• C'est l'histoire d'une ville qui s'effondre. Et d'un maire qui vacille. Ou l'inverse. Depuis l'effondrement, le 5 novembre 2018, de deux immeubles, rue d'Aubagne dans le quartier de Noailles à Marseille, près du Vieux-Port, et la mort de huit habitants, la gestion de Jean-Claude Gaudin est pointée du doigt de toutes parts. A la veille d'élections municipales qui marqueront la fin de vingt-trois ans de règne sans partage, la valse des prétendants prend les allures d'un fascinant jeu de massacre, où les marionnettes préfigurent la partition électorale à venir.
    Dans une ville qui se paupérise plus qu'elle ne se gentrifie, les réseaux d'influences se pilotent depuis les quartiers riches. De cet effondrement annoncé beaucoup espèrent alors émerger pour gouverner la ville. Mais rien ne pousse sur un tas de gravats. Sinon de l'herbe folle.
    Entre l'enquête de terrain et le réquisitoire implacable, L'effondrement du Monstre dénonce le système d'une ville gangrénée par la corruption et l'incompétence.
    Prix Albert-Londres en 2014 pour ses articles 'Quartiers shit' parus dans La Marseillaise, Philippe Pujol, quarante-quatre ans, a signé en 2016 La Fabrique du Monstre aux éditions Les Arènes (Points 2016), succès critique et public.
    La qualité de ses enquêtes sur le terrain fruit de longues immersions l'ont imposé comme l'un des voix les plus passionnantes du reportage.

  • L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets.
    L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne.
    C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
    Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière.
    Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.
    Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité.
    Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais.
    Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale...


  • Un roman sur l'amour spirituel et l'amour temporel.

    Xavier, trente-deux ans, journaliste à Paris, ne supporte plus la vie qu'il mène. Usé par son rythme trépidant, lassé des amours éphémères, déçu par la médiocrité des liens, vidé de tout élan et ne sachant plus où trouver de la force pour éclairer sa vie, il décide de passer quelques jours dans un ermitage auprès d'un vieux moine, haut en couleur, à la stature spirituelle et humaine hors du commun.
    Au creux d'un monastère perdu dans la montagne il partage la vie de prières et les travaux des frères, dort dans une cellule et prend un repas par jour. Sa cure de silence est entrecoupée de conversations chaleureuses et exigeantes menées par le père supérieur et parfois avec les autres moines dont les différentes personnalités le surprennent, mais moins que le bonheur qu'ils respirent. À la fin de sa retraite, il retourne à Paris, renouvelé jusqu'au tréfonds de son être et l'inattendu arrive.
    Un voyage initiatique aussi dense qu'imprévisible, ponctué de dialogues revigorants, riche de sagesse et de bon sens, plein d'émotion et parfois d'humour où la source du christianisme jaillit comme une leçon de vie.

  • - 67%

    Au coeur des champs d'amandiers, ces arbres millénaires, Françoise Bourdon signe une ode éternelle à la Provence à travers une fière héroïne. Haute Provence, 1890. Elle y croyait tant, Anna, en cet amour, en Martin. Mais, plutôt que la modeste amandière, l'héritier d'un riche producteur aptésien de fruits confits a préféré épouser une fille de notable. Sans explication. Une désillusion terrible pour Anna, que seule anime désormais sa passion pour les amandiers. Lorsqu'elle rencontre Armand, pâtissier amoureux des traditions provençales, elle réalise un rêve et invente sa recette de nougat. Leur confiserie, sise sur le plateau de Sault, prospère. La famille s'agrandit et Anna goûte enfin au vrai bonheur.
    Des années plus tard, la guerre et une lettre de Martin vont bouleverser sa vie de femme, de mère, d'épouse...
    Une ode éternelle à la Provence.

