• Magellan

    Stefan Zweig


    Le 20 septembre 1519, Magellan entreprenait depuis Séville le premier grand voyage autour du monde. Ce 500e anniversaire est l'occasion de découvrir l'une des meilleures biographies consacrées à ce navigateur légendaire, celle de Stefan Zweig.

    La seule traduction de ce récit datait de près de soixante ans. Une nouvelle version s'imposait, plus proche du texte original. Elle a été confiée à Françoise Wuilmart, traductrice de renom et spécialiste du grand écrivain autrichien, qui procède à une véritable redécouverte de l'oeuvre.
    L'art du romancier se déploie pleinement dans cette odyssée biographique. Zweig nous plonge dans une aventure sans pareille, au coeur des affrontements, rivalités et mutineries qui ont émaillé cette traversée encore jalonnée d'autres épreuves - froid polaire, tempêtes, faim et maladies. Mais rien n'est venu à bout de la détermination du Portugais qui avait convaincu le roi d'Espagne Charles Quint de soutenir ce projet fou : prouver qu'" il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien " : " Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai : je ferai le tour de la Terre en allant de l'est à l'ouest ! " C'était sans compter l'océan Pacifique, dont les Européens ignoraient encore l'existence.
    L'expédition se terminera trois ans plus tard, sur un rafiot ne comptant plus qu'une vingtaine d'hommes sur les 265 embarqués à Séville, et sans Magellan lui-même, tué lors d'un combat avec des indigènes sur une île des Philippines. Mais elle a abouti, en ouvrant la route des Épices, à une découverte considérable pour l'histoire de l'humanité.
    Cette aventure est aussi celle d'un destin entraîné par une volonté sans mesure. Un de ces exploits qui illustrent pour Zweig la conscience créatrice des hommes, prouvant qu'" une idée animée par le génie et portée par la passion est plus forte que tous les éléments réunis " et sert le progrès de la connaissance et le besoin humain de dépassement de soi.

  • Candide, ou l'Optimisme

    Voltaire

    Chassé du château de son enfance, son « paradis terrestre », Candide est entraîné bien malgré lui dans une succession d'aventures calamiteuses. Il s'étonne, s'offusque, se lamente... L'humanité serait-elle foncièrement mauvaise ? Le jeune garçon assiste, impuissant, à la mort de son rêve : celui d'un monde parfait. Perdant sa naïveté et son « optimisme », peu à peu il se résigne.
    La verve et l'ironie mordante de Voltaire se conjuguent à merveille dans Candide pour évoquer, sous des airs de légèreté, des sujets essentiels.

  • Les lettres de mon moulin font partie de ces textes qui ont enchanté notre enfance, et dont les histoires continuent de nourrir notre imaginaire. La plus célèbre est sans nul doute, la chèvre de monsieur Seguin. Au fil des pages, écrites comme une correspondance anecdotique se trouve pas moins de 24 textes, traçant le portrait de la société de l'époque, entre clins d'oeil, et anecdotes. Le charme de notre belle Provence se lit entre les lignes, et l'espace d'un instant nous emmène, sur ses sentiers de garrigue à la rencontre des personnages de ces histoires.

  • De A comme Albatros à Z comme Zébu, découvrez les animaux du génial dessinateur naturaliste Charles-Alexandre Lesueur.

  • Aventurière, journaliste, féministe avant l'heure, Nellie Bly s'attaque à Phileas, le héros de Jules VERNE et part autour du monde pour battre son record de traversée.


  • « J'ai des choses à dire à mes enfants... »
    Invité par la forêt amazonienne à lui prêter sa plume, Laurent Huguelit nous fait découvrir l'enseignement de ce grand esprit que les peuples indigènes appellent « Madre » - la Mère.

