Fantasy & Science-fiction

  • Wastburg, une cité acculée entre deux royaumes, comme un bout de bidoche solidement coincé entre deux chicots douteux.
    Une gloire fanée qui attend un retour de printemps qui ne viendra jamais. Dans ses rues crapoteuses, les membres de la Garde battent le pavé.
    Simple gardoche en train de coincer la bulle, prévôt faisant la tournée des grands ducs à l'oeil ou bien échevin embourbé dans les politicailleries, la loi leur colle aux doigts comme une confiture tenace.
    La Garde finit toujours par mettre le groin dans tous les coups foireux de la cité.
    Et justement, quelqu'un à Wastburg est en train de tricoter un joli tracassin taillé sur mesure. Et toute la ville attend en se demandant au nez de qui ça va péter.

  • Dans un pays de lacs et de montagnes où personne n'est censé savoir ce qu'il y a sur l'autre versant, vivait Barnabéüs, ensorceleur des choses menues. Son échoppe ne payait pas de mine, mais il s'était taillé à force de labeur une bonne réputation dans le quartier. On le faisait venir pour poser un sort de serrure ou pour inverser le cours d'une source, afin que l'eau monte à l'étage. Voilà bientôt trois mois qu'il avait pris sa retraite et entrepris la rédaction de ses mémoires. Pour ce faire, il avait acquis un cabinet d'écriture ; le premier vrai luxe de son existence.
    Mais au moment de transcrire sa vie passée, Barnabéüs en est détourné par Prune, une jeune fille qui lui demande son aide pour retrouver son promis parti il y a de longs mois avec son père pour Agraam-Dilith, la cité blanche, la cité des mages, la cité secrète dont personne ne connaît le lieu s'il n'est mage lui-même. Barnabéüs refuse fermement jusqu'à ce qu'un matin, sorti acheter quelques légumes, il voie Prune se faire malmener dans la rue ; panier d'osier au bras, il monte à bord d'un bateau pour la protéger...

    Une fantasy sans épées ni chevaux, dans laquelle Régis Goddyn s'interroge sur la transmission entre les générations et imagine une société où l'avidité à vivre ne connaît aucune limite. Irait-on jusqu'à l'infanticide si c'était une voie pour l'éternité ?


    Par l'auteur du « Sang des 7 rois ».

  • Les loups de Prague

    Olivier Paquet


    Prague, huit ans après un putsch militaire.


    La Ville vit sous la forme d'un système immunitaire géant soumis à une véritable programmation biologique. Au coeur de la cité, pourtant, opère dans la clandestinité une guilde du crime, mafia organisée en clans régis par des lois animales mais servis par une technologie sidérante.


    Dans ce contexte singulier, deux hommes vont se connaître et se mesurer : Václav, journaliste et militant du retour à la démocratie ; Miroslav Vlk, maître des Loups. Aveuglé par sa fascination pour le chef de meute, Václav entraîne les habitants de Prague vers ce qui pourrait bien être un ultime bain de sang.

    />
    Fable politique violente et sensuelle, Les Loups de Prague est le second roman d'Olivier Paquet.

  • Elsy et Elodianne sont deux amies d'enfance.
    L'une est mercenaire,rompue aux bagarres de rue et aux affaires retorses ; l'autre est une mage du gouvernement, au coeur des intrigues politiques du Palais central.
    Envoyée en mission diplomatique dans la lointaine province d'Aurterre avec Elsy pour garde du corps, Elodianne y voit une opportunité pour sa carrière mais aussi une occasion de décompresser. Pourtant, ce voyage prendra une dimension qu'aucune des deux femmes n'aurait osé cauchemarder. De cité en cité, entre ports resplendissants et villes industrielles chargées de poussière, Elsy et Élodianne écriront malgré elles une page cruciale de l'histoire de l'État des Arches, qui pourrait commencer par À l'aube de la révolution...
    Avec un style rythmé, l'auteur nous emmène dans un périple haletant à travers un monde aux mille nuances, somptueusement construit.
    Il mêle aventures débridées, récit profond et passionnant à des intrigues politiques sur fond de relations humaines tragiques.
    Vincent Mondiot s'inscrit ici comme une des voix majeures de la fantasy à la française, rugueuse et épique.

