• La pâtisserie de la famille Bliss cache un très vieux secret : un ancien livre de recettes magiques. Alors que leurs parents s´absentent quelques jours, Rose et ses frères et soeurs se retrouvent seuls à tenir la boutique. Qu´à cela ne tienne, c´est le moment rêvé pour tenter quelques recettes très spéciales ! Mais les muffins d´amour et les cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous... C´est le moment que choisit un étrange personnage pour faire son entrée : "Tante" Lily, aussi excentrique soit-elle, est là pour aider les enfants Bliss à tenir la boutique. À moins qu´elle ne cherche à s´emparer du Livre ?

  • " Je ne suis passionné de rien mais j'aime tout ", a coutume de dire Philippe Etchebest, avant d'ajouter avec fougue : " Et tout ce que je fais, j'essaie de le faire bien. Je le fais avec coeur et beaucoup de sincérité. " Voilà comment ce fonceur perfectionniste et amoureux de la vie a intégré le cercle très fermé des chefs étoilés. Tout au long de son parcours, il a su trouver les ressorts pour aller de l'avant, se lancer de nouveaux défis et viser chaque fois un peu plus haut. Pour lui, les moteurs essentiels à la réussite - personnelle comme professionnelle - sont le plaisir, l'engagement et le partage. Revenant sur ses expériences, il distille, avec un sens de la formule bien à lui, conseils et encouragements pour que chacun, à son niveau, puisse booster son existence. Un propos inspirant qui donne envie de se dépasser !

  • Rosemary Bliss ferait n'importe quoi pour remettre la main sur le Livre de cuisine magique que sa tante a dérobé. Elle la provoque en duel culinaire: le livre reviendra celle qui remportera la compétition internationale de pâtisserie à Paris. Mais Lily n'a pas l'intention de jouer à la loyale...

  • Direction l'Italie pour Rose, Devin, Balthazar, Oliver et Origan. Leur mission : libérer tante Lily, retenue prisonnière dans le château du terrible comte Caruso. Mais une fois nos héros sur place, la situation se complique. Ce n'est pas seulement tante Lily qui est en danger, mais la ville entière ! La magie, le courage et les délices des Bliss suffiront-ils à sauver les habitants de San Caruso ?

  • Pour Katie, c'est la rentrée au collège. Angoissée et impatiente à la fois, elle compte sur Clara, sa meilleure amie, pour que tout se passe bien. Mais pendant l'été, Clara a changé : elle s'habille différamment, s'intéresse aux garçons et a rejoint le CFP, le Club des Filles Populaires, où Katie n'est pas invitée.
    Heureusement pour Katie, il y a les délicieux cupcakes de sa mère. En les partageant, Katie se fait de nouvelles amies et fonde le Cupcakes Club... qui va rencontrer un incroyable succès !

  • Cela fait deux semaines que Rose a vaincu la diabolique tante Lily au Gala des Grands Gâteaux. Elle a retrouvé le livre de recettes magiques de sa famille au prix d'une toute nouvelle célébrité qui ne tarde pas à lui peser car M. Butter, le président de la Mosstess Corporation, convoite ses connaissances magiques et la kidnappe pour créer de nouvelles recettes pour sa compagnie. Flattée par ces nouvelles responsabilités, Rose se laisse d'abord tenter, jusqu'à ce qu'elle découvre les terribles plans de M. Butter : à l'aide de Donuts Zombificateurs, il a l'intention de s'emparer du monde ! Seule Rose et sa nouvelle équipe de pâtissiers peuvent l'en empêcher...

  • Des aventures délicieusement drôles qui mêlent famille, pâtisserie et magie !
    Un mystérieux colis est arrivé à la pâtisserie Bliss. Dedans ? Un cookie... que la petite Nini aurait mieux fait de ne pas manger ! Une simple bouchée, et la voilà ensorcelée, contrainte d'obéir aux ordres d'une étrange note à l'intérieur du gâteau. Son auteur s'intéresse au bocal 377, qui contient les embruns de Vénus, un ingrédient puissant et dangereux ayant le pouvoir de transformer n'importe qui en marionnette. Rose a sa petite idée sur l'identité de l'expéditeur... Tante Lily est de retour !

