• Moi, Boy

    Roald Dahl

    Que se passe-t-il quand on attrape une ratite? Et quand on simule une crise d'appendicite? Avez-vous jamais fumé du tabac de chèvre? Vous a-t-on déjà affublé d'un costume qui donne l'air d'un employé des pompes funèbres pour vous rendre à l'école?
    Neuf, dix, onze ans... Les années passent : voici venu le temps de se demander ce que l'on fera après le collège...

    Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale en classe de 3e.

  • La barbe de Compère Gredin est un véritable garde-manger, garnie des miettes de ses monstrueux festins, restes de spaghettis aux vers de terre, bribes de tartes aux oiseaux... un régal que Commère Gredin lui prépare chaque semaine. Mais voilà qu'une bande de singes acrobates va troubler les préparatifs du plat hebdomadaire...

  • - 46%

    Connaissez-vous l'omelette au sucre ? Rien de moins compliqué à préparer. Prenez une famille de cinq garçons. Ajoutez-y un nouveau bébé à naître, une tortue, un cochon d'Inde et une poignée de souris blanches. Mélangez bien le tout, sans oublier une mère très organisée, un père champion du bricolage et quelques copains d'école à l'imagination débordante. Saupoudrez d'une pincée de malice et d'émotion, et servez aussitôt. C'est prêt... À consommer sans modération !

    Une chronique familiale inspirée de souvenirs d'enfance. Les aventures et mésaventures quotidiennes d'une tribu de garçons, entre humour et émotion.
    Prix France Télévision.

  • Edition enrichie (Préface, notes, notes complémentaires, chronologie et bibliographie)Les Fables occupent une place singulière dans notre mémoire : par le souvenir que nous gardons de ces poèmes devant lesquels nous sommes restés enfants, mais aussi par la grâce de tant de vers devenus proverbiaux  et que notre parole quotidienne fait renaître. Et tout  se passe comme si une correspondance secrète se maintenait de siècle en siècle entre ces Fables et l'identité de notre pays comme de notre langue.
    Le premier recueil paraît en 1668, et le second dix ans plus tard. Le succès est immense et les poèmes, alors, appartiennent pleinement à leur temps : la France du règne de Louis XIV. Mais le mystère de leur pouvoir est de s'émanciper très vite de cet environnement immédiat, d'éclairer nos réalités successives, d'allier de manière toujours éclatante le particulier et l'universel. Dans cette «comédie à cent actes divers, / Et dont la scène est  l'Univers», le texte se dérobe à toute signification définitive. Mais La Fontaine, à chaque page, nous convainc que la poésie, à ses yeux, demeure instrument de connaissance : il existe une beauté du savoir - et nous ne cessons pas de la retrouver en lui.
    Edition de Jean-Charles Darmon et Sabine Gruffat. 

  • Lorsque les forces du mal menacent l'amour et la paix sur Parodia surgissent cinq héros Légendaires avec un seul et unique but : nous faire rigoler ! Après Les Légendaires et Les Légendaires - Origines, changement complet de registre avec cette série de gags en une planche qui mettent en scène aussi bien les principaux personnages de la série que leur créateur : le démiurge Maître Pamplemousse.

  • Edition enrichie (Introduction, notes, dossier et commentaires sur l'oeuvre, notices, chronologie et bibliographie)« Trahi de toutes parts, accablé d'injustices, Je vais sortir d'un gouffre où triomphent les vices ; Et chercher sur la terre un endroit écarté Où d'être homme d'honneur, on ait la liberté. »
    Au moment où il quitte la scène, Alceste quitte également le monde auquel il s'est heurté, et le vrai sujet de la comédie est bien la confrontation du misanthrope et de ce milieu mondain qu'il récuse : par philosophie, certainement, mais également par cet esprit chagrin d'atrabilaire qui en fait l'ennemi de toute sociabilité, comme le montre la manière incongrue et bourrue dont il témoigne à Célimène un amour qui prend à rebours les règles de la galanterie.
    Cet extravagant est donc certainement ridicule. Mais comment lui reprocher, néanmoins, l'intransigeante pratique des vertus de sincérité, de justice et de droiture ? Parce que Alceste dénonce le monde, c'est bien lui qui permet à Molière, en 1666, de nous en donner une image véritable - jusque dans ses contradictions.
    Edition de Claude Bourqui. 

