• De l'époque des premiers habitants de l'Amérique du Nord jusqu'à nos jours, Paul-Andé Linteau retrace l'histoire du deuxième plus grand pays au monde. Il offre ainsi au lecteur un éclairage essentiel à la compréhension du Canada d'aujourd'hui en mettant notamment en perspective le caractère distinct du Québec et les débats constitutionnels qu'il a provoqués, les revendications autonomistes des Autochtones ou encore l'intégration économique du Canada dans l'ensemble nord-américain.

  • Inspirée de la série radiophonique produite et diffusée par Ici Radio-Canada Première, l'histoire des Remarquables oubliés continue de s'écrire dans ce deuxième tome. Avec un art consommé du récit, Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque lèvent cette fois le voile sur le formidable parcours de quatorze coureurs des bois délaissés par notre histoire.

  • Dolores, 14 ans, n'a qu'un rêve : aller aux « States », y retrouver son père et le ramener à la maison sur son île de Pago-Pago.
    À 18 ans, elle débarque à Houston (Texas) sans un dollar en poche. Elle ne sait pas encore qu'elle arrive au coeur d'une Amérique rongée par le racisme, les luttes politiques et la guerre au Vietnam, et qu'elle devra même y affronter la puissante CIA.

    À des milliers de kilomètres, dans le Dakota du Sud, Louis-Joseph Rapiteau, issu d'une longue lignée d'émigrants français venus d'Anjou et de la Nouvelle France, se passionne pour l'enseignement et les Amérindiens. Il va devoir quitter la ferme familiale pour l'université.

    Dolores et Louis-Joseph vont affronter les incertitudes de la vie, s'opposer aux idées ségrégationnistes, trouver la force de vivre et aimer. Il leur faudra de longues années avant de trouver la paix, choisir la bonne route.

    Dolores retrouvera-t-elle son père ?

    Louis-Joseph fera-t-il reconnaître toutes les richesses et valeurs de ses amis « indiens » ?

  • Les Dialogues avec le Huron Adario, reprenant la formule de l'entretien philosophique, portent un regard critique sur les moeurs ­occidentales. Ils soulèvent tous les problèmes qui seront âprement discutés par la suite : nature et légitimité des pouvoirs

  • Les femmes sont absentes de l'histoire officielle de l'Amérique - ne le dit-on pas assez ? Les Amérindiennes certainement, mais aussi toutes les autres, sans distinction culturelle : Inuites, Canadiennes, Anglaises, Noires, Françaises et Métisses. Plusieurs d'entre elles sont des êtres d'exception dont le contact avec ce vaste continent a révélé l'intelligence et le caractère. Elles ont fait l'Amérique rétablit la mémoire de quinze de ces « remarquables oubliées », héroïnes aux exploits invisibles, résistantes, pionnières, aventurières, diplomates, scientifiques, exploratrices ou artistes...

  • Voici l'histoire des ancêtres de plusieurs milliers de Québécois, en particulier les Couillard, Dupuis, Beaumont, Després, Duprey, Hébert et Lislois. Considérant les alliances des femmes avec d'autres patronymes, les descendants de Guillemette Hébert et Guillaume Couillard sont innombrables.

    Arrivée à Québec en 1617 avec ses parents, Guillemette Hébert, digne fille de son père Louis, jeune femme débrouillarde et volontaire, saura manoeuvrer avec son mari et leurs enfants pour atteindre un statut social enviable au Sault-au-Matelot dans les tout débuts de la ville de Québec.

    Soumis aux règles de la coutume et aux idées de l'Église, ils réussissent par un travail acharné à survivre malgré de nombreuses inquiétudes et dangers dans cette saga de la vie quotidienne en Nouvelle-France. Confrontée aux chicaniers de sa famille, à l'exemple de son père qui n'appréciait pas les idées extrémistes, Guillemette réussira-t-elle à amener tout son monde à la solidarité et la tolérance dans un compromis?

  • En 1610, Étienne Brûlé, alors âgé de 17 ans, se retrouve chez les Hurons. Pour survivre, il n´aura d´autre choix que de devenir un des leurs. Très tôt, il adoptera leur façon de vivre et maîtrisera leur langue, au point de mériter le titre de «fils des Hurons». La métamorphose sera telle que Champlain le reconnaîtra à peine, en 1611, à son retour dans la jeune colonie. Chargé de guider son capitaine en Huronie, Étienne organisera une grande expédition de guerre contre les «Yroquois». Sa mission : rassembler les guerriers du peuple andaste vivant au sud du lac Ontario et rejoindre Champlain, accompagné des Hurons. Ce rendez-vous réservera bien des surprises.
    En ce 400e anniversaire de la présence française en Ontario, Jean-Claude Larocque et Denis Sauvé présentent ici le deuxième d´une série de trois récits captivants sur les péripéties et les exploits d´Étienne Brûlé, ce véritable héros canadien-français, surnommé à juste titre le «Champlain de l´Ontario».

