• Oedipe roi

    Sophocle

    Edition enrichie de Jean-Louis Backès comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    La ville de Thèbes est ravagée par la peste. Son souverain, OEdipe, mène l'enquête. Il découvre que l'homme qu'il a tué jadis, Laïos, était son père, et qu'il a épousé sa propre mère, Jocaste, dont il a eu quatre enfants. Elle se suicide, il se crève les yeux et s'exile.

    Une des plus belles tragédies de l'Histoire, modèle de l'enquête policière et de son suspens, de la peinture de la destruction de soi, et des relations troubles qui tissent les liens familiaux, grande interrogation jetée au destin, cette pièce est à l'origine de nombreuses imitations (jusqu'à Gide et Cocteau) et de nombreux commentaires (jusqu'à Freud ou Jean-Pierre Vernant).

    "Ô lumière c'est la dernière fois que je te vois, /
    je suis né de qui je ne devais pas, je suis uni /
    à qui je ne dois pas, j'ai tué qui je n'aurais pas dû."
    OEdipe roi, IIIe épisode.

  • Y a-t-il des lois illégitimes? Oui, clame Antigone, qui brave celles de la cité au nom de sa conscience morale. En s'opposant à son oncle Créon, roi de Thèbes, pour donner une sépulture à son frère, elle sait qu'elle s'expose à la mort. Mais rien ne pourra la faire dévier de sa résolution.
    Modèle d'audace et de courage, figure de révoltée par excellence, la fille d'OEdipe traverse les siècles pour réveiller nos colères et incarner nos espoirs. Chaque époque a son Créon, chaque combat son Antigone.

    Grâce à une traduction inédite accompagnée d'un riche appareil de notes, cette édition restitue toute la force du texte antique.

    L'édition :
    o Les règles de la tragédie grecque
    o Parcours de lecture
    o Groupements de textes :
    - la fortune du personnage
    - la sépulture empêchée
    - paroles de metteurs en scène
    o Culture artistique :
    - cahier photos couleur : mettre en scène Antigone aujourd'hui ; quatre interprétations du personnage de Créon
    - Antigone en bande dessinée.

  • Oedipe toi-même ! consultations d'un pédopsychiatre Nouv.

    Faut-il dire toute la vérité aux enfants sur leurs origines ? Qu'est-ce que la rivalité fraternelle ? Comment se construit l'identité sexuelle ? Pourquoi s'invente-t-on un roman familial ? À quoi servent les symptômes et faut-il les guérir à tout prix ?...
    À ces questions et à bien d'autres, Marcel Rufo apporte des réponses concrètes, fruit de trente-cinq ans de pratique de la pédopsychiatrie.
    Loin de toute théorie abstraite, il explique, à travers des cas particuliers, comment les enfants et les adolescents expriment, dans leur corps et par leur comportement, les tourments et les désarrois qu'ils ne parviennent pas à mettre en mots.
    Quand certains se sont plu à nous répéter que tout se jouait avant six ans, Marcel Rufo nous montre au contraire qu'il n'y a pas de fatalité. Tout peut se jouer sans cesse car, quelle que soit la souffrance initiale, elle ne présage jamais de l'avenir.
    Le livre d'un spécialiste pas comme les autres, chaleureux et généreux, pour qui chaque patient, aussi jeune soit-il, est un sujet à part entière, unique et libre.

    À lire d'urgence par tous les parents qui trouveront là des clés pour mieux comprendre leurs enfants.

  • « Les Sept contre Thèbes » est une tragédie d'Eschyle écrite et représentée vers 467 avant Jésus-Christ. Faisant originellement partie d'une tétralogie thébaine, Les Sept contre Thèbes est une des plus belles tragédies classiques. L'action se situe à Thèbes, quand les armées des Argiens, conduits par Polynice, traître à la Cité et frère d'Etéocle, se massent aux portes de la ville, afin de la conquérir et de la détruire. A chacune des sept portes, Etéocle doit décider d'un chef Thébain qui en assurera la défense contre son adversaire argien. Indifférent aux suppliques des thébaines préoccupées de leur sort, Etéocle prépare la défense. Au terme du combat, Thèbes est sauvée, Polynice et Etéocle se sont entretués dans un combat fratricide. C'est alors qu'intervient un autre grand moment. Quand le héraut rend les ordres de la Cité, à savoir enterrer Etéocle, et jeter le corps de Polynice à l'extérieur des murs pour qu'il serve de pâture aux chiens, Antigone refuse. Les Sept contre Thèbes, c'est aussi le refus d'Antigone de se plier aux ordres de la Cité. C'est le début du mythe de la désobéissance individuelle. Découvrez cette version précédée d'une préface et d'une biographie originales dans un inédit numérique.