  • Le fantôme qui hante le manoir de Canterville depuis trois siècles est désespéré! Les nouveaux propriétaires, deriches américains, ne croient pas aux esprits. Vexé, le pauvre fantôme agite ses chaînes et laisse même une trace de sang dans le salon. Parviendra-t-il à prouver son existence en semant la terreur?

  • Quand on a six frères et qu'on s'appelle Jean-A., Jean-B., Jean-C., Jean-D., Jean-E. et Jean-F., impossible de s'ennuyer un seul instant.
    Au menu de cet été : un déménagement, des vacances chez Papy Jean, un poisson nommé Suppositoire, une ribambelle de cousins aux oreilles décollées... sans oublier bien sûr un mystérieux camembert volant et des parents pas trop coulants.
    Décidément, ça déménage chez les Jean !

  • Durant l'absence de leurs pères respectifs, Octave s'est marié en secret avec Hyacinthe, jeune fille pauvre au passé mystérieux, et Léandre est tombé amoureux d'une Égyptienne, Zerbinette...

  • Ubu Roi

    Alfred Jarry

    Le 9 décembre 1896, un jeune homme crée le scandale en faisant jouer au théâtre de l'OEuvre une farce truculente : Ubu roi.
    « Merdre ! » Sitôt le premier mot lâché, la salle siffle, hue, rit, proteste : le public est insulté, les conventions théâtrales sont bousculées, le grotesque s'introduit dans le théâtre d'avant-garde. En mettant en scène les tribulations du Père Ubu - personnage cynique et ordurier, prêt à tout pour s'accaparer le pouvoir -, Jarry donne naissance à un véritable mythe. Blague de potache témoignant de l'inventivité d'un lycéen rennais ou « pamphlet philosophico-politique à gueule effrontée », selon le mot d'un journaliste d'alors, Ubu roi est d'abord un feu d'artifice verbal qui, plus d'un siècle après sa création, n'a rien perdu de sa saveur.

    Dossier :
    1. De l'école au théâtre
    2. Jarry et la réforme théâtrale : articles, lettres et manifestes
    3. Ubu roi : un désastreux triomphe
    4. Fortune de l'oeuvre : mises en scène et illustrations.

  • En compagnie de son hilarante grand-mère, Marion joue aux jeux vidéo. Un jour, alors qu'elle installe sur son ordinateur le jeu star du moment, « Gare au gorille », tout se détraque. Des petits bonhommes rigolos traversent l'écran pour demander l'aide de Marion face au terrible gorille. Marion et sa grand-mère hésitent... Comment réussir avec seulement trois vies ?
    Mais quand la mère de Marion se fait enlever, le duo ne peut plus reculer, elles doivent suivre l'horrible créature... dans le jeu !
    Start Game, la série de romans graphiques qui crève l'écran !

  • Cet été, la famille des Jean-Quelque-Chose au grand complet part à l'Hôtel des Roches Rouges. Au programme, excursions à la mer avec le canoë et les chaussures en plastique qui donnent des ampoules, visites clandestines de l'hôtel à l'heure de la sieste, représentation exceptionnelle du grand cirque Pipolo, sans oublier le passage du tour de France... Et surtout, quelques cartes postales bien senties aux cousins Fougasse!

    Humour, tendresse et batailles de polochons, avec les six Jean-Quelque-Chose, les vacances ne sont pas de tout repos. Un vrai régal!

  • « Mon bon Monsieur,
    Apprenez que tout flatteur
    Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. »

    Le Corbeau, le Renard, le Lièvre, la Tortue...
    Si Jean de La Fontaine met en scène les animaux, ce sont pourtant bien les travers des hommes que le poète épingle !
    Découvrez trente fables pleines de sagesse, pour apprendre à vous méfier des jeux d'apparence, ou encore qu'il est bon d'être rusé...
    Mais attention, car tel est pris qui croyait prendre !

