• 2000 pages de dossiers classés secret défense, jamais relevés par l'État français.
    Entre 1966 et 1996, la France a procédé à 193 essais nucléaires en Polynésie. Le dernier sous la présidence de Jacques Chirac. En trente ans, le programme a laissé des traces : dans la société polynésienne, dans les corps de ses habitants et de nombreux vétérans, dans l'environnement de ce territoire vaste comme l'Europe. Grâce à l'exploitation de 2 000 pages d'archives déclassifiées, de centaines d'heures de calculs et des dizaines de témoignages, ce livre présente le résultat d'une enquête de plus de deux ans sur cette expérience collective, traumatique et encore taboue.
    Fruit d'une collaboration inédite entre un scientifique expert du nucléaire, un journaliste du média d'investigation Disclose et Interprt, un collectif d'architectes spécialisés dans l'analyse criminalistique, ce travail met au jour ce qui a longtemps été caché au public : les conséquences sanitaires et environnementales des essais nucléaires français dans le Pacifique.

  • L'histoire du XXe siècle, marquée par deux conflits mondiaux puis par des décennies de guerre froide, a fait l'objet d'un nombre pléthorique d'études et d'analyses. Une histoire au sein de laquelle prédominent le plus souvent les pays occidentaux et les grandes puissances. Mais que sait-on réellement, vu d'Europe, de ce qu'il advint dans des régions aussi diverses que l'Inde britannique puis indépendante, le Moyen-Orient ou encore l'Australie et la Nouvelle-Zélande ?
    En faisant sienne l'approche historique de l'histoire mondiale - dont il fut un pionnier -, Christopher Alan Bayly invite à (re)découvrir les événements et les lieux, et interroge les aspects économiques, sociaux, et politiques locaux comme mondiaux. Au-delà des conflits armés et des concurrences idéologiques, comment les arts, les sciences ou encore l'essor sans précédent des formes de communication ont-ils fait de ce siècle l'un des plus mouvementés, pour le meilleur comme pour le pire ?
    Après le succès de La Naissance du monde moderne (Éditions de l'Atelier, 2006, plusieurs fois réédité en poche depuis), ce second volume poursuit le récit passionnant de cette histoire mondiale.


  • C'est en septembre 1936 que le reporter polonais Ksawery Pruszy´nski arrive dans une Espagne en proie à la guerre civile. Il y est envoyé pour couvrir les événements qui secouent la péninsule Ibérique depuis le coup d'État nationaliste du 17 juillet.

    Sur place, d'abord à Barcelone secouée par l'anarchie et la terreur, Pruszy´nski aborde le conflit sous l'angle de l'observateur politique de la révolution rouge, menée par le camp républicain. Puis en suivant le siège de Madrid, il se plonge - en véritable anthropologue - dans le passé et la culture de l'Espagne profonde afin de parvenir au plus près de l'âme d'un peuple qui s'entre-déchire. Dans la réalité saisissante du chaos de la guerre, la description de la cité assiégée fait rejaillir l'intense désarroi des victimes et l'immense héroïsme des combattants.

    Portrait poignant d'un pays en révolution et en guerre, Espagne rouge fait la part belle à l'humain broyé par les rouages sanglants de l'histoire et les mécanismes de la domination politique.
    Né en 1907, Ksawery Pruszy´nski devient un reporter reconnu en Pologne en chroniquant de façon pertinente la montée des périls au cours des années 1930. Durant la Seconde Guerre mondiale, il combat au sein des forces polonaises sur le front ouest. Après la guerre, il entame une carrière de diplomate et meurt en 1950 dans un accident de la route aux circonstances troubles.

  • Troisième volet de la saga des mondes parallèles de Terry Pratchett et Stephen Baxter.

