vous faites des présentations, saviez-vous qu'il faut toujours présenter le plus jeune au plus âgé, l'homme à la femme ? Voici le Petit Livre indispensable pour ne plus faire de faux-pas !

  • De toutes ses oeuvres ce livre est sans doute celui auquel Tolstoï fut le plus attaché. Il était certain en effet « d'avoir élevé un monument » en composant l'Abécédaire dont Les Quatre Livres de lecture sont extraits. C'est que l'auteur de La Guerre et la Paix a été dominé dans sa vie passionnée par diverses préoccupations maîtresses au premier rang desquelles figurait l'éducation du peuple auquel il a souhaité donner le goût de la lecture, porte de l'esprit critique qui mène à la citoyenneté.
    C'est à cette fin que, de retour à Iasnaïa Poliana après avoir démissionné de l'armée en 1849, il ouvrit une école pour enfants. Ce livre est le fruit de cette expérience et Tolstoï affirmait « sa supériorité sur tous les autres livres ». Il avait toujours aimé les histoires et l'on trouvera dans ce volume toutes celles qu'il aimait raconter. Ces Contes, récits et fables nous instruisent autant qu'ils nous distraient. C'est bien là ce que la littérature peut nous apporter de mieux.

  • Un ouvrage de vulgarisation par le meilleur spécialiste français de la question, en association avec la campagne de rentrée du Monde de l'Éducation.
    Jamais les premiers apprentissages numériques n'ont fait l'objet d'autant de recherches scientifiques. Le savoir dans ce domaine évolue vite : travaux sur le rôle de la langue d'apprentissage (suivant que les enfants sont anglophones ou francophones), recherches sur les difficultés durables en mathématiques, etc.
    En s'appuyant sur les résultats les plus récents, ce livre a trois ambitions :
    - présenter les conditions de la réussite à l'école maternelle : comment favoriser la compréhension des nombres et le progrès vers le calcul ?
    - aider les parents et les enseignants à prévenir l'échec en mathématiques ;
    - permettre aux enseignants et aux formateurs de se situer face à une pluralité de propositions pédagogiques.
    Depuis longtemps, les pédagogues s'élèvent contre l'idée qu'il y aurait des enfants doués en mathématiques et d'autres qui ne le seraient pas. Et pourtant, cette idée persiste dans l'opinion. La raison de cette discordance nous est révélée par les recherches sur les difficultés durables en mathématiques chez les enfants de 8 à 12 ans dont les procédures de calcul sont très déficientes : ces enfants ont mal compris ce qu'on leur enseignait quand ils étaient tout petits à l'école maternelle ; ils ont mal compris le comptage des objets. L'explication de leur échec en mathématiques remonte donc si loin dans leur passé scolaire que certains sont tentés de le faire remonter plus loin encore, jusqu'aux gènes...
    Mais au lieu de décréter que ces enfants sont peu doués pour les mathématiques, considérons plutôt qu'ils n'ont pas réussi leur première rencontre avec les nombres et essayons d'aménager autrement cette première rencontre.

  • Tout savoir en attendant Bébé...
    Vous voulez un enfant ou vous êtes déjà enceinte ? Porter un enfant est une aventure pleine d'imprévus et riche de sensations nouvelles. Comment choisir sa maternité ? Comment se développe le foetus? Quelles sont les formalités administratives à ne pas manquer ? Comment bien manger sans prendre trop de poids ? Comment se préparer au mieux à l'accouchement ? Toutes les réponses sont dans ce petit livre à garder toujours sous la main.
    Mois après mois, tout au long de votre grossesse, et jusqu'aux premiers jours avec Bébé, ce petit livre ne va plus vous quitter. Informations essentielles, conseils pratiques, tableaux récapitulatifs des démarches, soins et précautions à prendre... vous y trouverez tout ce qu'il faut savoir au quotidien. À glisser dans son sac à main et à garder toujours à portée de main pour rester se-rei-ne !

