• Central Park

    Guillaume Musso

    Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière...
    ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
    New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant...
    Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D'où provient le sang qui tache le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n'ont pas d'autre choix que de faire équipe.
    La vérité qu'ils vont découvrir va bouleverser leur existence...
    Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher. Deux personnages inoubliables, emportés de surprise en surprise. Une lecture intense, addictive, irrésistible.On ne sait ce qui est le plus jubilatoire dans l'interprétation de David Manet : le rythme où il entraîne cette histoire haletante ou la subtilité avec laquelle il en met en valeur les ressorts psychologiques.
    © et (P) Audiolib, 2014
    © XO Éditions, 2014
    © Plainpicture J.Calvo et L. Hamels - ©GettyImages Hepatus et Joe Josephs Photography

  • Le premier numéro de la revue d'ici là est consacré à notre rapport au quotidien, au banal :

    Nous dormons notre vie d'un sommeil sans rêves.

    « Interroger l'habituel. Mais justement, nous y sommes habitués. Nous ne l'interrogeons pas, il ne nous interroge pas, il semble ne pas faire problème, nous le vivons sans y penser, comme s'il ne véhiculait ni question ni réponse, comme s'il n'était porteur d'aucune information. Ce n'est même plus du conditionnement, c'est de l'anesthésie. Nous dormons notre vie d'un sommeil sans rêves. Mais où est-elle notre vie ? Où est notre corps ? Où est notre espace ? »
    Georges Perec, L'Infra-ordinaire, Seuil, 1989.

    Sommaire du numéro :
    />
    Gilles Amalvi, Félicia Atkinson, Ludovic Bablon, Isabelle Boinot, Raymond Bozier, Mathieu Brosseau, Michel Brosseau, Philippe Cou, Pierre Coutelle, Philippe De Jonckheere, Caroline Diaz, Armand Dupuy, Stéphane Dussel, Pierre Escot, Guillaume Fayard, Pierre-Yves Freund, Rémi Froger, Olivier Guéry, Déborah Heissler, Amande In, Anne Kawala, Frédéric Lavignette, David Lespiau, Arnaud Maïsetti, Xavier Makowski, François Matton, Pierre Ménard, Matthieu Mével, Grégory Noirot, Lolita Picco, Philippe Rahmy, Hubert Renard, Esther Salmona, Anne Savelli, Joachim Séné, Thibault de Vivies.
    36 auteurs / 90 pages

    Présentation des auteurs :

