• Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un
    orphelinat où l'on donne aux enfants de mystérieuses "vitamines" censées les apaiser.
    Elle y fait la connaissance d'un vieux gardien passionné d'échecs qui lui en apprend les
    règles. Beth commence alors à gagner, trop vite, trop facilement. Dans son lit, la nuit,
    la jeune fille rejoue les parties en regardant le plafond où les pièces se bousculent à
    un rythme effréné. Plus rien n'arrêtera l'enfant prodige pour conquérir le monde des
    échecs et devenir une championne. Mais, si Beth prédit sans faute les mouvements sur
    l'échiquier, son obsession et son addiction la feront trébucher plus d'une fois dans la
    vie réelle.

  • Le coup du siècle Nouv.

    Le coup du siècle

    Irvine Welsh

    Deux ouragans menacent Édimbourg, mais si l'un est bien un phénomène climatique, l'autre est Terry « Juice » Lawson, un arnaqueur érotomane sans vergogne déjà rencontré dans Trainspotting 2 et L'Artiste au couteau. Embarquant au passage trois autres compères plus chaotiques les uns que les autres, il va déraper jusqu'à découvrir le secret de ses origines... et les joies insoupçonnées du golf.

    Humour noir et rédemption : une comédie sauvage où le champion du roman social dézingue joyeusement les derniers tabous de l'Angleterre.

  • Prix Landerneau Polar 2020
    "Un livre sensible et habile, redoutablement addictif !" Librairie Le Divan
    "On sait qu'on va être tenu en haleine du premier mot au dernier. (...) Un leurre d'un bout à l'autre." Régis Gaudu, France 3 Lorraine
    "Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d'une traite, presque en apnée. Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps. À lire absolument." Les Lectures d'Anne-Sophie
    Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l'humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d'une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l'intention de devenir la femme qu'elle ne s'est jamais autorisée à être, quel qu'en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer...
    Thriller psychologique d'une rare intensité,
    Cinq cartes brûlées va vous plonger au coeur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.

  • Puzzle

    Franck Thilliez

    Accepteriez-vous de mourir... dans un jeu ?
    Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.
    Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.
    Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.
    Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.
    Paranoïa peut alors réellement commencer...
    Entre deux aventures scientifiques et policières de ses héros récurrents Franck Sharko et Lucie Henebelle, Franck Thilliez aime écrire des histoires qui nous emmènent de l'autre côté du miroir, en poussant toujours plus loin les limites de l'esprit humain. Et si ses personnages en viennent à douter de leur propre existence, soyez sûrs qu'il en sera de même pour vous.

  • Mad

    Chloe Esposito

    Alvie est une catastrophe ambulante sans avenir, virée de son boulot et même de son appartement par ses colocataires. Tout le contraire de sa soeur jumelle, Beth, qui réside dans une somptueuse villa de Taormine en Sicile avec son mari, un superbe Italien, et son adorable petit garçon. De quoi lui donner des envies de meurtre ! Alors, quand Alvie reçoit un appel de sa soeur qui lui propose un vol en première classe pour la rejoindre, elle ne saute pas immédiatement de joie... avant de céder à l'appel du luxe et du soleil. Mais la gentillesse n'est pas gratuite : Beth lui demande de se faire passer pour elle le temps d'un après-midi.
    Cet échange d'identité va se révéler la première étape d'un tourbillon diabolique et irrésistible ! Entre faux-semblants et rebondissements, Alvie se découvre de nouvelles passions peu ordinaires et apprendra que la vie de rêve peut parfois avoir un goût de... sang.

  • Le lien entre l’exposition aux écrans et les impacts négatifs sur le cerveau des enfants fait désormais l’objet d’un large consensus scientifique. Troubles du sommeil, sautes d’humeur, problèmes d’attention, hyperactivité, difficultés sociales, isolement, baisse des résultats scolaires… pour la pédopsychiatre Victoria Dunckley, ces symptômes sont majoritairement le fruit de ce qu’elle appelle le «Syndrome de l’écran électronique» (SEE). Les écrans sont à mettre sur le même pied d’égalité que des stimulants comme la caféine, la cocaïne et les amphétamines: en provoquant une forte excitation du cerveau des enfants encore en construction, ils perturbent rapidement leurs comportements.

    Télévision, ordinateur, jeux vidéo, tablette, téléphone portable, comment gérer ces écrans qui ont pris une place grandissante dans la vie des jeunes, à l’école comme à la maison? Aux parents souvent découragés, Victoria Dunckley propose un programme de sevrage électronique de quatre semaines qui a largement fait ses preuves. S’appuyant sur de nombreux cas de jeunes qu’elle a elle-même pris en charge, elle aborde de front toutes les questions et réactions des parents, et ce, en évitant tout jugement.

