• « ... un matin, comme je me promenais près de mon parterre de rosiers, je vis, je vis distinctement tout près de moi, la tige d'une des plus belles roses se casser comme si une main invisible l'eût cueillie, la fleur resta suspendue dans l'air transparent, toute seule, immobile, effrayante, à trois pas de mes yeux.
    Saisi d'une épouvante folle, je me jetai sur elle pour la saisir. Je ne trouvai rien. Elle avait disparu...
    à partir de ce moment-là, je sus qu'il existait près de moi un être invisible qui m'avait hanté et qui revenait. Un peu plus tard, j'en eus la preuve. » Confession lucide et maîtrisée d'un homme qui assiste au naufrage de sa propre raison, Le Horla nous révèle la trajectoire secrète et fulgurante qui relie la plénitude de la santé au martyre de la démence. Nul autre récit fantastique - en raison, peut-être, de certains accents autobiographiques - n'a développé avec plus de rigueur et de vérité clinique l'implacable logique de l'imaginaire. 

  • Une ombre rôde dans l´Opéra. Une présence singulière, une apparence douteuse et une voix lugubre... Un machiniste est retrouvé pendu, un grand lustre se détache en pleine représentation. On parle du fantôme de la loge nº5. Mais a-t-on véritablement affaire à un fantôme ?

  • Le Tour d'écrou

    Henry James

    Edition enrichie (Préface, notes et chronologie)Le huis clos d´une vieille demeure dans la campagne anglaise. Les lumières et les ombres d´un été basculant vers l´automne. Dans le parc, quatre silhouettes - l´intendante de la maison, deux enfants nimbés de toute la grâce de l´innocence, l´institutrice à qui les a confiés un tuteur désinvolte et lointain. Quatre... ou six ? Que sont Quint et Miss Jessel ? Les fantômes de serviteurs dépravés qui veulent attirer dans leurs rets les chérubins envoûtés ? Ou les fantasmes d´une jeune fille aux rêveries nourries de romanesque désuet ? De la littérature, Borgès disait que c´est « un jardin aux sentiers qui bifurquent ». Le Tour d´écrou n´en a pas fini d´égarer ses lecteurs.Traduction, préface, notes et dossier de Monique Nemer.

  • UN ROMAN QUI COMMENCE COMME UN POLAR ET FINIT COMME LE PLUS TERRIBLE DES THRILLERS
    Prix du Polar Romand 2020 - Prix Sang pour Sang Polar 2020
    Lors d'une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide.
    Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n'a pas pu l'entendre.
    Sauf si...
    Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes.
    Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
    Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d'une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets...

    Une héroïne décidée au franc-parler déconcertant, un rythme vif, des scènes d'une justesse incroyable. Un polar original que vous ne lâcherez plus dès la première page tournée !

  • Le jeune Hermann suit avec passion les soirées de jeu chez l'officier Naroumov. Entendant parler d'une combinaison de trois cartes gagnantes permettant de gagner à tous les coups, secret révélé à une vieille comtesse par le mystérieux comte de Saint-Germain, il décide d'intriguer pour découvrir le précieux tour qui lui permettrait de s'enrichir. Cette quête tourne bientôt à l'obsession. Quand des fantômes et des cartes lui apparaissent en rêve, c'est la folie qui guette...
    Dans cette célèbre nouvelle - "un chef-d'oeuvre de l'art fantastique" selon Dostoïevski -, éclatante et féroce, la fascination pour le jeu atteint tous les personnages, emportés par la démesure de leurs rêves secrets.

  • Un soir d'automne. Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite d'une amie de cette femme qui lui affirme que ce n'était pas "le genre" de Maria de se suicider et qui lui remet une cassette contenant l'enregistrement d'une séance chez un médium que Maria était allée consulter pour entrer en contact dans l'au-delà avec sa mère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un signe. Aussi dubitatif que réticent, le commissaire Erlendur, troublé, se sent obligé de reprendre l'enquête à l'insu de tous. Il découvre que l'époux de Maria n'est pas aussi fiable qu'il en a l'air, et ses investigations sur l'enfance de la suicidée, ses relations avec une mère étouffante vont le mener sur des voies inattendues semées de secrets et de douleur. Obsédé par la disparition, sceptique, bourru au coeur tendre, Erlendur poursuit sa recherche sur lui-même et rafle tous les suffrages des lecteurs.

  • Sans Atout et le cheval fantôme Nouv.

    Ce sont certainement les dernières vacances que François, dit Sans Atout, va passer au château familial de Kermoal. Son père, l'avocat maître Robion, veut le vendre. Le coeur serré, le jeune garçon retrouve la vieille forteresse et les Jaouen qui veillent sur elle. Il ne les reconnaît pas : ils ont un comportement si étrange! Pourquoi parlent-ils tous si bas? Sans Atout sent planer un mystère. C'est alors que Jean-Marc, le fils des Jaouen, l'avertit : «A minuit, regarde à travers les fentes des volets...»