  • Épuisée par son divorce et lasse de sa vie de médecin à Paris, Pascale Fontanel décide de retourner à Peyrolles, dans le Sud-Ouest, où elle a passé son enfance. Son père, qui s'apprêtait à revendre la propriété familiale, s'oppose violemment à cette décision. La mort brutale de sa première femme dans un incendie et la dépression de la mère de Pascale expliqueraient-elles cette réaction aussi vive qu'inattendue ?
    Obstinée, la jeune femme s'installe pourtant dans la vieille maison avec la ferme intention d'y reconstruire sa vie. Mais, très vite, des événements viennent troubler les tendres et joyeux souvenirs. Le jardinier, un homme au comportement étrange, refuse coûte que coûte de quitter la propriété. Les voisins, eux, évoquent des histoires bien troublantes liées aux Fontanel. Sans parler de ce livret de famille au contenu explosif que Pascale va retrouver dans le grenier...
    Qu'a-t-il pu se passer à Peyrolles ? Quels autres mystères renferme la maison paternelle ? Pascale, volontaire et entêtée, ne cédera pas avant de connaître toute la vérité...Françoise Bourdin est romancière et scénariste pour la télévision. Depuis le succès des Vendanges de Juillet jusqu'à celui d' Une passion fauve et Berill ou la Passion en héritage, en passant par La Camarguaise et Un été de canicule, ses romans, tous publiés chez Belfond, séduisent toujours davantage de lecteurs.

  • Pour rentrer dans les coulisses de l'OM, suivons les aventures de Ben...
    Thierry Agnello et Alain Gillot nous proposent de rentrer dans les coulisses de l'OM à travers les aventures humoristiques d'un jeune joueur recruté pour intégrer le centre d'entrainement de la prestigieuse équipe de Marseille. Ben est un jeune marseillais ; avec sa bande de copains, Mourad, Malik, Jérem' et Xuan Ho, il va nous conduire à la rencontre de l'OM. Ben doit intégrer l'équipe des moins de 13 ans mais bien des jalousies se développent et des complots se trament. Ben saura-t-il déjouer les pièges qui lui sont tendus et trouver l'appui des stars de l'OM : Cissé, Nasri, ... Cette BD nous emmène au coeur du monde impitoyable du football.

  • "Si j'étais un auteur marseillais, j'écrirai Marseille Confidential". Voilà le défi lancé par James Ellroy en personne à François Thomazeau. Défi relevé avec talent, pour un roman qui plonge le lecteur dans les années 30 et les bas-fonds de la cité phocéenne.
    Marseille, avril 1936. A une semaine des élections législatives, Antoine Cardella est abattu dans une rue des quartiers populaires, entre le local de campagne du candidat socialiste et celui de l'extrême-droite. A qui profite le meurtre de ce gardien de la paix corse, connu pour ses liens avec tous les acteurs du clientélisme local ? A tout le monde et à personne, tant sont imbriqués arrangements, combines et inimitiés dans cette jungle politique. En cette période est troublée, politiciens, voyous et flics corrompus jettent les bases d'un système mafieux qui règne encore sur Marseille aujourd'hui.
    A la manière d'un James Ellroy avec Los Angeles, François Thomazeau nous plonge dans les bas-fonds de la cité phocéenne pour en tirer un roman noir qui fera date.

  • Le niçois

    Joann Sfar

    Je vous parle d'une époque où les hommes à moustache avaient encore leurs chances avec les jolies blondes.
    " Excusez-moi de n'avoir pas écrit une vraie enquête sur Jacques Médecin. Mais je ne suis pas un garçon sérieux. Ma vérité se trouve chez Dino Risi, Frédéric Dard et Sergio Leone. Finalement, je ne suis pas compétent en ce qui concerne Jacques Médecin. Mon expertise s'arrête juste à cet univers dont je rêve depuis longtemps, sur lequel règne Jacques Merenda. "

  • Onze ans après avoir quitté Marseille, Thibault de Cervières s'apprête à revoir les siens. Alors que le trois-mâts corsaire sur lequel il est embarqué s'approche lentement du port de la cité, le jeune homme rêve à ces retrouvailles. C'est un chaos général qui l'accueille pourtant alors qu'il pose les pieds sur le quai de la Ville.
    Onze ans après avoir quitté Marseille, Thibault de Cervières s'apprête à revoir les siens. Alors que le trois-mâts corsaire sur lequel il est embarqué s'approche lentement du port de la cité, le jeune homme rêve à ces retrouvailles. C'est un chaos général qui l'accueille pourtant alors qu'il pose les pieds sur le quai de la Ville.
    Depuis quatre ans, Marseille qui refuse de reconnaître Henri IV, " le roi hérétique ", vit sous le joug de deux chefs sanguinaires Charles de Casaulx et Loys d'Aix. La ville est exsangue, la terreur règne, les protestants ont été exterminés, les Marseillais ont peur. Dans cette ville dévastée et bâillonnée, Thibault se retrouve seul et sans nouvelle de personne. Ses connaissances en médecine l'amènent au coeur de la misère et de la folie qui règnent en maître. Aidé de la seule personne qu'il connaisse, le très riche et impitoyable corsaire Simon Danzer, il part à la recherche de son père, de sa soeur et de son identité perdue.

