Les Arènes

  • Mishenka

    Daniel Tammet

    Moscou, mars 1960.
    En Union soviétique, les échecs sont un sport national et
    le champion du monde, Maxim Koroguine, est le héros du
    régime. Avec lui, le jeu d'échecs est devenu une science de
    la logique.
    Surgit alors un jeune prodige de 23 ans, Mikhail Gelb,
    surnommé Mishenka, romantique et imprévisible. Pour
    Mishenka, les échecs sont un langage, une forme de poésie.
    On dit de lui qu'" il pense avec ses mains ".
    En compétition pour le titre mondial, le champion et son
    challenger s'affrontent, durant deux mois. Leur match est
    suivi par des millions de passionnés.
    Inspiré d'une histoire vraie, ce roman met en scène deux
    hommes, deux visions de la vie, la lutte entre la pensée et les
    /> émotions, l'art et la science, à un moment clé de l'histoire de
    l'URSS.

  • Ce livre porte la voix de jeunes femmes du monde arabe. Prenant la parole de Tunisie, du Maroc, d'Algérie et d'Égypte, des villes et des campagnes, elles confient leurs luttes pour le droit à la liberté sexuelle, à l'indépendance, au respect, à l'égalité juridique, économique et sociale. "La meilleure façon de changer les choses, c'est de réussir sa vie, d'arracher sa liberté et d'assumer son indépendance jusqu'au bout. "
    Étudiantes, ouvrières, architectes, journalistes, poétesses, agricultrices, etc., elles confient leurs évolutions intimes, sans tabous, avec une énergie époustouflante. "Sans révolution sexuelle,
    il ne peut pas y avoir de révolution. "
    Résistantes au quotidien plutôt que leaders de grands mouvements, elles s'engagent, parfois seules, via les réseaux sociaux et les blogs. Facebook et Twitter sont leurs alliés, outils incontrôlables par le patriarcat. "Ici, la rue appartient aux hommes, sauf si tu décides de l'investir. "
    Toutes prônent le droit à de nouveaux féminismes, dont certains varient des codes occidentaux. Toutes se battent pour l'égalité des sexes, indispensable à l'instauration de réelles démocraties. "Je veux que mon pays accepte que la femme soit l'égale de l'homme. Les Égyptiennes sont le secret de la révolution. "
    Un livre plein d'espoir, d'énergie, et qui nous concerne tous.
    CHARLOTTE BIENAIMÉ, 32 ans, est documentariste radio. Cet ouvrage fait suiteà la diffusion sur France Culture, en 2014, de la série Nasawiyat !, portraitsde ces jeunes féministes du monde arabe.

  • Afro

    ,

    120 Français, hommes et femmes, adeptes du cheveu crépu, des tresses et autres dreadlocks, sont photographiés dans leur quartier favori. Professeurs, banquiers, commerçants, journalistes, artistes, collégiens, ministres, fonctionnaires, ils appartiennent à la classe moyenne. Leur point commun : une peau foncée et des cheveux portés naturels, bouclés, frisés, crépus, coiffés ou en afro. Dans le sillage du mouvement Nappy (Natural and Happy) en vogue aux Etats-Unis, les Afropéens revendiquent d'être bien dans leur peau et dans leur vie, sans plus travestir leur nature profonde.

  • En 1984, jeune journaliste à Europe 1, Laurence Lacour arrive dans la vallée de la Vologne pour couvrir l'assassinat de Grégory Villemin, 4 ans, enlevé, tué et jeté dans la rivière. " J'espère que tu mourras de chagrin, le chef ", a écrit l'assassin dans une lettre anonyme adressée au père de l'enfant. Ce drame bouleversant et la présence d'un mystérieux corbeau qui harcèle cette famille depuis des années donnent naissance à un feuilleton national retentissant. Celui-ci engendre une suite de dérapages judiciaires et médiatiques qui en feront une histoire tristement exemplaire. Le Bûcher des innocents est une enquête de haut vol, minutieuse et haletante. Il apporte la preuve que lorsque les institutions sont défaillantes, la société moderne peut renouer avec les crises de sorcellerie et rallumer les bûchers. C'est aussi le récit, humain et tendre, de l'initiation d'une jeune journaliste confrontée à une affaire hors norme. Salué par la critique lors de sa parution en 1993, ce livre a été réédité en 2006 dans une version enrichie et constitue le livre référence de cette tragédie. Le Bûcher des innocents a fait l'objet d'une adaptation à la télé¬vision par Raoul Peck et Pascal Bonitzer : L'Affaire Villemin.