  • Belphégor

    Arthur Bernède

    Un fantôme tue dans Paris... Mais pas n'importe où : à l'intérieur même du Louvre ! C'est en effet dans le département des Antiquités orientales que l'on découvre le corps inanimé d'un gardien, tombé juste à côté de la statue renversée du dieu des Moabites nommé Belphégor. L'inspecteur Ménardier prend en charge cette enquête qui s'annonce peu banale mais s'agace de l'intrépidité d'un jeune journaliste fort ambitieux qui entend résoudre le mystère avant lui.
    Paru en feuilleton dans les colonnes du Petit Parisien du 28 janvier 1927 au 28 mars 1927, le roman obtient un immense succès critique et public. Il est simultanément adapté au cinéma par Henri Desfontaines sous la forme d'une série en quatre épisodes.
    En 1965, c'est Claude Barma et Jacques Armand qui reprennent l'intrigue d'Arthur Bernède pour en faire l'un des fleurons de la fiction télévisuelle française.
    Arthur Bernède (1871-1937) est un auteur de roman populaire. Très prolifique, il publiait ses livres en feuilleton alors même que leurs adaptations sortaient dans les salles de cinéma. La plus célèbre de ses séries reste Belphégor.

  • « Le diable amoureux » est un roman fantastique de Jacques Cazotte publié en 1772. Le diable, c´est une jeune femme d´une grande beauté, Biondetta, dont le héros du roman, Alvare, tombe follement amoureux. On considère souvent Cazotte comme l´un des précurseurs du Romantisme à la française. Découvrez notre édition avec des illustrations d´époque.

  • Le Foyer des Galibots, une maison de retraite paisible située dans le Nord de la France, ferma ses portes en 1992 après une effroyable série de morts mystérieuses. Des suicides, selon l'enquête. Détails troublants : certains pensionnaires avaient témoigné de présences effrayantes, et une aide-soignante avait affirmé avoir été attaquée par une force invisible.
    Alan Lambin, enquêteur en paranormal, sent que cet endroit, construit sur les ruines d'un hôpital exploré quinze ans plus tôt, a besoin de lui.
    A-t-il oublié la menace qui y rôde ?

  • XXX

    Xxx

    Ludovic est rejeté par son grand-père adoptif qui refuse de donner son amour à ce petit-fils noir, tandis que les années passent...
    ?Ludovic a été adopté. Sa mère est médecin et son père, chercheur. Il s'est très vite intégré et s'est fait des amis à l'image d'Aurélie, qui, à dix ans, n'a d'yeux que pour son petit copain noir. Des sentiments irréversibles. Si les enfants n'attachent aucune importance à la couleur de la peau, il en va autrement pour certains adultes. À commencer par le grand-père de Ludo. Cardiologue de renom, fondateur du laboratoire familial, à la tête d'un empire immobilier, il renie son petit-fils jusqu'à l'humiliation. Et jamais, au grand jamais, sa fortune ne lui reviendra.
    Les années s'écoulent et Ludovic devient docteur à son tour. Il travaille maintenant au laboratoire permettant ainsi à ses parents de se consacrer à leur passion, la voile en mer. Au cours d'un voyage, le drame couve : le couple ne donne plus signe de vie. L'inquiétude est à son comble. Chez le grand-père aussi, car si son fils unique venait à disparaître, son héritier direct et incontestable serait Ludovic. Impossible d'y déroger?! Mais Louis-Étienne, lui, l'entend d'une tout autre oreille. La haine, comme l'amour, n'a pas de limites.
    Les préjugés sont tenaces, parfois même obsessionnels, et étrangers à toute notion de génération ou d'époque. Roger Vannier n'a de cesse de croire qu'un jour l'homme finira par les éradiquer pour construire un monde meilleur.
    Il est l'auteur de précédents romans parus aux éditions Lucien Souny, dont Les Âmes voyageuses, Une Histoire en suspens, La Ferme des lilas.
    Un roman profondément humain.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Roger Vannier est né dans le Cher, à Reigny. Instituteur, il a d'abord enseigné en Algérie, puis il est rentré sur ses terres natales pour terminer sa carrière. Aujourd'hui à la retraite, il mène une activité artistique à laquelle il associe l'écriture. Il vit à Chateaumeillant. Son univers s'enracine dans sa région natale. Il en restitue toute la finesse, l'âme et la beauté.