  • « Il arrive souvent que plusieurs personnes captent une idée en même temps, jusqu'au moment où l'une d'elles parvient à lui donner la forme la plus aboutie. C'est précisément ce qu'a fait Charles Eisenstein dans le présent ouvrage avec la nouvelle Grande Histoire que nous attendions, qui cherche à émerger depuis quelques décennies. » - Olivier Clerc
    Suivez Charles Eisenstein et sa plume perspicace, incisive et engagée, au coeur d'un essai fascinant, à la découverte de deux Grandes Histoires : celle qui sous-tend l'ancien paradigme, le monde qui touche aujourd'hui à sa fin, et surtout celle du nouveau modèle en train d'émerger un peu partout.
    Nous vivons actuellement cette transition entre deux mondes : après une ère soumise à l'illusion de la séparation, avec les conflits qu'elle a engendrés dans tous les domaines, arrive l'ère de la Réunion, de la prise de conscience de notre profonde interdépendance. Tel un tisserand, l'auteur nous révèle page après page les noeuds qui nous retiennent encore dans « l'ancienne histoire » et file progressivement un nouveau récit, celui de l'Inter-Être.
    Comment passer de la vieille histoire à la nouvelle ? Comment dépasser le doute, le cynisme, le désespoir avant d'atteindre cette dernière ? Charles Eisenstein esquisse un chemin pour avancer ensemble vers ce monde plus beau que notre coeur sait possible.

    Un texte éminemment inspirant, nous invitant à sortir de nos conditionnements en écoutant notre coeur !

  • Pour qui sait les lire, les motions constituent autant de petits cailloux sur le chemin de la comprhension du monde. Et plus le monde est complexe, plus ces cls de lectures additionnelles et subjectives sont ncessaires. Au lendemain des attentats survenus Paris en janvier 2015, qui ont vu la France et le monde entier submergs par des motions parfois contradictoires, ce livre est plus d'actualit que jamais. partir d'un vaste travail d'observation nourri de mille exemples, d'une connaissance approfondie de multiples pays et cultures, il dcrit l'ordre du monde selon les motions qui le traversent et souvent le dirigent.Car la cartographie des motions du monde a volu de manire trs significative au cours des dernires annes. La peur s'est approfondie, tendue et diversifie. Elle n'est plus seulement l'motion dominante du monde occidental : on la retrouve dsormais sur tous les continents. Comment y faire face ? Comment penser les motions pour les transcender, ou plus simplement pour les comprendre, comprendre l'Autre et, ce faisant, rparer le monde dans lequel nous vivons ?Nouvelle dition

  • Mise à jour d'un petit livre déjà écoulé à plus de 30 000 ex (GFK) 2,99 €
    La naissance de l'empire du Japon ? 660 ! La découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb ? 1492 ! Les premiers pas de l'Homme sur la Lune ? 1969 ! La chute du Mur de Berlin ? 1989 !
    Découvrez 500 événements incontournables pour remonter le temps et s'approprier les pages les plus belles et les plus fortes de notre Histoire !

  • Entre les années soixante-dix et quatre-vingt, le Tchad s'est avéré être un laboratoire pour la modernisation des services de renseignement français. Cet ouvrage nous plonge dans les territoires d'Afrique subsaharienne, au coeur des intérêts mêlés des puissances occidentales, des guerriers du Tchad et de la Libye. Il pénètre dans les méandres des terribles services intérieurs tchadiens, du SDECE et de la DGSE, voyage dans le Tibesti avec les négociateurs de l'affaire Claustre, analyse la défiance franco-américaine d'alors, combat avec les Tchadiens et les mercenaires en zone désertique...
    Analyse inédite des arcanes du renseignement français moderne, indispensable pour en cerner l'évolution au fil de l'histoire, ce livre aide également à comprendre la situation dans toute la région subsaharienne et les enjeux sécuritaires actuels.
    « Dans un style enlevé et vivant, l'auteur propose des portraits d'acteurs français, tchadiens et américains du renseignement qu'il croise avec des récits de grands témoins (...) Une invitation au voyage au milieu des grands espaces désertiques sahéliens dans la tête des acteurs des guerres post-coloniales et des décideurs politiques et militaires. »
    Pierre de BOUSQUET
    Ancien directeur de la DST, ancien coordonnateur national du renseignement, actuel directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur

