• 2030. La fertilité a chuté dangereusement. La vieillesse est devenue la norme, et les jeunes de précieuses ressources nationales.

    Dans ce nouveau contexte mondial, la descendance devient une obsession. Shana, orpheline, voit ses rêves d'intégrer l'armée voler en éclats lorsqu'elle entrevoit ce qu'elle n'aurait pas dû. Lancée dans une quête acharnée pour retrouver sa place, elle croise la route de Cameron, danseur de ballet qui n'a eu d'autre alternative que d'effacer délibérément sa mémoire.
    Ils trouveront secours auprès du scientifique Nick Clementi, qui craint d'avoir mis le doigt sur une grande conspiration. Commence alors pour chacun d'entre eux un combat pour rétablir la vérité.

    Jusqu'où est-on prêt à aller lorsque les enfants manquent à l'humanité ?

    Nancy Kress est une autrice de science-fiction américaine. Sa novella la plus célèbre, L'une rêve, l'autre pas, a été récompensée de nombreux prix dont le Hugo et le Nebula.
    Avec Les Hommes dénaturés, elle affirme sa position de lanceuse d'alerte et nous invite à questionner notre réalité.


  • LES ANIMAUX ONT TANT À NOUS APPRENDRE !

    Saviez-vous que le loup dominant d'une meute est aussi le meilleur des pères pour sa progéniture ? Et qu'un cheval connait votre état d'esprit rien qu'à vous regarder marcher vers lui ? Connaissez-vous le curieux rituel olfactif des rhinocéros et des lémuriens en cas de confrontation ? Profiter de la vie, cultiver sa chance, coopérer avec les autres, s'adapter aux circonstances, renoncer à l'ego...
    Autant de capacités innées des animaux que Yolaine de La Bigne vous propose de découvrir dans cet ouvrage.12 sagesses inspirantes à laisser infuser dans votre quotidien. Les dernières découvertes scientifiques sur le comportement animal.
    Des anecdotes incroyables sur les rituels et la vie des animaux sauvages et domestiques. De nombreuses citations pour vous accompagner dans la quête de votre propre sagesse.
    En observant les animaux dans toute leur richesse, ce livre vous aide à vivre en harmonie avec votre entourage et à accéder à une sagesse source de bien-être et de paix intérieure.
    Yolaine de la Bigne est journaliste et militante écolo. Elle a fondé Néoplanete, bimestriel gratuit dédié à l'environnement et au développement durable, et l'Université d'été de l'animal, la Journée mondiale de l'intelligence animale et le site L'animal et l'homme www.lanimaletlhomme.com. Elle est devenue l'une des voix de France Info grâce à son émission "Quelle époque épique" qu'elle a animé pendant 12 ans. Elle milite pour protéger les droits des animaux et préserver la planète. Très engagée, elle est suivie par une grosse communauté. Elle tient la rubrique quotidienne "Est-ce bien sérieux?" sur Sud Radio.

  • La question animale

    Collectif

    • Ser
    • 13 Mai 2020

    Notre manière de considérer les animaux a changé. La question animale, pendant longtemps négligée, est devenue un sujet de débat éthique et politique majeur. Les recherches en éthologie montrent les liens de plus en plus étroits entre l'homme et l'animal. Aussi nous ne supportons plus la souffrance que nous leur infligeons. Le gaspillage des vies animales dans des expérimentations médicales, dans des tests cosmétiques ou dans une alimentation ultra-carnée, suscite toujours plus d'indignation, tant de la part des militants animalistes que des consommateurs écoresponsables. Les humains ne gagneraient-ils pas en humanité à développer de meilleures relations avec les animaux ?
    Tout cela est le signe d'une profonde mutation du rapport entre les hommes et les animaux. Pour faire le point sur cette mutation, la revue Etudes a rassemblé de façon accessible les regards divers de sociologue, philosophe, anthropologue, scientifique et bibliste. Cet ensemble de réflexions est enrichi d'un lexique, d'une chronologie et d'une bibliographie pour mieux se repérer dans ce débat intellectuel et public.

