Langue française


  • C'était il y a 33 ans. La France me paraissait déjà malade, et mon travail, chez Renault, sans avenir... Une envie, soudaine, me prit de partir. Ce fut la Sibérie, en train, et le Japon, tout au bout... comme un rêve. Il fallait que je le réalise. Abandonnant définitivement la régie, ma R5 (mon seul bien à l'époque) et mes certitudes vacillantes, je m'installai là-bas, à Osaka d'abord, puis à Tokyo. J'y multipliai les aventures et boulots en tous genres : professeur d'anglais, barman, importateur de meubles... Je m'y mariai, même, avec Mié, ma chère épouse, qui me donnera trois enfants, maintenant grands. Le Japon était alors en pleine Bulle. Cette période de frénésie économique se mua bientôt en crise. C'est pourtant lors de ce mauvais tournant que je montai mon entreprise, Style France, avec laquelle je vendis la décoration et l'art de vivre à la française dans toutes les grandes villes du Japon. Je dirige aujourd'hui la filiale nippone du plus grand producteur de vin français, le groupe Castel. Style France hier, Castel à présent... Je suis devenu un pont entre mes cultures natale et d'adoption. Le Japon, entrant dans une nouvelle ère, l'ère Reiwa, vient d'introniser un nouvel empereur. Il reste un pays de traditions, qui accepte difficilement les étrangers. Il ne m'en a pas moins permis de m'épanouir, sur tous les plans. Aussi bien ai-je souhaité avec ce livre témoigner sur mon histoire et encourager les jeunes générations à sortir de leur pays pour découvrir le monde.

  • Partout dans le monde, les organisateurs de grands événements et les communicateurs doivent aujourd'hui relever des défis qui s'apparentent à la mise sur pied d'une exposition internationale: développer un projet d'envergure, éducatif, divertissant et unique; rallier la population locale au projet et l'y associer de diverses manières, y compris par le bénévolat; attirer le maximum de visiteurs, de la région-hôte et de l'étranger. Comme les pratiques et les modèles de communication globale utilisés lors de l'organisation d'une exposition internationale peuvent s'appliquer à la majorité des événements, l'auteur présente, dans cet ouvrage unique, un modèle de performance et de communication globale intégrant les activités de relations publiques et de communication marketing. Il montre comment qualité et communication vont de pair et sont inextricablement associées au succès des expositions, et propose un survol des stratégies et techniques de communication utilisées dans les principales expositions universelles depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale: Bruxelles, 1958 ; Seattle, 1962 ; Montréal, 1967 ; San Antonio, 1968 ; Osaka, 1970 ; Tsukuba, 1985 ; Vancouver, 1986 ; Brisbane, 1988 ; Séville, 1992 ; Taejon, 1993 ; Lisbonne, 1998 ; Hanovre, 2000 ; Aichi, 2005 ; Zaragoza, 2008 ; Shanghai, 2010. Tous les communicateurs, spécialistes de la communication marketing et ceux qui s'intéressent à l'organisation d'événements seront intéressés par l'analyse de ce qui constitue, aujourd'hui, la plus grande plateforme de communication publique internationale.

empty