  • Londres, une fiancée humiliée, une veuve manipulatrice, une famille en apparence respectueuse des usages de la haute société victorienne... Mais qui sont-ils tous en vérité ? Qui est vraiment cette comtesse intrigante prête à tout semble-t-il pour toucher une prime d'assurance sur la vie contractée par son époux, à moins qu´elle ne soit elle-même victime de sombres superstitions. Il n´en est pas moins vrai que le destin parait s'acharner sur la pauvre comtesse... (Une intrigue écrite par un maitre du genre).

  • Maximilien Destroy, musicien de profession, retrouve lors d'une promenade au jardin du Luxembourg un ami, Clément, qu'il avait récemment perdu de vue. Max va rentrer dans le cercle intime de Clément et découvrir au fil de ses visites, la vie tumultueuse de cet ami...

  • « Moi, Sookie Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires.
    Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque !
    D'ailleurs, un soir, un gentleman amateur d'hémoglobine, Bill Compton, a débarqué dans le bar où je travaille, le Merlotte. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis... » Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer.
    Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l'Amérique profonde. L'arrivée de Bill, ténébreux vampire du XIXe siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d'autant qu'une vague de crimes s'abat sur la ville.

    Couverture : © 2009 Home Box Office, Inc.
    All rights reserved. HBO and related trademarks are the property of Home Box Office, Inc.
    Titre original : Dead until dark Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin Putnam Inc.
    © Charlaine Harris, 2001 Pour la traduction française :
    © Editions J'ai lu, 2005 ; nouvelle édition, 2010

  • Si spectres et esprits ont peuplé la littérature de tous les temps, à la fin du XIXe siècle naît une autre sorte de hantise, celle du fantôme. Dans cet ouvrage, les manifestations surnaturelles se succèdent avec Poe, Villiers, Lorrain, Rodenbach, Dujardin, Huysmans. Que l'on ne s'y trompe pas, tous ces acteurs fin-de-siècle, en invoquant l'esprit des morts, cherchaient surtout à se convaincre de celui des vivants.

  • Le Temple, petit village du Sud-Ouest, ses plages, ses blockhaus, son unique bistro, son école où la violence est le seul remède à l'ennui.
    Poil de Carotte y vit seul avec son père handicapé. Gamin perturbé aux penchants sadiques et souffre-douleur de ses camarades de classe, sa vie bascule lorsqu'il se rend dans une ferme calcinée en lisière de forêt.
    Des fantômes y rôdent, paraît-il.
    Mais en lieu et place de revenants, il découvre un étrange manuscrit rédigé par des jumeaux, il y a trois cents ans. Leur vie sauvage et heureuse à La Nouvelle-Orléans tourne au cauchemar lorsqu'un sulfureux marquis les prend à son service.
    Plus Poil de Carotte avance dans sa lecture, plus des événements étranges surviennent : un chat noir qui parle, une voix qui lui chuchote la nuit à l'oreille, un enfant au teint trop pâle et aux lèvres trop rouges... Et s'il avait réveillé des forces aussi malsaines qu'attirantes ?

    Remarquée par la critique dès son premier roman vampirique, Dans les veines, Morgane Caussarieu s'attache pour ce second à explorer, dans une langue tantôt heurtée, tantôt déliée, la noirceur des âmes humaines.
    De la tristesse des campagnes landaises dont elle est originaire à la moiteur des bayous, l'auteur met en miroir l'horreur des enfances perverties à travers un conte fantastique, qui oscille entre naïveté et cruauté. Une plongée oppressante qui vous tiendra éveillé jusqu'à l'aube.

  • Le Roi des vampires de Louisiane, Felipe de Castro, est à Bon Temps. Alors qu'il boit un verre avec Sookie et ses acolytes, le cadavre d'une jeune femme - dont Éric vient de boire le sang pour se nourrir - apparaît dans le jardin de ce dernier. Sookie et

  • « Les ennuis ne sont pas terminés ! Voilà qu'un attentat terroriste a détruit l'organisation vampire de la région ! Or moi, Sookie, j'avais d'autres choses en tête, des trucs... personnels. Et je n'ai pas vu tout de suite le rôle que j'allais devoir jouer. Je suis télépathe, moi, pas voyante. Allez, j'avoue : je pensais à mon petit copain, qui brillait par son absence. Une absence prolongée... » Dans une région dévastée après le passage de l'ouragan Katrina, Sookie a fort à faire pour aider les communautés humaine et vampire à se reconstruire. Si la jeune serveuse est saine et sauve, elle n'en est pas moins préoccupée : les temps changent pour les vampires et les loups-garous, de nouveaux dangers s'annoncent... et Quinn, son petit ami - et sublime tigre-garou -, a disparu!