  • " Chaque fois qu'il contemplait ses arbres, Ulysse songeait à son père, à son grand-père, et aux générations de Valentin qui s'étaient succédé à la Combe aux Oliviers, domaine du pays nyonsais. Tous avaient l'arbre sacré en partage. " A la Combe aux Oliviers, la famille Valentin - Ulysse, le père, Armide et Lucrèce, ses deux filles - vit au rythme des saisons. Tout comme son père, Lucrèce, la cadette, a la passion de l'olivier. Quand, au lendemain de la Grande Guerre, elle prend la direction du domaine, elle consacre sa vie à ses arbres, au nombre desquels Noé, le plus vieux, son confident des bons comme des mauvais jours. A l'aube d'une vie nouvelle, tout bascule. Veuve et mère d'une petite Aurélie, cette femme entière conquiert le droit de vivre de nouvelles amours, traverse la Seconde Guerre en résistante et surtout se bat pour sa fille, atteinte de la poliomyélite, autant que pour la survie de ses oliviers. Une superbe saga familiale autour du destin d'une Provençale passionnée, au coeur de la tourmente du XXe siècle.

  • - 64%

    De 1860 au début du XX e siècle, dans une Provence en pleine renaissance culturelle, le destin tragique de Mélanie, des cartonnages de Valréas à la distillation de l'absinthe.
    De 1860 au début du xxe siècle, dans une Provence en pleine renaissance culturelle. La Figuière, superbe propriété non loin d'Avignon, a tout de suite conquis le coeur de Mélanie. La jeune femme, qui revient de loin -; une enfance entre brimades et solitude à l'Assistance publique et un travail pénible de cartonnière à Valréas -;, pressent que son avenir se joue ici, dans ce havre de paix. Elle épouse, sans véritable amour et malgré leurs différences d'éducation, Alexis, fils d'un garancier du Vaucluse, reconverti dans la distillerie d'absinthe. Sans oublier son douloureux passé, Mélanie s'ouvre à sa nouvelle vie, aux couleurs de la " fée verte ", alors boisson nationale. Mais la question de ses origines continue de l'obséder.

  • Lorsque le 5 novembre 2018 deux immeubles s'effondrent rue d'Aubagne à Marseille, emportant huit vies et provoquant la colère des voisins, c'est tout un appareil politique qui se trouve mis en faillite. Celui d'abord de la municipalité en place, dont le drame révèle l'incapacité à construire durant son long " règne " une politique du logement et de lutte contre la pauvreté. Mais aussi celui de la vieille gauche institutionnelle dont les appareils ont été dissous dans trois élections successives perdues. Quant aux nouveaux acteurs portés par des vagues nationales, La France insoumise et LRM, ils peinent à s'ancrer localement, tandis que le Rassemblement national, comme une maladie endémique, semble tirer profit de la faiblesse des autres.
    Cet ouvrage est d'abord une chronique sans équivalent de cette décomposition et de ses effets à la veille de nouvelles élections municipales. Marseille y apparaît comme une ville sous tutelle, où les services de l'État assument le quotidien d'une gouvernance à laquelle les acteurs politiques locaux et les petites bourgeoisies qu'ils représentent semblent avoir renoncé. Mais à cette léthargie s'oppose une révolte populaire qui vient de loin, ancrée dans l'humus social d'une jeunesse précarisée mais créative, portée par le dynamisme des industries culturelles et les solidarités populaires, soutenue enfin par une expérience militante acquise de longue date. La résistance s'organise comme l'utopie d'une ville où les mondes populaires n'ont pas encore renoncé à l'urbanité. Ce livre est aussi le récit de cette résistance, assumé parfois comme subjectif et partisan.

