Sciences humaines & sociales

  • Il est des dates qui marquent l'existence minuscule d'un enfant de 9 ans comme elles marquent l'existence de millions d'hommes.

    Le samedi 6 octobre 1973, un événement aujourd'hui oublié frappe les Français de stupeur : François Cevert, 29 ans, jeune surdoué du sport automobile, se tue sur le circuit de Watkins Glen, aux États-Unis. La France de Georges Pompidou, passionnée de progrès et d'automobile, est touchée au coeur.
    Le même jour un autre événement change la face du monde : à 14 heures locales, les armées syrienne et égyptienne lancent leur offensive contre Israël dans le Golan et le Sinaï - la guerre du Kippour commence.
    Quelques semaines plus tard, l'embargo sur le pétrole et le quadruplement des prix de l'essence enclencheront un processus que rien ne pourra arrêter : la crise et avec elle la fin des Trente Glorieuses.
    Au hasard des journaux, des livres, des émissions, des films qui ont marqué l'époque, réapparaissent Pierre Mesmer, Rabbi Jacob, Allende, le courrier du coeur de Elle, et l'admiration pour la vitesse et la modernité.
    C'est un portrait très personnel de la France de cette année 1973 que nous propose Xavier Charpentier, cet enfant de 9 ans qui n'a pas oublié la mort de François Cevert.
    Xavier Charpentier est diplômé de Science-Po. Après avoir enseigné la philosophie, il a créé et dirige une cabinet spécialisé dans les études communautaires, et la recherche de tendances. Il a publié Je me suis bien plu ici, aux éditions Plein Jour en 2015.

  • Déplastifier notre vie, c'est possible ! 380 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année ->
    40 % finissent dans nos
    emballages -> Des
    phtalates sont présents chez
    99,6% des femmes enceintes et augmentent le risque de malformation chez les bébés
    ->
    8 à 12 millions de tonnes sont déversées chaque année dans les
    océans ->
    1,5 million d'animaux meurt chaque année, après avoir ingéré des plastiques
    Extraits de plusieurs études récentes, ces constats alarmants sont analysés par la journaliste Sophie Noucher. Collaboratrice de
    L'Obs et
    Management, cette mère de trois enfants travaille également pour la presse jeunesse. Écolo de longue date, elle a cherché comment dire " non " au plastique dans sa vie quotidienne de façon réaliste. Résultats de sa propre expérience qu'elle raconte avec humour, les astuces qu'elle préconise s'appliquent partout dans notre vie : alimentation, cosmétiques, vêtements, mobilier, jouets des enfants...
    On pourrait tous réduire considérablement nos déchets en adoptant des gestes écolo simples. Et montrer ainsi la voie à nos chers industriels...

  • Après vingt années de chavisme, le Venezuela, qui possède pourtant les premières réserves mondiales d'hydrocarbures, se trouve à un stade structurel post-apocalyptique : pénurie alimentaire, hyperinflation galopante, insécurité maximale, corruption généralisée, désastre écologique, crise énergétique, délabrement sanitaire, émigration massive, répression politique.
    Le projet du « socialisme du XXIe siècle » mené par Hugo Chavez, puis par son successeur Nicolas Maduro, agonise dans une impasse idéologique.
    À l'heure où l'espoir d'une transition démocratique renaît à nouveau, Paula Vasquez Lezama nous propose, sous la forme d'une enquête sociologique et anthropologique, une analyse de la situation actuelle.
    Paula Vasquez Lezama est sociologue et anthropologue. Chercheuse au CNRS, ses domaines de recherche sont l'anthropologie des catastrophes et de la santé, les situations de violence et l'économie du pétrole.

  • Les activités pétrolières ont attiré au Vénézuéla des milliers d'étrangers et mis en mouvement, à l'intérieur même de la nation, des centaines de milliers de personnes. Ces déplacements spontanés ont dangereusement affaibli certaines régions et densément peuplé des plaines presque vides d'hommes en y faisant apparaître des paysages tout nouveaux que la seconde partie essaiera de définir. Ces mouvements ont eu pour effet de fournir une masse importante de main-d'oeuvre aux compagnies : les pétroliers, pour la plupart, sont des déracinés. En éloignant ces hommes de leur pays, souvent de leur famille et en mêlant ces contingents d'origines diverses, les migrations ont constitué une masse assez amorphe, perdant ses traditions et ouverte à toute influence nouvelle. Le haut niveau de vie, les techniques très particulières de l'exploitation du pétrole, l'action matérielle et morale des compagnies ont alors marqué cette pâte que leur avaient préparée les migrations en lui donnant l'empreinte définitive. Ainsi, les mouvements de population n'ont pas eu seulement, dans la formation du groupe des pétroliers, des effets quantitatifs, mais aussi qualitatifs, c'est dire leur importance.

  • ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !

    Plus qu'une éphéméride, retrouvez la Chronique d'un jour sur toute l'histoire de l'humanité.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l'Histoire.
    Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.

    Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

  • Il s'est juré de « démolir le Président Trump », Trump l'a désigné comme « une menace pour la sécurité nationale » : qui est George Soros, l'homme qui a déclaré la guerre au Président américain ?
    Spéculateur, milliardaire, philanthrope, George Soros est connu pour avoir fait « sauter » la banque d'Angleterre et contribué au renversement de nombreux régimes politiques. Les auteurs ont choisi de nous le faire découvrir au travers de son action en Afrique. Deux des facettes du personnage peuvent être observées : Soros le philanthrope, qui apporte son soutien aux mouvements citoyens, aux ONG et aux médias pour officiellement promouvoir la démocratie et les libertés. Et Soros le spéculateur, qui investit dans les secteurs les plus controversés : mines, pétrole, OGM, biocarburants... Le tout avec le support des cercles de pouvoir américanoatlantistes.
    Ambivalence, cynisme ou pragmatisme ? Avec cette plongée en SOROSAFRIQUE, les auteurs analysent méthodiquement un système d'influence parmi les plus puissants et les plus opaques de la planète.

empty