    Gilles Amalvi est écrivain. Né à Paris en 1979. Il vit à Nantes. Il a publié Une fable humaine au Quartanier (coll. « Phacochères », 2005). Ses poèmes sont parus dans diverses revues, dont Grèges, Moriturus, Le Quartanier et La mer gelée. Il a complété une maîtrise sur Henri Michaux et Paul Celan. Conférencier au musée des Beaux-arts de Nantes, il collabore également avec le festival des Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis.
    Félicia Atkinson est dessinatrice et musicienne. Elle collabore régulièrement avec le musicien Sylvain Chauveau ou la danseuse Élise Ladoue (stretchandrelax) et a fait des performances à la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, au Plateau Frac Île de France, au Point Éphémère, à la Knitting Factory, à l'Empty Bottle. Elle a exposé à la galerie Yukiko Kawase et réalisé deux albums avec stretchandrelax chez nowaki et rainmusic.
    Ludovic Bablon est écrivain. Né en 1977 à Chaumont. Ludovic Bablon vit à Marseille. Il a fait des études d'histoire et de documentation. Ses premiers livres sont parus chez L'Amourier (Perfection, 2000. Tandis qu'Il serait sans parfum, 2002) et Hache (Histoire du jeune homme bouleversé en marche vers la totalité du réel, 2003). Il a collaboré au Matricule des Anges.
    Isabelle Boinot est dessinatrice. Née en 1976, Isabelle Boinot est parisienne. Elle officie également au sein du collectif Frédéric Magazine. Elle a publié entre autres Montre tout (Arts Factory) et Nicoptine (En marge). Elle fait partie du collectif Frédéric Magazine.
    Raymond Bozier est écrivain. Il né à Chauvigny dans le département de la Vienne. Il vit actuellement à La Rochelle. Il a écrit plusieurs ouvrages : Lieu-dit, roman, livre de poche, 14595. Bords de mer, Flammarion, 1998. Abattoirs 26, Pauvert, 1999. Rocade, roman, Pauvert, 2000. Les soldats somnambules, roman, Fayard, 2002.
    Mathieu Brosseau est écrivain. Né à Lannion dans les Côtes d'Armor en 1977. Il a publié plusieurs recueils de poésie : De L'Aquatone (La Bartavelle éditeur, 2001). Surfaces, journal perpétuel (Editions Caractères, 2004). La nuit d'un seul, texte à paraître en 2009 dans la collection La Rivière échappée. Et même dans la disparition, à paraître aux éditions Wigwam en 2010. Créateur de Plexus-s.net. Il anime avec François Rannou la collection "L'inadvertance" pour "Publie.net" et collabore également à la revue "L'étrangère".
    Michel Brosseau Il vit à Orléans, on peut visiter son blog : À chat perché. Il vient par ailleurs de publier La Bac d'abord, aux éditions du barbu.
    Philippe Cou est écrivain. Né en 1967 à Concarneau (Finistère). Participations à Marelle, Sitaudis, fil AFP et les cahiers de Benjy et la revue X et le Dernier Télégramme et Plexus-s.net.
    Pierre Coutelle lit et écrit. Il est né en 1976. Il vit à l'extrême-orient de Paris, anime le site Commettre et prépare un texte sur un supermarché.
    Philippe De Jonckheere est photographe, graphiste, écrivain. Il est né à Paris en 1964. Il vit encore. Ce dont il conserve des traces quotidiennes dans un bloc-notes. Il a publié deux ouvrages chez Publie.net, en 2008 : Désordre, un journal. Robert Frank photographe.
    Caroline Diaz est illustratrice. Née en 1970 à Alger. Après des études à l'Ecole des Arts Appliqués Duperré, elle crée avec Céline Héno et Sophie Adary la société Mini labo, une marque d'objets et d'images dessinés. Elle a publié avec Pierre Ménard un livre édité par Actes Sud Junior en 2008 : Quand tu t'endors.
    Armand Dupuy est écrivain. Né en février 1979. Il vit à Saint-Jean-la-Bussière, près de Lyon. Il a publié deux ouvrages chez Publie.net en 2008 : Distances. dehors / hors de / horde.
    Stéphane Dussel est peintre. Il vit à Lyon. On peut découvrir sontravail plastique sur son blog. Il écrit également sur un autre blog Automaton.
    Pierre Escot est écrivain et vidéaste. Il co-dirige avec Guillaume Goutal les éditions PEGG, livres d'artistes en noir et blanc. Il a publié Orbe 20 : Trilogie de la main droite et Raison Basse, collectif aux éditions Caméras Animales. Planning aux éditions PPT. Occiput, éditions Derrière La Salle De Bains.
    Guillaume Fayard est écrivain. Né à Lyon en 1975, vit à Marseille. A participé aux Inédits 2004 du cipM, puis co-fondé la revue en ligne peauneuve.net. Il dirige aujourd'hui la revue en ligne Myopies. Aux éditions du Quartanier, participe dans la foulée de la publication de Sombre les détails en octobre 2005 au comité éditorial de la revue et co-dirige la collection Phacochères. Fait occasionnellement de la critique (Revue Le Quartanier, Sitaudis, CCP, La Voix du Regard), et de la traduction.