  • Le " Gomorra " de la pègre marseillaise.
    Journaliste au Provençal dans les années 1960, le jeune Eugène Saccomano est le premier à se lancer dans l'écriture d'un livre sur la pègre marseillaise. Cependant, il ne s'agit pas pour lui d'habiller les voyous d'une couche de légende supplémentaire : la puissance et la lumière aveuglante du décor provençal et le goût pour les mythologies ont déjà trop servi le Milieu. Il cherche au contraire à raconter comment les gangsters règlent leurs comptes, leurs façons tranchantes, très éloignées d'un hypothétique code de l'honneur. " Le sang coule sous le soleil, mais il coule. "
    Saccomano enquête sur le proxénétisme " convivial " des bars à hôtesses comme sur les réseaux plus souterrains du trafic de stupéfiants, décrit les soubresauts de la vie politique locale qui, entre guerres municipales et combats syndicaux, ont tant profité aux Carbone, Spirito et Guérini. Et l'on constate avec lui combien l'histoire marseillaise s'entête à mêler le drôle au sordide, le fait divers au roman.
    Bandits à Marseille fut publié en 1968 chez Julliard et n'avait jamais été réédité depuis. Il rencontra pourtant un véritable succès dans les prisons françaises (" Le livre préféré des taulards ", affirmait alors son éditeur), mais aussi en librairie et au cinéma - le film Borsalino, avec Delon et Belmondo, en est partiellement adapté.
    Ce récit d'un genre précurseur ne fut pas sans danger pour son auteur : à sa parution, Saccomano reçut des menaces jugées assez sérieuses pour lui faire envisager un déménagement...
    " Une référence en matière de grand banditisme marseillais. " - Le Monde, 10/06/2008
    Eugène Saccomano (1936-2019) fut la voix radiophonique la plus célèbre du football français (RTL, Europe 1). Amoureux fou de littérature, il consacra plusieurs ouvrages à Céline et Giono.

  • Marseille a connu, depuis les années 1960, une transformation économique et sociale fondamentale lorsque son port au rayonnement mondial s'est mué en centre administratif et provincial, déserté par les bourgeoisies commerçantes, laissant de côté les classes populaires.
    De ce moment perdurent des légendes encore vivaces. Marseille, même assommée par la crise économique, reste une ville imaginée, représentée par les médias, le cinéma ou la littérature, autant qu'habitée, mais fracturée. Le face-à-face tendu d'une classe moyenne administrative et d'une grande pauvreté divise encore un centre-ville qui a résisté à la gentrification.
    Parce que les notables locaux jouent un rôle crucial dans une ville où nombreux sont ceux dont la subsistance dépend des deniers publics, il faut analyser les dispositifs politiques et leur fonctionnement.
    Enfin, Marseille est l'objet et l'enjeu de l'une des plus grandes opérations d'urbanisme menée en France au XXIe siècle. Sa " renaissance " économique prend la forme d'une réinvention des espaces portuaires " rendus " à la ville et animés par des industries culturelles. Mais au bénéfice de qui et au prix de quelles expulsions ?

  • Prendre Gloria

    Marie Neuser


    " Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à onze heures trente. "

    " Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à 11 h 30. "
    Dans la commune italienne de P., on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle.
    Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes.
    Le 12 septembre 1993, les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas.
    Une fugue, à coup sûr. Ou un coup de ce petit Albanais trop discret pour être honnête. Tout, mais pas le principal suspect, protagoniste numéro 2 du rendez-vous : Damiano Solivo.
    Comment on construit un monstre, comment le pouvoir oblitère la vérité dans une ville de province pétrie de règles ancestrales. Prendre Gloria est un roman noir et une puissante critique sociale, genèse du diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011.
    À propos de Prendre Lily :
    " C'est un thriller lent, entêtant, la traque désespérante d'un homme-savonnette qui toujours échappe. Le roman ne perd jamais son souffle. "
    Télérama

    " Une traque fascinante pour coincer un psychopathe. "
    Paris Match

  • Marseille, ville rap? Depuis les 60's, c'est pourtant le rock qui prévaut dans la cité phocéenne : en atteste ce deuxième tome de l'Histoire du rock à Marseille qui couvre ces quarante dernières années. Acteur de ce mouvement, Pascal Escobar continue le travail de mémoire commencé par Robert Rossi et rassemble dans un indispensable ouvrage les groupes constitutifs de la scène rock marseillaise. Au fil des pages, on retrouve le rock des Neurotic Swingers et de Oaï Star, la pop de Nasser, Aline et des Husbands, la new wave d'Hôtel du Nord, le rock indé d'Elektrolux, le rockabilly des Mosquitos, le noise de Kill The Thrill et tous les lieux et collectifs incontournables qui les ont accueillis et permettent à cette musique d'exister. Marseille, ville rock!

