• Ce chapitre numérique consacré à l'Ontario est un extrait du guide Ulysse Québec et Ontario.
    Les Grands Lacs, ces formidables nappes d'eau douce bordées d'une nature généreuse et indomptée, forment la première image qui se présente à l'esprit quand on évoque l'Ontario. Puis ce sont les vastes champs fertiles, au bout desquels se dressent les maisons de ferme coquettement ornées de fleurs. Enfin, il y a encore ces minuscules hameaux, pourtant constitués de splendides demeures qui veillent sur la région depuis plus de 150 ans, ainsi que ces villes au patrimoine architectural inestimable, silencieux témoins de la prospérité de cette province, la plus riche du Canada. L'Ontario rural a certes de quoi ravir les âmes romantiques en quête de tranquillité, mais cette province possède également un visage éminemment moderne et urbain - découvrez Toronto, la métropole canadienne, et Ottawa, la capitale fédérale. Que vous soyez amateur de bons restaurants ou de sorties en ville, d'auberges de charme ou de camping sauvage, de sites historiques ou d'activités de plein air, vous ferez avec ce chapitre Ontario des trouvailles inoubliables.

  • Depuis l'arrivée d'Étienne Brûlé en Huronie (1610) jusqu'aux manifestations pour la création d'une université (2018), la communauté francophone s'est implantée dans toutes les régions de l'Ontario. Elle s'est pleinement épanouie en se dotant d'institutions qui reflètent sa langue et sa culture, faisant maintes fois preuve de résilience. C'est ce cheminement exceptionnel, étayé par une imposante recherche bibliographique, que nous vous invitons à revivre dans cette nouvelle édition revue et augmentée.
    Dans L'Ontario français, quatre siècles d'histoire, Paul-François Sylvestre retrace habilement la riche histoire de l'enracinement et de la résistance qui caractérisent la communauté francophone de l'Ontario.

  • Ottawa

    Collectif

    Ottawa - PDF Chapter
    Ottawa - PDF Chapter

  • Le Franco-Ontarien, pour des raisons historiques, politiques et linguistiques, est un hybride tiraillé et ballotté dans un entre-deux incertain qui repose sur un socle mouvant. D'où le malaise persistant du Franco-Ontarien en quête de libération, qui cherche à vivre pleinement sa différence, à régler ses conflits intérieurs. Comment fait-il pour évoluer dans un tel contexte? Tout est question de métissage culturel et d'identité traquée et tronquée.

    Un Franco-Ontarien parmi tant d'autres expose une vision lucide et propose une issue sereine à la complexité et à l'ambiguïté de cette problématique identitaire en une sorte de testament, véritable visage du Franco-Ontarien, que nous lègue l'auteur octogénaire.

  • Au fil des décennies, l'Association canadienne-française d'éducation, devenue plus tard l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO), a défendu et aidé à développer le fait français à Sudbury et ailleurs. Cette étude fascinante documente : la contribution de l'ACFÉO à la création d'écoles primaires françaises à Sudbury (en dépit de l'interdiction imposée par le Règlement XVII) et à l'éventuelle révocation de cette loi ; les interventions d'une société secrète provinciale, l'Ordre de Jacques Cartier ou la Patente ; le débat autour de la création de l'Université Laurentienne qui a profondément divisé la communauté ; le mouvement décentralisateur mené par Sudbury qui a entraîné la création d'ACFO régionales indépendantes un peu partout en Ontario ; les dossiers nouveaux et plus nombreux - bilinguisme municipal, services de santé, promotion de la femme, etc. - que l'ACFO du Grand Sudbury a tenté de faire progresser, tant bien que mal, au fil des années 70 et 80. Cette histoire de luttes sudburoises intéressera tous ceux et celles qui ont à coeur la promotion de la francophonie canadienne.

  • Depuis la fermeture de la mine, les gens de Rivière-la-Loutre, une communauté du nord de l'Ontario, ont la vie dure. Alain Laflamme, âgé de 17 ans, et sa famille ont leur lot de problèmes : chômage, maladie, solitude. Lorsque l'entreprise Solutions 3000 propose la reconversion de la mine en site d'enfouissement de déchets, les habitants se remettent à espérer. Mais le choix est déchirant : appuyer la compagnie et les emplois qu'elle fait miroiter, ou conserver un environnement sain. Les tensions sont vives, la situation explosive. Alain aussi est plongé dans un dilemme. Doit-il combattre le projet pour gagner l'estime de Catherine, une militante environnementale qu'il aime, ou se ranger du côté de son père devenu employé de Solutions 3000 ? En plus, sa vie familiale, assombrie par la maladie de sa mère, est au bord de l'éclatement. Ce n'est pas pour rien qu'Alain a « mauvaise mine » !

