Histoire

  • La migration internationale de ces dernières années a un visage de plus en plus féminin. Les situations économiques des femmes en migration ne cessent de se diversifier et de se complexifier. Tout en contribuant à la reconfiguration des économies locales et globales, celles-ci sont souvent confrontées à l'épreuve de la disqualification sociale. Certaines deviennent objet de déni de reconnaissance et de violences symboliques. En analysant les parcours biographiques et les expériences migratoires de ces femmes, Laurence Roulleau-Berger montre comment elles redéfinissent leur identité à partir d'une multiplicité de rôles et d'appartenances dans un contexte globalisé et multistratifié.

  • Par crainte de l'acharnement thérapeutique et de la perte de la dignité de la personne, un parti du "droit de mourir" et de négocier sa propre fin s'est formé dans les sociétés modernes. Peut-on éluder l'existence d'un conflit éthique profond entre le droit de précipiter sa mort et l'interdit du meurtre dans des sociétés qui ont aboli la peine de mort et engagé des campagnes de prévention du suicide au nom du caractère sacré de la vie ? Quelle conduite choisir ? Quels principes gouvernent ces pratiques, quelles nouvelles lois les encadrent ? Quel dialogue peut s'installer ? Quelles pratiques se mettent en place ? Cet ouvrage se propose de répondre à toutes ces questions.

empty