  • Déplastifier notre vie, c'est possible ! 380 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année ->
    40 % finissent dans nos
    emballages -> Des
    phtalates sont présents chez
    99,6% des femmes enceintes et augmentent le risque de malformation chez les bébés
    ->
    8 à 12 millions de tonnes sont déversées chaque année dans les
    océans ->
    1,5 million d'animaux meurt chaque année, après avoir ingéré des plastiques
    Extraits de plusieurs études récentes, ces constats alarmants sont analysés par la journaliste Sophie Noucher. Collaboratrice de
    L'Obs et
    Management, cette mère de trois enfants travaille également pour la presse jeunesse. Écolo de longue date, elle a cherché comment dire " non " au plastique dans sa vie quotidienne de façon réaliste. Résultats de sa propre expérience qu'elle raconte avec humour, les astuces qu'elle préconise s'appliquent partout dans notre vie : alimentation, cosmétiques, vêtements, mobilier, jouets des enfants...
    On pourrait tous réduire considérablement nos déchets en adoptant des gestes écolo simples. Et montrer ainsi la voie à nos chers industriels...

  • Plus aucune excuse pour s'en foutre...ATTENTION !
    La consultation de ce livre peut entraîner :
    o une détérioration irréversible de vos oeillères
    o un encombrement du canal apathique
    o un amaigrissement de vos préjugés
    o un affaissement de la mauvaise foi
    o voire une éruption de croyances nouvelles.
    En cas de lecture accidentelle, prévenir immédiatement votre entourage et consulter un spécialiste.
    Et tout le monde s'en fout est une websérie sur des sujets importants qui se trouvent sous notre nez et que l'on refuse pourtant de regarder en face, que ce soit à propos de l'environnement, de la science, de la psychologie ou de la société en général. Depuis sa cave, Lexa nous explique en râlant qu'avec des petites actions et une grosse prise de conscience, on peut se changer soi-même pour changer le monde !

  • Il y a chez elle comme une clarté inquiète. Des mots de givre et de grands vents. De vastes espaces et des anfractuosités où la pensée s'engouffre. Des sentes qui partent de soi et mènent aux autres. Des brumes de mémoire et cette lumière étrange que l'inachèvement dépose sur les choses de la vie. Plus encore peut-être, un vacillement. Un trépignement. Une interrogation tenace sur les raisons de notre présence au monde. Car Hélène Dorion approche « le mystère qui nous hante » sans lâcher le fil qui lui permet d'habiter en poète « le labyrinthe des jours ». Fidèle à l'enfant qu'elle était, à l'écoute de la femme qu'elle devient, elle cherche le passage « vers l'autre saison ». Lisez-la, écoutez-la : vous sortirez fortifié de cette fragilité consentie. Vous sentirez « comme résonne la vie ».

    Née au Québec en 1958, Hélène Dorion a publié une vingtaine d'ouvrages de poésie au Québec, en Belgique et en France, et qui ont été traduits dans plus de dix langues. Lauréate de nombreux prix littéraires, elle est aujourd'hui considérée comme l'une des voix majeures de la poésie francophone. « Nous avons besoin de sa quête intérieure, de cette immensité du dedans, de ce vent de l'âme que sa poésie ne cesse de faire souffler et de faire entendre », écrit à son propos l'écrivain Pierre Nepveu.

  • La collection qui va à l'essentiel : en 50 notions clés, maitrisez votre sujet !Puisque dans " métaphysique " il y a " physique ", s'agit-il d'une science ? Si oui, pourquoi s'intéresse-t-on à cette discipline dans le cadre des études de philosophie ? Le terme de métaphysique effraie beaucoup d'entre nous, et nous nous sentons souvent désarmés face à ce mot nébuleux. En 50 notions clés, cet ouvrage concis mais précis vous permettra enfin de comprendre les grands concepts métaphysiques. Vous saurez bientôt tout sur cette " science suprême " qui sonde les origines de nos connaissances.

