• Chants populaires conservés par les proscrits et les aventuriers des confins septentrionaux de l'Empire russe, ces bylines ont été recueillies puis retranscrites par les folkloristes du XIXe siècle. Il s'échappe un puissant souffle narratif de ces chants

  • Du 20 décembre au 1er janvier 1814, des troupes étrangères venues, pour certaines, des rives de la Volga ou des montagnes du Caucase, franchissent le Rhin. Autrichiens, Prussiens, Russes, ils sont des centaines de milliers à envahir la France. Leur objectif : marcher sur Paris, abattre Napoléon et sa dynastie, en fi nir une fois pour toutes avec la Révolution française. Durant lhiver 1814, Napoléon et une partie de la France vont ainsi tenter de résister à cette grande invasion, rivalisant dhéroïsme face à une violence qui préfi gure celle des grandes guerres du XXe siècle. Car, au-delà de son génie et de son armée, Napoléon pourra également compter sur le courage de très jeunes conscrits comme sur celui de paysans désireux de défendre la terre de France. Cette ultime phase de lépopée napoléonienne est donc une histoire collective tout autant que celle dun homme seul dressé contre toute lEurope. Si le destin personnel de Napoléon y trouve une sorte de couronnement légendaire, celui de la France sy accomplit à travers une « impossible victoire » qui aura montré la capacité dun peuple à dire « non », à refuser jusquau bout lasservissement. Cest cette épopée que nous raconte Yves Jégo.

empty