• " Mon seul héritage, aime répéter Sarah, c'est mon nom. Je ferai donc tout pour qu'il ne se perde pas dans l'oubli. " Ainsi, Sarah Goldberg part sur les traces de sa mère Ana, qui, fuyant les rafles, fut recueillie, enfant, dans un village cévenol. Rapidement Sarah comprend que certains survivants de l'époque connaissent la vérité sur Ana. Mais quelle vérité ?Il a suffi d'une lettre pour que la vie de Sarah Goldberg bascule. La voici héritière d'une maison dans les Cévennes, où pourtant elle n'a aucune attache. Serait-ce une erreur ? Il y a tant d'ombres dans la vie de Sarah... Sa mère, Ana, morte trop tôt, ne s'est guère confiée sur son passé. Quittant ses missions diplomatiques, Lausanne et son compagnon, Sarah découvre la maison, prête à la revendre au plus tôt. Mais rapidement les lieux livrent leurs secrets : une inscription, " Ne cherchez pas à savoir " ; une trappe donnant accès à une cache. Et, derrière une pierre descellée, un cahier d'écolier : le journal d'Ana.
    Défilent alors sous les yeux de Sarah les souffrances et les espoirs de la vie d'errance de sa mère et des siens, depuis la fin des années 1920 jusqu'aux rafles de 1943...

  • 1962-1968. Deux familles, les Pérez, pieds noirs, et les Chaptal, languedociens de souche, s´affrontent pour faire naître de leurs domaines les meilleurs crus. Un crime odieux et un amour interdit marqueront pour le pire et pour le meilleur les relations entre les deux clans.

    « En contemplant son domaine, Jean-François Pérez pouvait maintenant se rassurer ; au-delà de la mer sur laquelle sa famille avait dû fuir par un mois de juillet 1962, les rives de la métropole qu´il voyait alors s´approcher, appuyé au bastingage du paquebot de l´exode, étaient effectivement aussi blanches que celles qu´il avait quittées. Pour lui et les siens, la conquête de ses aïeux s´était poursuivie sous d´autres cieux. » En 1962, la famille Pérez débarque à Marseille et assiste, atterrée, à l´accueil haineux qui lui est réservé. Pour elle, son pays c´est l´Algérie et l´Algérie c´est la France ! Munis de quelques valises et de ressources bien cachées, les Pérez décident de s´installer dans la région de Montpellier. La terre, ils la connaissent et elle ne leur fait pas peur. De rien, d´un bout de terrain sec et moribond acheté naïvement à prix d´or, les Pérez père et fils vont bientôt créer des vins fameux dans leur domaine baptisé les Rives Blanches.

    Mais ces « émigrés » à l´accent marqué dérangent ceux qui sont implantés dans la région depuis des générations. Les Chaptal se considèrent comme maîtres de leur royaume et tiennent à garder le monopole du marché viticole. L´aîné, Philippe, cache des traumatismes liés à la guerre, une haine à l´encontre des Maghrébins qui va causer sa perte...

    Dans un climat de tensions, de contexte politique en pleine ébullition, les Pérez et les Chaptal, vont traverser des années de turbulences, de passions, de haine attisées par un crime odieux et par la révélation d´une liaison entre les jeunes Camille et Pierre, membres des clans ennemis.





    .

  • Une généreuse saga familiale sur plusieurs décennies autour d'un savoir-faire et d'une transmission, la poterie d'Anduze.
    Entre descendance, lignée indirecte, secrets de famille : qui pour perpétuer les grandes poteries de Val Fleuri ?

    A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
    leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs
    parents... En effet, lui est l'héritier désigné des Ferrière, issu d'une longue lignée de fabricants
    de céramique d'Uzès ; elle, la fille des métayers Chassagne. Des découvertes vont sceller l'avenir du domaine et de ses habitants, dont celle, en 1933, d'une terre argileuse rouge, que le père de Damien a l'idée d'utiliser pour créer des vases horticoles. Ainsi naît la poterie de Val Fleuri.
    Des années 1930 aux années 1960, les destins des familles Chassagne et Ferrière vont se déployer, s'entrecroiser, noués par les liens du sang et de l'amour. Mais aussi frappés d'un lourd secret...