  • Rosemary est la petite soeur du futur président John Fitzgerald Kennedy. Différente des autres membres de la fratrie, elle accuse un léger retard mental associé à des troubles de l'humeur. Pour le patriarche, Joe Kennedy, obsédé par la réussite, sa famille doit incarner le rêve américain. Ce n'est pas le cas de Rosemary. Un peu rebelle, elle affectionne les fêtes, pratique la voile et le tennis. En 1939, elle obtient un diplôme d'éducatrice auxiliaire, mais son comportement effraie son père. Frénétique dans sa recherche de méthodes pour soigner sa fille, Joe ne s'aperçoit pas que le changement incessant d'établissement aggrave au contraire son cas et la rend de plus en plus instable. Fin 1941, il va trop loin et fait lobotomiser Rosemary. L'opération tourne mal. La jeune femme en sort lourdement handicapée, à la fois physiquement et mentalement. Elle est alors internée, cachée, effacée. Pendant longtemps, ses propres frères et soeurs ignorent même ce qu'est devenue Rosemary. Voici son histoire. La vraie. Celle de l'enfant que l'on cachait.

  • Face à la violence de la compétition économique, parler de bonheur, de bienveillance et de solidarité peut sembler naïf, voire utopique.
    Le but de ce livre est de montrer qu'au contraire l'humanisme a toute sa place au sein de l'entreprise, y compris dans les plus grosses structures. Jacques Lecomte nous fait découvrir des centaines d'études scientifiques passionnantes qui prouvent même que ces valeurs sont bénéfiques. Il a rencontré et interviewé de nombreux managers d'entreprises numéro un dans leur domaine.
    Beaucoup d'idées volent en éclats (travaillons-nous vraiment pour l'argent ? Pourquoi la surveillance est-elle contre-productive ? Comment les sanctions détériorent-elles la sécurité ? etc.).
    Une nouvelle philosophie du management se dessine (leadership serviteur, apaisement des conflits, protection de l'environnement, démarche appréciative, etc.).
    Et, finalement, c'est toute une réflexion sur la raison d'être des entreprises qui se fait jour.
    Les entreprises humanistes sont plus fortes non par calcul, mais par choix. Et elles peuvent changer le monde.

  • Après les attentats du 11 Septembre, l'administration Bush déclare une guerre totale au terrorisme, par tous les moyens. Au coeur du dispositif : la CIA qui s'arroge des pouvoirs encore inconnus, même au plus fort de la guerre froide. Dotée de moyens importants, s'estimant au-dessus des obligations légales et bénéficiant d'une tradition de secret, la CIA capture, séquestre et torture des suspects, au nom de la recherche d'informations. Toutes les dérogations à la loi commune sont permises : geôles secrètes dans des pays étrangers, tortures sophistiquées élaborées par des psychologues / consultants de la CIA, qui gagnent au passage des millions de dollars, etc.
    Au Sénat américain, la commission sur le renseignement décide en 2009 d'enquêter sur les méthodes de détention et d'interrogatoire de la CIA. Après des mois de lutte d'influence au sein de l'administration Obama pour déclassifier le rapport, les États-Unis annoncent sa publication le 9 décembre 2014. Il révèle que 119 détenus ont été capturés et séquestrés dans des sites dits " noirs " - la Thaïlande, l'Afghanistan, la Roumanie, la Pologne et la Lituanie - entre 2002 et 2008. La commission accuse l'agence d'avoir soumis 39 détenus à des techniques d'interrogatoire plus poussées, parfois non approuvées par l'exécutif. Au moins 26 hommes ont été détenus dans les centres de détention secrets alors qu'ils ne posaient pas de réelle menace. L'un d'entre eux est mort en détention. L'une de ces geôles secrètes est qualifiée de " donjon ".
    C'est ce rapport qui est présenté intégralement aux lecteurs français dans le livre. Il enferme le pire et le meilleur des USA : le pire ce sont la torture et les criminels de bureau, le meilleur les moyens d'enquêtes dévolus aux parlementaires et la publication du rapport. Aucun pays - et notamment la France hier en Algérie et aujourd'hui en Afrique - , ne peut se dire à l'abri de tels agissements de la part de services disposant de pouvoirs immenses et sans contrôle et menant des objectifs louables, mais potentiellement contraires aux valeurs démocratiques.