    Pierre-Yves Freund est artiste. Né en 1951. Il vit à Augerans, dans le Jura. Pierre-Yves Freund travaille depuis les années 1990 sur les notions de trace, mémoire et empreinte à travers des oeuvres reliant sculpture et installation. Il a exposé son travail dans de nombreuses galeries. Vol d'image, distribution sélective d'images photographiques, action en cours depuis 1997.
    Rémi Froger est écrivain. Né en 1956. Il vit et travaille en bibliothèque à Cahors. Il a publié deux ouvrages chez P.O.L. : Chutes, essais, trafics (2003) et Des prises de vue (2008). Il a publié Peintures et revêtements, Carte Blanche, 1999. Chez Publie.net : Routes, repérages. Il a notamment coordonné le numéro de la revue Fusées consacré à Bernard Noël, ainsi que celui consacré à Gherasim Luca.
    Olivier Guéry est masseur-kinésithérapeute. Né en février 1977. Il vit à Paris. Il tient le blog Une voix parvient à quelqu'un dans le noir.
    Déborah Heissler est écrivain. Née le 5 mai 1976 à Mulhouse (Alsace). Doctorat soutenue en Littérature Française et intégration du Centre de Recherches sur l'Europe Littéraire de l'Université de Haute Alsace. Elle a publié plusieurs ouvrages de prose et de poésie : Près d'eux, la nuit sous la neige, éd. Cheyne, , 2005 (Prix de Poésie pour la Vocation, Fondation Bleustein), Sur l'arbre de Judée, Cahiers slaves, Paris IV - Sorbonne, 2005, Hors série n°7, L'adieu au tilleul, illustrations de Yannick Leider et Hanna Chroboczek, Bacchanales 34, Revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2004. A paraitre : Scherzando, Cahiers slaves, Paris IV - Sorbonne, Hors série. L'orientale, Cahiers slaves, Paris IV - Sorbonne, Hors série (Prix Henry Durand 2008).
    Amande In est artiste. Née en 1981 aux Lilas. Elle vit et travaille à Paris et à Prague. Après avoir fait l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (atelier Jean-Luc Vilmouth), entre 2003-2006, elle a montré son travail dans de nombreuses expositions.
    Anne Kawala est artiste. Des études au DNSEP aux Beaux-Arts de Lyon et à la Lousiana Tech University de Lousiane, aux Etats-Unis. Anne Kawala pratique la poésie visuelle (sous forme de cartons d'invitations, ou d'objets adressés) et la poésie sonore écrite pour des lectures / performances dans des cadres spécifiques, liés en particulier à des expositions d'art contemporain. F.aire L.a F.eui||e avec une préface de Patrick Beurard-Valdoye, est paru aux éditions du Clou dans le Fer (collection expériences poétiques, dirigée par M. Batalla, en 2008.
    Frédéric Lavignette est journaliste depuis 1994, après un DEA en Sociologie des mass-medias. Il vit et travaille à Paris. Il a participé à la collection d'images de Château-Landon initiée par Hubert Renard. Il est l'auteur de La bande à Bonnot : A travers la presse de l'époque, paru chez Fage éditions en 2008.
    David Lespiau est poète. Né en 1969 à Bayonne, vit et travaille à Marseille. Co-fondateur de la revue ISSUE avec Éric Giraud et Éric Pesty (cinq numéros parus, 2002-2005). Interventions régulières pour CCP cahier critique de poésie (cipM). Derniers livres parus : De l'électricité comme moteur, éditions de l'Attente, 2006. Réduction de la révolution la nuit, Contrat Maint, 2005. Quatre morcellements ou l'affaire du volume restitué, Le Bleu du ciel, 2006. [or est un mot minuscule], éditions de l'Attente, H.C. 2006. La Fille du département Fiction : carnet Hawaï, éd. de l'Attente, 2008.
    Arnaud Maïsetti est écrivain. Né en 1983, Arnaud Maisetti est agrégé de lettres modernes et termine actuellement ses études de lettres à Paris. Où que je sois encore, son premier livre, est paru dans la Collection déplacements, aux éditions du Seuil, en 2008. Depuis juillet 2006 intervient régulièrement sur son blog Contretemps / Journal. Il participe également au site collectif persona.
    Xavier Makowski est artiste. Né en 1976, vit et travaille à Sainte-Cécile-les-vignes dans le Vaucluse. Depuis plusieurs années, Xavier Makowski explore le thème des « ruralités contemporaines ». Avec Aurélie Peyron ils créent « Les Nouveaux Ruralistes » en 2001. Ses travaux et projets en cours « Travaux saisonniers » sont visibles sur son site personnel.