  • Abyme, ville merveilleuse et baroque, est aussi l'unique cité des Royaumes crépusculaires où les peuples mortels peuvent cohabiter avec les démons et leurs seigneurs infernaux...
    Jusqu'à aujourd'hui. Après dix ans d'absence, Maspalio, farfadet flamboyant et ancien Prince-voleur de renom revient dans sa cité de coeur sur une énigmatique injonction de son ancienne amante Cyre.
    Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu. Abyme a changé et souffre d'une mystérieuse affliction.
    Aspiré dans un tourbillon de mésaventures, l'arrogant Maspalio devra se révéler d'une improbable humilité pour venir à bout des fléaux qui s'abattent sur lui et les siens...


  • Voici l'histoire de quatre destins réunis au coeur d'un empire mourant.

    L'enfant du village gelé, le paladin hanté par un sombre secret, le prêtre émérite d'un ordre qu'il méprise, et le fils de l'empereur.
    Dans les rues des cités fourmillantes ou les profondes forêts, chacun accomplit un voyage sur les routes de l'empire mais aussi dans les méandres de son être : quelles sont les ficelles que tire le clergé dans les coulisses ?
    Qui a tenté de tuer l'empereur et d'éteindre à jamais sa voix ?
    Sur le sentier escarpé qui mène au pouvoir, le chemin est infiniment plus important que le sommet.

  • L'empereur Elin rencontre une jeune guerrière au passé mystérieux, qui s'apprête à bouleverser brutalement l'échiquier de la cour déjà secoué par les manoeuvres menées par les courtisanes dans l'ombre du pouvoir. Ma'Zhir quant à lui cherche un moyen de libérer les morts pour les faire déferler sur l'Empire et mettre fin aux pratiques du clergé.
    Alors que chaque royaume se prépare à la guerre, les choix de quelques mortels suffiront-ils à sauver l'Empire d'une ruine imminente ?
    Après avoir distribué les cartes et placé ses pions dans le premier tome, Nabil Ouali déploie maintenant une intrigue magistrale, subtile et riche, dont il précipite les événements. Il livre un second opus au rythme vif et exalté, qui nous précipite directement au coeur de l'action d'une histoire d'aventure trépidante.


  • « La rencontre de la Fantasy et du polar, magistralement revisitée. »

    À l'ouest des Royaumes Crépusculaires se dresse Abyme, cité baroque et décadente. Maspalio, farfadet astucieux et ancien prince-voleur est contraint de mener une enquête exceptionnelle et dangereuse : retrouver un démon Opalin qui s'est échappé et rôde dans la ville. Sillonnant les canaux, les abysses et les palais, il y rencontre : les Gros, caste d'obèses qui règnent sans bouger ; les décadents qui absorbent l'âme de la cité ; mages, ogres, salanistres et méduses...
    Mais quand un meurtre est commis, la vie de Maspalio est menacée et l'enquête se complique...
    Dans ce dédale cosmopolite, qui est suspect, qui est coupable ? Et qui sait ce qui se cache dans les ombres d'Abyme ?
    Mathieu Gaborit est né à Paris en 1972. Il est avant tout un créateur d'univers. Son imagination débordante, étrange et poétique s'exprime aussi bien dans la Fantasy épique ou intimiste que dans l'uchronie.
    Il a publié de nombreux livres et a aussi exercé son talent dans les milieux du jeu de rôle et du jeu vidéo. Il travaille actuellement à l'adaptation d'Abyme en jeu vidéo et film d'animation.

  • Le roi d'Ysabar et son armée se dirigent vers la Cité de Foi en emmenant avec eux Ravel, le champion de Lamborre, dans l'espoir de négocier une paix avec le roi-clerc. Dans la capitale impériale, Glawol l'évêque, Vilkond le général et Taskill l'intendant attendent désespérément des nouvelles de l'ennemi.
    Saphir, la princesse de Sulividel, entend bien prouver à ses frères qu'elle a sa place sur le champ de bataille et devra surmonter de nombreux obstacles pour y parvenir. De son côté, alors qu'il cherche à venger ses maîtres, Ravel sera confronté à ses plus terribles peurs.
    Elin, enfin, partira à la reconquête de son royaume, à défaut de l'empire...
    Avec Le Courage et le Vent, Nabil Ouali conclut en beauté sa trilogie de La Voix de l'empereur. Jamais l'histoire des peuples de Ferva et de son plus grand empereur n'aura résonné avec autant de magnétisme et de poésie, comme l'écho d'un rêve fabuleux.

  • Je me nomme Cité. Je ne suis pas humaine.
    Je vis dissimulée dans les profondeurs de la terre d'Islande. Je me suis éveillée à la fin d'une de vos guerres, happée par la douleur de ceux qui avaient connu vos camps de la mort.
    Votre pouvoir de destruction à Hiroshima et Nagasaki m'a terrifiée.
    J'y ai vu votre avenir : un chemin semé d'hécatombes jusqu'à votre complète extinction.
    Je suis une mère, une louve pour mes enfants, mes humains appelés dans leurs rêves et transformés par mes soins. Eux seuls survivront à l'apocalypse nucléaire.
    Nous sommes en 2021 et je demeure votre unique espoir.

