Langue française

  • Au début de Moby Dick, Ismahel, sur le point d'embarquer, observe que le capitaine du Péquod porte le nom d'un roi biblique qui était «fameusement impie», et dont le corps fut livré aux chiens. Nombreux sont les héros de la guerre de Troie qui n'échappèrent que de justesse au même sort. Ainsi les rapports entre l'homme et le chien ne se bornent-ils pas à cette gentille histoire, aux circonstances controversées, de la domestication de l'un par l'autre : autant que la littérature universelle, les chiens errants sont là pour le prouver. Et c'est sur les traces de ces derniers - à moins que ce ne soit pour les fuir - que l'auteur d'Un chien mort après lui parcourt le monde, depuis des banlieues de Moscou jusqu'aux confins des déserts australiens.

  • Très réel, un rêve marquera un point tournant dans la vie de l'auteur, le laissant convaincu, sans qu'il ne sache réellement pourquoi, qu'il doit se rendre en Orient.
    Trois voyages, en Chine, en Thaïlande et aux Philippines, forment le parcours tracé dans L'autre bout du monde, le premier tome d'une trilogie. À travers ses rencontres avec Ponchai, Pearl, Tuy, Ruby, Weng, Herminia, Belen, Nid, Angie et Kim, les conceptions de l'auteur sur des sujets tels que l'amour, le luxe, l'abondance, la pauvreté, le bonheur, le quotidien, la survie, les limites que nous impose la société, la sincérité, l'illusion, les relations entre hommes et femmes, la liberté et ainsi de suite, s'en trouvent chamboulées.
    Que cherche donc l'auteur à travers ces dépaysements ? L'autre bout du monde est un récit relatant une quête en plusieurs étapes pour trouver, en fin de compte, l'amour. Le trouvera-t-il ? Cela est loin d'être certain, mais les excursions que Paul Savoie aura eu le loisir d'expérimenter, lui auront permis, d'abord et avant tout, d'effectuer un long voyage au centre de lui-même.

  • « L'été n'en finissait pas de détremper les corps. Je rêvais souvent que je frappais un homme. » Il y a vingt ans, la soeur d'Hadrien Verneuil est morte. Et toute la famille a fait semblant. Dans un Bangkok méconnu, où il a refait sa vie, son passé ressurgit. Les souvenirs interdits se mêlent à la violence d'une Thaïlande aussi accueillante que tourmentée. Certaines fables gouvernent des existences entières. Certains silences font crever.

    Portrait de Pierre Stasse par David Ignaszewski / Koboy © Flammarion

empty