  • La chute de l'URSS a partiellement éloigné Moscou du monde arabe de 1991 aux années 2000. Durant cette décennie, la Russie s'est effacée de la scène internationale et l'influence russe dans cette zone a nettement diminué. Or, à partir de l'arrivée au pouvoir en 1999 de Vladimir Poutine, ce dernier entreprit méthodiquement de refaire de son pays une puissance mondiale. En Méditerranée et au Moyen-Orient plus qu'ailleurs, Moscou cherchera de nouveau à peser sur le destin de la région. Dès les débuts des printemps arabes et suite à l'intervention occidentale en Libye pour renverser Kadhafi en 2011, le Kremlin se lança alors dans une politique proactive. En effet, échaudé par l'affaire libyenne, où les Russes se sont sentis floués, ils vont d'abord en Syrie, soutenir diplomatiquement Assad aux prises avec un soulèvement populaire qui dégénérera très vite en guerre civile. Puis, le 30 septembre 2015, les forces militaires russes interviendront directement dans le conflit syrien. Alors que plusieurs observateurs prédisaient un nouvel Afghanistan pour Moscou et son inévitable échec dans sa politique moyen-orientale, force est de constater qu'il n'en fut rien. Aujourd'hui, en 2019, que cela nous plaise ou non, et par suite de ses succès militaires et diplomatiques en Syrie, la Russie est devenue incontournable. Elle reste le maître du jeu et est même à présent le nouveau «juge de paix» de la région vers qui tous les grands acteurs, Israéliens, Égyptiens, Saoudiens, Iraniens, Turcs et autres, se tournent à présent. Dans Poutine d'Arabie, Roland Lombardi nous explique comment et pourquoi nous en sommes arrivés là...

  • Claudel

    Olivier Py

    Dans la vie d'un lecteur, certains auteurs occupent une place à part - lectures inaugurales, compagnons de tous les jours, sources auxquelles on revient...La collection « Les auteurs de ma vie » invite de grands écrivains d'aujourd'hui à partager leur admiration pour un classique. Elle reprend le principe des « Pages immortelles », publiées dans les années trente et quarante chez Corrêa/Buchet-Chastel: chaque volume se compose ainsi d'une présentation de l'auteur choisi, suivie d'une anthologie personnelle.
    Ces rencontres extraordinaires, ici partagées, sont pour le lecteur de belles occasions de relectures ou de découvertes.
    Metteur en scène, dramaturge, directeur du Festival d'Avignon, mais aussi comédien et poète, Olivier Py est un auteur prolifique et l'une des personnalités les plus en vue du monde du théâtre

  • En Amérique latine, les années 2000 sont marquées par un boom de l'extraction des matières premières. Les populations riveraines de ces projets extractivistes (forages pétroliers, mines, coupes de bois et cultures intensives...) « paient pour d'autres » : elles ne bénéficient en rien des ressources naturelles extraites ou des grands travaux réalisés, destinés à des entreprises ou des consommateurs situés à des milliers de kilomètres, mais doivent par contre en supporter les conséquences désastreuses.
    Ce boom extractiviste a provoqué une multiplication des résistances et mobilisations des populations affectées - peuples indiens, petits paysans et habitants des zones rurales - pour défendre leurs espaces de vie.
    Rassemblant des textes des meilleurs spécialistes de la question ainsi que d'acteurs et d'actrices de ces luttes, cet ouvrage documente les deux versants de ce phénomène central de l'Amérique latine contemporaine : projets de « développement » et résistances, extractivisme et écologie populaire.

  • Qu'on y songe, le monde change, il change d'axe. Ce n'est pas un axe atlantique qui structure et domine le monde, c'est un axe entre les démocraties libérales, qui rencontrent des difficultés, et les régimes autoritaires, en particulier la Chine, en pleine ascension.
    Une ligne de force de laquelle émergent la Russie, la Chine ou encore la Turquie. Trois pays desquels la France se serait inconsidérément éloignée...
    L'Eurasie représenterait-elle la « Nouvelle Frontière » de l'expansion vers l'Est de l'ensemble européen ? Et la prise de conscience de cette évidence pourrait-elle permettre à la France de jouer un rôle moteur dans cette projection d'influence et de puissance ?
    La Russie doit être intégrée à l'espace européen et nous devons faire en sorte qu'elle ne soit plus une menace. L'avenir de l'Europe est eurasiatique, pas euroatlantique. Nous avons, nous Occidentaux, contribué à faire ressurgir la menace russe. Nous avons raté l'après-guerre froide, car nous n'avons pas réussi à réintégrer la Russie dans le jeu des démocraties.
    Tout laisse à penser que nous sommes très probablement dans une période de « point de bascule ».