    SOMMAIRE
    Vers un nouveau regard sur les animaux - Préface d'Éric Charmetant
    Les alternatives aux abattoirs industriels - Jocelyne Porcher
    Faire la paix avec l'animal - Dominique Lestel
    Le visage de l'animal - Laurence Devillairs
    L'homme est-il le seul animal moral ? - Entretien avec Alain Prochiantz
    L'humain face à l'animal - André Wénin
    Lexique

  • Êtes-vous spéciste ? Autrement dit, trouvez-vous normal que l'on exploite des animaux pour la seule raison qu'ils ne sont pas humains ? En particulier, vous autorisez-vous à en manger certains ? Si c'est le cas, à l'instar des racistes qui opèrent une discrimination fondée sur la race, vous seriez un adepte d'une idéologie qui opère une discrimination arbitraire fondée sur l'espèce. C'est en tout cas la thèse de ce livre qui entreprend une déconstruction en règle de ce spécisme.
    Constitué de textes fondamentaux du combat antispéciste français écrits ce dernier quart de siècle en faveur d'une société égalitaire, il offre une réflexion très critique des modes de pensées qui justifient nombre de rapports de domination dans notre société. En particulier, cet ouvrage montre comment l'assimilation au monde naturel de certains êtres sensibles (les Noirs, les femmes, les animaux) est ce qui a permis et, concernant les animaux, permet toujours leur asservissement par ceux qui se voient appartenir au monde de la culture (les Blancs, les hommes, les humains...). Bref, voici un livre qui invite la société à faire sa révolution antispéciste.

  • En tant que discipline, l'éthique animale s'est récemment constituée dans les années 1970 et quasi exclusivement dans les pays anglo-saxons, même si Herbert Spencer lui avait consacré un chapitre dans son oeuvre The Principles of Ethics (1892). Les rares occurrences francophones témoignent d'un usage maladroit et méfiant : l'éthique animale est présentée comme une activité douteuse au sujet de laquelle on utilise volontiers une rhétorique sectaire, voire hostile. La question n'est pas "pour ou contre l'éthique animale ?", mais "quelle éthique animale ?" La tradition humaniste française, à la différence de l'utilitarisme anglo-saxon, s'exprime par un fort anthropocentrisme : l'animal, comme l'environnement, est au service de l'homme, que ce soit par l'élevage ou la chasse. Mais à travers le travail de plusieurs associations et la traduction de nombreux textes du débat anglo-saxon, les universités et écoles vétérinaires s'ouvrent à l'éthique animale. Cet ouvrage s'inscrit dans ce mouvement et répond ainsi à une demande d'information croissante.

  • Il est minuit, une nuit de juillet, quelque part dans les Pays de la Loire. Devant nous, quatre militants encagoulés, cage en main, tout de noir vêtus, se dirigent vers un élevage. Ce soir, ils vont libérer de leur clapier des lapins, destinés à la consommation. Les animaux rejoindront une famille qui les accueillera pour la fin de leurs jours. Mieux que l'abattoir qui les attendait.
    Qu'est-ce qui pousse des personnes à transgresser la loi pour sauver quelques animaux ? Leur idéal antispéciste.
    Pendant plus d'un an, nous avons rencontré des militants, suivi leurs actions, discuté avec des philosophes, sociologues et historiens pour cerner ce qu'est aujourd'hui la lutte antispéciste en France. C'est aux activistes, des plus modérés aux plus radicaux, que nous avons décidé de donner la parole. À travers eux, nous racontons un militantisme multiple, aux stratégies diverses et qui parvient à faire bouger les lignes.

    Mélanie Costa, Chloé Martin et Nioucha Zakavati sont trois journalistes indépendantes.

    Préface de William Bourdon et Vincent Brengarth, avocats au cabinet Bourdon & Associés.

empty