• La septième enquête d'Abel Séverac a pour cadre le huitième arrondissement de Lyon... Scènes d'horreur à Monplaisir ! Un psychopathe s'en prend à de vieilles femmes. Il les assassine d'une manière particulièrement abjecte et signe ses forfaits d'une rose bleue. Ne laissant aucune trace derrière lui, il parvient même à orienter les policiers sur une fausse piste. Sa hiérarchie et le parquet mettent la pression sur le commissaire Abel Séverac pour qu'il neutralise l'auteur de cette morbide série dans les plus brefs délais. Plus facile à dire qu'à faire ! Pendant ce temps, l'équipe de la capitaine Sensibon mène l'enquête sur l'exécution d'un ancien flic. Elle va croiser la trajectoire d'un couple de tueurs à la cruauté sans limites...

  • En 1902, écarté momentanément de la vie publique, Marcelin, de son exil parisien, évoque la mémoire de quelques-unes de figures illustres de la vie politique haïtienne de la fin du XIXe et les relations qu´il entretenait avec elles. De D. Delorme à F. Manigat, en passant par Brice, Monplaisir, les insurgés de Miragoâne ou S. Rameau, qu´ils soient libéraux ou nationaux - comme lui -, il les dépeint sans passion partisane. Ces portraits sont aussi l´occasion pour Marcelin de dénoncer l´arbitraire et le militarisme qui gangrenaient la société de son temps.

empty