• En 1978, Susan Sontag, est l'intellectuelle la plus en vogue des États-Unis. Elle vient notamment de faire paraître deux essais-phares de la révolution culturelle américaine : Sur la photographie et La Maladie comme métaphore. L'entretien qu'elle donne alors à Jonathan Cott pour le magazine Rolling Stone, inédit en français à ce jour, livre un autoportrait saisissant d'une femme à la stature exceptionnelle. Sontag y parle d'elle, des épreuves personnelles qu'elle traverse, de ses écrits et de ses lectures, du monde intellectuel, des écrivains et des artistes, de la philosophie et de la politique, de l'amour et du sexe, du rock, de la photographie, du cinéma, de la guerre, de la honte et de la culpabilité avec une liberté et une profondeur hors du commun.
    Cette conversation drôle, émouvante et brillante est une superbe introduction à la personne et à l'oeuvre de Susan Sontag.

  • « Contre toute attente, Peckinpah s'arrête quelques instants plus tard pour inviter le journaliste à boire un verre. "Qu'est-ce que vous voulez savoir au juste ? Vous devez déjà connaître toute la merde à propos de mes films, sinon vous ne seriez pas là." » Entré à Rolling Stone en 1971, la même année que Hunter S. Thompson, Grover Lewis est l'un des pionniers du Nouveau Journalisme, adepte des récits alcoolisés et des reportages fleuves en immersion. Spécialisé dans le rock et le cinéma, il arpente librement les plateaux de tournage, un oeil rivé sur les coulisses. Il y croise aussi bien des figures mythiques (Robert Mitchum, Steve McQueen, Jack Nicholson) qu'une foule d'anonymes, doublures, techniciens, voire simples badauds. Pour cet écorché vif originaire du Texas, chaque reportage est l'occasion d'une description minutieuse et amusée d'une culture, d'une époque et d'un coin de l'Amérique, profonde de préférence.
    Le Cinéma infiltré réunit des écrits de Grover Lewis parus entre 1971 et 1990: longs récits de tournages (La Dernière séance de Peter Bogdanovich, Vol au-des- sus d'un nid de coucou de Milos Forman...), mais aussi poème ou roman inachevé. D'un texte à l'autre, c'est la même sensibilité littéraire, le même ton singulier qui circulent, un mélange d'élégance, d'argot et d'humour.

  • Vous n'avez pas le physique de George Clooney mais rêvez de faire carrière dans le cinéma ? Vous avez écrit le prochain hit mondial mais vous ne connaissez personne à Los Angeles ? Ou vous êtes simplement curieux des histoires inavouables d'Hollywood ? Suivez le guide Joe Eszterhas, le scénariste le plus mal élevé d'Amérique.
    Après avoir été journaliste pour Rolling Stone de 1971 à 1975, Joe Eszterhas écrit des scénarios et rencontre le succès dès son deuxième film Flashdance. En 1992 il vend 3 millions de dollars le scénario de Basic Instinct et devient une star incontournable. Grande gueule et redoutable businessman, Eszterhas connaît toutes les ficelles de la machine à films, toutes les anecdotes du milieu.
    Il raconte avec un humour corrosif comment écrire ses premières pages (penser à tout l'argent qu'on gagnera), qui rencontrer (avec qui coucher), vendre son script (très cher), survivre à la production (s'ils tuent votre film, tuez-les), aux réalisateurs, aux acteurs (et aux actrices) et aux critiques... En bref, comment conquérir l'impitoyable jungle hollywoodienne.

  • C'est en 1968 à Londres que Jonathan Cott, pour le magazine Rolling Stone, rencontre la première fois John Lennon et Yoko Ono. Cet entretien marque le début d'une amitié durable dont témoigne ce volume qui dévoile nombre de leurs conversations - pour certaines inédites - dont l'une ayant eu lieu trois jours avant l'assassinat de John Lennon.

  • Anglais Memphis Mayhem

    David A. Less

    Memphis gave birth to music that changed the world - Memphis Mayhem is a fascinating history of how music and culture collided to change the state of music forever
    "David Less has captured the essence of the Memphis music experience on these pages in no uncertain terms. There's truly no place like Memphis and this is the story of why that is. HAVE MERCY!" - Billy F Gibbons, ZZ Top
    Memphis Mayhem weaves the tale of the racial collision that led to a cultural, sociological, and musical revolution. David Less constructs a fascinating narrative of the city that has produced a startling array of talent, including Elvis Presley, B.B. King, Al Green, Otis Redding, Sister Rosetta Tharpe, Justin Timberlake, and so many more.
    Beginning with the 1870s yellow fever epidemics that created racial imbalance as wealthy whites fled the city, David Less moves from W.C. Handy's codification of blues in 1909 to the mid-century advent of interracial musical acts like Booker T. & the M.G.'s, the birth of punk, and finally to the growth of a music tourism industry.
    Memphis Mayhem explores the city's entire musical ecosystem, which includes studios, high school band instructors, clubs, record companies, family bands, pressing plants, instrument factories, and retail record outlets. Lively and comprehensive, this is a provocative story of finding common ground through music and creating a sound that would change the world.

empty