Parkstone International

  • Nicolas Poussin (1594-1665) était un peintre classique français qui a choisi la clarté et la lumiere dans ses peintures, peignant souvent des scènes de la mythologie ou de la Bible. Il a eu beaucoup de succès dans le domaine de la peinture de paysage. Il fut un peintre tresapprecie du Roi Louis XIII, mais passa la plus grande partie de sa vie à Rome, son style devenant le style officiel de la peinture à l'Académie de Paris. Son influenceatteignit des artistes plus tardifs tels que Jacques-Louis. David. L'auteur, le Dr Otto Grautoff suit les chemins de Nicolas Poussin depuis sa jeunesse jusqu'à sa mort, créant un panorama qui place toujours le travail du peintre dans le contexte des événements artistiques et contemporains dont il est originaire.

  • Seit Grabdenkmäler auf den Gräbern errichtet wurden, hat die Vorstellung vom Tod und vom Leben nach dem Tod einen wichtigen Stellenwert in der Kunstwelt erlangt.

    Der Tod, eine unbegrenzte Inspirationsquelle, in der Künstler nach dem Ausdruck des Unendlichen suchen knnen, ist das Motiv zahlreicher mysteriser und unterschiedlicher Darstellungen. Das antike ägyptische Totenbuch, die für immer schlafenden Grabfiguren auf mittelalterlichen Gräbern sowie die Strmungen der Romantik und des Symbolismus des 19. Jahrhunderts sind der Beweis für das unaufhrliche, die Produktion von Kunstwerken zum Thema Tod und Jenseits antreibende Interesse.
    In diesem Buch untersucht Victoria Charles, wie die Kunst im Laufe der Jahrhunderte der Spiegel dieser Fragestellungen zum Jenseits geworden ist.

  • Since the first funerary statues were placed in the first sepulchres, the ideas of death and the afterlife have always held a prominent place at the heart of the art world.

    An unlimited source of inspiration where artists can search for the expression of the infinite, death remains the object of numerous rich illustrations, as various as they are mysterious. The ancient Egyptian Book of the Dead, the forever sleeping statues on medieval tombs, and the Romantic and Symbolist movements of the 19th century are all evidence of the incessant interest that fuels the creation of artworks featuring themes of death and what lies beyond it.

    In this work, Victoria Charles analyses how, through the centuries, art has become the reflection of these interrogations linked to mankind's fate and the hereafter.

  • Raphaël (1483-1520), le peintre italien et architecte de la Haute Renaissance, était un génie dans et en avance sur son temps. Ensemble avec Michel-Ange et Léonard de Vinci, il a formé la trinité classique de cette époque et a élaboré un riche style d'harmonie et géométrie. Comme l'un des grands maîtres de la Renaissance et artiste à l'Europe la royauté et la cour papale à Rome, ses travaux comprennent différents thèmes de théologie et la philosophie, y compris mais non limité à des illustrations célèbres de la Madone. Le sien environnement et l'expérience ont donné lieu à sa propension à combiner les idéaux de l'humanisme avec ceux de la religion, et fermement établi en lui une conviction que l'art est. Un moyen nécessaire pour révéler la beauté de la nature.

  • Raphaël (1483-1520), le peintre italien et architecte de la Haute Renaissance dans le premier volume, il est traite des jeunes années de sa formation et des rencontres fondatrices, ce second volume traite de ces grandes réalisations et de l'accomplissement de la maturité de son oeuvre. Raphaël a longtemps été considéré comme le plus grand peintre qui ait jamais existé. « On vit clairement dans la personne, non moins excellente que gracieuse, de Raphaël à quel point le Ciel peut parfois se montrer généreux et bienveillant, en mettant - ou pour mieux dire - en déposant et accumulant en un seul individu les richesses infinies ou les trésors de ses innombrables grâces, qui sont de rares dons qu'Il ne distribue cependant que de temps à autre, et encore à des personnes différentes. » Vasari.. Ses oeuvres majeurs : Portrait de Laurent de Médicis, Retable de saint Nicolas, 1500-1501,Saint Sébastien, 1502-1503, La Madone Conestabile, 1502-1503, Portrait d'Elisabeth de Gonzague (duchesse d'Urbin), 1502-1508, Portrait de Guidubaldo de Montefeltre (duc d'Urbin), 1502-1508 .Saint Jérôme punissant les Sabines hérétiques (1503), Saint Georges luttant contre le dragon, 1503-1505, Saint Michel terrassant le démon, 1503-1505, Portrait de François Marie della Rovere, 1504, bois, Le Mariage de la Vierge, 1504.

empty