  • Dans le cadre du projet Sophocle, le metteur en scène Wajdi Mouawad a commandé au poète Robert Davreu une nouvelle traduction des sept tragédies de Sophocle parvenues jusqu'à nous. OEdipe roi et Ajax paraissent simultanément et seront jouées ensemble, dans une vision résolument contemporaine de la notion de "Héros".
    Ajax est l'un des meilleurs combattants grecs de la guerre de Troie. A la mort de son ami Achille, c'est pourtant Ulysse qui obtient les armes du héros, ce qui jette Ajax dans une folie furieuse et dévastatrice. Au matin, de nouveau lui-même, il se suicide.

  • La pièce « Les Trachiniennes » est considérée comme la plus ancienne pièce tragique de Sophocle, bien qu'il soit difficile de la dater avec précision. Elle prend pour trame la mort de Héraclès. À Trachis, sa femme Déjanire, prévenue par son fils Hyllos du retour d'Héraclès, mais inquiète de voir ce dernier devancé par la jeune Iole, pour laquelle il brûle de désir, elle fait envoyer par Hyllos une tunique trempée dans le sang du centaure Nessos. Pensant ainsi se garantir l'attachement d'Héraclès, elle tue en fait ce dernier. Apprenant l'événement, elle se suicide alors que son époux arrive à Trachis. Hyllos, lui rapportant la terrible nouvelle, tandis que ce dernier comprend qu'il meurt par la ruse d'un mort, Nessos, comme l'avait prédit un oracle..

  • Cet ouvrage est composé d'interventions faites dans le cadre d'un séminaire dirigé par Jacques André à Sainte-Anne, 1998-1999 L'inceste est universellement prohibé mais il est tout aussi universellement transgressé. Crime huamin par excellence comme le parricide, l'inceste et son fantasme occupe en psychanalyse une position privilégiée. Les contributions de ce séminaire en renouvellent l'approche et la compréhension.

  • Freud considérait que le complexe d'OEdipe était au coeur de la clinique des névroses et y voyait un fondement décisif de la société. Mais aujourd'hui l'OEdipe se révèle-t-il toujours aussi scandaleux ou bien devient-il une référence banalisée dans notre culture ? Cette monographie se propose de réinterroger l'universalité et l'actualité du complexe d'OEdipe, à travers ses déclinaisons dans le fonctionnement psychique, dans la clinique contemporaine et dans la culture.


  • Comment aider les enfants à grandir le mieux possible dans ce monde en pleine mutation ?

    Au travers de la reconstitution d'une série d'entretiens avec des parents, ce livre nous conduit au coeur de la construction psychique de l'enfant.

    Dans une interprétation résolument nouvelle, Linda Gandolfi met l'accent sur l'importance du mythe dans l'éveil de l'enfant à la conscience du monde.

    Les Dieux de l'Olympe sont encore bien vivants et leurs aventures extraordinaires qui valent celles des Superhéros contemporains nous conduisent - et c'est le pari de ce livre -, vers une meilleure compréhension des étapes de l'évolution des enfants.

    Grâce à cette lecture mythologique, chaque manifestation de l'enfant devient un langage imagé permettant aux parents de se repositionner en toute confiance dans la relation éducative. Le sens des manifestations souvent anodines des enfants telles qu'un sommeil perturbé, une alimentation difficile, des pleurs en apparence injustifiés, etc. devient accessible à tous.


    Un livre dynamique où réalité et mythes font bon ménage pour mieux aimer et mieux vivre.



    Linda Gandolfi : psychanalyste rattachée à l'Association de psychanalyse anthropologique, elle a donné une orientation métaphysique à son approche analytique. Elle défend l'idée que tout dans l'existence, y compris les épreuves les plus difficiles, recèle un sens qu'il nous appartient d'investir. Elle est à l'origine de l'approche spécifique des « Enfants de Chiron » qui tend à repérer de manière pragmatique ce qui se dit dans la relation parents/enfants. Elle s'appuie sur la mythologie grecque qui livre une extraordinaire explication de la construction de l'âme humaine.


  • La haine prolifère et s'infiltre, dans la méconnaissance, en nous, mais sans nous. Nos pensées, projets et actes, les plus consciemment généreux, les dissimulent. L'agressivité reconnue révèle sa nécessité, elle naît de la différenciation d'avec l'Autre.

  • OEdipe à Colone est la suite d'OEdipe Roi, racontant les errances d'OEdipe arrivant à Colone et ne pouvant compter que sur ses 2 filles pour l'aider à affronter ses détracteurs. Cette pièce est axée sur le procès d'OEdipe, dont il efforcera de se disculper des crimes dont on l'accuse. Cette pièce tragique met l'accent les relations familiales conflictuelles et sur la place de la liberté et de la famille, des thèmes qui sont restés éternels.

  • "Avec l'immobilité trompeuse des racines, deux serpents lézardaient sur les galets, juste au bord de l'eau. Deux serpents à tête triangulaire. Mon coeur a fait une embardée. J'ai su ce qui se cachait dans les fourrés, à quelques pas à peine. J'ai sauté en arrière et j'ai fui..."
    Depuis des années, un homme fuit une horreur sans nom au temps des dieux dans l'Antiquité. Voici sa terrible histoire...