  • Le livre indispensable pour accompagner les premiers pas des futurs papas !
    Enfin un " Nuls " pour accompagner les premiers pas des nouveaux papas ! Conçu par le Dr Gérard Strouk, gynécologue-obstétricien, qui a créé les premiers groupes de parole des futurs papas, ce livre répond sans tabou à toutes les questions que se posent les futurs et nouveaux papas, tout au long de la grossesse, le " jour J ", les premières semaines avec Bébé et jusqu'aux 3 ans de l'enfant.
    - Comment être sûr que cet enfant est de moi ?
    - Peut-on continuer à faire l'amour jusqu'au bout ?
    - J'assiste ou j'assiste pas à l'accouchement ?
    - Un accouchement, combien ça (me) coûte ?
    - Comment concilier vie professionnelle et... nuits courtes ?
    - Quand est-ce qu'on redevient un couple ?
    - Etc.
    Autant de questions pratiques, d'appréhensions, de craintes auxquelles répond ce " Nuls ", écrit à quatre mains par un gynécologue-obstétricien et une pédiatre. Un livre à offrir et à s'offrir, pour tous les futurs papas !

  • Le tour de la grossesse en 300 questions / réponses ! Nouvelle charte graphique de la collection "Ma p'tite famille".
    La grossesse est une période de bouleversements au cours de laquelle émergent de multiples questions. Les futures mamans n'osent pas toujours les poser lors des rendez-vous de suivi de grossesse par manque de temps et parfois par peur de paraître ridicule. Des questions en apparence "bêtes" aux interrogations plus techniques, cet ouvrage répond aux doutes dans tous les domaines : maux de la grossesse, alimentation et hygiène de vie, suivi médical, bébé, accouchement, allaitement, couple, angoisses, travail / administratif, les " on-dit " autour de la grossesse... Sur chaque thème, un expert apportera ses lumières pour expliquer, guider et rassurer les futurs parents. L'expérience de l'auteur, Marjolaine Solaro, conjuguée à celle d'une sage-femme et de nombreux professionnels ont permis de débusquer les questions que les futures mamans n'osaient pas forcément poser à haute voix. Avec humour et légèreté, ce guide apaisera toutes les angoisses des futures mamans.

  • Considérer l'écriture et le lecteur, non pas dans l'abstrait, mais dans leur dimension sociale à l'aide de la relation triangulaire entre écrivain, livre et public, c'est le propos de cet ouvrage qui étudie la situation de l'auteur dans la société romaine du Ier siècle de notre ère, le mode de diffusion de ses oeuvres et les différents publics concernés, intellectuels ou populaires. À cause du rôle exceptionnel joué par la création littéraire au début de l'Empire, se développent à Rome des institutions originales comme les lectures publiques ou les grandes bibliothèques impériales. Production de l'imagination, le livre est en même temps bien de consommation, ce qui lui donne une place spécifique dans la société, puisqu'il doit répondre aussi bien à l'inspiration propre à chaque écrivain, aux goûts du public et aux impératifs commerciaux.

  • Les figures antiques peuplent notre imaginaire érotique et, il y a peu, l'« amour grec » désignait pudiquement l'homosexualité. L'enlèvement par Zeus du jeune Ganymède est légendaire, tout comme les vers de Sappho célébrant le désir et la beauté des femmes de Lesbos. Célèbres également sont les discussions philosophiques entre Socrate et les beaux éphèbes athéniens, à la sortie du gymnase, ou l'attachement d'Alexandre le Grand pour son amant Héphaïstion.
    Pourtant, au sens où nous l'entendons aujourd'hui, il n'y a pas d'homosexualité antique, pas plus qu'il n'y a d'hétérosexualité: il s'agit d'un monde où le sexe de la personne aimée ne définit pas une catégorie, un monde où les individus ne sont pas classés en fonction d'une orientation sexuelle.
    En circulant entre ces textes variés, drôles, émouvants, violents ou perturbants, des textes familiers mais aussi moins connus, en parcourant cette première anthologie française consacrée à l'homosexualité dans l'Antiquité, le lecteur comprend qu'en matière d'amour et d'érotisme, tout peut s'inventer.