  • L'amour ponctue nos vies, bouleverse nos âmes, transforme nos coeurs. Mais quand vient le moment de déterminer lequel est réellement ineffaçable, la question se complique. Car bien qu'universel, l'amour est surtout multiple. Qu'il soit intellectuel, passionnel, amical, culturel ou platonique, il peut se manifester pour une personne, un animal, un loisir, un lieu, un pays ou encore un objet.
    De l'amour parental à la passion artistique, de l'attirance impossible à l'ardeur des émotions naissantes, les quarante auteurs de ce recueil ont relevé le défi de raconter leur amour inoubliable. En exprimant ce sentiment impérissable, ils se dévoilent dans des textes touchants, nostalgiques, rayonnants ou, parfois même, dramatiques.
    Par le récit de ces amours diverses et variées, nous sommes à notre tour amenés à réfléchir aux passions qui ont marqué nos vies, à faire le bilan de nos sentiments les plus riches et les plus puissants.

    «Pour se raconter III» est le résultat d'un concours de création littéraire initié par les Éditions David à l'automne 2013 dans le but d'inciter la population francophone de l'Ontario à prendre plaisir à lire et à écrire en français. Il s'agit là du troisième recueil de la série, qui fait suite aux «Souvenirs d'enfance» (2014) et aux «Parcours identitaires» (2015).

  • «Elle regarda autour et remarqua qu'ils étaient au fond de la ruelle. Dehors, dans la rue, la lueur des réverbères peignait la neige fraîche d'un orange de cantaloup. C'était à une certaine distance et elle ne se rappelait pas être venue si loin. Elle tourna son regard vers Mark et vit seulement la faible lueur orange sur le côté gauche de son visage. Soudain, elle sentit sa bouche ouverte, mouillée autour de la sienne, tandis que Mark lui écrasait le dos contre le mur. Sa force lui coupa le souffle et elle ne pouvait pas respirer. Elle ne pouvait pas crier, et elle se débattait pour mettre ses bras entre eux quand elle le sentit fourrer sa main entre ses jambes. Son coeur battait à tout rompre et la panique la reprit. Mais c'était une panique beaucoup plus intense et épouvantable.
    Son instinct la fit lui donner un coup de genou dans les couilles. C'était le coup le
    plus fort qu'elle ait jamais donné. [...]
    - Fucking indienne! cria-t-il en lui cognant d'un poing puissant la joue gauche.»

  • Toni has always had nightmares about fire, and she also has burn scars but no idea how she got them. So when fire destroys the orphanage she has grown up in, she is ready to make her way to Toronto, where she hopes to discover the truth about the mother she believes hurt and then abandoned her. Toronto proves to be both daunting and exciting for Toni, whose charm and innocence attract attention-not always positive-wherever she goes. Buoyed by the music she hears at the folk club where she finds a job, and encouraged by her glamorous landlady, Toni unearths shocking information that contradicts everything she believes and makes her re-evaluate what she feels for all the new people in her life.
    Part of the SECRETS-a series of seven linked novels that can be read in any order.

  • Small Bones

    Vicki Grant

    Dot, whose name reflects her stature, has always had big dreams-but her dreams have to be put on hold while she searches for the truth about her parents. She gets a job as a seamstress at a lakeside resort in rural Ontario and falls hard for Eddie, a charming local boy who is equal parts helpful and distracting as Dot investigates her past. Searching for answers to questions about her birth, Dot learns more than she ever wanted to about the terrible effects of war, the legacy of deceit-and the enduring nature of love.
    Part of the SECRETS-a series of seven linked novels that can be read in any order.