  • « On est pas loin de la vérité si l'on affirme que le nom d'OEdipe est connu dans le milieu cultivé de la vieille Europe. Et l'expression "Complexe d'OEdipe", elle, est familière à la plupart des Occidentaux. On ne sait pas si nous pouvons en dire autant de l'honnête homme de chez nous. Quand cela ne se vérifierait pas chez nous, il n'y aurait ni étonnement ni honte en cela. OEdipe ne fait pas partie de ces éléments qui constituent le plat de consistance de notre culture africaine. Seulement, soit que l'on considère que l'Afrique s'engage résolument dans la mouvance de la culture occidentale, soit qu'en sens inverse l'on dise qu'elle est envahie par l'Occident, dans les deux alternatives, nous sommes aux prises avec l'Occident et sa culture. »

  • La psychanalyse c'est d'abord Freud, d'où un retour régulier aux origines, d'où également la fascination que ne cesse d'exercer la figure du Maître. Réunir des témoignages et des études sur Freud et son temps constitue une tâche utile. Ces textes contribueront peut-être à éclairer le lecteur sur tel ou tel point de la théorie ou même de rendre compte d'un climat dans lequel s'est développé le mouvement psychanalytique et pourquoi pas de rendre plus proche la figure de celui que Thomas Mann nommait " un pionnier d'un humanisme de l'avenir".

  • Peut-on considérer le mélancolique comme un pur et simple malade de la vérité ? La vérité que Freud débusque à l'oeuvre derrière la plainte mélancolique est-elle le dernier terme que la dépossession mélancolique préserve ? Ou au contraire, la compétence spéciale du mélancolique recouvre-t-elle et désigne-t-elle la part d'inconsistance que toute vérité recouvre ? Au terme de cette enquête pouvons-nous décider si le mélancolique est momentanément ignorant de la vérité ou, si comme l'affirmait Freud, il "s'est passablement approché de la vérité" ? De quel côté de la vérité est-il ? En fait entre les deux cas, la vérité a changé de nature et de lieu, ce dont s'approche le mélancolique freudien est une vérité écornée et dépendante du sujet qui la nomme. Sommaire : Première partie : DU VRAI ET DU FAUX CHEZ LES MELANCOLIQUESDeuxième partie : VERITE ET OBJETTroisième partie : L'OBJET MELANCOLIQUEQuatrième partie : LE TEXTE MELANCOLIQUECinquième partie : LE REGARD MELANCOLIQUE

  • Alors que les médias ne font plus entendre que les mots simplificateurs de dépression et de stress comme s'ils résumaient à eux seuls l'ensemble des maux psychiques affectant l'homme moderne, alors que le lobby neuropharmacologique étend son hégémonie au moyen du fameux D.S.M. (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ), seule la psychanalyse propose encore de chercher du sens derrière les affections psychologiques, faisant l'effort de les structurer dans une logique subjective et existentielle où le désir fait loi. Dans ce court exposé qui se veut avant tout pédagogique et accessible à tous, délibérément expurgé de tout jargon, Simon Canat reprend les fondamentaux de la psychanalyse freudienne et lacanienne autour du concept de névrose tout en nous présentant un tableau psychopathologique bien plus large (incluant notamment perversion et psychose). Qui ne se sentirait concerné par des questions telles que : Un père réel endosse-t-il toujours la fonction paternelle ? Toute existence repose-t-elle sur une identification imaginaire ? Comment s'articulent angoisse et symptôme ? Le pervers est-il un être narcissique ? Le délire est-il une tentative d'auto-guérison ? Etc.


  • Cette fiche de lecture sur Oedipe de Sophocle propose une analyse complète : 
       o une biographie de Sophocle
       o un résumé d'Oedipe
       o une présentation des idées et du style de Sophocle
    À propos de FichesDeLecture.com :
    FichesdeLecture.com propose plus 2500 analyses complètes de livres sur toute la littérature classique et contemporaine : des résumés, des analyses de livres, des questionnaires et des commentaires composés, etc. Nos analyses sont plébiscitées par les lycéens et les enseignants. Toutes nos analyses sont téléchargeables directement en ligne. FichesdeLecture est partenaire du Ministère de l'Education.

  • Les tragédies de Sophocles sont de pures merveilles du monde antique grec, prouvant si ce n'était pas le cas le génie de cette culture. Sur les 123 tragédies écrites par l'auteur, seulement 8 pièces ont réussi à parvenir jusqu'à nous. Nous avons souhaité publier 7 d'entre elles, afin de conserver cet héritage précieux. Dans ce livre, nous trouverons donc Oedipe Roi, OEdipe a Colone, Antigone, Philoctète, Electre, Ajax et les Trachiniennes.
    Tous ces noms nous parlent. Oedipe est même une référence moderne tout comme Antigone ou Electre, mais sommes-nous tous capables de citer leur auteur ? Que dire de Sophocle, de cet artiste né en 496 av. J.-C. et dont les tragédies nous semblent si familières pourtant.

empty