  • L'effondrement de la biosphère à l'échelle planétaire
    fait planer une menace d'extinction sur la vie terrestre.
    Cette crise est révélatrice d'une Nouvelle Réalité.
    Le Dalaï-lama exhorte chacun à se transformer par la
    paix intérieure, l'altruisme et la compassion.
    La prise de conscience de nos interdépendances,
    intuition singulièrement moderne de la sagesse
    bouddhiste ancestrale, est partagée désormais par
    le pape, les scientifiques et les philosophes.
    Pour survivre à ce millénaire, l'humanité doit réaliser
    que tout est relié, de l'infiniment petit à l'infiniment
    grand. Le Manifeste de la Responsabilité universelle est
    un texte inédit mettant en lumière la communauté de
    destin de l'humanité.
    Écrit à partir d'entretiens exclusifs avec Sofia Stril-
    Rever, ce livre d'engagement personnel et politique
    est porteur d'un espoir pour le monde. Le Dalaï-lama
    offre sa contribution à la réflexion contemporaine sur
    les responsabilités humaines et les devoirs envers les
    générations futures.

  • En 2014, on a plus de chance de trouver un travail sur le site " le bon coin " qu'à Pôle Emploi. Ordinateurs ou smartphones en main, les citoyens s'informent, s'expriment, achètent, se financent en courtcircuitant les intermédiaires classiques. Une culture de partage portée par la nouvelle génération voit le jour. Des secteurs économiques entiers sont bousculés. La réponse du monde politique ressemble à un mélange de surveillance exacerbée et de communication de haut en bas de la société. Dans tous les pays, des dirigeants et penseurs découvrent une société qui ne les attend pas. Nous assistons à une accélération du monde, fulgurante en comparaison au temps de construction d'une société. Nos " données personnelles " financent des services gratuits en ligne. Les fondateurs d'Amazon, de Microsoft, de Google et de Facebook font partie des 25 plus grosses fortunes de la planète au milieu des vieux empires de l'industrie et du commerce. Ils attirent les plus grands cerveaux du monde. Certaines élites sont dépassées mais d'autres prennent la main. Quel avenir nous réserve ces nouveaux acteurs ? Dans une enquête pionnière et passionnante, Laure Belot nous dévoile cette révolution qui nous concerne tous.

  • La fabrique du monstre

    Philippe Pujol

    Sous son ciel bleu, Marseille est un vrai jeu de domino. Noir. Blanc. L'économie de survie pousse le marché noir. Qui alimente les trafics d'armes et de drogue. Qui nourrissent la corruption immobilière. Qui vit du clientélisme électoral. Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s'entretuer ensuite... Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National. Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d'HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d'humanité piétinée. Personne ne peut sortir de ces zones, dont les enfants ne connaissent même pas la mer. Personne ne veut rentrer. D'une délinquance à l'autre, à chaque nouvelle strate de populations immigrées, cette situation fabrique un monstre. Authentique héritier d'un Albert Londres plongé dans l'enfer du bagne de Cayenne, Philippe Pujol porte la plume loin dans cette plaie-là.