    Présentation
    C'est lors d'un séjour en Amazonie que l'auteur a été désigné porte-parole de la grande forêt par l'esprit de la mère de toutes les mères en personne. Conformément au contrat spirituel qui s'est lié au sein de cette matrice végétale, Laurent Huguelit a mis sur papier les paroles, les visions, les impressions et les anecdotes que la forêt lui a demandé d'exprimer. C'est un enseignement prodigué par la nature qui nous est livré dans ces pages, un pèlerinage au coeur de la grande famille du vivant. On y croise, tour à tour, l'arbre ancestral, la clarté de la conscience, la compassion, les chamanes et leurs chants de guérison - mais également, parce que tout doit être connu, les affres de l'obscurité. Avec Mère, l'intention de la forêt est de rétablir le lien sacré qui relie l'humanité à la planète Terre, pour qu'une nouvelle conscience puisse émerger - et pour que les enfants de la forêt retrouvent celle qui les a vu naître et grandir. Pour qu'ils la respectent, la préservent et l'aiment.

    L'auteur
    Chamane suisse et pratiquant bouddhiste formé aux traditions de différentes cultures comme aux techniques modernes développées en Occident, Laurent Huguelit est le fondateur de L'Outre-Monde, un centre de pratiques chamaniques. Il est aussi membre de la Faculté des enseignants de la FSS (Foundation for Shamanic Studies, créée par l'anthropologue Michael Harner) pour les pays francophones d'Europe.
    Auteur de Les Huit Circuits de conscience et co-auteur de Le Chamane & le Psy, Laurent Huguelit a également préfacé La Voie du chamane, Caverne et Cosmos et Chamanes célestes, publiés chez Mama Éditions.

  • "Les forçats de la route" est un reportage d'Albert Londres publié en 1924. Initialement paru comme une série d'articles dans "Le Petit Parisien" pendant l'été 1924, "Les forçats de la route", parfois connu sous le titre "Tour de France, tour de souffrance", est un reportage exceptionnel sur les temps héroïques du Tour de France : coureurs face à leur solitude, luttant en permanence contre la douleur physique, le long d'étapes sans fin...Pour l'anecdote, le Tour de France 1924 fut remporté par un Italien, Octavio Bottechia, et c'est aussi la première fois qu'un coureur conserva le maillot jaune de la première à la dernière étape.


  • Albert Londres (1884-1932) a laissé son nom a un des grands prix internationaux de journalisme.


    On connaît ses reportages sur les bagnes : journalisme d'investigation, mais qui passe d'abord par la capacité de l'écriture à proposer après coup le chemin même de l'enquête et son enjeu humain. Grandeur de ceux-là à ce qu'ils ne jugent pas, mais construisent l'humain au point exact où la révolte même, ou la peine, ou le partage, deviennent incontestables.


    En 1925, pas question de forcer officiellement la porte des asiles. Il y entrera quand même (et s'en fera 9 fois expulser), parfois se faisant passer pour l'assistant du dentiste. C'est plus facile en province.


    Et c'est hallucinant. La folie est une punition, qu'on redouble dans le traitement asilaire. Misère de ces mouroirs sans hygiène, et 80 000 enfermés... Hauteur d'Albert Londres : ne pas contourner les internements forcés, familiaux ou administratifs, suivre un patient guéri, quand son village d'origine se referme devant lui comme devant une bête malfaisante. Et entrer dans les cachots - sculpter visages, mots et voix avec la même attention et la même ouverture.


    Une psychiatrie tâtonnante, qui garde les cerveaux dans des pots de chambre (hallucinant chapitre), qui peut laisser tremper les gens 36 heures dans l'eau tiède, la tête seule dépassant, ou nourrir de force les patients par intubation nasale, mais qui ne dispose d'aucun médicament contre l'angoisse.


    On ne vient pas ici lire et publier Chez les fous par besoin d'exotisme, ou se rassurer sur la psychiatrie d'aujourd'hui. On est dans le même choc et la même densité humaine que Raymond Depardon a rapporté de San Clemente. On croise aussi, en ouverture et clôture du livre, un précurseur : le Dr Toulouse, la même année qu'il accueille le jeune Antonin Artaud à Paris. La dénonciation politique d'Albert Londres quant aux lois de 1838 qui organisent le système asilaire est violente.


    Mais, parmi les patients, il aurait pu croiser Camille Claudel. Et tous ces visages qu'on vient accueillir dans ce livre, on sait le traitement que leur réserve, en masse, le régime de Pétain en 1940.