    François Matton est dessinateur, écrivain. Né à Paris en mars 1969. Après avoir effectué ses études à l'École d'Art et de Design de Reims, François Matton oriente progressivement sa pratique artistique vers le dessin et vers la narration. Il est l'auteur de livres mêlant textes et dessins, publiés pour la plupart aux Editions P.O.L. Il vit et travaille actuellement à Paris. Parutions aux éditions P.O.L. : J'ai tout mon temps (2004). De pièces en pièces (2007). Sous tes yeux (2008). Chez d'autres éditeurs : Lignes de fuites, éditions Dumerchez, 1999. Comment j'ai cassé mes jouets, petit POL, 2005. Crabe sur son île, petit POL, 2006.
    Pierre Ménard est écrivain. Né en 1969. Il vit à Paris. Présent au travers d'interventions en revues, ainsi que sur supports sonores et sur internet, il anime depuis 2004 la Zone d'Activités Poétiques Marelle ainsi que deux podcasts audios : Marelle Radio et Page 48. Il tient également au quotidien un bloc-notes poétique sur internet. L'ensemble de ces travaux est disponible sur son site : Liminaire. Dernières parutions : "Le spectre des armatures" éditions Le Quartanier, 2007. En avant marge, Publie.net, 2008. En un jour (avec Esther Salmona), Publie.net, 2008. Il me sera difficile de venir te voir (ouvrage collectif), Vents d'ailleurs, 2008. Quand tu t'endors, éditions Actes Sud Junior, 2008.
    Matthieu Mével est auteur et metteur en scène. Il vit à Rome. Il donne un cours sur les écritures contemporaines à l'université d'Evry Val d'Essonne et s'intéresse particulièrement au théâtre et à la poésie. Il a travaillé depuis 1998 dans des théâtres (théâtre de La Main d'or, Paris, théâtre des Amandiers, Nanterre, théâtre Kleist Forum, Frankfurt/Oder), des galeries (Galerie Mercer Union, Toronto, Galerie Italienne, Paris, Casa Vecina, Mexico) et réalisé des performances à Copenhague, Bruxelles, Rome, Toronto, Paris, Dieppe, Mexico.
    Grégory Noirot est écrivain. Il a publié en 2005, chez Melville/Leo Scheer, un ouvrage intitulé Dictionnaire zéro (coécrit avec Nicolas Boissier).
    Lolita Picco est graphiste. Née en septembre 1986. Vit et travaille à Marseille.
    Hubert Renard est artiste. Né le 12 janvier 1965 à Lyon. Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon) en 1989. Il vit et travaille à Paris. Dernières publications : Des Illusions ou l'invention de l'art un livre d'Alain Farfall - Editions Incertain Sens, Rennes, 2008. Catalogue - Editions PEGG, Coffret n°2, La Rochelle, 2008. De nombreuses expositions.
    Philippe Rahmy est écrivain et vidéaste. Né à Genève en 1965. Il est atteint de la maladie des os de verre. Philosophe de formation, égyptologue de prédilection, il vit à Lausanne et fait partie des membres fondateurs de remue.net créé par François Bon. A publié : Mouvement par la fin, un portrait de la douleur, Cheyne Editeur, collection Grands Fonds, 2005 et Demeure le corps, chant d'exécration, et Architecture nuit, Cheyne Editeur, collection Grands Fonds, 2007. Ainsi que deux textes, aux éditions Publie.net : Architecture nuit et SMS de la cloison.
    Esther Salmona est artiste. Diplômée de l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles et du Centre de recherche en art audio Locus Sonus (Beaux-Arts Aix-en-Provence / Nice-Villa Arson). Elle travaille actuellement avec des artistes sonores, philosophes, écrivains, fait des lectures et continue d'écrire (elle tient notamment un journal irrégulier d'écoute de flux sonores en temps réel : carpophores.blogspot.com). Une partie de son travail est disponible sur le site Hyphes. Elle a publié en collaboration avec Pierre Ménard : En un jour, chez Publie.net.
    Anne Savelli est écrivain. Née en 1967 à Paris, où elle vit et travaille actuellement. Elle est l'auteur de Fenêtres/Open space, écrit en 2007, et de Cowboy Junkies / The Trinity Session écrit en 2008, deux livres parus aux éditions Le mot et le reste.
    Joachim Séné est écrivain. Né en 1975 à Amiens, Joachim Séné vit et travaille en région parisienne. En 1999, en refermant Écrire de Jean Guenot et le Verbier de Michel Volkovitch, il court s'inscrire à l'atelier « Tisserands des Mots » de Pierrette Epsztein. Soirées lectures, publications dans la revue Filigranes et Le Monde Informatique. Il tient un blog (Journal Ecrit) depuis 2004. En septembre 2008, il a publié Hapax chez Publie.net.
    Thibault de Vivies est écrivain. Né en 1970. Il a publié quelques textes courts dans plusieurs revues dont La revue des ressource. Certains de ses textes ont été adaptés au théâtre par Maryline Klein et Françoua Garrigue et au cinéma par Derek Lepape. Son premier roman intitulé Me suis fait tout seul a été publié en 2002 par les éditions Pétrelle et l'est à nouveau en 2007 par les éditions Jets d'encre. Son deuxième texte long Tentative de pourquoi j'ai toujours si mal à la tête a été diffusé en 2008 par Publie.net.