  • Au collège de Park Street, comme dans toute les écoles, il y a des filles populaires. A Park Street, elles ont même un club. Mais n'en est pas membre qui veut. Alors que faire quand on n'est pas invité dans ce cercle très fermé ? Fonder un club de cupcakes, pardi !
    Mia n'a jamais eu de mal à se faire des amis. Elle est ouverte, chaleureuse et n'hésite pas à adresser la parole à tout le monde. Mais à Park Street, les groupes ne se mélangent pas et quand les filles populaires, impressionnées par le sens de la mode de Mia, viennent lui demander de rejoindre leur club, Mia est bien embêtée... entre amitié et popularité, que choisir ?

  • La mère de Mia va se marier et les membres du Cupcake Club seront ses demoiselles d'honneur ! Une perspective d'autant plus excitante que les robes qu'elles vont porter sont magnifiques !
    Le problème, pour Emma, c'est qu'elles sont un peu chères et qu'on n'est pas très riches chez les Taylor, encore moins depuis que la mère d'Emma s'est fait licencier. Qu'à cela ne tienne ! Bien décidée à ne pas faire défaut à ses amies, Emma enchaîne petit boulot sur petit boulot. Mais entre baby-sitting, dog-sitting, cours de flûte, club de cupcakes et, oh, accessoirement, être adolescente à plein temps, Emma va-t-elle tenir le coup ?

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer !
    Les vacances de Noël sont finies ! Alors qu'elle se faisait une joie de reprendre les cours, Alex devient le souffre douleur d'Olivia. Pourquoi cette peste lui en veut-elle à ce point ? Alex n'a rien fait de mal ! Quoique...

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer ! Katie est aux anges ! Lucie, la peste du collège, s'en va : la vie va enfin redevenir agréable. Mais la chef du Club des Branchées est vite remplacée par Clara, l'ennemie de Katie, qui propose ses talents de pâtissière pour la kermesse. La guerre des cupcakes est déclarée !

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer ! Mia le sait : être la nouvelle du collège, ce n'est pas facile ! Alors quand Olivia, fan de mode, arrive de New York, elle décide de la prendre sous son aile. Mais il y a un petit problème... Personne ne supporte cette peste d'Olivia ! Mia va-t-elle devoir choisir entre le Cupcake Club et sa nouvelle amie ?

  • Alex est la plus rigoureuse, la plus sérieuse et la plus organisée des membres du Cupcake Club. Pourtant, elle cache quelques secrets : l'état de sa penderie par exemple, un vrai chantier, ou a tendance à danser sur son lit. Mais surtout, elle est amoureuse ! Difficile quand on a l'habitude de tout contrôler... À moins que, comme pour les cupcakes, il existe une recette de l'amour ?

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille et vous obtiendrez Cupcake Girls, une série à croquer ! Katie doit se trouver une activité. Et si elle rejoignait l'équipe de softball ? Elle jouera comme batteur. Le batteur en cuisine, ça, Katie connaît, mais sur le terrain, c'est la catastrophe ! Au point de faire perdre son équipe ?...

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer ! Mia adore sa vie, le Cupcake Club, sa famille, l'école... Si seulement elle pouvait oublier ses mauvaises notes en espagnol ! Elle a trop peur d'en parler à ses parents et de les décevoir. Mia doit pourtant prendre son courage à deux mains. Heureusement, un allié inattendu va lui venir en aide...

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer !
    Emma a été choisie pour poser dans un magazine ! Une nouvelle vie s'offre à elle : entre l'école, les castings, son nouvel agent et le Cupcake Club, elle ne sait plus où donner de la tête ! Mais être mannequin n'a pas que des avantages... Est-elle vraiment faite pour ça ?

  • Une bonne dose d'amitié, deux cuillerées d'humour, une pincée de problèmes, des gâteaux délicieux en pagaille pour Cupcake Girls, une série à croquer ! Jake, le petit frère d'Emma, est adorable. Mais elle aimerait passer un peu moins de temps à s'occuper de lui. Heureusement, les vacances arrivent ! Emma va enfin profiter de ses amies du Cupcake Club. Sauf que ses parents les inscrivent, Jake et elle, dans le même centre de loisirs... Au secours, Emma va craquer !

