• L'énorme planète Majipoor, ses trois immenses continents, ses océans démesurés et son île du Sommeil... Un jeune homme s'éveille sans mémoire aux abords de la puissante cité de Pidruid. Il connaît seulement son nom : Valentin. Or, son homonyme, Lord Valentin le Coronal, maître de Majipoor, est venu avec sa cour en visite à Pidruid. Tandis qu'il découvre auprès d'une troupe de jongleurs son aptitude à leur art, Valentin est bientôt poursuivi par d'étranges rêves : il serait le vrai Coronal et l'on aurait, par science ou par magie, transféré son esprit dans un corps anonyme. Commence alors ce qui va devenir la geste de Valentin. Avec Le Château de Lord Valentin, Robert Silverberg entamait une fresque somptueuse, le cycle de Majipoor, qui le rangerait parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants. " Un vrai souffle épique émane du récit, et on se laisse guider à travers les merveilles de ce monde, d'abord à la dérive, comme Valentin, puis vers un but qui se précise de plus en plus. Un régal. " ActuSF

  • Deux cents ans après l'arrivée des premiers colons, il ne reste plus de traces du fléau des Fils. Seuls les dragons de Pern s'en souviennent et les chevaliers-dragons n'ont pas oublié l'art de les entraîner au combat afin de protéger la population.

  • Sur Majipoor, planète géante, règne lord Valentin le Coronal qui, naguère jongleur, a retrouvé son trône, mais a conservé un corps d'emprunt. Ces faits de haute chronique ont été relatés dans Le Château de Lord Valentin. Mais il n'est pas dit que le règne de Valentin restera serein. Tandis que le Coronal entreprend son périple à travers les immensités de Majipoor afin d'aller à la rencontre de ses peuples, accompagné de Carabella, son épouse bien-aimée, de ses amis des jours d'infortune devenus grands seigneurs et d'une armée de courtisans, les nuages s'amoncellent, les maladies frappent, la famine survient, et la rébellion. Des monstres surgissent des forêts d'habitude paisibles de Majipoor. Faudra-t-il faire la guerre aux Changeformes ? Car ce sont eux, premiers occupants de la planète, jadis massacrés et refoulés par les humains venus de l'espace, qui tentent une nouvelle révolte. Valentin, épris de paix et d'amour, ne parvient pas à s'y résoudre. Majipoor va-t-elle sombrer ? Robert Silverberg déploie dans son cycle de Majipoor, dont voici le troisième tome, la fresque somptueuse d'un vaste univers, qui le range parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants.

  • Le deuxième tome du cycle de Majipoor par le maître de la science fantasy.
    Majipoor, planète géante, abrite des dizaines de milliards d'habitants, humains, Hjorts, Métamorphes, Vroons, Skandars et autres étrangers. Parce que les métaux sont rares, la technologie en est presque absente. Mais on y excelle dans les arts et les aménités de la vie. En tant que jeune saute-ruisseau au service du Pontife de Majipoor, Hissune a accès au Registre des Âmes, où des millions d'habitants de Majipoor ont déposé au fi l de milliers d'années des enregistrements de leurs souvenirs. S'il apprendra en s'y plongeant à mieux connaître l'histoire et la géographie de sa gigantesque planète, c'est surtout la complexité des désirs et des sentiments humains que découvrira l'adolescent... Robert Silverberg déploie dans son cycle de Majipoor, dont voici le deuxième tome, la fresque somptueuse d'un vaste univers, qui le range parmi les plus grands auteurs de littérature de l'imaginaire vivants. " Majipoor, la planète géante, est indubitablement l'une des vedettes de ce cycle. Mais ce n'est pas au détriment des personnages, nombreux et attachants. " Elbakin.net

  • La plupart des grands romans de science-fiction d´Ursula Le Guin se situent dans le cadre galactique de l´Ekumen. Ainsi La Main gauche de la nuit (Prix Hugo et Nebula), Les Dépossédés (Prix Hugo et Nebula), Le nom du monde est forêt (Prix Hugo) et Le Dit d´Aka, tous publiés dans la collection « Ailleurs & Demain ».
    L´Ekumen a été créé il y a des centaines de milliers d´années à partir de la planète Hain. Dans ces temps reculés, les Hainiens, de type humain, ont essaimé sur une multitude de planètes, dont la Terre. Et dans les premiers temps de leur civilisation, ils se sont livrés à des expériences génétiques et sociologiques, et ont dispersé à travers l´univers différentes sortes d´humains. Puis ils se sont désintéressés de ces expériences. Saisis de remords devant le caractère pervers de certaines et assumant leurs responsabilités, ils ont repris contact, longtemps après, avec ces mondes et interviennent avec douceur et patience pour corriger les excès les plus extrêmes.
    Ce cadre donne à Le Guin l´occasion de décrire des sociétés très différentes, notamment du point de vue de la sexualité, trop rarement abordée dans la science-fiction. Sept sur les huit nouvelles de ce recueil de pure science-fiction appartiennent au cycle de Hain. Par exemple, La question de Seggri se déroule sur un monde où naît un garçon pour seize filles. La situation des hommes, qui vivent dans des châteaux et passent leur existence en jeux, semble d´abord idyllique jusqu´à ce que l´on comprenne que les femmes, en fait, détiennent tout le pouvoir...
    Comme elle l´explique clairement dans une brève préface, Ursula le Guin n´a pas créé cet Ekumen de façon systématique, mais elle l´a plutôt exploré en ethnologue de la fiction, et il s´est constitué peu à peu dans un certain désordre avoué. Ce désordre correspond à l´immensité de l´espace et du temps considérés. Un lien narratif est assuré par les agents Hainiens qui explorent ces mondes, les Mobiles, et par les travaux des archivistes sur Hain, les Stabiles.