    Direction artistique : Pierre Ménard


    A noter :

    Vous pouvez lire la revue en la feuilletant de façon classique, comme une revue ou un livre classique, de gauche à droite, et de la première à la dernière page. Mais vous pouvez aussi naviguer grâce aux liens hypertextes (laissés volontairement invisibles pour renforcer leur aléatoire découverte) qui enrichissent l'édition de cette revue. À partir du sommaire, page 3 (nuages des auteurs) ou pages 4 et 5 (vignettes des pages), en cliquant sur les noms des auteurs. Sur la page de destination, vous pouvez à tout moment revenir au sommaire de la revue en cliquant sur le nom de l'auteur figurant sur la page.

    PM


    Courrier : directement à Pierre Ménard, merci.
    Sites des auteurs présents dans ce numéro : [1]
    revue trimestrielle de création numérique 2008-12-21 revue trimestrielle de création numérique et littéraire 978-2-8145-0183-6 publienet_DICILA01
    [1]


    Gilles Amalvi


    Low Fi : Felicia Atkinson


    Ludovic Bablon


    Isabelle Boinot


    Mathieu Brosseau


    À chat perché : Michel Brosseau


    Junte : Philippe Cou


    Commettre : Pierre Coutelle


    Bloc-notes du désordre : Philippe De Jonckheere


    Mini labo : Caroline Diaz


    Tessons : Armand Dupuy


    Stéphane Dussel


    Revue Myopies : Guillaume Fayard


    Pierre-Yves Freund


    Ralentis, de Rémi Froger


    Olivier Guéry


    Déborah Heissler


    Amande In


    Anne Kawala


    cipM : David Lespiau


    Contretemps : Arnaud Maïsetti


    Ornière : Xavier Makowski


    François Matton


    Liminaire : Pierre Ménard


    Grégory Noirot (gr.0)


    Philippe Rahmy


    Hubert Renard


    Hyphes : Esther Salmona


    Fenêtres / Open Space : Anne Savelli


    Journal Écrit : Joachim Séné


    Tentative de journal de bord : Thibault de Vivies

  • Le deuxième numéro de la revue d'ici là est consacré à l'empreinte, à la trace :

    Mystérieux travail d'un écart qui s'imprime.