  • Mon Maître des émissaires, désespérément amoureux de ma nouvelle enfant, Mathilde cloîtrée dans sa folie.
    Je veille.
    Son cousin et bras droit Alexian exposé à la tentation, mettant en jeu leur entente. Le Potentiel Jonas en proie aux doutes, qui me rejette.
    Je veille.
    Les états s'affrontent en guerres larvées. Une rébellion éclate en Asie centrale et menace la paix entre la Russie et la Chine. Un homme de l'ombre avance ses pions dans un monde de plus en plus déliquescent.
    Je veille.
    Mes enfants ont eu fort à faire pour retarder l'échéance fatale et peut-être vous sauver, vous, les humains. Mais, le compte à rebours infernal s'est enclenché. Son tic tac résonne en vous, en nous... Ne vous leurrez pas.
    En 2022, je demeure votre unique espoir.

  • Un, deux, trois
    Vous viendrez à moi,
    Quatre, cinq, six
    Pour être sauvés.
    Sept, huit, neuf
    Nous vivrons heureux,
    Dix, onze, douze
    Dans mon paradis.
    Je vous attends. En 2023, plus que jamais, je demeure votre
    unique espoir.
    Havensele, c'est un film qu'on lit. Cité rouge, dernier élément de ce tryptique, monte encore en intensité. Les pièces de ce gigantesque puzzle se mettent en place, petit à petit, et tout prend sens.
    Riches, intenses, haletants, les chapitres s'enchainent naturellement, créant une forme d'addiction. Et vous regretterez que ce formidable récit prenne fin.
    Il y a du Ludlum, du Crichton dans cette trilogie captivante qui vous fera certainement réfléchir.

  • La cite sans nom

    Raymond Iss


    Ordrec, un jeune berger, fait paître son troupeau dans la Grande Cité en ruine. Il doit regagner avant la nuit le Village au Bord du Fleuve, dont les habitants se retranchent derrière des barricades de pavés. Car la nuit appartient aux Hommes Noirs.

    Arraché à sa famille, Ordrec reviendra chez les siens, mûri par les épreuves. Mais il aura surtout rencontré les Errants, ces voyageurs solitaires qui cherchent à retrouver l'histoire des anciens habitants de la Cité. Peut-être en déchiffrant les livres que les villageois brûlaient jusqu'alors dans leurs cheminées ?

  • Cryptide, nom : Toute créature dont l'existence n'a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à "Monstre"
    Cryptozoologue, nom : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à "Idiot"
    Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit... Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s'efforce de les protéger.
    Verity Price, elle, a d'autres plans d'avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s'intéresser aux démons. Elle décide donc de s'installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que... Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l'ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l'habitent.
    Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s'attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d'étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu'un s'amuse à répandre des rumeurs à propos d'un dragon soi-disant endormi sous la ville....
    Une vie simple ? Pas si sûr !


  • Cryptid, nom:

    1. Toute créature dont l'existence n'a pas encore été prouvée par la science. John Wall E., cryptozoologue, a été le premier à utiliser ce terme en 1983.
    2. Créature qui est sur le point de vous dévorer la tête.
    3. Voir aussi : « monstre ».
    La famille Price étudie les monstres qui peuplent le monde depuis des générations et s'efforce de les protéger des humains. Et de protéger les humains.
    Verity Price a suivi des études de cryptozoologie, mais elle préfère les danses de salon, et si possible, participer à des compétitions de haut niveau.
    Après avoir réglé leur compte à une bande de fanatiques qui vouaient un culte à un serpent, Verity pensait avoir gagné le droit de se reposer. Mais les choses se passent rarement comme on l'a prévu.
    Le séduisant Dominic de Luca, membre du Covenant de St. George, l'institution ennemie jurée de la famille Price, réapparaît pour la prévenir d'un grand danger. Le Covenant a décidé de purger Manhattan des cryptides.
    Hors de question qu'elle les laisse faire, trop de vies sont en jeu !
    Entre ses colocataires (des souris qui parlent), sa cousine télépathe aux pouvoirs inquiétants et ses sentiments confus pour Dominic, Verity ne sait plus où donner de la tête.
    La vie n'est jamais un long fleuve tranquille, surtout pour une Price !
    Alliances, mensonges, trahisons, morts... Verity va devoir affronter la pire épreuve de sa vie pour sauver ceux qu'elle aime.
    Et finalement, elle va peut-être faire un tour de danse, mais avec des ennemis mortels...