  • Médecin à Caen, le docteur Godard a soudain disparu en septembre 1999, laissant une maison ensanglantée. Le corps de sa femme n'a jamais été retrouvé. La trace du docteur se perd quand il embarque sur un bateau avec ses deux jeunes enfants. Pendant des mois, le docteur Godard semble insaisissable. Des fragments du bateau sont découverts dérivant au fil des courants. Chacun pense à un naufrage ou à un suicide en mer.
    Plus tard, le crâne de sa fille puis un fémur du docteur Godard sont repêchés au large des côtes bretonnes et formellement identifiés par leur ADN.
    Fin de l'énigme ? Non. Eric Lemasson a repris toute l'enquête. Il a mis ses pas dans ceux du docteur Godard. Il raconte sa vie marginale, ses jardins secrets. Il retrace sa fuite, de Roscoff jusqu'au port écossais de Thurso.
    L'auteur apporte la clé qui manquait et révèle une série d'assassinats autour d'une organisation en lutte contre le " système ", la CDCA (Confédération de défense des commerçants et artisans). La vérité qu'il dévoile est surprenante et éclatante à la fois : la vie du docteur Godard était un roman noir.

  • C'est un matin de janvier. Le 7 exactement. Dehors, la température dépasse tout juste zéro. À Gennevilliers, un homme vêtu d'une veste à capuche, blanche et aux emmanchures noires, sonne à l'interphone d'un immeuble de briques. Il s'est réveillé tôt. Il n'est encore qu'un simple point dans la multitude qui converge, au lever du jour, vers la capitale... Voilà le récit minutieux, heure par heure, minute par minute, des trois jours de janvier 2015 où tout a basculé pour la société française, de l'attaque de Charlie Hebdo à la prise d'otages de l'Hyper Cacher. C'est un livre au plus près possible des faits. Il raconte la tension, les nuits, les accélérations, les pauses, la sidération, la révolte et la peur. La traque des assassins et les failles dont ils ont profité. La course contre la montre pour empêcher qu'ils ne recommencent. Le courage des victimes. La petite histoire des anonymes et la réaction des autorités. En reprenant les faits tels qu'ils se sont passés, ce livre nous plonge dans l'histoire en train de s'écrire et non comme on la reconstitue a posteriori. Il fixe les événements pour nous permettre de les comprendre. Ces trois jours resteront dans notre mémoire collective. Ils nous disent quelque chose de la France, de ses grandeurs et de ses faiblesses. De nos vulnérabilités aussi. Ils préfigurent une nouvelle époque.

  • No women's land

    Camilia Panhard

    Il existe un monde sans repères où les femmes sont des proies, des corps. Un monde où la violence est sans début ni fin, absurde et quotidienne. Camilla Panhard a partagé la vie de ces femmes, migrantes centraméricaines. Elles fuient le Honduras, le Salvador ou le Guatemala. Elles veulent simplement " donner à leurs enfants des études en héritage, qu'ils aient au moins trois repas par jour, qu'ils ne souffrent pas autant... " Accrochée aux mots, aux pas de ces héroïnes anonymes, jusqu'aux écolières mexicaines tremblantes de peur sur le trajet de l'école, Camilla Panhard reconstitue les destins vertigineux de ces femmes, marchandises pour les passeurs, les gangs et les cartels. Avec une écriture sèche et sans concession, ce récit puissant leur redonne une voix, des gestes, un visage. C'est un livre qui résonne longtemps encore dans la mémoire après l'avoir refermé.