    Couverture : © Flammarion Québec Photographe : Maude Chauvin

  • « Après la sortie du cercueil très médiatisée des vampires, c'est au tour de mes amis hybrides de sortir du bois. Moi, Sookie, j'avais peur de la réaction des habitants de Bon Temps... Et je n'avais pas tort ! Comme d'habitude je dois jouer la super détective. Mais qui va me protéger, moi ? Pas besoin d'être voyante pour se rendre compte que les problèmes ne font que commencer... » Alors que de nouvelles créatures surnaturelles dévoilent leur existence aux humains, Sookie Stackhouse, serveuse télépathe, est très inquiète. Ses peurs prennent vie quand une panthère-garou est assassinée. Mais la jeune femme est elle aussi en danger : le FBI s'intéresse à elle de très près, et il semblerait qu'une chose ancienne et puissante ait une dent contre elle...

    Couverture : d'après © Altrendo Images/Getty Images Titre original : Dead and gone Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin putnam Inc.
    © Charlaine Harris, 2009 Pour la traduction française :
    © Editions J'ai lu, 2010 ; nouvelle édition, 2010

  • « C'est encore moi, Sookie. Pour vous servir au Merlotte. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j'y veille ! Ici, à Bon Temps, les humains et les vampires cohabitent pacifiquement. Enfin presque, car l'autre soir, on a

  • « Enfin ! Enfin ma relation avec Eric commence à ressembler à quelque chose ! Après toutes ces épreuves, moi, Sookie, je l'ai bien mérité. Mais hélas, au moment où tout semble aller pour le mieux, voilà que mon entourage se met à me créer de nouveaux problèmes : Sam, Bill et même Eric ! Et la fureur qui a entouré la Grande Révélation des hybrides n'est pas vraiment retombée... » Sookie Stackhouse est à peine remise de la révélation de son arrière-grand-père qu'elle doit faire face à un visiteur imprévu : le créateur d'Eric, un vampire venu tout droit de l'Antiquité, accompagné d'un étrange jeune garçon aux moeurs sanguinaires. Et de l'autre côté, entre s'occuper de son couple et gérer sa famille faé, la jeune serveuse de Bon Temps a encore fort à faire...

    Couverture : D'après © Heide Benser/Corbis Titre original : Dead in the family Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin putnam Inc.
    © by Charlaine Harris, 2009 Pour la traduction française :
    © Editions J'ai lu, 2010

  • « Après les dégâts provoqués par l'ouragan Katrina, la Reine des vampires avait tout perdu et était accusée de meurtre !
    Et bien sûr, moi seule pouvait la blanchir ! On m'a donc envoyée, moi, Sookie Stackhouse, avec la délégation officielle, au sommet des vampires. J'avoue que je n'étais pas mécontente de quitter Bon Temps pour les bords du lac Michigan. Il allait s'en passer, des choses ! À commencer par des meurtres. Beaucoup de meurtres. » Trahie par son grand amour aux longues canines, la jeune serveuse télépathe doit non seulement gérer un nouveau prétendant - un tigre garou ô combien séduisant ! - mais également aider la Reine à recouvrer sa puissance financière et son autorité morale. Sookie devra choisir son camp, au jeu dangereux de la vie et de la mort...

    Couverture : © Flammarion Québec Photographe : Maude Chauvin Titre original : All together dead Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin putnam Inc.
    © Charlaine Harris Schulz, 2007 Pour la traduction française :
    © Editions J'ai lu, 2007 ; 2011 pour la présente édition

  • « C'est moi Sookie, je suis de retour, mais cette fois, je pars en mission dans la capitale du vice ! La reine des vampires m'a ordonné d'enquêter sur la mort de ma cousine vampire Hadley. Et quand la reine ordonne... Bonne fille, j'obéis, mais l'héritage d'Hadley attise la convoitise. Heureusement, Quinn, mon sublime tigre-garou, m'accompagne dans cette enquête sanglante. » Sookie Stackhouse a quitté le fin fond de la Louisiane pour La Nouvelle-Orléans et utilise ses talents de télépathe pour enquêter sur la mort suspecte de sa cousine, dont la nature des relations avec la reine est encore trouble...
    De révélation en révélation, Sookie va rapidement regretter la vie paisible et les vampires finalement si peu terrifiants de Bon Temps.

    Couverture : D'après © altrendo images / Getty / Studio J'ai lu.
    Titre original : Definitely dead Ace Books, New York Published by The Berkley Publishing Group, a division of the Penguin Putnam Inc.
    © Charlaine Harris Schulz, 2006 Pour la traduction française :
    © Editions J'ai lu, 2006 ; nouvelle édition 2011

  • « Moi, Sookie, 26 ans, je suis toujours serveuse au Merlotte et, à mon grand désespoir, à nouveau célibataire. Non contente d'être aux prises avec des métamorphes - dont mon frère Jason ! -, me voilà confrontée à un tueur de métamorphes ! Et j'ai jusqu'à

empty