    Ce livre est aussi une part de notre inconscient.

    FB

  • Un témoignage bouleversant, qui transforme notre rapport aux animaux et à l'ensemble du vivant.
    C'est à la suite d'un AVC, survenu quand elle avait 40 ans, que la vie de Peggy Reboul bascule. Pas seulement parce qu'elle frôle la mort et qu'elle perd l'usage de la parole, mais surtout parce qu'elle prend conscience de son essence et de l'importance de réaliser ses rêves.
    Elle se rend compte que sa mission sur Terre est de se connecter à la nature, au monde vivant et de renouer avec ses pouvoirs de médiumnité.
    Dans ce livre, l'autrice partage ses expériences de communication avec des humains décédés ainsi que des animaux vivants ou décédés. Ces derniers lui ont délivré des messages d'une sagesse et d'une profondeur étonnantes, qu'elle nous restitue avec sincérité.
    Elle explique aussi comment elle parvient à guérir les animaux et à soigner avec leur aide.
    Peggy Reboul est née en 1972. Medium, communicatrice avec le vivant et équithérapeute, elle accompagne au quotidien les animaux et les humains vers une guérison d'âme. En reliant l'humain à la nature, elle permet à chacun de se relier à sa propre nature.
    Installée avec ses chevaux guérisseurs aux portes de la Camargue, elle y anime des stages dans lesquels elle témoigne de son expérience et transmet les outils d'une communication subtile avec les animaux et les végétaux.

  • L'écrivain Éric Pessan feuillette son album intime. Il nous décrit poétiquement les photos retrouvées, imaginées ou exposées par d'autres, et tente de reconstituer l'image de soi. En écho, la plasticienne, poète et performeuse Delphine Bretesché livre une série de dessins de son Journal dessiné Extraits, spécialement réalisés pour l'ouvrage.

  • Terre d'ébène est un des grands textes anticolonialistes. Il nous vient d'un des plus grands journalistes, pourtant aux idées politiques plutôt de droite, assez favorables à la politique coloniale. Oui, mais voilà, il s'agit d'Albert Londres. Alors, il part en Afrique pendant quatre mois, il en fait le tour, exploitations forestières, agricoles, train Congo-Océan, Dakar, Bamako, Tombouctou, Libreville, il va partout. Et sa langue, en dépit de la chaleur, il ne l'a pas dans sa poche ! Il a beau être « haut comme une pomme », il s'en prend à tout le monde : blancs de l'administration, blancs des affaires, gouvernement, petits blancs fonctionnaires de « la colonie en bigoudis » ; et se livre à un réquisitoire en règle contre un système révoltant, le « moteur à bananes », qui trahit la réalité de l'époque : « L'esclavage, en Afrique, n'est aboli que dans les déclarations ministérielles d'Europe ».

  • Résumé : Une école interdit le foulard, un propriétaire refuse de louer son appartement à une famille noire, un restaurant refuse l'accès d'une personne aveugle à cause de son chien d'assistance, une compagnie d'assurance refuse un prêt hypothécaire à un couple qui a plus de 75 ans, une chaîne commerciale interdit aux hommes de porter la barbe... Discrimination ou non ?
    Pour promouvoir l'égalité, prévenir la ségrégation ou l'exclusion, les pays européens ont adopté, sous l'impulsion de l'Union européenne, des lois interdisant la discrimination. Même si nous faisons partie d'une commune humanité, nos origines, nos langues, nos cultures, nos religions ou convictions, nos genres, nos âges sont divers. Cette diversité est une richesse, elle ouvre aussi la porte aux inégalités... et à la discrimination.
    Toute différence n'est pas nécessairement une discrimination. Elle est même parfois indispensable. Offrir un aménagement raisonnable pour la personne en situation de handicap, garantir des mesures de protection particulières aux enfants mineurs... autant de mesures qui peuvent paraître discriminatoires mais sont nécessaires.
    Auteur : Patrick Charlier est juriste. Après une première expérience professionnelle comme enseignant dans une école professionnelle de coiffure, il a travaillé pour la Ligue des droits humains durant 9 ans. Depuis 2001, il travaille pour Unia (Centre interfédéral pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme et les discriminations) dont il est aujourd'hui un des deux co-directeurs. Il y a occupé plusieurs fonctions, du Service racisme à l'Observatoire des migrations, avant de devenir coordinateur du département Discrimination.

