• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De l'Antiquité à l'époque moderne, de l'aéronautique au voyage, en passant par l'archéologie, le nomadisme, la traite des noirs, l'Afrique, les régions polaires, etc., une bibliographie très complète des ouvrages publiés par des centaines d'auteurs, historiens ou géographes, à travers le monde. Un ouvrage paru en 1983, sous la direction du Ministère de l'Éducation nationale, et de la section de géographie du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques.

  • Dans "24 mouvements pour un soliste", Paul Savoie reprend un voyage intérieur qui s'est étalé sur plusieurs décennies, avec "À la Façon d'un charpentier", "Mains de Père", "À tue-tête". Ce récit, qui constitue le portrait autobiographique des oeuvres de l'auteur, va plus loin et plus clairement encore dans la voie de l'aveu, de la franchise, de la compréhension et de la reconnaissance. Ces mémoires jettent une lumière inédite sur le processus créateur de l'écrivain, ses sources d'inspiration, sa lutte avec ses anges et ses démons, le tiraillement avec son bilinguisme, et font apparaître, à travers tous les déplacements de l'auteur, un Saint-Boniface natal innommé dans ses écrits, mais indispensable à l'exégèse de son oeuvre.

  • Au carrefour de l'histoire, de la sociologie et de la science politique, l'analyse que livre l'auteur des fondements de la société canadienne, singulièrement moderne dès le 17e siècle, par rapport au royaume de France, fournit des clés pour saisir la réalité québecoise actuelle.

  • Marché unique européen et espace nord-américain : les dimensions économiques de ces deux entités sont évoquées par deux universitaires, un français et l'autre canadien.

  • «Elle regarda autour et remarqua qu'ils étaient au fond de la ruelle. Dehors, dans la rue, la lueur des réverbères peignait la neige fraîche d'un orange de cantaloup. C'était à une certaine distance et elle ne se rappelait pas être venue si loin. Elle tourna son regard vers Mark et vit seulement la faible lueur orange sur le côté gauche de son visage. Soudain, elle sentit sa bouche ouverte, mouillée autour de la sienne, tandis que Mark lui écrasait le dos contre le mur. Sa force lui coupa le souffle et elle ne pouvait pas respirer. Elle ne pouvait pas crier, et elle se débattait pour mettre ses bras entre eux quand elle le sentit fourrer sa main entre ses jambes. Son coeur battait à tout rompre et la panique la reprit. Mais c'était une panique beaucoup plus intense et épouvantable.
    Son instinct la fit lui donner un coup de genou dans les couilles. C'était le coup le
    plus fort qu'elle ait jamais donné. [...]
    - Fucking indienne! cria-t-il en lui cognant d'un poing puissant la joue gauche.»

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • The Second World War had been under way for a year when Marie and John Williamson welcomed two English brothers to join them and their two children in their small house in north Toronto for the duration of the conflict. Marie wrote over 150 letters to the boys' mother, Margaret Sharp, imagining that she could make Margaret feel she was still with her children. She shepherded the boys through education decisions and illnesses, eased them into a strange new life, and rejoiced when they embraced unfamiliar winter sports. The letters brim with detail about family holidays, the financial implications of an extended family, their involvement in their church, and the games and activities that kept them occupied. Marie's letters reflect the lives and concerns of a particular family in Toronto, but they also reveal a portrait of what was then Canada's second-largest city during wartime. The introduction is by Mary F. Williamson, Marie's daughter, and Tom Sharp, Margaret's youngest son. The book features a foreword by Jonathan Vance that puts the letters in historical context.

  • The region is back in town. Galloping urbanization has pushed beyond historical notions of metropolitanism. City-regions have experienced, in Edward Soja's terms, "an epochal shift in the nature of the city and the urbanization process, marking the beginning of the end of the modern metropolis as we knew it."
    Governing Cities Through Regions broadens and deepens our understanding of metropolitan governance through an innovative comparative project that engages with Anglo-American, French, and German literatures on the subject of regional governance. It expands the comparative angle from issues of economic competiveness and social cohesion to topical and relevant fields such as housing and transportation, and it expands comparative work on municipal governance to the regional scale.
    With contributions from established and emerging international scholars of urban and regional governance, the volume covers conceptual topics and case studies that contrast the experience of a range of Canadian metropolitan regions with a strong selection of European regions. It starts from assumptions of limited conversion among regions across the Atlantic but is keenly aware of the remarkable differences in urban regions' path dependencies in which the larger processes of globalization and neo-liberalization are situated and materialized.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Space Between Her Lips presents the first selected works of one of Canada's most important poets of the last few decades. Margaret Christakos writes vibrant, exciting, and intellectually challenging poetry. She plays language games that bring a probing and disturbing humour to serious themes that range from childhood and children to women in contemporary techno-capitalist society to feminist literary theory, and so much more.
    Gregory Betts' introduction to the collection highlights her formal diversity and her unique combination of feminist and avant-garde affinities. He connects the geographies of her life - including Northern Ontario where she was raised, downtown Toronto where she studied with cutting-edge authors and artists like bpNichol and Michael Snow, and Montreal where she integrated with the country's leading feminist authors and thinkers - with her polyphonic experimentation. While traversing the problem of bifurcated identities, Christakos is funny at a deeply semiotic level, wickedly wry, exposing something about the way we think by examining the way we speak of it.
    In her afterword, Christakos maps out a philosophy of writing that highlights her self-consciousness of the foibles of language but also deep concern for the themes she writes about, including her career-length exploration of self-discovery, hetero-, queer and bi-sexual sexualities, motherhood, self-care, and linguistic alienation. Indeed, Margaret Christakos is a whole-body poet, writing with the materiality of language about the movement of interior thought to embodied experience in the world.

