• Alix va devoir se separer de Guillaume pendant quelques mois pour poursuivre sa formation de "protectrice".elle est loin de s'imaginer que son destin s'accomplira dans un autre monde. Un homme mystérieux entrera dans sa vie et la guidera dans cet univers inconnu. Son coeur et sa raison seront mis à rude épreuve.La découverte des ses "origines" va bouleverser toutes ces certitudes de la jeune fille et la phrase "amor vincit omnia" l'amour conquiert tout, prendra tout son sens.Catherine Beaugrand, auteure bourbonnaise signe ici la partie 2 du Prince maudit et la fin de cette aventure epique dans le Bourbonnais pour nos héros : Alix et Guillaume.Vous retrouverez les paysages et lieux situés dans le Bourbonnais : Audes, Estivareilles, la forêt de Tronçais, Montluçon, Quinssaines... à partir de 15 ans et +

    ADAPTATION AU CINEMA AVEC LE SOUTIEN DE LA REGION RHONE ALPES AUVERGNE.

  • Comment vit-on dans la haute montagne ? Dans les Andes du Venezuela, au pied du pic Bolivar, des paysans ont dû coloniser des terres d'altitude réputées stériles. Ils ont cherché à y perpétuer un âge d'or du blé, hors des relations de dépendance et d'exploitation qui avaient marqué l'apogée de cette culture dans les haciendas coloniales des vallées plus basses. Pour rendre cette montagne habitable et pour y demeurer, ces paysans ont su ajuster leurs pratiques agricoles à de nouvelles conditions naturelles, mais aussi élargir leurs savoirs sur le milieu et réviser leurs manières d'investir les lieux, de s'alimenter ou de travailler ensemble. En même temps, la vie en altitude les a conduits à cultiver une véritable intimité avec le páramo, les hautes terres des Andes du Nord. En analysant les catégories propres à cette société montagnarde selon une perspective qui croise les dimensions de l'espace et du temps, l'auteur nous fait découvrir comment ces « gens de l'amont » investissent culturellement le monde qui les entoure. Dans l'organisation de leur existence, la perception de leur environnement, la composition d'une identité face au passé indien et colonial, ils établissent avec les êtres, les lieux et les choses de la haute montagne des relations originales de respect et d'apprivoisement mutuels. Chaque société tisse avec son milieu naturel des rapports complexes qui sont à la fois techniques et symboliques, chacune a donc quelque chose de singulier à nous faire voir et entendre. À leur manière, les paysans andins de cette région peu connue nous invitent à repenser nos relations avec la nature.

  • Pendant que Gilbert étudie la médecine à Kingsport, Anne est proviseure au lycée de Summerside, sur l'île du Prince Édouard. Durant les trois années qui les séparent de leur futur mariage, Anne vit au domaine des peupliers, chez les veuves Chatty et Kate, et tente de trouver sa place dans la communauté de Summerside, qui ne voit pas son arrivée d'un très bon oeil.
    Dans ce quatrième volet des aventures d'Anne Shirley, nous retrouvons la jeune femme dans le tourbillon d'une petite ville et d'une galerie de personnages tous plus farfelus et originaux les uns que les autres. Anne, qui a désormais plus d'assurance et de liberté, joue l'entremetteuse et la sauveuse des opprimés, pour notre plus grand bonheur.

  • Le meunier découvre un matin plusieurs sacs de blé ouverts et grignotés. Mais qui donc s'est installé chez lui, dévorant nuit après nuit les céréales? Il lance son chat Alphonse à la poursuite du mystérieux voleur.

  • Contes fantastiques et merveilleux racontent l'histoire d'une terre, où la beauté sauvage du causse, voisine avec la vallée de la Dordogne entaillée par les eaux de la rivière. Cette terre, c'est celle des paysans du Quercy qui l'habitent, qui la font prospérer en travaillant son maigre sol et en élevant des animaux. C'est celle mystérieuse, du Drac, des feux follets et autres malins.
    Dans ces contes originaux évoluent animaux de ferme doués d'intelligence, dragon, lutins et génies maléfiques.
    Peinture des paysages, poésie d'un quotidien improbable, noirceur des âmes et atmosphère mystérieuse, ces contes offrent une « surprise à chaque pas » pour tous les publics des plus jeunes jusqu'aux anciens.

    Catherine Lamic est née en 1959 à Martel dans le Lot, au sein d'une nombreuse fratrie. Après des études en agriculture, puis en tourisme et en patrimoine, avec en point d'orgue une Licence d'écrivain public à Paris la Sorbonne, c'est tout naturellement qu'elle explore, avec ce livre, le « merveilleux » de sa terre à la manière d'un conteur.