  • Dans l'Antiquité, l'école, pour ceux qui avaient la chance d'y aller, était une des clés de la réussite. Les Anciens ont beaucoup réfléchi sur les méthodes, les contenus, la finalité intellectuelle et sociale de l'enseignement, et notre système éducatif a hérité de cette réflexion dans une large mesure. Nous devons aux Grecs et aux Romains, entre autres, l'explication de texte, la dissertation, nombre de théorèmes de mathématique, les exposés oraux, la culture générale, les filières disciplinaires, les leçons de musique et l'éducation physique et sportive: mens sana in corpore sano!
    À l'école des Anciens réunit plus de 150 extraits d'auteurs différents, issus des traductions Belles Lettres, consacrés à l'activité des professeurs, des étudiants et des élèves dans le monde grec et dans le monde romain, du VIIIe siècle avant J.-C. au VIe siècle après J.-C. À l'école des Anciens l'on croise des maîtres dévoués aux prises avec des cancres turbulents, des personnels administratifs et techniques efficaces, des professeurs et des élèves d'exception comme Socrate ou Alexandre, des enseignants sous-payés, des gourous, des spécialistes s'interrogeant sur les châtiments corporels ou les nouvelles pédagogies, des parents d'élèves inquiets, redoutant la violence à l'école et préoccupés des débouchés pour leurs enfants.

  • Votre meilleur allié dans votre marathon prénatal !
    L'arrivée du premier enfant est un bouleversement émotionnel, physique... et financier : pour accueillir ce petit être, il va falloir s'équiper ! Mobilier, alimentation, soins, déplacements, vêtements, jouets... faites le bon choix grâce à ce Petit Livre ! Et parce que vous aimez déjà cet enfant, vous voulez le meilleur pour lui : pas question de se tromper dans les nombreux achats. Quels accessoires facilitent la vie ? Lesquels ne sont pas indispensables ? Lesquels peut-on emprunter ? Lesquels peut-on acheter d'occasion ? Pour lesquels ne faut-il pas lésiner sur le prix ? Quelles normes sont importantes ? L'auteur, propose une centaine de fiches pour conseiller objectivement les futurs parents : une mine d'informations toutes plus précieuses les unes que les autres.


  • Une méthode indispensable pour évaluer et améliorer la concentration de son enfant.

    En fonction de son âge et du stade de son développement, l'enfant rencontre des problèmes de concentration différents. Ils ne sont pas les mêmes selon qu'il a trois ans (l'âge de l'identification précoce), six ans (l'âge de la lecture), huit ans (l'âge de l'abstraction), onze ans (l'âge de l'organisation), ou treize ans (les prémisses de la puberté). À chaque étape ses problèmes spécifiques et des façons adaptées d'éduquer la concentration.
    Edwige Antier offre des moyens pratiques de mesurer la concentration de votre enfant : quelle est sa forme d'intelligence ? sa tendance à la distraction ? Souffre-t-il d'un retard de langage ? Est-il dyslexique ? Est-il nerveux ? Est-il rêveur ? Des tests permettent ici d'obtenir la réponse. Le livre prodigue aussi des conseils relatifs à " l'hygiène de vie " qui, bien appliqués, doivent permettre de décupler la concentration : l'alimentation, le cadre de vie, le sommeil, l'atmosphère psychologique, tout cela compte. Ainsi que le bon usage de la télévision, de l'ordinateur, des jeux vidéo ou la façon de faire ses devoirs.

  • Un livre cadeau par le YouTubeur aux 1,4 million d'abonnés !
    Après le succès du premier titre de Doc Seven, le revoilà avec un projet encore plus ambitieux et beaucoup plus volumineux (format +, pagination +++) : 777 infos stupéfiantes à partager en famille sous le sapin !
    Histoire, géo, technologie, sciences, culture geek : il y en aura pour tous les goûts !


  • Etudier avec plaisir et efficacité ? C'est possible !

    Mémoriser rapidement vos cours, comprendre mieux et plus vite, réviser avec efficacité, vous en rêvez ?