  • À la veille du 8 Mars 1979, Khomeiny appelle les femmes à se voiler dans les lieux publics. En signe de protestation, les Iraniennes envahissent par milliers les rues de Téhéran et d'autres grandes villes du pays : elles refusent de renoncer à leur liberté. En France, Simone de Beauvoir prend position en leur faveur au nom de l'universalité des droits des femmes.

    Dès les années 1960, l'écrivaine est connue des milieux iraniens francophones. Dans les années 1970, ses écrits commencent à être traduits en persan. Pourtant, sa pensée reste confidentielle. Aujourd'hui, les choses ont bien changé. Son image sert de médium à une jeunesse éprise de liberté pour dire à la fois son vécu, ses rêves et ses désirs.

    Dans notre voyage en Iran, sur les traces de Simone de Beauvoir, nous plongerons au coeur des questions que l'islamisme nous pose sur l'identité culturelle et religieuse dans son rapport au social et au politique. Questions brûlantes de notre époque où les mouvements néoconservateurs puisent leur force dans l'exacerbation des appartenances identitaires.

    La diabolisation de la liberté et de l'égalité est au centre de leur propagande.

  • Comment l'Algérie qui a défié la puissance coloniale française a-t-elle pu sombrer dans le chaos des années 1990 ? Pour répondre à cette question, il faut remonter le temps pour situer la dérive : celle de la primauté du militaire sur le politique et la confiscation de l'indépendance par l'armée des frontières. Le coup d'État contre le GPRA, durant l'été 1962, ouvre une série de violences dont a été victime la volonté populaire et la véritable légitimité historique.
    L'armée des frontières, qui prendra le pouvoir, étouffe alors la vie politique, fait taire les divergences, écarte les récalcitrants et élimine les opposants. C'est ainsi que les véritables héros de la Révolution algérienne seront emprisonnés, exilés ou assassinés. Leurs noms seront bannis de l'histoire officielle, laquelle sera dédiée à la gloire des nouveaux maîtres d'Alger.
    Mais la société évolue et les contradictions feront éclater le vernis qui cachait la triste réalité algérienne. Le modèle socio-économique et politique n'arrivait plus à contenir les aspirations des masses à plus d'égalité, de liberté et de bien-être social et implosera en octobre 1988.
    La révolte du peuple sera détournée à des fins de luttes de clans et de recomposition du régime, au prix de répression et de privation. Le noyau dur du système, l'armée, fera sombrer le pays dans le chaos et la guerre civile.
    C'est désarmé et résigné que le peuple assiste le 29 juin 1992 à l'exécution en direct sur la télévision du président Mohamed Boudiaf, l'un des pères de la révolution algérienne. Cet assassinat politique finira par enlever tout crédit à l'armée qui prétendait sauver le pays du projet moyenâgeux des islamistes et plongera le pays dans l'épisode le plus sombre de son histoire contemporaine.
    Ce livre expose la généalogie du pouvoir militaire en Algérie en allant vers ses origines historiques, politiques, sociologiques. Les événements seront jugés importants en fonction de leur apport pour expliquer la primauté du militaire sur le politique et la cristallisation d'un noyau dur formé de militaires. Pour ce faire, le livre interroge le peuple, sa mémoire, ses témoins et ses victimes. La structure du livre conduit enfin à diagnostiquer, à analyser, à faire témoigner qu'à chaque étape de l'histoire contemporaine, d'autres manières de penser et d'agir existaient, mais étaient réprimées. Tout cela plaide pour une meilleure compréhension du phénomène de changement politique en Algérie et la nécessité de passer d'un régime militaire à un État civil.

