• Un recueil de poésie peut-il se lire comme un roman ? Certainement. L'héroïne de ce recueil nous fait découvrir une vaste galerie de personnages qui gravitent autour d'elle, à commencer par Pierrot, son homme. Les effets de la Crise économique de 1929 et de la Seconde Guerre mondiale sur un petit village acadien dans les bois de la Baie Sainte-Marie sont décrits à travers les gestes quotidiens de cette femme qui se transforme de poème en poème. Écrit entièrement en langue acadienne de la Baie Sainte-Marie, ce premier recueil de Georgette LeBlanc, lu par l'auteure, démontre un savoir-faire d'une très grand finesse, une profonde analyse des sentiments humains et un respect absolu pour les mots.

  • À l'heure où nous sommes de plus en plus sollicités par la littérature-monde de langue française, qu'est-ce que la poésie acadienne, et quelle en est la spécificité? Les 50 poètes de cette anthologie d'éditeurs sont nés entre 1884 et 1983 ; la plupart ont vu le jour ou élu domicile dans la région atlantique du Canada. D'autres vivent en Louisiane. Tous partagent la même chose: la langue française et ses multiples variantes en usage dans la microsociété acadienne. Cette anthologie se veut en quelque sorte la carte de visite - et l'invitation au voyage - d'une petite maison d'édition qui se consacre témérairement à faire connaitre la poésie acadienne aux francophones et aux francophiles du monde entier. Jean-Philippe Raîche est né à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick. Il vit à Paris depuis 1996. Membre fondateur de La Nouvelle Pléiade, il a reçu le prix Aliénor et le prix Louise-Labé. Serge Patrice Thibodeau est né à Rivière-Verte, au Nouveau-Brunswick. Essayiste, auteur de récits de voyage et poète, il a reçu entre autres le prix Émile-Nelligan et, à deux reprises, le Prix du Gouverneur général du Canada. Il est le directeur littéraire des Éditions Perce-Neige, à Moncton.

  • Poète et globetrotteur, Serge Patrice Thibodeau fait appel au récit pour raconter, à coups d'anecdotes et de clins d'oeil, une partie de ce qu'il a vu et entendu au fil des vingt-cinq dernières années qu'il a passées à parcourir le monde. Doué d'un sens de l'observation
    original, le voyageur témoigne de préoccupations universelles, telles la guerre, la pauvreté et l'intolérance, tout en ayant recours par moments à un humour inattendu qui donne à ces récits un ton très personnel. La traversée de ces lieux cachés est en soi un long
    voyage, dans tous les sens, mais elle est aussi l'histoire d'un retour.

  • Ce panorama de l´oeuvre poétique de Raymond Guy LeBlanc veut souligner l´apport considérable de l´auteur de Cri de terre qui, depuis quarante ans, écrit et publie de la poésie en Acadie, une poésie rassemblée sous un titre qui oppose et rapproche l´ancienneté des archives au présent d´une parole en gestation, suggérant que l´avenir est là, ouvert et généreux, porteur de promesses et d´innombrables possibilités.

  • Tantôt surréaliste, tantôt pataphysique, toujours ludique, la poésie de Ronald Léger jette un regard désillusionné sur l´état délabré du Monde en s´articulant à grands tourbillons de sonorités et d´inventions langagières. L´Acadie contemporaine s´y profile parfois, très loin des clichés usuels.

  • Avec Amédé, le personnage d'Alma revient pour nous raconter une histoire de camaraderie entre deux cowboys qui s'occupent de leurs troupeaux à leur façon. Georgette LeBlanc n'a pas fini d'étonner en nous transportant dans un univers tumultueux qui s'étend de la Louisiane jusqu'au Grand Texas, où la musique et la chair ne font qu'un.

empty