Belfond

  • La tour de Malvent

    Gilbert Bordes

    Après la guerre de 14, dans un village de Corrèze peuplé de gueules cassées, l´amour impossible entre Marie, la fille du cafetier mariée à un mutilé de guerre, et le bel Angelo, le fils d´un immigré italien revenu du combat sans la moindre égratignure...


    En 1919, lorsque Angelo Barconi revient à Malvent après onze ans d´absence, il n´a qu´un désir : revoir son premier amour, Marie. Mais, le jour de son retour, alors que dans les collines il chante Le Temps des cerises pour appeler la jeune femme, la vieille tour qui domine le village commence àémettre un mugissement permanent et sinistre qui trouble énormément les habitants de Malvent...

    /> Pour certains, le bourg serait la proie d´une malédiction, et ils voient là une condamnation de leurs actes passés : l´Italien serait-il revenu pour venger la mort de son père, qui pèse sur tous tel un honteux secret ?

    Le doute et la peur s´installent parmi les gueules cassées et les vieux du village, en même temps qu´un profond désir de vengeance à l´égard du beau Barconi. Revenu de la guerre sans la moindre égratignure, celui-ci a en outre le toupet de séduire Marie... Dans la tourmente, qu´adviendra-t-il de l´amour intact et coupable d´Angelo et de la fille du cafetier ? Car la jeune femme est à présent la mère d´une fillette de dix ans et l´épouse de Martin, un mutilé dont l´aspect physique la rebute mais pour qui elle éprouve une grande reconnaissance...

  • Un projet de barrage vient troubler le paisible bourg de Bossenac. Tandis que jeunes et vieux s´associent pour lutter contre l´engloutissement de leurs maisons et de leur cimetière, Fabienne, la plus belle fille du village, tombe éperdument amoureuse de François Belmont, l´ingénieur en charge des travaux...
    2011, vallée de la Corrèze. Un projet de barrage hydroélectrique vieux de 60 ans refait surface. But de l´opération : créer, dans cette contrée qui meurt, de l´activité par le tourisme, les sports nautiques, la baignade, autour d´un immense lac de retenue. L´électricité produite servira à alimenter en énergie bon marché les entreprises qui viendront s´installer dans ce pays déserté par les jeunes. Toutefois, la création du barrage implique de noyer la moitié du village de Bossenac, dont le cimetière, qu´on projette de reconstruire à l´identique. Mais peut-on déplacer des morts ?
    Aussitôt se forme une association de défense de la vallée, constituée principalement de vieux qui ne veulent pas quitter leurs maisons et leurs terres. Mais le barrage est également mal vu par la population plus jeune.
    Fabienne Gibeaut, infirmière à domicile, s´est installée à Bossenac en 2006, dans la maison de ses parents, quand elle a perdu son mari Julien. Depuis, la vie s´est arrêtée pour elle. Malgré la présence à ses côtés de ses deux enfants - Louise, douze ans, qui a subi de plein fouet la mort de son père, tandis que Valentin a étéépargné par son jeune âge -, elle ne parvient pas à retrouver le goût de la vie. Et elle repousse Lionel, son premier amour, qui tente de l´aider. Pourtant, lorsqu´elle rencontre François Belmont, l´ingénieur en charge du barrage, elle éprouve un violent coup de foudre, en même temps que le désir fou de rattraper le temps perdu. Mais leur relation est compliquée par la conjoncture, et Belmont est volage ; aucune femme n´a réussi à le retenir. Fabienne le sait, mais comment combattre la force qui la pousse vers cet homme à qui rien ne résiste ? Il lui faudra du temps et des erreurs dont Louise, sa fille, pourrait bien faire les frais, pour comprendre sa méprise et retrouver enfin le chemin et le goût de la vie, tandis que le projet de barrage sera ajourné.

  • 1940, entre le Montmartre de Doisneau et un petit village du Bordelais. La difficile adaptation à la campagne d´un enfant hanté par le souvenir de sa mère disparue, arrêtée par la Gestapo à Paris.


    Arnaud, 11 ans, n´a jamais quitté Paris, où il est né. C´est depuis les fenêtres de son immeuble, réfugié chez sa voisine, qu´il a aperçu deux hommes emmener sa mère. Depuis, ce souvenir le hante. Il est alors recueilli chez ses grands-parents maternels, de rudes paysans de la région bordelaise. Marguerite, sa grand-mère, ne montre aucune tendresse envers ce petit-fils dont elle ne connaît pas le père. Elle l´envoie garder les moutons et lui fait faire de menus travaux à la ferme. La vie est dure à Lussac, et elle ne fait pas de cadeaux. Outre son pied bot, qui lui attire de violentes moqueries, Arnaud souffre des remarques virulentes sur sa mère que tout le monde, dans le village, traite de prostituée. Mais, peu à peu, l´enfant va s´habituer à son environnement campagnard, se lier d´amitié avec une petite voisine, et gagner l´affection des siens. Pourtant, un secret plane à Lussac, secret qui pourrait bien être lié au passé de sa mère... Pourquoi celle-ci n´est-elle jamais revenue au village et a-t-elle rompu tout lien avec ses parents ? Pourquoi le châtelain voue-t-il une telle haine envers son grand-père ?

empty