    Véritable outil pratique, ce livre présente une analyse fouillée des effets des écrans sur les enfants ainsi qu’un programme complet pour réduire pas à pas la dépendance au quotidien et ainsi «réinitialiser» leur cerveau. Il est temps que la place des écrans devienne un enjeu de société: il en va de la santé et de la vie sociale de toute une génération.

  • Souhaitez-vous être délivré de votre addiction au sucre ? La méthode d'Allen Carr a transformé de nombreuses vies à travers le monde.
    Bon sucre, mauvais sucre s'attaque à l'addiction au sucre raffiné et aux glucides transformés qui entraîne une épidémie d'obésité et de diabète de type 2. La consommation de sucre et de glucides est une addiction qui commence dès la naissance, mais une fois que vous en serez libéré, vous jouirez d'une meilleure santé, d'une plus grande énergie, d'une amélioration considérable de votre silhouette et d'une vie plus heureuse. Lisez ce livre et pesez le poids que vous souhaitez pour le reste de votre vie !
    En 1983,
    Allen CARR a conçu
    La Méthode simple pour en finir avec la cigarette, qui deviendra un best-seller vendu à plus de 16 millions d'exemplaires dans le monde. Il est considéré comme l'expert n° 1 de l'assistance aux fumeurs et a adapté sa méthode à de nombreux autres domaines.
    Retrouvez les méthodes de l'auteur sur : www.allencarr.com

  • À seize ans, Sam est un junkie, un accro, un drogué d'Internet et des jeux vidéo. Pour le sevrer de l'écran et sauver son âme, ses parents ont décidé de l'envoyer à Nice, en pension chez Martha, sa grand-mère, qui coule une retraite paisible, sans ordinateur ni télévision ni portable. Arrivé là-bas, Sam n'a rien d'autre à faire que de lire, réviser son bac de français et jouer du piano tout en se faisant dorloter par sa grand-mère. Comme cure de désintoxication, on a connu pire, et Sam admet qu'il n'est pas vraiment malheureux... Juste terriblement en manque des moyens de communication que des milliers d'années de progrès technique ont mis à la disposition de l'homme moderne. Mais ça, comment le faire comprendre à Martha...

  • New York, années 1980 : une époque débordant d'énergie créative au cours de laquelle Jean-Michel Basquiat s'est imposé comme artiste d'avant-garde. Il a partagé les dernières années de sa vie avec Suzanne Mallouk, son amante, sa muse. « Pour connaître la prison dorée de Jean-Michel Basquiat, la vraie rançon de sa gloire, il nous faut une histoire vraie. [...] La Veuve Basquiat est l'histoire d'amour complexe, racontée avec élégance, de deux êtres qui se cherchent, se rencontrent à un moment charnière de l'histoire, et embrasent tout, y compris eux-mêmes. » Rebecca Walker, NPR. « Passionnant. Jennifer Clement offre bien plus de clefs de compréhension des oeuvres de Basquiat qu'aucun critique d'art. » The Times. « C'est le genre de livre qui donne envie de prendre le prochain vol pour New York. » The Big Issue. Illustration de couverture :
    © Duncan Buchanan

  • L'un boit, l'autre sniffe, le troisième fornique à corps perdu. Les autres ne sont pas en reste. Tous sont addicts et se trouvent embarqués dans une thérapie de groupe d'un nouveau genre. Ils y trouveront ce qui n'était pas prévu : la polyaddiction. Ça secoue. Mais pas seulement : car ces ennemis de la vie ordinaire vont aussi découvrir dans le groupe l'entraide, l'amitié, et l'amour, le bel amour.
    Comédie hilarante, portée par une écriture brillante et rythmée, ce roman s'empare d'un sujet de société contemporain, l'addiction, pour mieux le détourner : un conte moderne aussi réjouissant qu'immoral.
    Abstinents s'abstenir.

  • Mathieu Lindon

    L'héroïne met un nom sur les choses de sa vie : intoxication, trafic, compulsion. Dépendance et indépendance. Elle n'apporte rien à Perrin de ce qu'il en espère que d'éphémère, et durablement ça qu'il n'attendait pas.

    Les premières lignes du nouveau roman de Mathieu Lindon (prix Médicis 2011) en disent très précisément le sujet et le programme. Le sujet c'est une sérieuse addiction à l'héroïne du personnage principal, Perrin. Le programme c'est la description romancée mais systématique et précise de tous les aspects de cette intoxication : intimes comme sociaux, éthiques comme matériels, physiques comme intellectuels. Ce sont aussi les rencontres qu'elle provoque, ses effets sur l'amour et combien l'amour peut-être aussi intoxicant que l'héroïne. Comme l'héroïne, l'amour ne peut être résumé à calme, luxe, joie et volupté... C'est la mise en scène et en écriture de toutes les ressources de la mauvaise foi pour justifier l'addiction et clamer son caractère provisoire. Avec son extraordinaire sens du paradoxe, l'auteur de Ce qu'aimer veut dire se régale à jouer de cette mauvaise foi.

