Ex-Æquo

  • Un matin vous vous levez sans vous douter une seule seconde que votre vie va être bouleversée.
    Il arrive parfois que le hasard vous joue un sale tour. Un matin vous vous levez sans vous douter une seule seconde que votre vie va être bouleversée. C'est exactement ce qui est arrivé à John Bleekers, et tout ça à cause d'un oncle qu'il n'a pas connu et d'une boîte à épices. Il arrive même parfois que le hasard vous joue un tel sale tour que vous en devenez une menace pour des gens haut, très haut placés. John n'aurait jamais dû se lancer à la poursuite du diamant noir !
    Découvrez le destin de John Bleekers, chamboulé par un sale tour que lui joue le hasard.
    EXTRAIT
    Je n'ai pas connu Jack Bleekers. Jack était le frère aîné de mon père, un drôle de bonhomme à ce qu'on raconte dans la famille. Il avait gagné une somme d'argent énorme à la roulette, un soir à Vegas, juste comme ça en passant alors qu'il n'était même pas joueur, seulement fumeur et grand buveur devant l'éternel. Jack a passé son existence à bourlinguer et à courir après les femmes. Il est mort un soir à Los Angeles, renversé par une Continental de couleur blanche. Il paraît qu'il y avait eu un orage terrible, un véritable déluge s'était soi-disant abattu sur la ville. Le bitume était gorgé de flotte et la bagnole n'a pas réussi à freiner. Cela s'est passé à l'été 1962. Pauvre Jack, il n'avait même pas cinquante balais !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Muriel Mourgue est née en juin 1957. Elle vit en Lorraine où elle enseigne l'allemand. Après la parution de L'esprit voyageur aux éditions Mon Petit Éditeur, puis de Montevideo Hotel et de Green Gardenia qui sont les premières enquêtes de Thelma Vermont ; et après le pilote des enquêtes d'Angie Werther Association de malfaiteuses, voici son dernier roman d'intrigue policière.

  • Green gardenia

    Muriel Mourgue

    Un mari, modèle de fidélité, a disparu...
    « C'est tout juste si je me remettais de la visite que je venais d'avoir au bureau ! Une jolie brune, la trentaine, en train de sangloter sur ma vieille chaise en bois parce que l'amour de sa vie n'avait pas remis les pieds à la maison depuis quarante-huit heures. Son Douglas chéri, un modèle de fidélité, était parti au bureau comme chaque matin que Dieu fait après avoir embrassé son April, et depuis, plus de nouvelles ! »
    Dans cette investigation de Thelma Vermont à la recherche d'un mari disparu, Muriel Mourgue nous dépeint sous un angle très noir la société américaine des années 50. Les amateurs du genre vont se régaler...
    Suivez pas à pas les investigations de Thelma Vermont, et plongez dans la société américaine des années 50.
    EXTRAIT
    Disparu corps et biens ! Et pourtant son Douglas était un rescapé qui avait toujours eu beaucoup de chance dans la vie, il avait été le seul de son escadrille à revenir d'une délicate mission au dessus de la Normandie en juin 1944... Mon « Douglas » à moi qui ne s'appelait pas Douglas, mais James, n'était jamais revenu. Tout ce qui me restait de lui était un Zippo rayé décoré d'un drapeau américain. Je n'avais pas osé dire à la pauvre April en pleurs qu'il arrivait que la chance change de camp tout d'un coup, sans prévenir. C'est fou ce que les choses peuvent remplir une existence. Mon stylo, par exemple, résume avec mon vieux Zippo la moitié de mon identité. Mon stylo, un Shaeffer Crest, est en effet le dernier cadeau d'anniversaire que j'ai reçu de mon père. Quelque temps après ma mère et lui ont raté un virage quelque part entre Yannis Port et Boston.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Muriel Mourgue est née en juin 1957. Elle vit en Lorraine où elle enseigne l'allemand. Après la parution de L'esprit voyageur aux éditions Mon Petit Éditeur, puis de Montevideo Hotel aux Éditions Ex Aequo, elle vous propose ici une nouvelle enquête de Thelma Vermont.

empty