  • Toxic

    ,

    Les lobbies et les militants de l'environnement se livrent une guerre intense. La santé
    des générations futures est en jeu. Dans cette incroyable enquête de douze mois,
    l'équipe de l'émission Cash Investigation révèle l'étendue des dommages causés
    par l'industrie phytosanitaire. Les fruits et légumes, le vin, et même l'eau, sont contaminés par les pesticides et les perturbateurs endocriniens, malgré les rapports alarmants des autorités sanitaires.
    Les conséquences sont terribles : leucémie, autisme, malformations, hypofertilité,
    terrain cancérigène. L'industrie agroalimentaire et le secteur de la chimie multiplient les substances et les pratiques dangereuses. Ils font passer des lois à leur avantage, au mépris de la santé des enfants.
    Un document au plus près de l'enquête Cash Investigation sur l'un des plus grands scandales écologiques et sanitaires de notre époque.
    Ce livre propose aussi des solutions concrètes. La France est le premier consommateur de pesticides en Europe, et le troisième dans le monde. Et si on changeait tout ?

  • Les enfants d'aujourd'hui sont devenus une génération
    " d'intérieur ", ils passent plusieurs heures par jour devant
    les écrans. Les responsables ? L'urbanisation, les nouvelles
    technologies, la peur du danger. Le résultat ? Une montée en
    flèche du surpoids et des troubles de l'attention.
    Les études scientifiques montrent que la nature favorise le
    développement intellectuel et émotionnel de l'enfant, qu'elle
    améliore l'estime de soi, réduit le stress, augmente la créativité,
    stimule les sens... Et si nous apprenons à nos enfants à aimer
    la nature, ils seront plus à même de préserver notre planète.
    Ce livre d'une grande poésie est une mine d'idées, de jeux et
    d'astuces. L'auteur propose 10 secrets pour découvrir et aimer
    la nature : même en ville, on peut partir à la recherche d'un
    brin de nature, cultiver un mini-potager ou organiser des clubs
    de nature avec des voisins. La nourriture est aussi un moyen
    très efficace : chaque gorgée d'eau, chaque bouchée qui pénètre
    dans notre corps est la nature. Sortir le soir pour regarder le
    ciel, c'est comprendre ce que vivent tous les animaux et prendre
    conscience que nous sommes faits de poussières d'étoiles.

  • Vous aimeriez bien vous passer de jouer les gendarmes. Mais
    que faire quand le bol de céréales atterrit sur le mur de la
    cuisine, quand votre enfant hurle dans un restaurant, ou que,
    pour la troisième fois, vous recevez un appel de l'école ?
    Oubliez tout ce que vous savez de la discipline. Voici une
    nouvelle approche, fondée sur ce que la science nous révèle
    de l'enfant, de son cerveau, de ses besoins. Une approche pour
    l'aider à devenir un être heureux, bienveillant, en route vers la
    réussite et capable d'autodiscipline.
    Voici toutes sortes d'outils pour devenir un meilleur parent :
    -; le " pourquoi-quoi-comment ? " ou les trois questions à se
    poser pour passer du mode réaction au mode réponse ;
    -; plus de 100 dessins et BD qui mettent en scène des situations
    typiques et vous aident à trouver la bonne réponse ;
    -; des trucs et astuces pour savoir vous connecter à votre enfant
    pour désamorcer les crises.
    Le Dr Daniel J. Siegel est l'un des experts mondiaux du cerveau de
    l'enfant. Diplômé de l'université Harvard, professeur à la faculté
    de médecine de l'université de Los Angeles, codirecteur du Centre
    de recherche pour la Mindful Awareness et directeur de l'Institut
    Mindsight, il est l'auteur de nombreux travaux scientifiques.
    Tina Payne Bryson est docteur en psychologie et psychothérapeute
    pour les enfants et les adolescents. Elle dirige l'éducation parentale
    et le développement à l'Institut Mindsight et donne de nombreuses
    conférences pour les parents, les éducateurs et les professionnels.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Daniel Roche

