• Dans l'avion qui le conduit en Afrique, Martin se demande ce qui l'attendra à l'arrivée. Il doit rejoindre son père, qu'il ne connaît pratiquement pas... Celui-ci, responsable d'une plantation en Côte d'Ivoire, vit à Abesso, un village perdu du pays Lobi, la terre des éléphants sauvages. Très vite, Martin se coule dans le rythme et les couleurs de ce pays qui le fascine. Il va à l'école d'un tout petit village avec les enfants noirs, dont un des élèves, Fofana Kamara, disparaît un jour sans raison apparente. Aidé d'un camarade, Martin réussit pourtant à le retrouver, en très mauvaise posture. Dès lors, les deux garçons sont liés par un pacte secret, aussi secret que le langage de la forêt, aussi mystérieux que le passage annuel des éléphants sauvages. Un événement auquel Fofana conviera Martin, à ses risques et périls...

  • Après Petite géographie de la fuite, Thierry Pardo poursuit inlassablement sa recherche des espaces de liberté. Cette fois, il marche sur les pas du philosophe naturaliste Henry David Thoreau et met notre époque au défi d'une nouvelle expérience forestière, dans une maison "sans bouton". Sa démarche exploratoire interroge notre relation au monde, à la nature et au silence sans toutefois se couper des questions contemporaines. Comment participer à la poésie de notre vie sans s'abîmer dans les préoccupations de notre siècle ? Comment un petit pas de côté et un saut dans le temps peuvent relier Walden et Weedon et inventer de nouveau la vie dans les bois ?

    Dans ce bref essai poétique, Thierry Pardo nous invite à contempler le monde différemment.

empty