  • Carlos Taveira s'intéresse à l'histoire lusitanienne et aux empreintes que des personnes mal connues ont laissées, entre autres, en Nouvelle-France. L'auteur nous livre, comme un historien et un anthropologue, un texte bien senti et très fouillé portant sur les rapports entre les différentes classes sociales dans un pays jeune. Il s'attarde à la vie d'une femme vivant au plus bas de l'échelle sociale, une esclave noire d'origine portugaise. En 1734, Marie-Josèphe-Angélique est accusée et convaincue d'avoir mis le feu à la demeure montréalaise de ses maîtres, provoquant la destruction d'une quarantaine de maisons de la rue Saint-Paul. Crime qu'elle avoue sous la torture. Entre l'imaginaire et la réalité, Carlos Taveira donne la parole à plusieurs femmes habitant l'intérieur de celle qui sera pendue à Montréal.

    Mots et marées, tome 2 : Les maux de Marie-Josèphe-Angélique est un roman historique remarquable tant par la rigueur des faits rapportés que par la maîtrise de l'écriture, alors que l'écrivain utilise une langue collée à l'époque. Il s'agit d'un roman essentiel pour qui s'intéresse à l'histoire des mentalités et des petites gens.

  • «Et là! Tout à coup! Il voit dix Iroquois barbouillés de couleurs vives à moitié cachés dans les fourrés. Il les met en joue et s'apprête à tirer quand, derrière lui, d'horribles hurlements lui glacent le sang. Il se retourne et aperçoit en un éclair vingt Iroquois se ruer sur lui. Il tire à l'aveuglette sur ces corps puissants qui l'immobilisent. Leurs cris, leurs armes s'abattent sur lui. Radisson voudrait lutter mais c'est impossible. Les Iroquois le clouent au sol et un violent coup sur la tête lui fait perdre conscience.» «Martin Fournier a trouvé les mots pour le dire, son Radisson est humain parmi les humains, intelligent, rebondissant, immensément capable au fil de ce récit envoûtant et palpitant.» - SERGE BOUCHARD Au printemps 1651, un jeune homme originaire de Paris débarque à Trois-Rivières. Mais, à peine arrivé, son destin bascule lorsque les Iroquois le capturent. Pour Pierre-Esprit Radisson commence alors une nouvelle vie qui va le conduire dans des contrées inconnues en compagnie des Iroquois qui, après l'avoir torturé, l'adoptent comme un frère.
    Ce premier volet des aventures de Radisson, le plus célèbre des coureurs de bois de l'histoire du Canada, plonge le lecteur au coeur de l'époque héroïque où les Français côtoyaient chaque jour les autochtones, alliés ou ennemis. L'historien Martin Fournier marie avec brio rigueur et passion dans un roman qui plaira autant aux férus d'histoire qu'aux plus jeunes lecteurs avides de sensations fortes.
    Martin Fournier est historien. Il a enseigné à l'Université du Québec à Rimouski et publié plusieurs essais sur Radisson et sur la vie quotidienne en Nouvelle-France. Il a aussi collaboré à plusieurs projets de mise en valeur de l'histoire destinés aux secteurs du tourisme et de la télévision. Depuis 2006, il coordonne la réalisation de l'Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française (www.ameriquefrancaise.org).

  • Après s´être établi au pays des Hurons et avoir préparé avec eux l´expédition de Champlain contre les Yroquois, Étienne Brûlé poursuit son aventure en faisant de nouvelles explorations. Malheureusement, la présence des missionnaires auprès des Hurons vient brouiller les cartes. Ce troisième tome nous entraîne à travers les conflits que l´aventurier connaîtra non seulement avec les autorités de la Nouvelle-France et les Anglais, mais également avec ses meilleurs amis, les Hurons. Il nous révèle, aussi, la fin tragique que le destin lui a réservée.

  • Trois siècles. Trois femmes. Trois « soeurs » qui n´ont en réalité aucun lien de parenté. Seul le premier livre sur les plantes du Canada, le Canadensium Plantarum Historia, les unit à travers le temps et donne un sens à leurs destins marginaux.
    La première, Maggie, quitte la France en 1659 pour échapper à la malédiction et s´établit dans le Nouveau Monde. La seconde, dite La Muette, vit à l´époque de la Rébellion des Patriotes. Abandonnée par sa famille, elle travaillera comme fille engagée avant de fuir, avec son compagnon d´infortune, sur une goélette vers la baie des Chaleurs. La troisième, Maudelaine, vit la période d´après la Révolution tranquille - les communes, l´émancipation des femmes, la Crise d´octobre - et renoue avec ses racines profondes.

  • En 1608, Étienne Brûlé, âgé d´à peine 15 ans, embarque à Honfleur, en France, sur un navire, le Don de Dieu, avec à son bord nul autre que Samuel de Champlain. Destination : la Nouvelle-France. Très tôt, il deviendra le « fils spirituel » du célèbre explorateur. Étienne livrera bataille à ses côtés et l´impressionnera au point où Champlain lui confiera la délicate mission de rester tout un hiver auprès des Montagnais. Le jeune aventurier se liera d´amitié avec eux, apprendra leur langue, rencontrera la belle Shaîna, sera témoin de tortures et combattra les « Yroquois ».