  • Il y a deux amérique.
    Celle du mythe, de la liberté, de la musique, de la chance offerte à chacun. De la Silicon Valley, de Manhattan, de Google, de Facebook, de Wall Street et d'Hollywood.
    Et l'autre amérique...
    Un pays qui consacre la moitié de son budget à l'armée, en perdant toutes ses guerres.
    Où un enfant sur quatre mange à la soupe populaire.
    Où l'on compte, proportionnellement, plus de prisonniers qu'en Chine ou en Corée du Nord.
    Où des vieillards paralytiques purgent des peines de 150 ans.
    Où, chaque jour, plus de 30 personnes sont abattues par arme à feu.
    Où les études coûtent 40 000 dollars par an, induisant une reproduction sociale sans égale.
    Où l'impôt taxe les plus riches de 15 % et les plus modestes de 25 ou 30 %.
    Une démocratie dominée par deux partis qui dépenseront 7 milliards de dollars lors de l'élection de 2016 pour conti¬nuer à se partager le pouvoir.
    C'est cette triste Amérique que dépeint Michel Floquet. Un pays qu'il a parcouru pendant cinq ans, saisi par son éloi¬gnement de l'Europe, son continent d'origine. Et l'on réalise qu'au xxie siècle, les États-Unis ont dévoré l'Amérique tant admirée.

  • Si vous avez le sentiment d'être vidé, " consumé " de l'intérieur, si vous vous
    dévalorisez et que vous avez tendance à devenir cynique envers votre travail,
    la vie et les autres, alors vous êtes peut-être menacé par le syndrome du burn-out.
    Comme 10 % des personnes qui travaillent. Il y a vingt ans, une scientifique,
    Christina Maslach, a identifié cette forme particulière de stress professionnel.
    Elle explique ici comment le travail peut épuiser nos ressources vitales.
    Certaines professions sont plus exposées (médecins, enseignants)
    et certains individus y sont plus sujets.
    Ce livre propose des solutions pour se préserver et pour agir. C'est autant
    l'individu que l'environnement professionnel qu'il faut soigner. La charge
    de travail est loin d'être la seule cause du burn-out : le manque d'autonomie,
    de reconnaissance, le sentiment d'injustice et le décalage entre ses valeurs
    personnelles et celles de l'entreprise sont des facteurs tout aussi importants,
    voire plus.

  • La réalité quotidienne d'un non-voyant est un pays
    étranger. Quel est son rapport au monde ? À la ville et à la
    nature, à la nécessité de se déplacer, d'utiliser des écrans
    tactiles, de traverser les rues, de reconnaître les gens ?
    Invité à donner des cours au Québec, l'historien Jacques
    Semelin nous propose un récit de voyage d'un genre
    nouveau. À la fois le sien, dans une ville dont il découvre
    tout, et le nôtre, dans la tête et le corps d'un non-voyant.
    Son écriture émouvante et souvent drôle entraîne le
    lecteur dans ce que Borges appelait une expérience
    sensuelle et esthétique.
    Chaque sens (ouïe, odorat, toucher) est sollicité, de
    même que l'imaginaire pour inventer le réel. Quand on
    /> ne voit plus le soleil, il s'agit de croire qu'il existe, et de
    s'en remettre à la confiance vitale.
    Un récit unique et universel.

  • Ronny Someck est un poète juif israélien né en 1951
    à Bagdad. Il avait un an et demi quand sa famille a
    quitté l'Irak. Il est le poète israélien le plus renommé.
    Salah Al Hamdani est né en 1951 à Bagdad, lui aussi. Il
    a quitté l'Irak à son âge d'homme pour la France. Il est
    aujourd'hui un poète arabe reconnu.
    Lorsque Ronny et Salah se sont rencontrés pour la
    première fois en 2010, ils sont tombés dans les bras l'un
    de l'autre comme deux vieux amis, deux frères. Ce livre
    est né de cette rencontre.
    L'un est citoyen d'Israël l'autre est exilé en France.
    Pourtant, ils se sont trouvé plus de ressemblances que
    de différences.
    Ils sont les deux rives du même fleuve.