  • Au Cupcake Club, Alex est débordée. Se détendre, s'amuser ? Elle ne sait plus ce que c'est. Heureusement, elle a un plan : avec l'aide de sa soeur Dylan, elle va tout faire pour devenir cool... Et enfin attirer l'attention du beau Matt !

  • " Dis-moi ce que tu manges, je te dirai d'où tu es ". Tel un mantra, cette formulation maintes fois reprise et déformée rappelle que " nous sommes ce que nous mangeons " selon le mot d'Hippocrate. Mais savons-nous réellement ce que nous mangeons, et d'où vient ce qui est dans notre assiette ?

    " Dis-moi ce que tu manges, je te dirai d'où tu es ". Tel un mantra, cette formulation maintes fois reprise et déformée rappelle que " nous sommes ce que nous mangeons " selon le mot d'Hippocrate. Mais savons-nous réellement ce que nous mangeons, et d'où vient ce qui est dans notre assiette ? Pourquoi la tomate est-elle si présente dans la cuisine italienne ? Pourquoi le piment est-il omniprésent en Asie alors qu'il est originaire d'Amérique ? Et quel sera l'avenir de nos nourritures fermentées ? Ou des produits issus de l'agriculture biologique ? Dans 30 ans, boira-t-on plus de vin, de bière ou de soda ?

    Voici la fabuleuse histoire des aliments, cuisines et saveurs du monde. De la domestication du maïs vers - 4 000 aux biotechnologies alimentaires du xxie siècle, de l'introduction du chocolat en Espagne lors des Grandes Découvertes aux récentes ouvertures des restaurants japonais un peu partout en Europe, des premiers caféiers originaires d'Éthiopie au xiiie siècle avant notre ère au macha japonais, des pitas grecques aux samoussas indiens, l'histoire des pratiques culinaires se fond dans celle des cultures, des échanges, des climats. Sans oublier les différents codes et manières de manger d'une extrémité à l'autre du monde. Qu'on le répète : se nourrir n'est pas qu'un impératif biologique, c'est aussi un acte hautement culturel.

    Un atlas à dévorer !

  • Des premiers recueils de recettes du Moyen Age aux discours des grands gastronomes qui font et défont les réputations, ce livre retrace la lente sophistication de la cuisine française. Il explique comment, grâce à la maîtrise progressive des techniques de cuisson, grâce aussi à la rationalisation de l'espace où officiaient les cuisiniers, les grands chefs ont su moderniser les traditions.

    Patrick Rambourg évoque les différentes modes : la « nouvelle cuisine » au siècle des Lumières, qui se veut plus délicate, plus savante que celle du Grand Siècle avec ses nombreuses garnitures et sauces au beurre ; la « cuisine décorative » de Carême ou encore la « cuisine des palaces » d'Escoffier. Cette dernière provoquera, par réaction, l'essor des cuisines régionales, qui, selon l'auteur, constituent aujourd'hui une des plus grandes forces de notre patrimoine gastronomique.

    Mêlant pratique, histoire et théorie, Patrick Rambourg nous entraîne avec passion dans l'aventure de la cuisine française et nous montre comment elle a acquis une renommée internationale tout en devenant une spécificité culturelle reconnue par tous.

  • Sur les routes d'Auvergne, de Saint-Nectaire à Salers, vous traverserez un véritable plateau de fromages à ciel ouvert. Moins en altitude, plus à l'ouest... c'est en observant le jeu du soleil et du vent dans les marais de Guérande que vous comprendrez la magie de la fleur de sel. Mais pour les vacances, le must, ça a toujours été la Nationale 7 ! Outre la myriade de restaurants étoilés, suivez la route de l'amande avec, du nord au sud, la praline de Montargis, le nougat de Montélimar et le calisson d'Aix. Avec des recettes de Marmiton et près de 250 bonnes adresses pour dégoter la meilleure farine de sarrasin ou déguster un pot-au-feu de légende.