  • Les premières fois jalonnent notre vie... du début à la fin. Et c'est ainsi que ce recueil vous emmènera, des joies de la naissance ou des tristesses d'espoirs déçues aux deuils qui forgent et aux chagrins qui guérissent. Vous passerez au fil des chapitres par les souvenirs d'écoliers, les histoires familiales, les découvertes qui font grandir, les voyages marquants, les amours ou les absences.
    Les auteurs se racontent dans des récits parfois comiques parfois dramatiques, mais toujours intimes. Vous pourrez, en lisant leurs histoires, faire un tour à moto, rencontrer l'amour de votre vie, fumer un joint, mentir à la maîtresse, émigrer au Canada, perdre un proche ou encore assister à une naissance. Vivre d'autres vies en somme...
    Une première fois n'a de sens que dans le regard de celui qui la vit et c'est cette expérience que ce recueil propose, porter son regard plus loin grâce aux autres, grâce à ceux et celles qui ont accepté de partager ici, avec un certain courage, les moments qui les ont marqués.

  • Anciennement Eastview, fusionnée depuis 2001 avec Ottawa, Vanier demeure de nos jours le carrefour de la francophonie au sein de la capitale nationale. Lieu de naissance de l'écrivaine et artiste Andrée Christensen, de l'homme politique Bernard Grandmaître, de la porte-étendard du mouvement de résistance S.O.S. Montfort, Gisèle Lalonde, cette pépinière de grands talents a vu les auteurs de ce recueil y vivre leur enfance, y passer des tranches importantes de leur vie, y développer des sentiments d'appartenance ou y faire des rencontres qui ont marqué leur existence.

    Raconter Vanier est le résultat d'un concours d'écriture initié par les Éditions David au printemps 2017 dans le but d'inciter les auteurs amateurs ou professionnels à raconter une rencontre mémorable, une histoire personnelle ou un moment unique dans une communauté franco-ontarienne emblématique. Il s'agit là du premier recueil d'une série qui devrait en compter plusieurs.

  • The Wartime Letters of Leslie and Cecil Frost, 1915-1919 brings to light the correspondence between two officer brothers and their family at home from 1915 to 1919. Despite wartime censorship, Leslie and Cecil wrote frank and forthright letters that show how the young men viewed the war, as well as what they observed both during training and from the trenches in some of the war's bloodiest battles. The letters also deal with the war's political context, including conscription and the Union government, as well as social issues such as the emerging role of women, the role of the growing middle class, nativism, and the use of liquor overseas.
    R.B. Fleming, the collection's editor, contends that Leslie Frost's military experiences and hospitalization affected his policies as premier of Ontario (1949-1961), especially those related to medicare and liquor control laws. Frost's government was the first to pass laws providing penalties for racial, ethnic, and gender discrimination on private property, creating a movement that led to the Ontario Human Rights Code.
    The Wartime Letters of Leslie and Cecil Frost, 1915-1919 makes a significant contribution to military history and social history. Fleming places the letters in context and shows the value of their commentary. This book will be of interest to the general reader as well as scholars of military history and social history.

  • In the 1960s, Edna Staebler moved in with an Old Order Mennonite family to absorb their oral history and learn about Mennonite culture and cooking. From this fieldwork came the cookbook Food That Really Schmecks. Originally published in 1968, Schmecks instantly became a classic, selling tens of thousands of copies. Interspersed with practical and memorable recipes are Staebler's stories and anecdotes about cooking, Mennonites, her family, and Waterloo Region. Described by Edith Fowke as folklore literature, Staebler's cookbooks have earned her national acclaim.
    Including this long-anticipated reprint of Food That Really Schmecks in our Life Writing series recognizes the cultural value of its narratives, positing it as a groundbreaking book in the food writing genre. This edition includes a foreword by award-winning author Wayson Choy and a new introduction by the well-known food writer Rose Murray.

  • Prolongeant géographiquement le Québec à l'ouest, l'Est ontarien ressemble sur une carte à un grand rectangle, bordé au nord par la rivière des Outaouais et à l'est par le fleuve Saint-Laurent.

    Ce vaste territoire regroupe cinq comtés : Prescott et Russell, Stormont, Dundas et Glengarry. Il est pratiquement aussi grand que l'Île-du-Prince-Édouard et est constellé d'un grand nombre de villages et de petites villes, dont le caractère rural s'efface peu à peu pour faire place à une urbanité grandissante.