  • Comment a-t-on pu placer à la tête de l'Union européenne Jean-Claude Juncker, l'homme qui incarne le cynisme des paradis fiscaux ? L'homme n'est pas sorti du chapeau un beau matin. Il a une histoire et une oeuvre politiques. Affable et humaniste en public, il est en coulisse le protecteur de l'opacité et des arrangements occultes. Dr Jekyll et Mr Hyde. Au Luxembourg, l'hyperclasse financière dicte sa loi. La politique est soumise aux lobbies et la souveraineté se monnaie au plus offrant. Telle est sa pratique politique. Tirer le fil Junker, c'est remonter le fil d'Ariane dans le labyrinthe de l'Europe des trente dernières années, depuis l'euphorie de la chute du mur de Berlin à la gueule de bois de Luxleaks ou des Panama Papers. Cette histoire est vieille comme le monde : c'est celle du loup qu'on laisse entrer dans la bergerie.

  • La fabuleuse histoire de l'hôpital du Moyen Âge à nos jours.
    Avec un goût prononcé pour l'anecdote et une maîtrise de l'art de la chute, le grand chirurgien et professeur Jean-Noël Fabiani nous raconte, avec humour et érudition, les grandes heures de l'hôpital et de la médecine française.
    On y apprendra notamment :
    Comment l'hospice du Moyen-Âge purement religieux s'est transformé en un lieu où l'on a rassemblé des malades.
    Comment on a progressivement séparé la notion de maladie de celle de misère.
    Comment Bonaparte obligea les médecins à fréquenter les hôpitaux.
    Comment Laennec inventa le stéthoscope.
    Comment la reine Victoria accoucha sans douleur. Etc.

  • Mauvais père

    Caroline Bréhat

    Un témoignage sur le syndrôme d'aliénation parentale.
    Le mari de l'auteure, Julian, cherche à obtenir la garde exclusive de sa fille pour se venger d'une séparation qu'il ne supporte pas. Véritable pervers narcissique, connaissant parfaitement le système judiciaire américain, il réussit le tour de force de semer le doute sur l'état mental de son ex-femme. Il est même sur le point de la faire arrêter ! Mais elle s'envole in extremis avec sa fille pour la France.
    Julian invoque la Convention de La Haye sur les enlèvements internationaux. Caroline Bréhat est fugitive, hors-la-loi, et risque de ne plus jamais voir sa fille.

  • L'autisme est un handicap qui touche 600 000 personnes, soit 1 % de la population française. 80% des enfants sont toujours rejetés de l'école de la République, entraînant leurs parents dans un cercle vicieux : dépression, divorce, banqueroute à force de financer eux-mêmes une prise en charge adaptée. Certains adultes passent la moitié de leur vie sous camisole chimique dans des lieux indignes.
    En France, les psychanalystes dressent un mur entre les autistes et les approches validées partout ailleurs. Malgré les recommandations des plus hautes autorités de santé et au mépris des résultats de toutes les études scientifiques, la plupart des " soignants " persistent à considérer ce handicap, pourtant d'origine essentiellement génétique, comme le fait d'une " mauvaise mère ". " Faites le deuil de votre enfant ", s'entendent dire ces parents désespérés.
    ET POURTANT...
    o UN ENFANT AVEC AUTISME PEUT APPRENDRE, PEUT PROGRESSER.
    o UNE PERSONNE AVEC AUTISME A DES RÊVES, DES ENVIES, DES DÉSIRS.
    o LES PROGRÈS SCIENTIFIQUES ONT MIS AU JOUR UNE ORIGINE GÉNÉTIQUE ET MÊME L'INFLUENCE D'ÉLÉMENTS ENVIRONNEMENTAUX.
    La Grande Enquête dresse un état des lieux inédit, documenté et incarné. Le constat est accablant pour notre pays. Aucun combat sanitaire n'est plus urgent que celui de l'autisme. Ce livre appelle à une révolte nécessaire.

empty