  • Résumé : Depuis l'apparition de l'Homo sapiens il y a plus de 200 000 ans, nous nous sommes toujours tournés vers les animaux pour satisfaire notre désir de viande. Mais cette habitude séculaire est-elle compatible avec la croissance démographique que connaît notre espèce ? On prévoit que la Terre comptera neuf à dix milliards d'habitants d'ici 2050. Si la plupart auront les moyens d'adopter un régime alimentaire aussi fastueux que les Occidentaux d'aujourd'hui, on peut difficilement imaginer où trouver les terres cultivables et les autres ressources nécessaires pour répondre à cette demande. Et si nous pouvions produire la viande autrement ? La viande dite « propre » (clean meat), une véritable viande obtenue grâce à la culture de cellules musculaires animales, pourrait être la solution. Avec une seule cellule provenant d'une vache, nous pourrions nourrir un village entier sans avoir besoin de recourir à l'élevage et à l'abattage d'animaux, et ainsi éviter la souffrance animale. Ce nouveau procédé pourrait révolutionner notre alimentation, rien de moins.
    Découvrez les dessous de cette course pour la création et la commercialisation d'une viande plus propre, plus sûre et plus durable. En allant à la rencontre de jeunes entrepreneurs visionnaires, de scientifiques spécialisés dans l'ingénierie tissulaire ou encore de grands leaders du secteur alimentaire, l'auteur détaille cette quête pour une viande propre et expose le débat qu'elle suscite. Auteur : Paul Shapiro est le vice-président de la Humane Society of the United States, une des plus grandes organisations de protection des animaux. En tant qu'expert reconnu sur la question du bien-être animal, il a notamment été interviewé par le New York Times, le National Review, le Time, le Chicago Tribune, Fox News et NPR.

    La version originale de Clean Meat fut sacrée best-seller par le Washington Post.

  • Un angle parfaitement original : le récit classique de navigation au grand large, avec ses épisodes haletants, sert d'arrière-plan à des escales mouvementées, des confrontations musclées avec des voleurs de voilier, de déboires tordus - et amusants - avec les mauvais payeurs de la voile en charter.
    Cahier de photographies « vintage ». Elles rappellent l'époque où le yachting devenait la plaisance.
    Après quelques souvenirs très vifs de l'occupation de 1940 à 1944 et de la Résistance, nous abordons le vif du sujet, en commençant par « l'appel du large », à douze ans.
    Le chapitre Raid sur Skidad évoque la récupération manu militari de Babeth, le voilier d'un ami pied-noir que les récentes autorités algériennes de Philippeville escomptaient récupérer frauduleusement.
    Piratages. Après la descente de Camaret à Lisbonne, émaillée de force incidents, du Sea Bird Mariara, le voilier est volé à Cadix où il avait été laissé en garde. Repéré quelque temps après dans un port du Maroc, il est « piraté » par notre équipe musclée.
    Grandes vacances. C'est mon « adieu aux armes »; après onze ans de service dans les unités parachutistes et l'aviation de l'Armée de Terre, je choisis la voile au Club Méditerranée. Expériences intéressantes sur de grands catamarans et Dogres des Glénans. Et aussi, le chemin que j'avais choisi pour reprendre contact avec la vie civile sous ses dehors les plus aimables.
    Comment ne pas monter un entreprise de location de voilier, conte mon expérience et mes déconvenues dans cette activité en Corse, lorsque je fais confiance à quelqu'un, qui n'était pas corse, et ne la méritait pas. Une récupération musclée adaptée aux circonstances mettra fin à ces déboires.
    Boutres d'Arabie. Durant une mission de deux ans des plus intéressantes en Arabie Saoudite, je profite de mes loisirs pour naviguer sur les boutres, chasser le requin en apnée, et construire un trimaran de ma conception.
    Officier parachutiste, ancien pilote militaire, délégué en mission spéciale par le ministère des Armées Gérard Contard a connu la Résistance, navigué sur des boutres en Arabie Saoudite, chassé le requin en apnée, enseigné la voile au Club Méditerranée. Aujourd'hui, homme d'affaires, il partage son temps entre la France et le Vénézuela mais n'a pas oublié l'appel du large.