  • Autour d'une bonne table, on mange, on chante, on boit, on échange quolibets et bonnes histoires, on refait le monde. La vie quotidienne est rythmée par la recherche de la nourriture et de la boisson: in vino veritas. Du nectar des dieux au canard d'Apicius, en passant par Dionysos enseignant la culture de la vigne aux mortels, les fruits inaccessibles de Tantale ou encore le festin de Trimalcion, la culture antique regorge d'anecdotes délicieuses sur l'art et la nécessité du boire et du manger.
    À La Table des Anciens invite le lecteur à déguster les meilleures pages des auteurs antiques dédiées à la cuisine. Plus de 100 extraits, issus des traductions Belles Lettres, sont rassemblés et assortis d'une brève présentation destinée à éclairer leur lecture. À La Table des Anciens sont réunis Pétrone, Homère et Virgile pour raconter la préparation et l'organisation des repas, les mets de tous les jours ou les ingrédients fabuleux, les disettes, les banquets fameux, les goinfres mythiques ou les préceptes de diététique, avec, pour la bonne bouche, les meilleures recettes de l'Antiquité... à savourer!

  • Il n'existe pas un régime alimentaire chrétien. Selon la tradition des apôtres, peu importe ce que vous mangez, ce qui compte c'est la manière dont vous le faites.
    Au commencement, le Christ des Évangiles est tributaire des normes alimentaires juives. Mais dans une page des Actes des Apôtres, un songe de Pierre libère la communauté chrétienne naissante de ces interdits. Les hommes cependant ont besoin de règles, raison pour laquelle le christianisme au cours des siècles élabore une série infi nie de modèles alimentaires hérités de la tradition juive, de la philosophie grecque et de la science de l'alimentation : rôle du pain et du vin dans l'Eucharistie, rapport à la viande, au sang et au gras, valeur de rachat du jeûne, modes culinaires, y compris monastiques, règles d'abstinence.
    Dans cet essai paru en 2015, en Italie, Massimo Montanari parle de questions complexes avec une grande simplicité. Son autorité scientifi que l'exonère des démonstrations pesantes et lui permet d'aborder les sujets avec une grande intelligence.
    Un sujet d'actualité ; entre l 'attirance pour le véganisme ou le végétarisme et les banquets de boudin, hier marqueurs d'anticléricalisme en période de carême, aujourd'hui destinés à discriminer d'autres religions, on voit que l'alimentation n'est pas qu'une aff aire de goût.

  • Le titre de ce livre est un clin d´oeil avoué à Levi-Strauss et à son ouvrage le Cru et le cuit (Plon, 1964). Ici le cru et la cuite sont racontés dans tous les sens : car boire, seul ou en groupe, selon les usages et les codes, est aussi un acte social, ancré dans notre Histoire.

    Les mots du boire et les gestes du buveur sont décortiqués, analysés et contextualisés. Sur la table (des matières), figurent toutes les boissons, toutes les personnes. Sur deux mille ans, l´auteur nous promène, à l´allure hésitante et joyeuse de l´ivrogne, de cabaret en café, du domicile à la rue, d´une classe sociale et d´une profession à l´autre (vigneron, bouilleur de cru, paysan, industriel de l´alcool, ouvrier, bourgeois, médecin), entre les deux sexes et parmi les catégories d´âge (les « jeunes »). Nous apparaissons comme une nation alcoolique. Attention, le terme « alcoolique » signifie d´abord qui a un rapport à l´alcool ; la pathologie ne vient que de l´excès.

    Tous buveurs donc, et depuis longtemps. Mais le buveur d´eau mérite un chapitre, si grande est sa complexité : il peut être consommateur d´eau par nécessité, par goût, par dépit, par esprit militant de la cause antialcoolique. Par ailleurs, le buveur d´alcools alterne, suivant les possibilités du moment, vin, vin bio, cidre, bière, apéritifs, digestifs, ... et eau naturellement. Ainsi verrons-nous poindre le « buveur gaulois », le « buveur médiéval », le « buveur moderne », jusqu´au contemporain « buveur new look ».

empty