  • M. Blaine veut quitter Paris, Paris et son amour perdu, Ilsa... mais les nazis mettent la main sur lui à la gare. Ils ont besoin de lui pour conquérir totalement Paris...

  • La légende de Dyanta raconte l'histoire de Dilian, un jeune homme de dix-sept ans. Echappé d'une caserne du Royaume de la Lande, il trouve refuge parmi d'anciens mercenaires dirigés par le couple Rowen et Caelia. Lié avec un loup, Thaïs, il veut enfin mener une vie tranquille avec sa famille d'adoption. Alors qu'ils s'apprêtent à fonder leur village, une mauvaise rencontre avec des trafiquants sanguinaires oblige Dilian à abandonner tous ceux qu'il aime.

    On lui imposera une vie qu'il n'a pas choisie et son exode le changera à jamais. La tension entre les différents royaumes l'obligera à faire des choix difficiles au péril de sa vie. Pourra-t-il retrouver Rowen et Caelia ? Saura-t-il déjouer les trahisons politiques qu'il démasquera ? Les liés auront-ils enfin leur place dans un royaume qui veut les anéantir ?

    Les Chroniques de Dyanta - Livre II narre l'épopée de Dilian dans un univers tourmenté où la Déesse est omniprésente et nous fait découvrir un univers riche et fabuleux où les intrigues se succèdent. Le combat pour survivre est en permanence ponctué de rencontres épiques. Plus de quatre cent pages d'aventures, à découvrir de toute urgence !

  • Newport, New Hampshire, dans un futur proche.
    L'Enfer a désormais un nom. Autrefois si radieuse, la ville de Newport n'est maintenant plus que l'ombre d'elle-même ; une ombre grandissante, oppressante, dévorant tout sur son passage. Dans ce monde où corruption et tyrannie ont depuis longtemps pris le pas sur la démocratie, Ensaï tente de reconstruire sa vie malgré l'amnésie qui le ronge. Bientôt, de douloureuses marques apparaissent sur son corps, et d'étranges murmures le poussent peu à peu au bord de la folie. Des secrets trop longtemps enfouis semblent se battre pour refaire surface... Comment échapper à cette inexorable chute vers l'enfer qui lui tend les bras ?
    Désert d'Ekkar, Nevada.
    Des Dunes majestueuses, un sable doré et ardent à perte de vue, dissimulant des mystères oubliés du monde... Depuis des siècles, le Clan d'Ekkar est le théâtre de combats muets qui s'immiscent dans la vie des quelques nomades qui foulent ces terres sacrées. Parmi eux, Heather, en passe de devenir malgré elle guide de son peuple, doit affronter une guerre millénaire qui, par l'aveuglement d'une poignée des siens, éclatera sans doute très bientôt. Mais comment guider tout un peuple, alors qu'elle ne parvient même pas à lutter contre ses démons intérieurs ?
    Deux mondes que tout oppose, deux âmes tourmentées, unies à jamais par leur Destinée. Plongez dans les légendes ancestrales d'un peuple en perdition et découvrez leur Univers, par-delà les apparences.
    Êtes-vous prêt à entrer dans la Ronde ?

  • Les habitants de la Cité ont appris à les craindre et nul n'ose s'opposer à eux, pas même le Commissaire des Toits... On dit que les Ombres de la Cité ont le droit de vie et de mort sur tout individu. Ceux qui les ont rencontrées ne sont d'ailleurs plus là pour en témoigner.
    Le meurtre d'un scientifique de la Compagnie de Chemin de Fer entraîne le Commissaire et son fidèle Lieutenant sur la piste d'une Ombre jusqu'aux tréfonds de la Cité.
    Ecartelé entre sa fonction de policier et celle de Directeur de la Compagnie de Chemin de Fer, le Commissaire doit également faire face à un problème familial. Et tandis qu'il s'enlise dans une enquête qui le touche personnellement, le Lieutenant en vient à s'interroger sur les motivations de son supérieur...
    Est-il vraiment cet homme juste et incorruptible qu'il croyait connaître ? Peut-il encore faire confiance à celui qui fut un temps son mentor ?