  • Roman d'aventures maritimes, petit traité d'Histoire où se mêlent fiction, personnages, données et événements historiques, cet ouvrage nous fait plonger dans un univers de sel, d'embruns, de poudre, de sang et de douleurs où la révolte de l'homme pour regagner sa liberté doit l'emporter...
    Cela commence, de nos jours, comme un périlleux récit de navigation, de naufrage, de tempête de nos jours...
    Nous laissons au lecteur le soin de découvrir comment il sera emporté dans une période cruelle du XVIIIème siècle, où un jeune marin engage le combat pour la liberté des esclaves.
    Une tempête, un naufrage, un saut dans le temps, dans le passé, entraîne un jeune skipper dans de périlleuses aventures maritimes, dans un combat pour la liberté. Le marin devient pirate et son pavillon noir fera trembler tout le vilain monde des esclavagistes.
    Erwan Le Meur mènera ses combats navals et sa lutte contre l'ignominie entre l'Afrique, les Antilles et la France.
    Un utile et passionnant rappel d'un passé qui ne doit pas s'effacer.

  • Enhanced edition with audio content.
    Use this memory and language game to discover the vocabulary of food and numbers by matching two cards to make a pair. But be careful: the cards in each pair are slightly different from each other.
    With Assimemor, you'll learn basic words, train your memory - and strengthen your brain!




  • Les mesures de l'attractivité privilégient l'activité économique et la compétitivité. Interviennent de plus en plus les références à la qualité de la vie, à l'habitat, aux services de proximité... Ces valeurs sociales ne demeurent-elles pas soumises à l'impératif économique ? L'invocation actuelle de la décroissance, dans une perspective de « développement durable », suppose-t-elle des changements de « point de vue » sur la reconnaissance même de ce que peut être l'attractivité d'un territoire ? Le système d'égalité républicaine des territoires apparaît-il encore comme une utopie sociale et politique ?


    Amplitudes propose une rencontre entre des points de vue personnels et des analyses d'experts autour de l'intensité des phénomènes qui se vivent sur les territoires dans la vie quotidienne.


  • Comment j'ai survécu à l'abandon


    Les conduites abandonniques traduisent le terrible mal-être vécu par qui a subi ou ressenti une forme marquante d'abandon. Ce mal, souvent invisible et diffus, apparaît en filigrane car il se cache derrière des masques qui en compliquent la lecture. En ressassant son histoire et en réexplorant ses traumatismes, Christian s'efforce de raconter au mieux ce cancer de l'âme qu'est la terreur de l'abandon.


    L'abandonnisme.


    Ce livre veut être, au-delà d'une catharsis, un message d'espoir assimilé par le prisme de la positivité, car il est toujours possible de ses relever de ses cendres.

  • Frankentruc

    Jeremy Banx

    Le monstre créé par le docteur Frankenstein ne savait pas quoi faire. Il avait passé presque toute la matinée à se fabriquer des trolls en origami, après quoi, ayant épuisé son stock de feuilles, il s'était mis à regarder le plancher fixement pendant une heure. Le docteur Frankenstein était au désespoir.


    - Mon monstre a besoin d'un compagnon de jeu ! s'écriat-il. Il faudrait que je lui fasse un petit ami.


    Et c'est ainsi que de ce qu'il restait d'un rongeur de nature indéterminée, rapporté au château par Igor, le chat, le docteur Frankenstein créa pour le monstre un ami, à qui il donna le nom de Frankentruc. Les deux compagnons immédiatement s'entendent à merveille et font les quatre cents coups jusqu'au jour où, à cause d'un accident dans le laboratoire, ils mettent en miettes le pauvre docteur Frankenstein...


    Jere my Banx croque l'actualité mondiale dans le Financial Times depuis une trentaine d'années. Il est également l'un des quatre fondateurs du premier site entièrement consacré à l'actualité quotidienne de la Grande Faucheuse, www.thereaper.rip.