    Pascal Escobar est né à Marseille en 1974. Guitariste, il a enregistré et tourné entre 1998 et 2015 dans des combos garage punk rock'n'roll de Marseille dont Gasolheads, Neurotic Swingers, Ich Bin Dead et Keith Richards Overdose. Militant de la cause rock'n'roll, il a présidé de 1998 à 2005 l'association Ratakans, organisatrice d'une centaine de concerts dans la cité. En squat ou en SMAC.Écrivain, il raconte depuis 2016 sa vie de rocker dans le magazine Dig it!

  • Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le coeur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d'un bonheur parfait s'il n'y avait cette maladie au nom étrange qu'on lui a diagnostiquée il y a quelques années : l'endométriose.
    Cette affection gynécologique extrêmement douloureuse qui touche une femme sur dix et qui est l'une des premières causes d'infertilité féminine, Laëtitia a décidé d'en parler. Et aussi de donner la parole à d'autres femmes qui, comme elle, ont appris à être heureuses malgré cette affection.
    Dans ce livre, Laëtitia nous dit tout de cette pathologie longtemps méconnue, ce qui permet de mieux la gérer. Mais elle transmet surtout son inaltérable joie de vivre : le meilleur bouclier pour ne pas laisser l'endométriose ennuager tous les soleils de l'existence.

  • Quand le milliardaire français Francis Reboul vient chercher Sam Levitt jusqu'à Los Angeles pour lui demander de servir de prête-nom dans une société immobilière à Marseille, Sam est à la fois tenté et un peu réticent : pourquoi cet homme, à qui il a volé pour plusieurs millions de grands crus lors de son dernier séjour en France, veut-il lui confier cette délicate besogne ? Mais, emporté par l'enthousiasme de sa petite amie séduite à l'idée de prendre des vacances dans le midi de la France, Sam accepte. Il va devoir déjouer les manoeuvres et intrigues de deux autres candidats en lice dans ce projet architectural qui suscite polémiques et rivalités : une Parisienne, qui veut bétonner la magnifique anse des Pêcheurs, et un lord anglais, déjà acoquiné avec le président du comité de sélection, un Corse mafieux... Le personnage principal de cette histoire très enjouée de corruption et de magouilles est bien sûr la Provence, et particulièrement Marseille avec sa gastronomie, son Vieux Port, ses petits bistrots et sa douceur de vivre.

  • Dans ce livre magistral, Michel Peraldi et Michel Samson proposent la synthèse d'années de travail de terrain et d'entretiens approfondis effectués avec les responsables politiques de la deuxième plus grande ville de France.Les auteurs mettent au jour les liens noués par les élus locaux avec les autres acteurs du théâtre politique marseillais : entrepreneurs et industriels liés au port ou au BTP, nouveaux spéculateurs de la movida immobilière marseillaise, représentants de l'État, supporteurs de l'OM, syndicalistes, leaders religieux et communautaires, artistes et voyous...Ils en tirent le constat que le récit politique ne s'écrit pas seulement dans les histoires internes au sérail, mais qu'il s'insère dans l'humus social et culturel de la ville, dont il révèle la complexité et les subtils équilibres. Brossant une vaste fresque des années Defferre aux années Gaudin, ce livre est devenu un classique.

  • Cinq ans après la parution de ses premières Promenades philosophiques dans Marseille, Olivier Solinas revient avec trente nouvelles façons d'aborder Marseille et la philosophie.
    Trente promenades inédites qui permettent de redécouvrir la cité phocéenne et d'en apprendre autant sur la ville et son histoire que sur soi-même.
    Ce professeur de philosophie a le talent indéniable de raconter, intéresser et initier à la pensée philosophique en se servant d'un medium unique : Marseille.


  • L'enquête lauréate du Prix Albert-Londres 2014.

