Sciences humaines & sociales

  • Après avoir proposé des ouvertures théoriques dans son premier volume, la collection Fabrica Mundi cherche maintenant à poursuivre son enquête sur les voies de l´américanisation.

    Renversant dès l´introduction l´approche sinocentrique actuellement dominante, il s´agit d´approfondir l´idée centrale selon laquelle la construction de l´espace est un passage obligé pour penser et projeter l´Amérique au sein de l´espace mondial.

    Les mécanismes d´américanisation sont étudiés comme des dynamiques de constructions géographiques, politiques, religieuses et juridiques, qui se confrontent en permanence à des résonances mondialisées. Ainsi, les espaces géographiques posent la question des portes, des passages, des voies qui permettent des projections cartographiques. Les porteurs d´américanisation, comme l´Inca Garcilaso, en définissent les espaces culturels. L´écriture du droit s´organise à travers le rejeu des catégories juridiques entre Ancien et Nouveau Monde. L´histoire de ce continent peut ainsi être désenclavée, et montrer qu´une américanisation se préparait dès le Moyen Âge.

    Dans chacun des cas, l´Amérique est conçue comme un laboratoire pour l´Occident : les processus d´américanisation en oeuvre sont autant de raccordements, de filiations, de symétries des temps et des espaces.

  • Comprendre l'histoire du Béarn, à travers la vie et l'oeuvre des Vicomtes qui, durant 800 ans, ont créé, façonné et maintenu ce petit pays que rien, a priori, ne destinait à une telle renommée.
    Des premiers vicomtes, les Centulle, jusqu'au dernier d'entre eux, le roi Louis XIII qui rattache le Béarn à la France, voilà toute l'histoire de la Vicomté qui défile en 100 pages.
    Pour ceux que l'histoire trop complexe rebute et pour ceux qui ne veulent retenir que l'essentiel, voilà l'ouvrage indispensable.

empty