  • De 1930 à 1940, la famille Rochefort, disséminée dans le monde, vit les grands soubresauts d'une époque en ébullition. Aux premiers grondements de la guerre, c'est à Anduze, fief cévenol du clan, que tous se retrouveront. Autour d'un mystérieux personnage recouvrant la mémoire...

    De 1930 à 1940, vies et destins croisés des héritiers Rochefort.
    A Nîmes, Jean-Christophe, devenu le patriarche de la lignée, est parvenu à redonner un élan salutaire à l'entreprise de textile familiale. Son fils Pierre tente l'aventure américaine en créant une usine de jeans dans l'espoir de concurrencer Levi Strauss. Alix, étudiante aux Beaux-Arts à Paris, s'éprend du célèbre galeriste Alexandre Muller, victime d'amnésie partielle, et l'aide à retrouver des pans de sa mémoire. Thibaud, parti en Allemagne à la recherche de la branche germanique des Rochefort, assiste, impuissant, à la montée du nazisme.
    Aux premiers grondements de la guerre, tous se réfugient à Anduze, leur fief cévenol.
    Quand Alexandre Muller retrouve enfin ses souvenirs, l'univers des Rochefort est bouleversé.
    Qui est ce mystérieux personnage qu'un parfum de magnolia sort peu à peu de l'oubli ?


  • Mystérieusement abandonnée chez des paysans cévenols, la petite Elise y a vécu l'enfer. Fruit d'un amour sincère, née sous l'Occupation, elle veut retrouver son père et rendre à sa mère sa dignité bafouée...

    En 1956, Adèle Gensac occupe son premier poste d'institutrice à Saint-Jean-du-Gard, au coeur des Cévennes. Parmi ses élèves, l'une se distingue : Elise, dix ans, aux yeux pleins de douceur, brillante mais muette. Et née de père inconnu. Une double singularité que sa mère, Lucie Rochefort, malgré les ragots et les médisances, assume au regard de tous. Au fil du temps, une connivence s'établit entre Adèle et Lucie. Ne montrent-elles pas toutes deux une indépendance d'esprit et d'action rare pour l'époque ?
    Un jour, l'institutrice se voit confier le journal intime d'Elise qui y a consigné ses plus lointains souvenirs. Terribles. Violents. Douloureux. Que sa mère, elle-même, ignorait...
    Quel mystère entoure la naissance d'Elise ? Quelle est la véritable histoire de Lucie Rochefort ?
    Adèle tiendra-t-elle la promesse faite à Elise pour qu'enfin s'apaisent les tourments du passé ?

  • Après Les Rochefort et L'Enfant rebelle, suite de la saga des Rouvière-Rochefort. En 1936, le coeur tiraillé entre deux femmes, entre sa terre d'adoption et son pays natal, Emilio doit choisir son camp, son amour, son destin. 1934. A l'âge de dix-huit ans, Emilio quitte sa famille et son pays pour travailler de l'autre côté des Pyrénées. Ouvrier agricole aux vignobles des Grandes Terres, son sérieux et son expertise de la vigne donnent toute satisfaction à son patron, Lansac. Mais sa rencontre avec Justine, fille cadette de ce dernier, fait basculer son quotidien laborieux. Il tombe fou amoureux de la jeune fille. Quand le grand reporter Sébastien Rochefort, ami de Lansac, propose à Emilio de l'accompagner en tant qu'interprète pour couvrir le conflit espagnol, ce dernier accepte. Un choix qui l'oblige à quitter Justine et la douceur d'un ciel clément. Un choix auquel il ne peut se dérober : au nom des siens, de ses profondes convictions et de Maria, sa fiancée, qu'il n'a pas oubliée et qui l'attend... Roman sur l'exil, la fraternité, l'engagement, les tourments du coeur, Le Goût du soleil est une grande fresque cévenole à la fois intimiste et universelle.

  • Début du XXe siècle, au coeur des Cévennes. Qui pour succéder à Auguste-César Roustan des Fontanilles à la tête de sa filature de soie de belle renommée ? Une grande fresque familiale au coeur d'un métier et d'une tradition séculaire des Cévennes.