  • · Qu'est-ce vraiment que le MIT, le service du renseignement turc ?
    · Quel est le rôle joué par le MIT dans la stratégie néo-ottomane de Recep Tayyip Erdogan ?
    · Est-il autorisé à « liquider » des opposants à l'étranger ? Quelle a été son implication dans l'assassinat des trois militantes kurdes du PKK à Paris en 2013 ?
    · Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont ses méthodes ?
    · Quelles sont son histoire et son origine ?
    · Quelles sont ses opérations au Moyen-Orient, en Afrique, aux États-Unis, en Europe et finalement comment opère-t-il dans l'Hexagone ?
    Ce livre apporte des réponses à ces questions importantes pour mettre en pleine lumière ce qu'est le MIT qui se dissimule derrière un immense voile de secrets.
    Lorsqu'Erdogan accuse Macron d'être « en état de mort cérébrale » et que la marine turque cible des frégates françaises au large de la Libye, comprendre le fonctionnement du renseignement turc devient une nécessité urgente pour les élites politiques françaises, mais aussi pour le citoyen curieux...
    Un livre éclairant pour mieux comprendre la politique agressive du néo-sultan Erdogan.

    « Ce livre est un ouvrage essentiel pour comprendre le fonctionnement des services spéciaux turcs et surtout, pour deviner comment leurs compétences professionnelles sont mises à profit par le pouvoir du président Erdogan pour qu'il puisse parvenir à ses fins. »
    Alain Rodier
    ex-officier supérieur du renseignement français
    Directeur de recherche au CF2R

  • « Les Trente Honteuses » sont l'histoire des relations entre la France, Israël et le Liban, durant une période qui s'étend de la fin de la guerre d'Algérie (1962) à la fin de la guerre civile libanaise (1990). Mais elles sont aussi, l'histoire des trente années qui ont finalement creusé le tombeau de l'influence française dans le monde arabo-musulman en général. Issu de la thèse universitaire soutenue en 2015 à l'IREMAM (Institut de Recherches et d'Etudes sur les Mondes arabes et musulmans) d'Aix Marseille Université, il est le premier ouvrage d'un spécialiste qui mette en perspective la politique arabe de la France et les relations franco-israéliennes notamment au travers de la guerre du Liban (1975-1990).

  • L'indignation est à la mode. Mais dans bien des domaines, s'indigner ne suffit pas. Comme autrefois face à la barbarie nazie, il faut résister.
    Résister ne consiste pas en un réflexe négatif qui s'enfermerait dans un refus obstiné de toute évolution qui paraîtrait menaçante. Attitude positive et lucide, la résistance aujourd'hui refuse la résignation et pousse à rester debout face aux pressions violentes ou sournoises qui cherchent à détruire l'humain.
    L'époque est certes bien différente du temps de l'oppression nazie. Cependant, les raisons de résister perdurent, les dérives sont multiformes et insidieuses : les tentatives pour nier Dieu, la toute-puissance financière, la dictature des médias, le repli sur soi, la banalisation de la violence... sont quelques-uns des domaines pour lesquels Michel Rondet et Yves de Gentil Baichis nous appellent à ne pas baisser les bras au nom de notre foi en Jésus Christ, qui doit nous pousser encore et toujours à rechercher une voie qui respecte et valorise ce qu'il y a de meilleur en l'homme.
    Sans doute y faut-il du courage. Mais plus encore, résister suppose de croire en la possibilité de quelque chose de meilleur pour l'humanité. Résister suppose d'espérer. Forts de cette conviction, Michel Rondet et Yves de Gentil Baichis montrent combien la résistance est un acte éminemment spirituel, qui puise dans l'espérance évangélique.