    Au moyen d'exercices ludiques et d'exemples concrets, ce livre se

  • Le choix d'exister, c'est décider entre se reposer ou être libre, car ce sont finalement les seules possibilités offertes pour construire notre existence. Nous entrons dans la vie avec une forme et une structure biologique données, un sexe et un environnement donnés, c'est à peu près tout. Le travail reste à faire. De ces matériaux bruts, nous avons à réaliser notre existence, car personne ne la réalisera à notre place.
    En abordant des thèmes aussi variés que le rôle de l'art dans la société, la pratique de la marche quotidienne, le régime végétarien ou encore l'inspiration des vies communautaires parmi de nombreux autres sujets, cet essai montre comment changer notre vision de l'existence. En expliquant pourquoi il est important de prendre soin de soi, comment le corps peut être un outil de conversion, dans quelle mesure l'éducation est un principe fondamental pour ouvrir les yeux sur le monde, et pourquoi autrui est une source de développement, nous trouvons ici les modalités de la conversion et les pistes pour aborder différemment notre existence, si l'on veut bien non pas se reposer mais essayer de devenir libre.

  • Amputer, bastonner, décapiter, ébouillanter, lapider, scier: les punitions infligées dans l'Antiquité sont parfois (lugubrement) banales, mais les Grecs et les Romains ont aussi su faire preuve d'une grande ingéniosité. Phalaris, tyran de Sicile, fait rôtir ses victimes dans un taureau de bronze qui transforme les hurlements des malheureux en mugissements désespérés; le Romain Védius Pollion se sert de ses esclaves maladroits comme d'un pâture pour son vivier de murènes. Quant aux coupables d'adultère, punis à l'aide d'un raifort, d'un poisson ou bien exhibés sur un âne, ils pâtissent de l'imagination des Anciens. Les châtiments divins sont plus extraordinaires encore: Marsyas est écorché vif par Apollon et Érysichthon, frappé d'une faim insatiable, en est réduit à dévorer ses propres membres.
    C'est en une visite guidée de ce petit musée des horreurs que consiste ce livre, à travers plus d'une centaine de textes en traduction, sans négliger cependant d'explorer, derrière d'effrayantes anecdotes, les ressorts profonds qui expliquent la violence de la répression: en somme, pourquoi sévir ?

    Guillaume Flamerie de Lachapelle est maître de conférences de langue et littératures latines à l'Université de Bordeaux 3. Il est l'auteur d'une traduction des Sentences du mimographe Publilius Syrus (Paris, 2011) et d'une monographie intitulée Clementia. Recherches sur l'idée de clémence à Rome, du début du Ier siècle a.C. à la mort d'Auguste (Bordeaux, 2011).

  • L'interculturel est aujourd'hui partout. Dans les rapports Nord-Sud, bien sûr, mais aussi et surtout dans les rapports européens appelés à revêtir une importance croissante, jusque dans la vie quotidienne. C'est cette perspective qu'explorent les auteurs en prenant les rapports franco-allemands comme exemple privilégié. Partant d'une expérience concrète des rencontres interculturelles, ils l'éclairent en la confrontant aux acquis de la recherche en sciences humaines.
    Comment, dans ces rencontres qui s'inscrivent dans des contextes historiques, culturels et politiques spécifiques, véhiculant des représentations stéréotypées de l'« autre », une communication véritablement interculturelle peut-elle s'instaurer ?
    Comment s'« entendre » lorsqu'on parle des langues différentes ? Car prêter une langue, n'est-ce pas porter toute une culture, au risque d'en être prisonnier ?
    Mais aussi, quel impact ces différences ont-elles sur la communication ? Nos identités culturelles existent-elles indépendamment de la rencontre qui les met en relation ?
    Autant de questions que les auteurs abordent dans une démarche originale de « recherche-action », qui font l'objet d'analyses sémiotiques et idéologiques, et autant de raisons d'affirmer l'urgence d'une réflexion et d'une pédagogie de l'interculturel.

  • Scoops, sexe et scandales, bienvenue dans le monde des people antiques!
    En matière de célébrité les Grecs et les Romains sont des prédécesseurs illustres et exemplaires. À côté des déchirements des Atrides, les vicissitudes de la famille royale d'Angleterre paraissent bien ternes, les vies fulgurantes d'Achille et d'Hippolyte n'ont rien à envier à celles de James Dean ou Kurt Cobain, les lolitas hollywoodiennes les plus sulfureuses sont des modèles de vertu comparées à l'impératrice Messaline. Quant aux nuits de débauche des empereurs romains, elles feraient rougir les critiques les plus malveillants de nos gazettes contemporaines. Il faut reconnaître que les chroniqueurs d'alors, de Martial à Procope en passant par Plutarque ou même Homère, avaient la formule assassine et l'anecdote vitriolée.
    /> Celebriti recueille plus de cent extraits, issus des traductions Belles Lettres, les rumeurs les plus folles, les ragots les plus incroyables, tous millésimés et édifiants, à dévorer en toute bonne conscience!