    1926. Qui pour reprendre le flambeau de la filature cévenole La Bâtie Neuve ? Ce qui fut le domaine de ses ancêtres est devenu depuis plus de soixante ans l'oeuvre d'Auguste-César Roustan des Fontanilles. Il a consacré sa vie à l'entreprise, qui peut se targuer d'être la plus cotée dans le milieu séricicole. Or, parmi ses proches héritiers, l'exigeant patriarche ne voit personne. Déroulant le fil de sa longue vie, jalonnée de drames familiaux, Auguste-César affine son choix et, à l'ouverture du testament, ses dernières volontés n'admettent aucune contestation.
    L'élue, que personne n'attendait, a pourtant grandi à l'ombre du temple de la soie ; face aux traîtres, aux envieux, elle devra faire front. Mais, fidèle à la mémoire d'Auguste-César, rien n'arrêtera sa détermination pour que rayonne, encore, La Bâtie Neuve.

  • Le petit Raphaël a été adopté en 1898 par un couple de paysans cévenols. Commence pour lui une vie de misère et de labeur. Jusqu'à ce qu'éclate quelque dix ans plus tard la vérité sur ses origines, étroitement mêlées à celles d'un autre orphelin... Janvier 1898. Parce que son petit Raphaël a été conçu dans des circonstances tragiques, Adèle décide de le confier à l'orphelinat des soeurs de la Charité de Nîmes. La jeune paysanne de dix-sept ans espère qu'il aura ainsi une vie meilleure que la sienne. Le lendemain, un autre nourrisson, qui sera appelé Vincent, y est abandonné. Ce dernier sera recueilli par une famille aimante, à l'inverse de Raphaël, adopté par des paysans qui l'exploitent comme main-d'oeuvre corvéable à merci. A sept ans, Raphaël devient un petit berger endurci aimant la solitude des montagnes cévenoles. Mais les routes des deux orphelins n'ont pas fini de se croiser, d'autant qu'un lourd secret pèse sur eux et sur le coeur de soeur Angèle...

  • Première moitié du XXe siècle, le roman de deux familles que tout sépare mais qu'un secret va lier à jamais : les Rochefort, fabricants de la toile " de Nîmes ", et les Rouvière, exploitants de terres cévenoles.

    Deux familles : les Rochefort, menée de main de maître par le patriarche Anselme, homme pétri de convention et d'orgueil qui a su faire fructifier l'empire de la Manufacture Rochefort, spécialisée dans la toile de Nîmes (denim). Sur l'autel de la réussite, Anselme est prêt à sacrifier le bonheur de ses enfants, qui trouveront pour la plupart des chemins opposés au sien. La seconde, les Rouvière, paysans cévenols attachés aux valeurs simples de la terre, parents aimants d'une fratrie unie autour de Vincent, le fils adopté. Humainement, tout les oppose ou presque. Mais, par les liens du mariage de leurs aînés afin de sceller l'alliance de leurs deux patrimoines, les Rochefort et les Rouvière vont s'unir pour le meilleur et le pire, au fil de trois décennies chaotiques, de la fin du XIXe au début du XXe siècle, et par la révélation d'un secret qui bouleversera la vie de chacun...

  • Fin du XIX e siècle et première moitié du XX e siècle, entre le bassin houiller des Cévennes et la région de Clermont-Ferrand. Les soeurs Delalande ont tout pour que se dessine, à l'aube de leur vie, un destin merveilleux. Les drames et les chagrins sauront unir les deux soeurs à jamais. Pour le meilleur et pour le pire...
    Les soeurs Delalande ont grandi dans un écrin d'amour et de douceur, sous l'exubérante glycine mauve de la demeure familiale des Cévennes. Dès le berceau, Agnès et Eva ont tout pour que se déploient devant elles de beaux lendemains. Elles sont inséparables, jusqu'à ce qu'un élégant courtier en vins emmène Agnès vers un nouveau foyer, à Chamalières, laissant la cadette inconsolable.
    /> C'est au début du xxe siècle que le destin des deux soeurs connaît de douloureux revers. Epreuves familiales, guerre, solitude, deuils, rien ne leur sera épargné. Mais, en puisant dans les valeurs fortes de leur enfance, leurs souvenirs enchantés, les dames de La Glycine vont prodiguer le meilleur de ce qu'elles ont reçu.
    Jusqu'à l'heure des choix et des résistances...


