Langue française

  • André Belleau écrivait en 1983 que l'essayiste travaille « dans le champ culturel avec les signes de la culture »; il est celui qui a « le bonheur d'habiter la sémiosphère ». Cette définition convient parfaitement à l'oeuvre de Benoît Melançon . Qu'il étudie les lettres de Diderot ou qu'il commente l'actualité linguistique québécoise, qu'il se penche sur le courrier électronique ou qu'il démonte un mythe sportif, Benoît Melançon fait partager ce bonheur à ses lecteurs depuis plus de vingt ans, par des livres et des articles, mais aussi dans Internet. De deux séjours à Bangkok, il a rapporté cesNotes de voyage, qui sont autant de réflexions sur la culture et ses signes. Tendons l'oreille.

empty