• Héros mythique, Jim Morrison (1943-1971), leader des Doors, continue de fasciner des générations d'auditeurs et de lecteurs. Dans une langue haletante, à mi-chemin de la fiction et du syndrome du dédoublement de personnalité, Jean-Yves Reuzeau nous mène au plus près du mystère. Mais qui parle ? Morrison ? Un malade de légende ? Peu importe. Seul le chant nous emporte et nous fait tanguer, vaciller parmi la musique des mots. La vie comme une illusion. Entre gloire et désenchantement.
    Jean-Yves Reuzeau a travaillé dix ans pour le label Elektra, celui de Jim Morrison et des Doors. Il est notamment l'auteur de Les Rolling Stones ou La Ballade des survivants (J'ai lu / Librio Musique), Janis Joplin et Jim Morrison (Folio biographies / Gallimard), devenus des livres de référence.

  • Innocent,e (adjectif et nom commun) : Qui ne fait pas de mal. Qui n'est pas coupable. Qui ignore le mal. Naïf. Personne innocente. Simple d'esprit.

    Non coupables, fous, irresponsables, ingénus, ils ont tous un alibi valable : ils étaient victimes d'eux-mêmes au moment des faits. Ce sont des choses qui arrivent et dont on parle à travers ces quinze instantanés d'histoires, parfois sombres, souvent cyniques, mais toujours à l'humour ravageur.
    On y croise des enfants, des vieux qui jouent, un clochard, une caissière de péage et un requin-marteau. Mais aussi des guest stars telles que Thierry Rolland, Dieu, la maman de Jacky du Club Dorothée ou le Hollandais qui a gagné à l'Alpe d'Huez un jour. A noter que le policier des Village People a décliné l'invitation.

  • L'impurete

    Larry Tremblay

    • Alto
    • 7 Septembre 2016

    La romancière à succès Alice Livingston est morte.

    Elle laisse derrière elle des lecteurs éplorés, un manuscrit inédit, un fils qui cherche à refaire sa vie le plus loin possible de son père, et son mari Antoine, incapable de pleurer sa mort et qui n'a jamais apprécié son oeuvre. Pourtant, le roman posthume de sa femme va le bouleverser et le contraindre à faire face à ses souvenirs. Et inévitablement à ses démons enfouis. Car la fiction parfois tisse entre les lignes une toile vengeresse.

    Variation d'une franchise radicale autour de la manipulation des êtres et de la fragilité des idéaux, L'impureté déploie tout l'arsenal de l'auteur de L'orangeraie et du Christ obèse.

  • Mektoub

    Serge Lamothe

    • Alto
    • 27 Septembre 2016

    Mektoub! C'était écrit!

    Cette expression, qui évoque la fatalité, résume à elle seule un éternel débat : notre destinée échappe-t-elle à notre volonté ou disposons-nous d'un libre arbitre qui nous permet de l'infléchir?

    Le 31 juillet 1976, à Montréal, le dernier accident d'une série de sept va déterminer le destin d'un homme et d'une femme qui, toute leur vie durant, tenteront de donner un sens à cet événement.

    Avec la verve qu'on lui connaît, Serge Lamothe (Tarquimpol, Les enfants lumière) se joue des frontières du vraisemblable afin d'éclairer notre humanité et nous entraîne dans la quête émouvante de deux êtres qui se savent destinés l'un à l'autre.

empty