  • Entre les randonnées et son métier d'ébéniste, Lazare mène une vie tranquille dans le Gard. Mais le retour d'un ami d'enfance ravive des souvenirs - celui d'Elisa dont ils étaient fous amoureux - mais aussi des remords. Qu'est-elle devenue ?

    Lazare est un célibataire plein de charme, qui vit de sa passion du bois dans un village perché du Gard. Sa voisine, la jolie Séraphine, veille sur lui d'un amour patient et élève seule Pia, son espiègle fillette. Un jour, Lazare reçoit la visite inopinée d'un ancien ami. Pour une raison connue d'eux seuls, ils se sont violemment disputés à seize ans, se jurant de ne plus jamais se revoir. Or, vingt-trois ans plus tard, Gérald est là. Il se dit victime d'un corbeau, ce qui lui rappelle ce jour fatal du 13 juin 1970... Serait-ce " Elle ", Elisa dont ils étaient fous amoureux ? Une passion partagée qui a fait voler en éclats leur belle entente... Qu'est devenue la jeune femme ?
    En suivant un chemin plein d'embûches et d'émotions, nécessaire à un nouveau départ, Lazare et Gérald retrouveront leur amitié d'autrefois.
    Mais pas seulement...


  • Un roman d'apprentissage - initiation, amours, et découverte de la poterie par un jeune chevrier cévenol - et d'époque qui reconstitue toute la vérité historique d'une région embrasée par les guerres de Religion au XVIIIe siècle.

    Alors que le vallon de Salendrinque tremble sous les exactions des dragons du roi, venus mater les Cévennes acquises à la religion réformée, Toinet voit sa vie basculer à la mort accidentelle de son père.
    Spoliée de la ferme qu'elle exploitait avec son époux, Jaquette Rouvel doit se séparer de sa fille qui ira travailler à la filature et de son fils Toinet qui sera placé en apprentissage chez un potier. Chez maître Roque, en plus de trouver une nouvelle famille, Toinet découvre sa voie : travailler cette argile qu'il façonne, jour après jour, avec habileté. Mais il doit quitter la chaleureuse famille Roque et son nouveau patron, un potier d'Anduze, abusant de sa confiance, l'engage à son insu dans un long périple pour un tour de France des Compagnons du Devoir.
    Après cinq longues années, la roue du destin a enfin tourné pour Jaquette Rouvel qui rentre en possession de l'héritage paternel. Elle attend le retour de Toinet.
    Reviendra-t-il comme il l'a promis à Apolline, la jolie fille de maître Roque ?
    Réalisera-t-il alors son rêve de fabriquer ces poteries lumineuses découvertes au cours de ses pérégrinations : les vases Médicis ?

  • Clarisse a dit adieu à l'oncle qui l'a élevée avec amour depuis la mort accidentelle de ses parents. Entre les murs chargés d'âme de la maisonnette de Sanary-sur-Mer dont elle a hérité, cauchemars et souvenirs rejaillissent. La jeune femme remonte le fil de son passé et de ses origines jusqu'alors cachées... A Saint-Côme, village gardois, tout le monde est réuni autour de Clarisse Fabre, belle rousse de vingt-six ans. Celle-ci enterre son oncle Grégoire, viticulteur passionné, homme généreux et estimé de tous. C'est lui qui a élevé Clarisse, orpheline à quatre ans, après le décès accidentel de ses parents. A la lecture du testament, la jeune femme apprend qu'elle hérite de la cave des Hautes Vignes et d'une maisonnette située à Sanary-sur-Mer dans le Var. Celle-ci a été léguée à son oncle un mois avant sa mort... Le notaire, qui doit tenir l'identité du testateur secrète, lui remet ensuite une lettre de Grégoire. Elle lui révèle sa véritable histoire, ses origines cachées, aussi bouleversantes qu'inattendues. En quête de vérité, Clarisse se rend à Nîmes aux portes d'un orphelinat, les Mimosas...


  • Dans les années 1700, une jeune orpheline, Eléonore, à la voix merveilleuse, passionnée de chant et protégée d'une pieuse comtesse, remonte le fil de l'histoire de son illustre famille, victime des guerres de Religion...