    Michel Rondet, jésuite depuis 1942, a été maître des novices, puis a enseigné la théologie à Aix-en-Provence. Mais il ne se veut pas un intellectuel en chambre ; il a donné de nombreuses retraites à quantité de laïcs, prêtres et religieuses, notamment à La Baume les Aix et à Biviers. Cela l'a aidé à voir concrètement comment nos contemporains sont attirés, bousculés et transformés par l'Evangile. Très lucide sur les difficultés de l'Eglise, il a une grande confiance en l'Esprit Saint qu'il sait présent dans les moments de crise.

  • Les Grands Personnages de l'histoire pour les Nuls arrivent en Poche ! Jules César, Jeanne d'Arc, Louis XIV, Beethoven, Mandela... Ces noms évoquent des civilisations passées, des époques glorieuses ou des épisodes encore brûlants. Alexandre conquérant l'Asie, Charlemagne édifiant un empire, de Gaulle résistant au nazisme... Stratèges hors pair, explorateurs intrépides, inventeurs ou artistes de génie, ces individus "plus grands que nature" sont les symboles de l'épopée humaine, les jalons incontournables de notre mémoire. Cet ouvrage de référence, à mettre dans toutes les bibliothèques, est consacré à ces hommes - et à ces femmes - qui ont marqué l'histoire de leur empreinte. Il retrace leur parcours et leurs réalisations majeures, sous oublier pour autant leur caractère et leur vie privée... tant il est vrai que les "grands hommes" n'en ont pas moins des "petites faiblesses" et que certains détails et anecdotes nous en apprennent parfois plus sur eux que de longs discours !

  • Cet ouvrage de recherche est une réflexion sur les liens entre Comptabilités et Société. Il envisage la comptabilité, au sens large, comme mode de représentation et construction du Monde. La comptabilité est tout d'abord présentée comme étant le reflet du monde. Le monde et ses visions évoluant en permanence, la comptabilité a dû se mettre à jour mais certaines images qu'elle fournit demeurent incomplètes. Sont ensuite soulignées les capacités de la comptabilité à influencer le monde qui nous entoure ; le monde résulterait alors du pouvoir de la comptabilité. La comptabilité a en effet des capacités structurantes pour les organisations et pourrait même, sous certaines conditions, permettre de « changer le monde ».
    Cet ouvrage offre une réflexion sur la double relation qui unit la comptabilité et le monde aux enseignants-chercheurs, aux étudiants, aux professionnels comptables, aux directions d'entreprise mais également aux consultants en management qui sont confrontés aux mutations de la comptabilité face aux enjeux sociaux, environnementaux et technologiques de la société.

    Préfacé par Bernard Colasse, et coordonné par Philippe Chapellier, Yves Dupuy, Claire Gillet-Monjarret, Agnès Mazars-Chapelon, Gérald Naro et Emmanuelle Nègre, cet ouvrage présente les contributions de ces chercheurs et de Pascale Amans, Bernard Augé, Charlotte Baille, Marlène Barreda, Benjamin Benoit, Marc Bollecker, Bruno Camous, Rahma Chekkar, Marine Colon, Katia Dangereux, Hugues Domingo, Ariel Eggrickx, Alain George, Irène Georgescu, Sophie Giordano-Spring, Lætitia Guérin-Schneider, Sèna John Ahyee, Réal Labelle, Issam Laguir, Michel Mannarini, Jean-Marc Marsal, Isabelle Martinez, Françoise Pierrot-Platet, Sylvie Rascol-Boutard, Géraldine Rivière-Giordano, Maha Rouissi, Raffaele Staglianò, Rebecca Stekelorum, Marie-Anne Verdier, Alexandre Vernhet, Fabienne Villesèque-Dubus.

  • Je suis le sauveteur de touristes. C'est mon métier, une sorte de détective privé ne travaillant que sur des affaires de touristes en perdition. Les cas les plus courants sont les emprisonnements pour trafic et consommation de drogues illégales, mais les plus intéressants sont les disparitions, volontaires ou non.

    Cette histoire est celle de ma première enquête. Elle m'entraîne à New York, Bangkok, Goa, Tanger et Alice Springs, à la recherche d´Émilie. Émilie, la fille qui peut détruire notre monde. Si elle le veut.

empty