  • Dans l'avion qui le conduit en Afrique, Martin se demande ce qui l'attendra à l'arrivée. Il doit rejoindre son père, qu'il ne connaît pratiquement pas... Celui-ci, responsable d'une plantation en Côte d'Ivoire, vit à Abesso, un village perdu du pays Lobi, la terre des éléphants sauvages. Très vite, Martin se coule dans le rythme et les couleurs de ce pays qui le fascine. Il va à l'école d'un tout petit village avec les enfants noirs, dont un des élèves, Fofana Kamara, disparaît un jour sans raison apparente. Aidé d'un camarade, Martin réussit pourtant à le retrouver, en très mauvaise posture. Dès lors, les deux garçons sont liés par un pacte secret, aussi secret que le langage de la forêt, aussi mystérieux que le passage annuel des éléphants sauvages. Un événement auquel Fofana conviera Martin, à ses risques et périls...

  • Après Petite géographie de la fuite, Thierry Pardo poursuit inlassablement sa recherche des espaces de liberté. Cette fois, il marche sur les pas du philosophe naturaliste Henry David Thoreau et met notre époque au défi d'une nouvelle expérience forestière, dans une maison "sans bouton". Sa démarche exploratoire interroge notre relation au monde, à la nature et au silence sans toutefois se couper des questions contemporaines. Comment participer à la poésie de notre vie sans s'abîmer dans les préoccupations de notre siècle ? Comment un petit pas de côté et un saut dans le temps peuvent relier Walden et Weedon et inventer de nouveau la vie dans les bois ?

    Dans ce bref essai poétique, Thierry Pardo nous invite à contempler le monde différemment.

  • Au pays des animains, les habitants ont des oreilles vertes. C'est chez eux un signe de santé, d'honnêteté et de bonne humeur. Aussi, lorsque Jojo vient au monde avec de longues oreilles noires sa maman est déçue. Les infirmières prédisent qu'avec ces oreilles noires le petit brigand n'écoutera jamais rien. Sa maman le prend tout de même dans ses bras, puisqu'il est son petit, et qu'il vaut mieux avoir des oreilles noires que pas d'oreilles du tout


  • En 1909, la remise des prix avait lieu le 03 août !
    L
    a saison touristique
    ne
    commandait
    pas l'année scolaire
    , mais
    la saison d
    es récoltes. Jean Revel se souvint
    alors
    de sa propre enfance,
    il
    transmet à ses jeunes auditeurs son amour pour la ruralité et sa terre natale, à laquelle il les invite
    tous
    à rester attachés :

    Ne soyez pas des expatriés. Et comme il est triste, ce mot « hors patrie ! » Comme une menace, une phrase annonçant du mal, des malédictions

    .



    En phrases simples, en images faciles à saisir, le conteur et pédagogue devient poète.

  • Clous et marteau, c'est toi qu'il me faut - Samantha, trente ans, hérite d'une maison à la campagne. Sa meilleure amie Julie la persuade de contacter tous ses ex pour l'aider à remettre cette vieille maison au goût du jour... et de trouver enfin l'homme de sa vie ! Julie appelle cette méthode « Clous et marteau ». Samantha doute puis embarque dans l'idée farfelue de son amie. Agnès Ruiz est l'auteur de plusieurs best-sellers vendus à plus de 350 000 exemplaires (Ma vie assassinée, Oublie la nuit, Et si c'était ma vie, La main étrangère, L'ombre d'une autre vie...).

  • La Guerre des boutons - Texte intégral [nouv. éd. revue et mise à jour]. Nouv.

    Mémorables tirades du petit Gibus dans ce cultissime roman de Louis Pergaud.
    On sent les blouses, les bérets, les encriers, les doigts tachés, l'enchainement des bêtises et « gros mots » de ces enfants des années 1900. Toute une époque !
    Lire cet ouvrage, c'est s'immerger dans l'innocence et retrouver un peu la nôtre ; celle des cours d'école de notre enfance (pour ceux qui ont eu la chance de la vivre à la campagne).
    Nouv. éd. entièrement revue et corrigée.
    Format professionnel © Ink Book édition.

  • Abby est une petite abeille de la ruche, qui grandit et occupe toutes les tâches nécessaires à la vie de sa colonie. Mais bientôt, , elle va pouvoir devenir butineuse, et ainsi sortir et découvrir le monde!
    3° livre de Cécile Gréau, et illustré tout en douceur par Charlène Mangin, Abby est le personnage idéal pour les enfants (et les parents) souhaitant s'initier à l'écologie et à l'importance des abeilles. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains.

empty