    1716, au coeur des Cévennes. Jeune orpheline de dix-sept ans, Eléonore est dotée d'une beauté éblouissante et d'une voix d'ange, mais elle n'a pas conscience du pouvoir que recèle ce don. Un jour, elle brave l'interdit fait aux femmes de chanter dans les lieux sacrés, et se retrouve recluse dans une abbaye de soeurs cisterciennes. Elle y est remarquée par la comtesse de Lesle, qui la prend à son service dans son château. De nouveaux lendemains s'ouvrent-ils enfin pour Eléonore ?
    Mais celle-ci cache un lourd passé. C'est guidée par sa passion du chant qu'elle découvrira le secret de sa lignée, replongeant dans les horreurs de la guerre des camisards...


  • Dans les Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes verriers, va-t-elle s'éteindre avec Elias, dernier du nom ? Une descendance inespérée scelle l'avenir de toute une dynastie et attise les rivalités de clans...

    Au XVIIe siècle, en Cévennes la lignée des Vilette, gentilshommes-verriers, va-t-elle s'éteindre faute d'héritier ? Elias de Vilette, dernier du nom, après la mort de son épouse, est face à un choix cornélien. Il vient d'être père d'un petit François, fruit de ses amours avec une servante. Légitimer ce bâtard serait enfreindre les strictes règles de la corporation.
    Mais un remariage tardif et inespéré avec une jeune noble bien dotée sera couronné par la naissance d'un fils. Légitime cette fois. Pourtant, le talent et la vertu de François vont bouleverser les certitudes d'Elias et sceller l'avenir de toute une dynastie...

  • Blanche Bruguière, 24 ans, belle brune aux yeux clairs, cultivatrice de plantes aromatiques et médicinales, vit dans son village de Saint-Antonin au sud de la France. Grâce à la découverte d'un carnet dans un endroit oublié de la garrigue, elle va entamer involontairement un jeu de piste qui révélera des secrets bien cachés. Cette saga familiale, pleine de sensibilité et de tendresse, va nous faire découvrir des personnages attachants : son grand-père Marcel, ses nombreux amis parmi lesquels Mathilde Barandon, la flamboyante aide-soignante, Armelle Vézon, l'artiste potière, et enfin Marceau, le violoniste et permettra à Blanche de mieux connaître l'histoire de sa famille.


  • A une vie tracée par son père, Aubin, l'héritier du mas de Castanhal, a préféré l'aventure. La construction de la ligne de chemin de fer entre Paris et la Méditerranée sera pour le jeune homme le terrain d'intenses initiations et de rencontres en ce milieu du XIXe siècle.

    Tout doit être immuable au mas du Castanhal où le maître des lieux, Lazare Pradier, trace pour ses enfants, Aubin et Adélie, des chemins de vie calqués sur le modèle des anciens. A l'insu de son ombrageux époux, Blanche les instruit de son mieux d'un savoir reçu d'un vieil abbé. Adélie récoltera les premiers fruits de cet enseignement en quittant le Castanhal pour s'occuper des enfants d'un ingénieur des mines. Les premiers émois amoureux d'Aubin, cruel apprentissage, vont ouvrir à l'héritier du Castanhal d'autres horizons. Comme celui de la construction d'une ligne de chemin de fer qui sera pour lui le champ d'intenses découvertes : celle de l'amitié, d'abord, qui le liera à Pierre, un cadet dépossédé et jeté sur les chemins de misère ; celle de la satisfaction du travail accompli ; celle de l'amour enfin !
    Et tant pis si les plans minutieusement établis par Lazare s'en trouvent bouleversés. Le voyage initiatique de son fils Aubin en fera un homme dont Lazare pourra être fier.