  • PARIS. Laure Beauséjour grandit dans un dortoir de la Salpêtrière, au milieu des prostituées, des folles et des misérables en tous genres. Avec son amie Madeleine, elle rêve de devenir couturière et, un jour, d'épouser un membre de la noblesse. En 1669, cependant, les deux jeunes filles sont envoyées en Nouvelle-France, de l'autre côté de l'Atlantique, comme «filles du roi». De leur destination, elles ne savent presque rien, sinon que les hivers y sont d'une rigueur inhumaine et qu'on y trouve des hommes qui mangent le coeur des prêtres français. S'établir au Canada contre son gré, c'est, en somme, subir un châtiment pire que la mort.

    Aussitôt débarquée à Ville-Marie, dernier établissement avant le royaume de la forêt, Laure doit se soumettre à son destin : épouser et combler d'enfants un ex-soldat qui survit de peine et de misère dans sa cabane au fond des bois. Mais la relation clandestine qu'elle entretient avec Deskaheh, Iroquois allié, lui dévoile les secrets et les promesses du Nouveau Monde.

    SUZANNE DESROCHERS nous livre ici un roman envoûtant dans lequel elle explore les défis auxquels fait face une jeune Française qui devient femme dans un lieu et à une époque implacables. Encensé par la critique, ce roman historique est rapidement devenu un best-seller au Canada.

  • Michel Sarrazin était un homme de sciences. Un homme curieux de tout ce qu'il l'entoure, tant des êtres humains que des plantes et des animaux. Lorsqu'il débarque en Nouvelle-France, il voit là une occasion de venir en aide à ses contemporains tout en nourrissant sa soif de découvertes. Quelques temps après son arrivée, il devient rapidement indispensable; il est appelé de toutes parts non seulement pour soigner les malades mais également pour développer les concepts de base de l'hygiène et prévenir les épidémies. Les sciences et la médecin de cette époque étaient fort différentes d'aujourd'hui et Michel Sarrazin, par sa persévérance, sa curiosité et son dévouement, a contribué à leur évolution. Un homme et un scientifique à découvrir.
    />

  • «Jacques Cartier prépare minutieusement son premier voyage. Comme il est soutenu par le roi de France, il parvient à lever son équipage. Le 20 avril 1534, il assiste à la messe et au sortir de l'église, toute la ville l'accompagne sur les quais. La foule en liesse veut assister au départ de ce grand personnage auquel rien ne résiste. Il appareille avec deux navires ornés du drapeau fleurdelisé, symbole de la royauté. C'est le départ pour la grande aventure. En moins de trois semaines d'une traversée assez tranquille, Jacques Cartier passe au large de Terre-Neuve. Comme les glaces lui barrent le chemin, il se réfugie dans une crique. Le 21 mai, il repart plein nord. Il découvre alors une île couverte d'oiseaux, qu'on nomme aujourd'hui Fous de Bassan. Un peu plus tard, le navigateur croise un ours sur son chemin. Dans son premier récit de voyage, il le décrit comme "grand comme une vache, aussi blanc qu'un singe".»

  • «Licencieuse et déshonnête, disait-on. Une cabaretière, une femme de pendu, imaginez! regardez les registres d'audience de la ville de Montréal! voyez combien de fois elle a paru, comparu, voyez vous-mêmes! Ah! la belle, la très forte Marie Brazeau. Quel bagout, quelle allure! voici une battante qui ne s'avoua jamais battue. Laissez dire. Elle traversera bien l'Histoire.»

  • «ll lui était si aisé de se fondre dans la nature humaine. Elle passait d'une culture et d'une identité à une autre, bafouant les convenances d'une société cruelle, brisant, pulvérisant les certitudes tranquilles des sectaires et des racistes. L'Histoire a toujours tu le rôle des gens ordinaires, alors même que ce sont eux, souvent, qui en sont les véritables acteurs.»

  • «Mère Courage, une parmi des centaines, des millions depuis que le monde est monde. Et pourtant, elle est unique, inoubliable, l'image de cette femme à cheval parmi une brigade d'hommes, une petite femme forte charriant ses enfants contre elle, deux sur la bête épuisée, un en bandoulière, et la route est longue, et l'hiver sévit, et bientôt il faudra manger le cheval. »

  • «Quelque part au fond du Nebraska, dans cette Amérique des Mauvaises Terres, une lueur jaune à la fenêtre d'une maison. C'est le Dr Susan qui, chaque nuit, allume une lampe à l'huile pour dire qu'elle est là. Qu'elle veille sur tout un chacun et sur son peuple. La médecine qu'elle pratique tient de la mission: réparer l'irréparable, panser les plaies de l'Histoire.»

  • «Mon cher Louis, mon petit-fils du ciel infini des Plaines, croirais-tu que ta vieille mamie, recroquevillée sous ses châles, a autrefois canoté les rapides et chevauché parmi les hardes de bisons, croirais-tu qu'elle a suivi ton grand-père dans ses rêves, ses lubies, ses paradoxes? Mon beau, mon pauvre Louis Riel, fils de ma chère Julie, tu me vois inquiète, si inquiète: qu'adviendra-t-il de tes passions?»

empty