  • Edition enrichie de Louis Forestier comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Rouen, occupé par les Prussiens, durant la guerre de 1870. Des bourgeois tentent de fuir la ville en diligence. Parmi eux se trouve une prostituée, celle qu'on surnomme Boule de suif. Tous vont abuser de sa générosité et la forcer à céder au chantage sexuel d'un Prussien. Maupassant dresse ici un portrait inégalé de l'hypocrisie et de la lâcheté humaines. Il condamne sans appel la guerre et la classe dirigeante, paternaliste et profiteuse. Il nous communique toute sa tendresse pour une fille au grand coeur, symbole d'une résistance vouée à l'échec.

  • Imaginez un moulin abandonné, au coeur de la Provence, la porte ouverte sur un joli bois de pins tout étincelant de lumière... Écoutez chanter les cigales, sonner les grelots des mules et regardez bien, vous verrez apparaître maître Cornille, le curé de Cucugnan, l'Arlésienne, et même la petite chèvre de M. Seguin... Avec les Lettres de mon moulin, c'est la Provence d'hier, ses parfums et ses traditions qu'Alphonse Daudet a fait entrer à tout jamais dans la littérature française.

  • Le médecin malgre lui

    Molière

    En lien avec le thème «  Résister au plus fort  » du nouveau programme de français en 6e, la célèbre comédie de Molière dans une édition «  Spécial théâtre  : avec des ateliers théâtre, des photos de mise en scène et des extraits vidéo.
     
    La pièce
    Sur un canevas simple de farce, Molière nous fait rire des médecins, comme des pères qui marient leur fille contre leur gré.
     
    Une édition «  Spécial théâtre  »
    L'édition de la pièce comprend  :
    o des pistes d'ateliers théâtre, au fil du texte, pour une lecture très active  ;  
    o des photos en couleurs permettant de comparer des mises en scène  ;
    o une interview du metteur en scène Jean Liermier.
    Et en accès libre sur www.youtube.com/, chaîne Théâtre Hatier  :
    des extraits vidéo de la mise en scène de Jean Liermier au théâtre des Amandiers (2007).
     
    Les autres compléments pédagogiques
    o Un guide de lecture avec des repères et un parcours de l'oeuvre.
    o Un groupement «  Textes & image  » sur le thème du mariage.
    o Une enquête très documentée sur la médecine au temps de Molière.
     
    Pour l'enseignant
    Sur www.classiquesetcie.com, un guide pédagogique proposant un descriptif complet de la séquence et des fiches d'activités photocopiables sur l'oeuvre.
     

  • Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Lorsque Molière fait jouer Les Femmes savantes en 1672, un an avant sa mort, il ne moque ni les femmes ni le savoir, mais cette ostentation des connaissances qui contrevient à ce qu'on nomme alors l'honnêteté. Son sujet comme son écriture, en cinq actes et en vers, en font l'une des plus achevées de nos comédies. La pièce pourtant ne correspond plus à l'air du temps. L'heure est aux grands spectacles ; Lully vient d'obtenir du roi un monopole sur le théâtre accompagné de musique, et Molière semble venir trop tard : Les Femmes savantes ne rencontrent donc qu'un premier succès limité. La pièce s'impose cependant dès la fin du siècle, et cette fois pour toujours, par le brio de la satire, le mordant de la raillerie, et les ressources d'un comique que rien n'a pu vieillir.
    Edition de Claude Bourqui. 

  • Septembre 1969, Jean-A., Jean-B, Jean-C., Jean-D., Jean-E., le bébé Jean-F. et leurs parents ont quitté Cherbourg. Les voilà à Toulon pour la rentrée des classes. Une nouvelle école et des nouveaux copains, des poissons rouges nommés Wellington et Zakouski, une voisine alsacienne dure d'oreille qui cuisine un peu trop, un frère amoureux, sans oublier la bande des Castors, voisins de la villa des Jean, qui entendent bien garder leur colline pour eux seuls... C'est un grand bouleversement dans la vie de Jean-B. Heureusement que son père sait tout faire de ses dix doigts et que sa mère est très organisée !

    Après 'l'Omelette au sucre' et 'le Camembert volant', retrouvez la joyeuse tribu des six jean-quelque-chose pour une rentrée mouvementée... Une chronique familiale juste, pleine d'humour et d'émotion.