  • Jéhanne est une Rouge, un soldat du Bailli, et ses origines plutôt modestes lui valent de s'appuyer sur un solide bon sens. C'est peut-être ce même bon sens qui la rend si peu sensible à la magie, alors que celle-ci semble envahir le Royaume. Tout le monde veut aller à Diable-Vert, cette cité pauvre des confins destinée il y a peu à un oubli complet. Lorsqu'on lui demande d'aller enquêter sur la nature du mystérieux phénomène, Jehanne se retrouve plongée au coeur d'une situation qui la dépasse. Dans un monde en guerre où les hommes semblent devenus fous, elle n'a pour garder les pieds sur terre que sa morale simple, une perle aussi bavarde qu'impertinente à son oreille et un bébé dans les langes qui attire d'étranges convoitises.
    La Perle et l'enfant, le premier livre du diptyque de la Pucelle de Diable-Vert, appartient à cette Fantasy qui mêle à un récit haletant la densité de personnages auxquels le lecteur s'attache profondément. Porté par une belle écriture, simple et lumineuse, Paul Beorn atteint dans son premier roman une maîtrise rare qui séduira tout autant les amateurs que les lecteurs occasionnels du genre.

  • La foudre au ralenti

    Pierre Pelot

    « La Foudre au ralenti est une sombre histoire [...], rouge sang à l'odeur de polar. » Frédéric Jaccaud, Bifrost
    Denvercolorado, une ville à l'identité plurielle. Étalée sur une bonne centaine de kilomètres le long de la côte, cette ville ne compte pas moins de trois niveaux : un niveau terrestre, un niveau souterrain et un dernier niveau sous-marin.
    Et autant dire qu'il y a de l'animation dans cette ville : alcool, contrebande et autres nuisances en rythment la vie malgré un contexte d'extrême vigilance policière.
    Dernier crime en date, celui de Go qui tue quelqu'un sous l'effet de l'alcool... mais était-ce vraiment lui ?
    « Conteur implacable [...], l'auteur dépasse les classifications convenues : Pelot est un romancier qu'il faut avoir lu. » Frédéric Jaccaud, Bifrost
    Pierre Pelot est un auteur vosgien né en 1945. Il a écrit près de deux cents romans dans les genres les plus divers, de la science-fiction au thriller, en passant par le western et la littérature générale, dont beaucoup ont été traduit dans plus de vingt langues. Avec des oeuvres telles que Delirium Circus ou La Guerre olympique, il est l'un des meilleurs auteurs de SF française. En compagnie d'Yves Coppens, il a signé Le Rêve de Lucy et Sous le vent du monde. Son Été en pente douce a été adapté au cinéma avec le succès que l'on sait.

  • Dans un futur lointain, les hommes vivent à présent dans une ville verticale, protégée par un dôme de verre afin d'éviter l'ensablement. Car le sable est leur pire ennemi. Au point qu'ils sont convaincus d'être enfermés dans un sablier...
    Lorsque des employés de l'agence de sécurité du Dôme sont retrouvés assassinés, le Commissaire des Toits reconnaît le modus operandi d'un anarchiste présumé mort sept ans plus tôt alors qu'il tentait de provoquer une catastrophe ferroviaire.
    Accompagné de son Lieutenant, le Commissaire se lance dans une course contre le sablier pour stopper le terroriste, sans se douter que son héritage ferroviaire le met en grand danger...

  • Nous percevons le monde par les villes que nous habitons. Notre expérience, notre chemin, nous le mesurons par les villes. Et encore par les villes notre découverte du monde lointain.
    Cela a une histoire, et elle naît sur la côte Est des États-Unis. Mais elle naît de la ville-emblème du XIXe siècle, la tentatculaire Londres, telle que Dickens aujourd'hui nous la fait voir. Souvenir d'enfance d'un jeune orphelin américain, qui en rapporte ces images de multitude et labyrinthe ?
    Ou bien démarche consciente d'un géant de la littérature, cherchant dans l'héritage européen de la littérature de quoi faire rêver ses lecteurs du nouveau monde ?
    Mais dans la re-création qu'en fait Baudelaire, c'est tout un travail fin de figures, de silhouettes, de mouvement. C'est qu'il y a une idée forte : avec l'électricité, avec les besoins du commerce et de l'industrie, et par la seule masse critique du nombre d'habitants, peut vivre 24 eures sur 24. Cela change quoi au rapport de chacun à ses angoisses, à sa filie, à ses rêves ?
    L'Homme des foules a fait basculer la littérature moderne - allez voir chez Walter Benjamin, ce qu'il en dit. Et il a fait naître Baudelaire à lui-même.
    C'est la dernière phrase, où l'homme et la ville se confondent : l'homme est un livre, mais un livre qui ne se laisse pas lire. Qui a lu une fois L'Homme des foules le relira toute sa vie.

    FB

empty