    Le concours d'écriture que les Éditions David lançaient au printemps 2019, « Racontez-nous l'Est ontarien », visait à rassembler des textes qui évoquent ce milieu, mais aussi les gens qui l'habitent, les histoires qui y circulent, la culture ou les lieux qui l'animent, bref ce qui en fait son caractère unique.

    Les quarante textes qui composent ce recueil ne prétendent pas bien sûr tout vous dire à propos de l'Est ontarien, mais ils vous offriront assurément un très beau voyage à travers cette région si particulière, qui demeure un important bastion de l'Ontario français.

  • Depuis qu'elle a rencontré un bel inconnu, Magalie passe ses journées à rêvasser au nouvel élu de son coeur. Son bonheur laisse pourtant place à la frayeur lorsqu'elle commence à recevoir des lettres anonymes. Quelqu'un semble épier ses faits et gestes. Mais qui ? Magalie en vient à soupçonner les membres de son entourage... jusqu'à son meilleur ami, William !

  • Corsé, généreux, vif... Dans ce recueil enivrant de vingt nouvelles, Laurent Fadanni, poète et vigneron, laisse Bacchus lui inspirer des personnages savoureux et hauts en couleur. Ainsi, un vin frais et léger tel qu'un muscadet donnera naissance à Pierrot, petit garçon espiègle et timide ramassant des coquillages sur la plage en compagnie de son grand-père ; un barbaresco d'Italie, parfumé et tannique, se transformera en Maria, « vieille jeune fille » balayant l'église du village en attendant le retour de son fiancé disparu soixante ans plus tôt.

    Vingt crus délicats et raffinés, en bouche comme sur papier, à lire sans modération !

  • À Vanier, un quartier pauvre d'Ottawa, un adolescent de 13 ans, abandonné par sa mère et vivant avec un père qui dépend du bien-être social, rêve de « traverser la rue », c'est-à-dire de passer de Vanier à Parc Rockcliffe, le quartier riche d'Ottawa. Il lui faudra faire bien des kilomètres et des rencontres avant de pouvoir franchir cette frontière symbolique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Neither in Dark Speeches nor in Similitudes is an interdisciplinary collaboration of Canadian and American Jewish studies scholars who compare and contrast the experience of Jews along the chronological spectrum (ca. 1763 to the present) in their respective countries. Of particular interest to them is determining the factors that shaped the Jewish communities on either side of our common border, and why they differed. This collection equips Canadian and American Jewish historians to broaden their examination and ask new questions, as well as answer old questions based on fresh comparative data.

  • Un photographe russe envoyé en Syrie, un ingénieur civil piégé dans son bureau de New York, une jeune autochtone de Thunder Bay victime d'intimidation, une adolescente emprisonnée dans un hôpital psychiatrique, une femme forte et fragile telle une bouteille d'alcool, un père absent, l'autre, aveuglé par son travail... Voici quelques-uns des personnages issus de l'imagination d'auteurs en herbe, dispersés un peu partout à travers l'Ontario.

    Les nouvelles littéraires regroupées dans ce recueil nous engagent dans une aventure, tout en donnant libre cours à la fantaisie et au merveilleux. Certaines racontent l'horreur alors que d'autres tissent une intrigue policière riche en rebondissements.

  • Elles furent longtemps la seconde attraction touristique du Canada, après les chutes du Niagara. Leur nom fut, un temps, aussi célèbre que ceux de Mickey Rooney, Shirley Temple ou Judy Garland, ces enfants-stars des années quarante. On forgea même un mot nouveau pour les désigner : celui de « quintuplées ». Les soeurs Dionne furent, en effet, les cinq premières jumelles « homozygotes » de l'histoire à survivre plus de quelques jours. Les neuf premières années de leur vie ont inspiré un téléfilm à succès, diffusé récemment par France 2. Annette, Cécile et Yvonne, les trois survivantes, se sont décidées à raconter la suite de leur histoire. Après avoir surmonté bien des hésitations, bien des résistances. Car ce qu'elles ont à dire, n'a rien à voir avec le conte de fées que l'on pourrait imaginer en contemplant leurs photos. Bien au contraire... Publié en 1995 au Québec, ce document exceptionnel, déjà traduit en douze langues, ne manquera pas de fasciner ces millions de téléspectateurs qui, après avoir suivi avec passion Cinq bébés à la une, se sont certainement demandé : que sont-elles devenues ?

empty