  • A Aigues-Mortes, le roman d'une improbable amitié entre un mystérieux vagabond, " Savate ", et Lenny, neuf ans. Quand celui-ci est victime d'un tragique accident, Savate puise dans son passé et ses souvenirs pour redonner à l'enfant le goût de vivre...
    Printemps 2003. Deux vagabonds, Titi et Savate, font halte à Aigues-Mortes, sur le littoral gardois. Dès son arrivée, Savate a l'étrange impression que cette cité médiévale va changer sa vie. En effet, de bonnes âmes tendent la main aux deux hommes : Pacôme, saunier, les héberge, et Marcellin, retraité, se démène pour leur trouver un emploi. Mais c'est au petit Lenny, amateur de skateboard et de défis, que s'attache Savate.
    Entre le garçonnet malaimé par son père et le voyageur sans bagages, une intense amitié se noue. Au contact de l'enfant, le sévère Savate s'ouvre peu à peu. Puis son passé le rattrape... Quel douloureux secret cache celui dont tous ignorent le véritable nom ? Quelle lointaine tragédie l'empêche de connaître le bonheur ?

  • Avec ces trois romans, c'est à un bien beau voyage dans le passé, le patrimoine et la culture des Cévennes que Christian Laborie nous invite. Une région chère à son coeur.
    L'Appel des drailles
    - Au début du 20e siècle Antoine Chabrol s'installe l'été sur le Causse pour cinq mois avec son troupeau, laissant sa femme et leurs quatre enfants. Mais une année la révolte éclate dans la région et les secrets de famille des Chabrol remontent à la surface.
    Les Drailles oubliés
    - La Première Guerre mondiale laisse Marie Chabrol seule après la mort de son mari. Elle quitte avec son fils les Cévennes pour Paris. Sa soeur Louise, bravant la tradition, va remplacer les hommes partis au combat, et sa belle-soeur part à la recherche de son mari disparu dans les tranchées...
    L'Arbre d'or
    - Damien, fils de paysan, est amoureux d'Héloïse, issue d'une famille bourgeoise. Leur mariage étant impossible, ils cachent leur relation. Or Martial, le frère de la jeune femme, découvre leur secret et tente de ruiner la vie du fermier.

  • Esiècle, à Perpignan, l'extraordinaire destinée d'Anna, une ouvrière de la grande usine de paiers de cigarettes Job, des bas-fonds sordides aux châteaux de la grande bourgeoisie.0500 0300 Par amour, elle se retrouve un beau jour séquestrée dans une maison close du quartier Saint-Jacques. D´abord terrorisée, elle devient bientôt, sous le nom de Stella, une des prostituées les plus célèbres de la ville. Lorsqu´elle tombe enceinte, Anna décide de changer de vie et revient vers l´usine de papier à cigarettes. Mais elle n'est plus la même. Plus sûre d´elle, elle attire rapidement l´attention d´un membre de la direction qui lui propose de devenir gouvernante des enfants du directeur de l´usine et ne tarde pas à demander sa main. Un nouveau tournant dans la vie d´Anna...

  • De 1939 à 1944, à la maternité d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales, le combat exceptionnel d'une jeune bénévole suisse pour sauver des enfants d'une mort certaine0500 0300Elisabeth, jeune infirmière suisse, arpente inlassablement les camps d´Argeles, Rivesaltes et Barcarès pour sauver des vies : celles des femmes enceintes et de leur enfant à naître afin de les protéger du chaos des guerres. Elle les accueille ensuite à la Maternité d´Elne, dans un château, qui mettra au monde plus de cinq cent vies en péril... Ainsi en 1939 avec des milliers de ses compatriotes espagnols, Teresa a suivi les terribles chemins de l´exode pour passer la frontière française dans les Pyrénées-Orientales. Là, dans un camp, elle rencontre Elisabeth. Sa vie en est bouleversée. Comme le sera la fragile Esther, jeune Juive enceinte, terrorisée, seule et démunie, alors que, en 1942, l´étau de la menace nazie se referme peu à peu sur la France...

  • Dans les années 1960, Collioure connaît une série de meurtres inexpliqués. Seule contre tous, l'imprévisible Luce Colomine va tenter de résoudre leur mystère?
    Un soir de service, Luce Colomine, femme de ménage dans une usine de salaison d'anchois, découvre le cadavre de son patron, près d'une lanterne éteinte? Trois corps d'hommes morts sont ensuite retrouvés, placés près d'un objet : un harpon, une lance, une échelle, une bourse de cuir.  Arrivent la semaine sainte et la procession de la Sanch. Lorsque Luce lève les yeux sur la Creu dels Improperis, la Croix des outrages, qui porte les instruments de la Passion et elle voit alignés sous ses yeux, une lanterne, une lance, une échelle, une bourse. C'est sûr, il y a un lien entre les quatre morts. Mais personne ne veut la croire sauf un jeune inspecteur stagiaire. A ses côtés, Luce va se lancer sur les traces du tueur et découvrir le terrible secret que partageaient les victimes, jusqu'à l'incroyable révélation finale?