  • Le concept de communication n'a pas été inventé par notre époque! Rome, avec des moyens techniques relativement limités, a rapidement dépassé la Grèce et atteint une efficacité remarquable en ce domaine, décloisonnant le monde antique et mettant en contact toutes les parties d'un empire immense. Guy Achard brosse ici un panorama complet et particulièrement vivant du développement de cette entreprise. Cet aspect de la civilisation romaine peut-il nous concerner, nous qui, grâce à des inventions remarquables, avons tissé un réseau d'information et de communication prodigieux qui permet presque à quiconque d'entrer sans délai en relation avec pratiquement quiconque dans le monde? Guy Achard répond à cette question en observant que Rome a placé l'homme au coeur des échanges et qu'elle a porté très haut l'art de parler, offrant ainsi des clefs précieuses non seulement pour comprendre la communication moderne, mais aussi peut-être pour déjouer ses ruses et ses habiletés.

  • Alexandre (356-323 avant J.-C.) fascine. Son règne fulgurant, ses immenses conquêtes ont servi de référence pour une réflexion sur le bon usage du pouvoir : comment faire le bien des sujets ? comment éviter les dérives de l'autoritarisme et de la corruption ? comment échapper au risque de perdre son âme ? Telles sont les questions que posent Sénèque le Père (54-39 avant J.-C.), Dion Chrysostome (30-116), Lucien (120-180), ainsi que de multiples déclamateurs, écrivant en grec et en latin à l'époque de l'Empire romain. Leurs discours et leurs dialogues sur Alexandre le Grand n'avaient jamais été réunis et certains n'avaient jamais été traduits en français. A la fois drôles et profonds, ils sont riches d'implications politiques.
    Laurent Pernot, membre de l'Institut, est professeur à l'Université de Strasbourg. Il a publié aux éditions Les Belles Lettres Éloges grecs de Rome et À l'école des Anciens.



  • Activités de saison d'après la pédagogie Montessori

    Au fil des saisons, à la maison comme à l'extérieur, ce livre vous propose plus de 70 activités pas-à-pas à réaliser avec votre enfant à partir de 3 ans, selon les principes pédagogique

  • « Il faut absolument lire ce brillant essai sur les effets secondaires du gouvernement. Il divulgue le problème de l'interventionnisme naïf, les dommages collatéraux de l'excès de bureaucratie, l'impunité croissante des dirigeants politiques (le problème d'Hammurabi) et autres difformités de l'État moderne.
    Il montre comment un tel système est voué à imploser sous le poids de sa propre fragilité. C'est profond, bien illustré, plein d'esprit et très agréable à lire. Achetez-en deux exemplaires : un pour vous et un autre pour votre voisin politicien. »

    Nassim Nicholas Taleb, professeur d'épistémologie des probabilités et des sciences du risque à l'université de New York, auteur de Le Cygne Noir et de Antifragile.