    « C'est l'écart devant lequel peut se penser la ressemblance en général, lorsque la ressemblance vient à produire de l'inassimilable. C'est l'écart devant lequel peut se penser le contact en général, lorsque le contact vient à produire de la distance. Tous ces paradoxes sont ceux de l'empreinte, en effet : formes et contre-formes ajointées dans le mystérieux travail d'un écart qui s'imprime. »
    Georges Didi-Huberman, L'empreinte, Centre Georges Pompidou, 1997.

    Sommaire du numéro :

    Justine Abittan et Caroline Delieutraz (Les K.Kliniques), Giney Ayme, Laetitia Benat, Sereine Berlottier, Léa Bismuth, Daniel Bourrion, Michel Brosseau, Martin Bruneau, Claude Chambard, Denis Colin, Anne Collongues, Liza Corsillo, Pierre Coutelle, Etienne de Bary, Hélène Delprat, Caroline Diaz, Ed Fella, Michel Falempin, Claude Favre, Anne-Marie Garat, Virginie Gautier, Fred Griot, Laurent Herrou, Simon Høgsberg, Perrine Kuhn, Muriel Leray, Michel Longuet, François Matton, Philippe Maurel, Matthieu Mével, Carol Novack, jeanpierre paringaux, François Rannou, Hung Rannou, Caroline Sagot-Duvauroux, Anne Savelli, Joachim Séné, Lucien Suel, Eva Truffaut, Benoît Vincent.
    41 auteurs / 120 pages

  • Le quatrième numéro de la revue d'ici là est consacré à la mémoire :

    Le palimpseste de la mémoire est indestructible.

    « Un homme de génie, mélancolique, misanthrope, et voulant se venger de l'injustice de son siècle, jette un jour au feu toutes ses oeuvres encore manuscrites. Et comme on lui reprochait cet effroyable holocauste fait à la haine, qui, d'ailleurs, était le sacrifice de toutes ses propres espérances, il répondit : « Qu'importe ? ce qui était important, c'était que ces choses fussent créées ; elles ont été créées, donc elles sont. » Il prêtait à toute chose créée un caractère indestructible. Combien cette idée s'applique plus évidemment encore à toutes nos pensées, à toutes nos actions, bonnes ou mauvaises ! Et si dans cette croyance il y a quelque chose d'infiniment consolant, dans le cas où notre esprit se tourne vers cette partie de nous-mêmes que nous pouvons considérer avec complaisance, n'y a-t-il pas aussi quelque chose d'infiniment terrible, dans le cas futur, inévitable, où notre esprit se tournera vers cette partie de nous-mêmes que nous ne pouvons affronter qu'avec horreur ? Dans le spirituel non plus que dans le matériel, rien ne se perd. De même que toute action, lancée dans le tourbillon de l'action universelle, est en soi irrévocable et irréparable, abstraction faite de ses résultats possibles, de même toute pensée est ineffaçable. Le palimpseste de la mémoire est indestructible. »
    Charles Baudelaire, Visions d'Oxford, in Les Paradis artificiels.

    Sommaire du numéro :

    Vincent Alric, Michel Brosseau, Daniel Bourrion, Daniel Cabanis, Sabrina Caggianese, Anne Collongues, Stéphane Dussel, Claude Favre, Guillaume Fayard, Claire Fercak, Jean-Yves Fick, Xavier Galaup, Stéphane Gantelet, Hortense Gautier, Nathanaël Gobenceaux, Louise Imagine, Christine Jeanney, Isabelle Lartault, Pierre Le Pillouër, Jérémy Liron, François Matton, Pierre Ménard, Juliette Mezenc, Florence Noël, Grégory Noirot, Marc Pautrel, Virginie Poitrasson, Franck Queyraud, Annie Rioux, Joachim Séné, Nicolas Tardy, Emmanuel Tugny, Nicolas Vasse
    33 auteurs / 115 pages

empty