    La soupe de poisson rouges a remporté le Prix Renaudot 2008 des écoles de la ville de Loudun - ville natale de Théophraste Renaudot - ainsi que le prix des jeunes lecteurs de la ville de Nanterre 2008.

  • Didier Tronchet fait l'éloge du vélo, ce moyen de transport salvateur. Car le vélo, c'est la liberté, c'est le goût de l'effort et l'abnégation. La dissolution du stress et la paix intérieure, sans compter le gain écologique. Mais qui dit vélo dit aussi crevaisons, vent de face, transpiration et concurrence motorisée. Qu'à cela ne tienne, Petit traité de Vélosophie propose des réponses spirituelles à tous ces aléas.

  • César règne sur Rome, il est en conflit avec Pompée. La routine. Mais c'est un César un peu bas du front, autocentré, autosatisfait et à l'imagination fertile. En un mot ingérable. Brutus, qui n'en pleut plus que César le prenne pour son fils, décide de mener un complot pour se débarrasser de l'Imperator. Mission apparemment assez simple, mais la bêtise crasse ne sera pas que du côté de César...

  • "Texte intégral + dossier général Louis Pergaud"Ceusses de Velrans ont traité ceusses de Longeverne (Tigibus, son frère Grangibus, Lebrac, la Crique, Tintin, Gambette et Tétard) de " c... molles " : la guerre est déclarée. Embuscades, attaques à la fronde, capture de prisonniers, boutons de culotte coupés net en guise de représailles, et " pour ne pas abîmer ses habits en se battant, il n'y a qu'à se battre tout nu "... La Guerre des boutons n'est pas seulement un film ; c'est aussi et d'abord un roman que l'on savoure comme une tartine de goûter, l'évocation d'un monde disparu où les enfants vivent à l'écart des adultes, traquant les nids d'oiseaux, construisant des cabanes, grandissant " en plein vent comme de robustes sauvageons ".
    Trois textes complètent cet ouvrage : "Les petits gars des champs", conférence donnée par Louis Pergaud, "La vie de Louis Pergaud", par Emile Pradel, et "Louis Pergaud écrivain", par Roger Denux.

  • Depuis toujours, Milane a un rêve : elle veut devenir chevalière ! Pour ça, elle a déjà l'épée que son père avait fabriquée, croyant dur comme fer qu'il aurait un fils. Mais pour le reste, c'est compliqué... Elle est petite, potelée, pas très sûre d'elle et ne semble pas réunir toutes les qualités pour intégrer l'école de chevalerie, réservée surtout aux garçons ! Heureusement, Milane est terriblement obstinée : ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle Tête-de-Mule ! De la maison à l'école, obstacle après obstacle, celle qu'on ne remarquait pas va bousculer les traditions.

  • Moi, c'est Carl, j'ai 11 ans. Dans la vie, y a ceux qui marchent et ceux qui courent. Moi, je roule : grâce à Bernard, mon fauteuil de warrior !
    Un jour, ma mère décide qu'on doit déménager pour aller vivre à Paris. C'est la GROSSE PANIQUE !
    La ville, ça me paraît trop trop hostile... Heureusement, dans notre nouvel immeuble, il y a Miel et Orel.
    Eux aussi, ils roulent : en rollers et en skate. En deux minutes, on devient potes. Et à nous trois, malgré les parents qui nous collent un peu trop et les galères du collège, on devient vite... LES ROIS DE LA STREET !

  • Mentine adore dépasser les limites, surtout celles de ses parents !
    -9,5 ! a hurlé papa avec une tête de serial killer. Ma fille a sauté deux classes, a le QI d'Einstein et elle n'obtient pas la moyenne à son passage en troisième ! Dans ces conditions ce sera donnant donnant. Une année scolaire pourrie égale un été pourri.
    C'est comme ça que j'ai été privée de mon stage de surf et de mes copines. La sentence et tombée : mon père me condamnait à deux mois d'exil dans le Larzac. J'allais me retrouver sous la flotte à bouffer du fromage de chèvre dans un horrible sweet en polaire.

empty