Littérature traduite

  • Nés dans l'univers magique des Cris, dans la plaine enneigée du Nord du Manitoba, Champion et Ooneemeetoo Okimasis grandissent heureux en compagnie des étoiles, des poissons et des caribous. À l'âge de six ans, ils sont arrachés à leur famille et envoyés dans une école catholique résidentielle du Sud. Leur langue est désormais interdite ; leurs noms aussi : ils deviennent Jeremiah et Gabriel.
    Coupés des leurs, aliénés par cette culture qu'on leur impose, les frères Okimasis luttent pour leur survie. Non sans l'appui précieux de la Reine blanche - un personnage mythique, rusé et astucieux - qui permet aux personnages de se sortir de la misère du quotidien et de rejoindre un vaste, magique et espiègle univers. Jeremiah et Gabriel suivront leur destinée : l'un deviendra musicien et l'autre danseur. Armes créatrices par excellence, la musique et la danse catalyseront leurs énergies. De leur art, un monde nouveau émergera.
    Véritable célébration de la culture crie, Kiss of the Fur Queen atteint rapidement un succès critique et populaire à sa sortie en 1998. Robert Dickson, - lauréat du prix du Gouverneur général 2002 pour son recueil Humains paysages en temps de paix relative - signe la version française de Champion et Ooneemeetoo.

empty