  • La planète Ballybran, hérissée de formidables chaînes de montagnes, est le rendez-vous des chanteurs-crystal. Ils y cherchent le crystal noir (qui assure une communication instantanée entre les mondes) et n'ont pas d'autre assurance que d'y trouver les spores (qui à terme leur feront perdre la mémoire).
    Killashandra Ree croyait qu'elle résoudrait ses problèmes en venant sur Ballydran. Hélas, elle a perdu son filon de crystal noir ; et elle souffre du mal du crystal à en devenir folle.
    Alors, elle repart. La planète Ophteria demande du crystal blanc pour réparer un orgue à sensations unique dans tout l'univers ; et justement elle a ce qu'il faut. Mais surtout, son départ peut sauver l'homme qu'elle aime... et par la même occasion, pourquoi pas, lui faire rencontrer quelqu'un d'autre. Dans les grands espaces galactiques, les solitaires ont toujours leur chance.

  • En des temps de grands changements, les espoirs et les regrets se mêlent dans le coeur des hommes. Après tant de luttes héroïques, les chevaliers dragons doivent affronter une dernière menace. L'ultime chute des Fils combattue, l'Étoile Rouge, revenue à une orbite inoffensive, cessera d'être dangereuse pour Pern. Dans un monde libéré de son fléau et bouleversé par l'explosion de la technologie, les chevaliers dragons auront-ils encore leur place ?

  • Les Fils mortels pleuvent sur Pern, les Chevaliers-Dragons affrontent le danger malgré les intrigues des Seigneurs et la malveillance des Anciens. Pour relancer la guerre, il faudrait des armes nouvelles : les lézards de feu ou des larves ? À moins que la solution ne soit d'envahir l'Étoile Rouge...

  • Les sans-Forts, les parias de la société, errent sur le continent. Mais ils se retrouvent désarmés face au retour des Fils, ils n'ont rien pour se protéger. Thella s'est enfui afin d'échapper à un mariage forcé, elle fonde alors la bande des renégats. Leur vie ne sera que violence et espérance.

  • Majipoor est l'une des plus belles créations de Robert Silverberg. Il a exploré l'histoire et la géographie de cette planète dans trois de ses oeuvres les plus fameuses, Le château de Lord Valentin, Chroniques de Majipoor et Valentin de Majipoor. Dans le quatrième volet de cette immense fresque indépendant des précédents, il s'attache à suivre le destin du prince Harpirias. Ce jeune homme brillant et plein d'avenir a offensé par mégarde l'un des hommes les plus influents de Majipoor, et le voilà relégué dans une lointaine province à un obscur poste administratif qui le fait périr d'ennui. Son seul espoir de regagner un jour le Mont du Château passe par une mission dangereuse. Il lui faudrait, au péril de sa vie, s'aventurer chez des barbares mythiques qui peupleraient une vallée perdue tout près du pôle glacé pour négocier la libération de quelques savants. Flanqué de rudes Skandars à quatre bras et d'un interprète Métamorphe à la loyauté incertaine, il se risque sans enthousiasme loin du monde, loin de ce qu'il croit être la vie. Pour y apprendre le courage et y trouver, peut-être, l'amour.

  • La carrière de chanteur de Piemur prend fin, il est affecté à la tour des tambours. C'est là qu'on apprenait le rythme, la procédure d'alerte et surtout le langage codé grâce auquel tous les Weyrs et les Forts pouvaient répondre instantanément aux attaques des Fils. Piemur plonge dans une grande aventure, de Forts en Forts.

  • Sur Gethen, la planète glacée que les premiers envoyés ont baptisée Hiver, il n'y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains.
    Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l'un ou l'autre sexe. Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle.
    LoeEnvoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l'Ekumen ?
    Ce splendide roman a obtenu le prix Hugo et à consacré Ursula le Guin comme un des plus grands talents de la science-fiction.

  • La ballade de Pern d'Anne McCaffrey est une vaste saga planète-opera de science-fantasy.
    Composée de 15 volumes, elle raconte la vie de colons humains qui ont trouvé refuge sur la planète Pern, une planète semblable à la Terre.
    Sur Pern, la vie est paisible, jusqu'à la première pluie de Fils. Les Fils sont des organismes destructeurs en forme de filaments - d'où leur nom, qui détruisent tout sur le passage. Tous les 250 ans environ, les Fils s'abattent sur Pern, semant la désolation.
    Heureusement, des chevaliers associés à des dragons cracheurs de feu protègent les habitants de la planète. Mais ils vont devoir faire face à de nombreuses autres épreuves...

  • Après un voyage de quinze années depuis la Terre vers le système Rukbat, 6500 colons prennent possession d'une nouvelle planète qu'ils nomment Pern. Cette planète est hostile : les colons doivent faire face à des créatures qui ressemblent aux dragons des légendes, à une pluie qui ravage tout sur son passage et à un volcan en réveil. Ils devront lutter pour leur survie sur cette planète qui est devenue leur foyer.

  • Après un voyage de quinze années depuis la Terre vers le système Rukbat, 6500 colons prennent possession d'une nouvelle planète qu'ils nomment Pern. Cette planète est hostile : les colons doivent faire face à des créatures qui ressemblent aux dragons des légendes, à une pluie qui ravage tout sur son passage et à un volcan en réveil. Ils devront lutter pour leur survie sur cette planète qui est devenue leur foyer.

empty