    Hormegeddon, tel est le terme inventé par William Bonner, entrepreneur et auteur de best-sellers du New York Times, pour décrire ce qu'il advient lorsque l'on abuse d'une bonne chose dans les sphères de la politique, de l'économie et des affaires. En bref, trop de bien conduit au désastre.
    S'appuyant sur des exemples tirés de notre histoire politique moderne, de la campagne napoléonienne en Russie à la débâcle du système de protection de la santé américain, du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale à la chute du Troisième Reich, de la Grande Dépression à la crise de la dette souveraine, William Bonner poursuit une ambition modeste : tenter de comprendre ce qui a mal tourné.
    L'Histoire n'est pas un joli conte déclamé par ses vainqueurs. C'est un long récit de tout ce qui a déraillé : débâcles, catastrophes et désastres. Le fait que chaque désastre porte en lui un avertissement est ce qui rend son étude si intéressante. Si le constructeur d'un grand paquebot vous affirme que « Dieu lui-même ne pourrait pas couler ce navire », prenez le bateau suivant. Si la bourse se vend à vingt fois au-dessus de sa valeur...et que tous les experts vous invitent à « y entrer » parce que vous « ne pouvez pas perdre », il est temps d'en sortir !
    De même, les désastres de la politique publique surviennent lorsque des gens bien intentionnés, armés d'un degré identique de confiance Titanique, appliquent une logique de résolution de problèmes, certes rationnelle à petite échelle, mais totalement inappropriée à une planification à grande échelle.
    Premièrement, vous observez une chute du taux de retour sur investissement (de temps comme de ressources) jusqu'à atteindre le zéro. Si vous persistez à descendre en-dessous de ce niveau, et vous obstinez toujours, vous obtenez un désastre.
    Le problème est que vous ne pouvez pas compter sur les gens éclairés et bien intentionnés pour stopper la progression du désastre puisque ce sont précisément eux qui en sont la cause.
    William Bonner a tiré de ces réflexions le concept de l'Hormegeddon : un phénomène qui surgit lorsqu'un élément produisant un effet favorable à petites doses est utilisé de manière tellement abusive qu'il conduit tout droit à la catastrophe. Cela s'applique à tous les domaines, que ce soit celui de la politique, de l'économie ou des affaires. William Bonner apporte un éclairage et une compréhension inédite sur ce phénomène méconnu en le replaçant dans des contextes précis de l'histoire politique moderne.

  • À quoi sert l'école ? Le débat fait rage. Lycéens engagés, Arthur Moinet et Eliott Nouaille ont milité pour que les élèves deviennent les acteurs de leur éducation. Abattre
    les murs qui séparent les lycées en filières pour construire une école plus juste, inventer de nouveaux modes de notation et évaluer par contrat de confiance, repenser
    les rythmes scolaires, réorganiser le baccalauréat... Autant de propositions concrètes, parfois iconoclastes, pour un lycée plus ouvert qui permette la réussite de tous.
    L'Alternative lycéenne ! est un appel au réveil de la jeunesse et à sa responsabilisation. Avec un mot d'ordre : que les adultes et le système éducatif donnent la parole aux élèves et leur fassent enfin confiance !

  • Tous les trucs et astuces pour bien s'occuper de bébé !
    L'arrivée d'un bébé est merveilleuse, magique, inoubliable... Mais devenir maman n'est pas toujours évident. Pour TOUT connaître sur TOUT (des soins apportés à son bébé dès la maternité jusqu'aux démarches administratives), Maman débutante vous délivre le mode d'emploi !Pour faire face à toutes les situations, des infos, des astuces, des tests, des témoignages ainsi que les précieux conseils du docteur Regottaz, pédiatre depuis plus de 30 ans. Vous apprendrez comment : - préparer l'arrivée à la maternité (votre valise, le trousseau de bébé...) - se remettre de l'accouchement, - demander de l'aide à son entourage sans se laisser envahir (par Bellemaman, etc.), - faire face aux pleurs, aux cris, à toutes les maladies et aux bobos du petit ange, - endormir Bébé, - gérer son nouveau rôle de mère (maman mais femme surtout !), - retrouver sa ligne, une vie sociale, son intimité avec son homme...


  • Apprenons à tourner sept fois notre langue dans notre bouche avant de parler !

    "Moi, à ton âge, je ne faisais plus de faute d'orthographe ! ", " Tu es l'aînée, tu dois montrer l'exemple", " Si je te dis ça, c'est pour ton bien
    !", " Essaie de faire un effort ! ", " Tu m'épuises", " Tu dois réussir ce concours "...
    On connaît tous ces petites phrases que nous prononçons souvent sans nous rendre compte de ce que cela peut impliquer pour l'enfant qui la reçoit. Formulations " polluantes " par excellence, elles parasitent notre discours et sont généralement contre-productives parce qu'émotionnellement négatives.
    Après les avoir décryptées, l'auteur explique leur impact avant de proposer des mots ou formules de rechange, plus adaptées et donc forcément plus efficaces. Pour que les discussions avec nos enfants, de leur plus tendre années jusqu'à celles - parfois tourmentées - de leur adolescence, prennent le bon chemin : celui de l'échange positif pour eux... et pour nous !

empty