  • Au début du XXe siècle, dans les Pyrénées-Orientales, Félicie vit sa singularité depuis sa plus tendre enfance. Sa liberté : courir, seule, la montagne à la recherche des herbes qui soignent.


    " Un peu à l'écart de la foule, Félicie savourait ce spectacle avec une exaltation farouche. La "vestale du feu sacré et du Canigou" ne pouvait que voir un signe dans cette avalanche brasillante qui déboulait vers elle. Des crispations impatientes couraient le long de ses cuisses. Elle aurait adoré s'élancer vers eux. Devant eux, même. Elle les aurait battus, c'est sûr. Elle connaissait si bien le terrain qu'elle pouvait s'imaginer là-haut, sautant par-dessus les rochers, évitant les mouillères autour des sources, glissant sur les talus herbeux comme sur de la neige pour gagner quelques secondes. " Gamine étrange et solitaire, n'aimant que ses montagnes, un peu sorcière selon certains, Félicie grandit dans un monde rude et superstitieux où tout tourne encore autour de la richesse locale, le fer. Sur les hauteurs du mont Canigou, de génération en génération, on est mineur comme le père de Félicie, charbonnier, forgeron ou muletier, les pieds dans la neige de novembre à avril.
    Soutenue par Balthazar, l'ermite de Sainte-Anne, qui l'initie aux pouvoirs des plantes, et par monsieur Legrand, l'ingénieur de la mine de La Pinouse, ébahi par ses facultés intellectuelles, Félicie impose sa singularité. Arrive la Grande Guerre. Les hommes sont mobilisés, des mineurs étrangers les remplacent : polonais, tchèques et même chinois... Différences de langue, de culture. On les tolère, à défaut de les accepter.
    Félicie, toujours inattendue, s'éprend de l'un d'eux.




    .

  • Le trésor de Rennes-le-Château et l´abbé Saunière sont devenus de véritables légendes. Que sait-on de Marie Denardaud, fidèle servante et unique confidente de l´abbé ?

    "- Qui êtes-vous ? demanda-t-il d´une voix ténue.
    - Une d´ici...Marie...Marie Denarnaud. Asseyez-vous à l´ombre du muret, le temps que je mette mon bouquet dans le vase, c´est une chance, vous ne l´avez pas cassé.

    Il eut un choc. Il avait vu des photos d´elles dans les dossiers, des photos datant de vingt ou vingt cinq ans. La jeune femme rieuse et sensuelle, vigoureuse et potelée, qu´il avait gravée dans sa mémoire n´existait plus. Elle s´était racornie, le chagrin l´avait prématurément vieillie.
    « Le fardeau est lourd à porter », se dit-il, alors qu´elle adressait une courte prière à son cher amour disparu." 1910, à Rennes-le-Château, au coeur du pays cathare. Le prêtre Bérenger Saunière est sur le point de découvrir le second trésor qui renferme les fruits des pillages des rois wisigoths, dont la fabuleuse Arche d´Alliance de Jérusalem et le chandelier à sept branches. Saunière, qui a dilapidé beaucoup d´argent, est alors un homme ruiné, traqué par les agents du Vatican et les membres de diverses sociétés secrètes. Marie, sa fidèle servante et maîtresse, l´aide dans ses recherches. 1917. A la mort de Bérenger, Marie est la seule à connaître l´endroit où se trouve le trésor. Entourée d´ennemis, de faux amis, d´hommes qui feindront de l´aimer pour accéder à la richesse et au pouvoir, elle devra se défendre, seule, jusqu´à sa mort en 1953.

    Dès 1928, Himmler, dans sa soif de puissance, a envoyé ses meilleurs agents dont l´énigmatique Otto Rahn, passionné par le Graal et l´épopée cathare) pour faire parler cette « paysanne irréductible ». Durant l´Occupation, Marie devra sa survie au secret qu´elle détient.

empty