Littérature traduite

  • Des dispositifs pour se donner volontairement la mort, et briser le tabou sur le suicide, cela a toujours tenté notre société, dans ses rituels les plus secrets, et bien sûr la fiction n'est pas en reste (du fameux fauteuil de Cortazar à tout un bouquet d'histoires de Maupassant).
    Mais les amoureux du fantastique savent bien que Robert Louis Stevenson, notre cher Robert Louis Stevenson, le roi du suspense et du mystère, avec Le Maître de Ballantrae, Dr. Jekyll and Mr. Hyde, ou son Île Au Trésor.
    Lui, il investit carrément la Londres ténébreuse, celle des mystères de Jack L'Éventreur. On y marche de nuit comme dans le brouillard, mais il y a aussi des tavernes, des ponts, et cet étrange Club à l'entrée bien protégée.
    On s'y prend comment, pour vous l'offrir, votre suicide ? Il suffit d'un peu de chance et d'entraide.
    Et ça marche ? Que trop bien... Tellement bien, qu'on aimerait peut-être parfois faire demi-tour. Seulement, il semble que ce soit la seule chose interdite, au Club des Suicides... Sans doute le plus célèbre des contes, et le plus noir, que Stevenson rassemble dans ses Mille Et Une Nuits.
    Traduction de Thérèse Bentzon.

  • Il est beau, il est grand, il est fort, il est intelligent, en un mot comme en mille, il est Jim Cusack et il est parfait. L'homme de toutes les situations, surtout les plus dangereuses, le Sherlock Holmes du XXIe siècle, le James Bond Monty Pythonesque au sourire ultra-bright et aux muscles d'acier, accompagné de sa fidèle acolyte, la magnifique et chatoyante rousse Tina Pesca, est là pour enquêter. Cet aventurier des temps modernes, créé de toutes pièces par l'immense écrivain Tobias Griffiths, est appelé à la rescousse par le lieutenant Brisbane afin de résoudre un mystère des plus étonnants : un violoniste de renommée internationale soudainement hospitalisé, un violon à la valeur inestimable, un araignée violoniste... Diable, cela fait beaucoup de violons au mètre carré en une seule journée ! Serait-ce le scélérat rrrrusse Zwong qui aurait remis le couvert ? Sommes-nous en présence d'une machination destinée à mettre à terre une fois de plus - en vain - le génial Jim Cusack ?
    C'est court, ça se lit sans faim, ça se relit sans fin. On espère que ces aventures vous plairont autant qu'à nous.

empty