    La French Connection, dans les années 1970, c'était la drogue fabriquée à Marseille et revendue aux États-Unis.
    La French Deconnection, aujourd'hui, c'est la drogue fabriquée au Maroc et revendue à Marseille.
    Avec les mêmes symptômes ici qu'à l'époque aux États-Unis : misère et ghettos.
    Enquête dans les cités, au coeur des trafics, dans les caves, auprès des choufs et des nourrices, des politiques et des braqueurs, des habitants et des caïds.
    " On dit qu'on ne peut pas entrer dans nos quartiers, moi je dis qu'on ne peut pas en sortir. " Mourad, 25 ans
    " Un autre regard sur des quartiers rongés par l'économie du cannabis. "Le Monde

    " Un électrochoc dans la couverture de l'actualité marseillaise et de ses quartiers nord. "Jury Albert-Londres


    Une coédition Robert Laffont / Wildproject

  • Avec les Nuls, la Corse n'a pas fini de vous surprendre !
    Vous êtes corse de coeur, d'origine ou d'adoption ? Vous voulez découvrir l'Ile de Beauté, que les Grecs appelaient déjà "Kallisté" (la plus belle) ? Vous voulez comprendre une région qui peut paraître de prime abord compliquée ? Vous pensez déjà la connaître ? Vous le croyez vraiment ? Pourtant, même les Corses le reconnaissent : on n'a jamais fini de découvrir cette île, qui regorge d'histoires, de mystères et d'aventures.
    D'où viennent les premiers Corses ? Qui a sculpté les statues menhirs de Filiosa ? Comment la Corse s'est-elle dotée d'une Constitution démocratique dès 1755 ? Qu'est-ce que l'identité corse ? Comment comprendre le nationalisme ? Du Cap à Bonifacio, des sentiers de randonnées à la réserve de Scandola, partez à la découverte d'une île fascinante et surprenante. Sans oublier la langue corse, les spécialités culinaires, le GR20... comme si vous y étiez !
    Loin de la caricature et des clichés, avec La Corse pour les Nuls, l'Ile de Beauté n'aura bientôt (presque) plus de secrets pour vous !
    Dans ce livre :
    - L'Histoire de la Corse des origines à nos jours
    - L'identité corse : langue, culture, patrimoine
    - La Corse du nord au sud, d'est en ouest : les lieux à avoir vus
    - L'économie de l'île

  • Déçue et trahie par son compagnon, Leila quitte la banlieue parisienne, où elle habite, et part se réfugier en Camargue sur l'invitation de son ami Anselme Maturin. Propriétaire d'une prestigieuse manade et président d'un festival très populaire dans la région, le vieil homme lui confie une mission au sein du comité d'organisation malgré la méfiance de son entourage, qui ne voit pas d'un bon oeil l'intrusion dans la vie culturelle locale de cette jeune femme au caractère bien trempé. Qu'importe, Leila profite pleinement de la liberté retrouvée et prend un nouveau départ dans sa vie : elle tisse de nouvelles amitiés, décroche un travail d'auxiliaire de puériculture à l'hôpital de Montpellier et renoue avec sa passion, l'équitation. C'est au cours de l'une de ses longues chevauchées qu'elle rencontre Vincent, le fils unique d'Anselme. En conflit avec son père, il séjourne rarement dans la région.
    La rivalité qui sépare les deux hommes serait-elle liée à la disparition accidentelle de la mère quinze ans plus tôt ? Idéaliste et passionnée, Leila va tenter de les réconcilier. Mais les secrets de famille sont parfois lourds à porter, et il n'est pas toujours bon de les déterrer...

  • Le camp

    Christophe Nicolas


    Lorsque l'homme est réduit à l'état d'animal, seul l'amour peut lui rendre son humanité.

    Un homme sort de terre, décharné, nu, un collier de métal autour du cou. Rassemblant ses dernières forces, il escalade un grillage et fuit, enfin libre. Le lendemain, il est retrouvé mort.
    Six ans plus tard. Flora emménage dans la maison familiale au lieu-dit La Draille. Cyril est venu l'aider, et Marie, sa compagne, doit les rejoindre le lendemain. Mais à son arrivée, Cyril et Flora ont disparu. Le village est désert. Vidé de tous ses habitants au cours de la nuit.
    L'armée, une horreur indicible et la lâcheté des hommes séparent désormais Cyril et Marie.

empty