  • L'islam

    Lucie Vormeringer


    L'Islam est la deuxième religion du monde. Ce livre, abondamment illustré, répond aux questions que le lecteur se pose sur ses origines - qui remontent au prophète Muhammad -, son expansion à travers les siècles et les continents, sa riche civilisation, sa doctrine, ses différents courants et sa représentation en France où il est aussi devenu la deuxième religion avec plus de quatre millions de croyants.

  • L'auteur est une voix très connue des « voileux » par son brillant palmarès de skipper, son talent d'architecte naval, sa chronique sur les ondes de RADIO-BLEU.
    Les rencontres et anecdotes rapportées dans ce livre mettent en scène tous les noms connus du grand public, toutes les « légendes de la voile et de la mer » de Tabarly à D'Aboville, de Kersauzon à Florence Arthaud voire du baron Bich à l'Aga Khan : un index très courts, très variés, de 110 récits, anecdotes tirées de rencontres avec des grands noms de la voile et de la mer, écrits par un skipper au palmarès exceptionnel.

    Le livre est co-écrit par un journaliste de Voiles et Voiliers qui en fera un bel article...

  • « Le matin du 21 avril, je me trouve dans le salon quand le téléphone sonne. C'est Ihsane. "Allo Ba ça va ? Maman est là ? Tu peux me la passer ?" Il lui souhaite un bon anniversaire. »

    Le 1er mai 2012, le corps sans vie d'Ihsane Jarfi est retrouvé dans un champ. Ce Liégeois de 32 ans a été tabassé à mort parce qu'il était gay. Dans ce livre, son père retrace les moments qui ont précédé l'annonce de sa mort, il évoque l'enfance de cet enfant généreux et altruiste, qui a grandi au sein d'une famille belgo-marocaine.

    Hassan Jarfi effectue un retour sur sa propre enfance, sa relation avec son père, son adolescence à Casablanca et son arrivée en Belgique Il s'interroge sur l'homosexualité d'Ihsane et sur la logique meurtrière à laquelle ont répondu les assassins de son fils...



    Dans cette nouvelle édition, il ajoute le récit du procès, la confrontation avec les assassins ainsi que ses réflexions huit ans après le drame qui a bouleversé sa vie. Il incarne son fils en un personnage de papier, lui redonnant voix à travers ses mots. Il évoque également la mise sur pied de la Fondation Ishane Jarfi, fondation de droit privé belge qui lutte contre les discriminations et l'homophobie.

  • Les « lois européennes » concernent tous les domaines dans lesquels les pays membres ont une politique « commune » : économie, affaires sociales, environnement, agriculture, développement.
    Une fois votées, les lois s'imposent à tous les pays de l'Union, elles sont applicables dans les États membres et priment le droit national.
    Quel est le domaine de compétence du Parlement européen ? Quelle est sa contribution à l'élaboration des lois européennes ? Comment fonctionne-t-il ? Quel est son budget ? Qui sont nos députés européens et comment sont-ils élus ?


  • Il faut réécrire l'histoire de l'humanité !

    (et remettre en discussion l'interprétation de la Bible !)
    Il n'existe aucune divinité, tel qu'on l'entend au sens spirituel, dans l'Ancien Testament. La Bible, en particulier, ne parle ni de Dieu ni d'un culte qui lui serait dédié. C'est la raison pour laquelle j'ai intitulé cet ouvrage La Bible n'est pas un livre sacré !
    Mais qui donc est intervenu au fil des siècles pour interpoler le Livre ?
    Sommes-nous tous victimes d'une immense supercherie ?
    Vous allez découvrir bien des révélations surprenantes (EXTRAIT), à commencer par ces vérités toutes simples :

    La Bible que nous connaissons n'est qu'une version des multiples textes bibliques retrouvés.
    Nous ignorons qui l'a écrite et à quelle époque.
    « On » nous a soigneusement caché la vraie nature de l'« Arbre de vie ».
    Nous autres humains sommes des organismes génétiquement modifiés.

    Si vous n'avez pas peur de douter et de penser librement, ce livre est pour vous !

empty