  • Elles furent longtemps la seconde attraction touristique du Canada, après les chutes du Niagara. Leur nom fut, un temps, aussi célèbre que ceux de Mickey Rooney, Shirley Temple ou Judy Garland, ces enfants-stars des années quarante. On forgea même un mot nouveau pour les désigner : celui de « quintuplées ». Les soeurs Dionne furent, en effet, les cinq premières jumelles « homozygotes » de l'histoire à survivre plus de quelques jours. Les neuf premières années de leur vie ont inspiré un téléfilm à succès, diffusé récemment par France 2. Annette, Cécile et Yvonne, les trois survivantes, se sont décidées à raconter la suite de leur histoire. Après avoir surmonté bien des hésitations, bien des résistances. Car ce qu'elles ont à dire, n'a rien à voir avec le conte de fées que l'on pourrait imaginer en contemplant leurs photos. Bien au contraire... Publié en 1995 au Québec, ce document exceptionnel, déjà traduit en douze langues, ne manquera pas de fasciner ces millions de téléspectateurs qui, après avoir suivi avec passion Cinq bébés à la une, se sont certainement demandé : que sont-elles devenues ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • After Morgan Wells's wife leaves him, a postcard from France arrives. It is addressed to a Morgan Wells-but not the Morgan Wells who receives it. Desperate to be led out of his despair, Morgan decides to read the postcard as a sign and embark upon a surreal journey to find, observe, and meet the other Morgan Wellses in the city of Toronto. On the day that a 2003 citywide power outage submerges Toronto in darkness, a teenage boy finds a missive of his own: a copy of Margaret Cavendish's The Blazing World, one of the first science fiction novels ever written. The boy, obsessed with the Choose Your Own Adventure series, interprets the coincidence of finding the book during the blackout as a premonition, and begins looking for proof that the end of the world is near. A Description of the Blazing World interlaces two narratives in a novel about the city in the new millennium: a crowded space that incubates signs of an apocalypse that never quite materializes. But it is this very threat of imminent danger-that everything could go up in blazes-that drives a reclusive man and a lonely boy to search for their respective revelations.After Morgan Wells's wife leaves him, a postcard from France arrives. It is addressed to a Morgan Wells-but not the Morgan Wells who receives it. Desperate to be led out of his despair, Morgan decides to read the postcard as a sign and embark upon a surreal journey to find, observe, and meet the other Morgan Wellses in the city of Toronto. On the day that a 2003 citywide power outage submerges Toronto in darkness, a teenage boy finds a missive of his own: a copy of Margaret Cavendish's The Blazing World, one of the first science fiction novels ever written. The boy, obsessed with the Choose Your Own Adventure series, interprets the coincidence of finding the book during the blackout as a premonition, and begins looking for proof that the end of the world is near. A Description of the Blazing World interlaces two narratives in a novel about the city in the new millennium: a crowded space that incubates signs of an apocalypse that never quite materializes. But it is this very threat of imminent danger-that everything could go up in blazes-that drives a reclusive man and a lonely boy to search for their respective revelations.

  • Il neige. Benoît et Pauline rentrent de week-end. Le samedi a été froid, le dimanche sibérien (entre eux aussi !). La neige, Benoît connaît, il est canadien. C'est Pauline qui le glace. Non content d'avoir quitté pour elle son Québec, abandonné femme et enfants, il a dû plus ou moins renoncer à devenir le grand architecte que Montréal saluait déjà : que construire à Clermont-Ferrand ? Alors zut ! Et voilà, pour tout arranger, que le moteur tousse, puis cale dans une congère. Dure s'annonce la nuit !...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ils se sont assis sur une serviette, à quelques pas de moi, et j'ai ouvert un livre - lequel ? Je ne m'en souviens pas, malgré mes efforts pour m'absorber dans ma lecture, pour ne pas avoir l'air de les écouter. Puis ils se sont levés, ne m'ont pas proposé de les suivre, ils ont marché les pieds dans l'eau en direction du soleil, se sont éloignés en oscillant, comme des méduses pâles contre le va-et-vient de la mer. Vu de dos, Joseph ne semblait pas handicapé, personne n'aurait pu deviner que ses mains étaient prises dans un étau de plâtre. J'ai pensé que cette sortie était un très bon signe. Dans quelques mois, il recommencerait à peindre et tout le monde oublierait ce qui lui était arrivé. Puis je me suis endormie. Entre le désir de son frère Joseph d'abandonner ses études pour se consacrer à la peinture, celui de Nello, son ami, qui rêve de quitter leur Calabre, terre de violence, et les ambitions de Giulia, qui ne songe qu'à devenir chanteuse, Zena, une adolescente de dix-huit ans, tente de trouver son propre chemin vers le bonheur. Seule la mort de Joseph décidera de leurs destins. Un premier roman au souffle rare, à l'écriture parfaitement maîtrisée, dans le cadre d'un récit fertile en rebondissements.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Écrit dans une prose simple mais minutieuse aux contours existentialistes, rappelant parfois les fantaisies à la Boris Vian, ce roman s'intéresse à Xavier et à Hollywood, des « blasés magnifiques », et à leurs quotidiens parfois bien plats, sans aspérités, parfois rocambolesques et invraisemblables. Les univers incompatibles des deux personnages oscillent entre le réel et l'inquiétante étrangeté. Entre un striptease désolant et un accouchement en pleine rue, entre l'explosion d'un hôpital de Chicago et celle d'un hôtel de Toronto, au cours d'une partie de balle molle en Alabama ou dans la piscine d'un grand hôtel de Londres, les personnages s'accrochent à la poésie et aux mots afin d'essayer, chacun à sa manière, dans toute leur inaptitude à être au monde, de ne pas se laisser aller complètement à la folie.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty