Littérature générale

  • Ashworth hall

    Anne Perry

    Lorsqu'un groupe de dirigeants protestants et catholiques irlandais se retrouvent dans un manoir anglais pour discuter de l'indépendance de leur pays, il faut s'attendre à tout. Et quand le médiateur du gouvernement est retrouvé assassiné dans son bain, les négociations paraissent sérieusement compromises... Le commissaire Pitt et son épouse Charlotte ont tout intérêt à démasquer le meurtrier avant que les haines et passions qui couvent ne donnent lieu à une explosion de violence.

    Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

  •  0300Eraste Fandorine signe son grand retour dans ce premier recueil de nouvelles, dédiées respectivement à Edgar Allan Poe, Georges Simenon et Maurice Leblanc.IntituléeLa Prisonnière de la tour, la longue nouvelle qui donne son titre à ce premier recueil est dédiée à Maurice Leblanc.Tout commence à la fin du XIXe siècle, très précisément la veille du premier jour du siècle nouveau. Arrive à Saint-Malo un navire en provenance de Portsmouth, avec à son bord deux illustres personnages qui ont noms Watson et Sherlock Holmes. Le plus grand détective privé du monde a été embauché à prix d´or par un riche hobereau malouin, victime d´une arnaque de haut vol qui met en péril la vie de sa fille. Accueillis sur le quai par leur commanditaire, Watson et Holmes ont la surprise de voir celui-ci filer aussitôt à la gare pour aller y chercher un autre détective, venu lui d´Amérique. Un certain Eraste Fandorine...Indigné, Watson est prêt à rebrousser aussitôt chemin, mais Holmes l´en dissuade, mettant en valeur les immenses talents de son confrère et rival : d´une part la confrontation avec ce dernier le réjouit (« Que le meilleur gagne ! »), d´autre part ils ne seront sans doute pas trop de deux pour démasquer d´abord, arrêter ensuite l´auteur de ce coup monté de main de maître. Et qui ne peut être que le meilleur spécialiste en la matière : Arsène Lupin !

empty