    Perrin a fort à faire avec l'héroïne.
    Elle le contraint à une lucidité. Il voit l'obscénité de toute vie, développe une compétence pornographique.

  • Un roman kaléidoscopique qui retrace la vie d'un certain New York, de l'anarchie des années sida aux hipsters de demain.
    RENTRÉE LITTÉRAIRE JANVIER 2017
    PREMIÈRE SÉLECTION DU PRIX ANDREW CARNEGIE

    New York. Milly et Jared, couple aisé animé d'ambitions artistiques, habite l'immeuble Christodora, vieux building de Greenwich Village. Les habitants du Christodora mènent une vie de bohèmes bien loin de l'embourgeoisement qui guette peu à peu le quartier. Leur voisin, Hector, vit seul. Personnage complexe, ce junkie homosexuel portoricain n'est plus que l'ombre du militant flamboyant qu'il a été dans les années quatre-vingt.
    Mateo, le fils adoptif de Milly et Jared, est choyé par ses parents qui voient en lui un artiste. Mais le jeune homme, en plein questionnement sur ses origines, se rebelle contre ses parents et la bourgeoisie blanche qu'ils représentent.
    Milly, Jared, Hector et Mateo, autant de vies profondément liées d'une manière que personne n'aurait pu prévoir. Dans cette ville en constante évolution, les existences de demain sont hantées par le poids du passé.
    " Un roman social ambitieux sur l'épidémie du sida. Une exploration émouvante d'une crise sanitaire toujours d'actualité. "

    Kirkus Reviews
    " Une saga new-yorkaise riche et ambitieuse... L'Immeuble Christodora a l'envergure d'autres épopées telles que Le Bûcher des vanités, Le Chardonneret et City on Fire. Vaste mais maîtrisé, un excellent livre. "

    Newsday
    " Un roman très fort et une immense ambition. "

    The Washington Post

  • Plume à la main ou caméra au poing, Hervé Chabalier couvre toutes les guerres depuis plus de trente ans. Dans ce livre, il a choisi de raconter la sienne, contre l'alcool. Les drames d'une vie, ses succès et ses belles aventures, l'envoûtement et le dégoût provoqués par cette maîtresse insatiable et destructrice, ses longues défaites et sa victoire sur lui-même... Un récit intime qui frappe en plein coeur, mais aussi le journal de bord très concret d'une cure réussie : aujourd'hui, Hervé Chabalier ne boit plus, et son témoignage se lit comme un immense cri d'espoir offert à toutes celles et ceux que cette maladie encore largement taboue concerne.
    Le Dernier pour la route, très grand succès de librairie, a été adapté au cinéma en 2009.

  • En un peu plus de vingt années, l'environnement médiatique et technologique des familles s'est sensiblement modifié. Les enfants grandissent désormais dans un monde d'écrans. En effet, chaque unité familiale est équipée de matériels technologiques de formats divers, aux nombreuses fonctionnalités, interconnectables, fixes et nomades, utilisables par chacun, quel que soit son âge. La sur-stimulation audiovisuelle précoce et la surexposition aux écrans sont source d'inquiétudes et objets fréquents de débats.

    Dans l'enquête menée de façon indépendante auprès de professionnels de l'enfance, l'auteur scrute les conséquences d'un trop-plein d'écrans pour la santé, le développement et le bien-être des moins de 16 ans. Son objectif est de considérer avec lucidité les problèmes de tous ordres occasionnés par les écrans - y compris les enjeux de l'économie du numérique et le pouvoir financier des grandes firmes impliquées dans ce vaste marché - pour mieux les prévenir. C'est seulement à cette condition que nous pourrons entrer avec les enfants et adolescents dans un usage profitable des écrans numériques.

  • La dépendance affective est un piège redoutable. Elle empêche d'accéder au bonheur car celles et ceux qui en souffrent se sentent impuissants face à la vie et sont terrorisés par l'idée de la solitude. Ils recherchent désespérément à l'extérieur d'eux-mêmes ce qui pourrait remplir leur vie de façon agréable et lui donner un sens.Dans ce livre, l'auteur nous explique comment :- se libérer de cette « prison » affective ;- se découvrir, s'aimer soi-même et s'apprécier ;- ne plus faire passer toujours les autres avant soi ;- devenir un adulte qui n'est plus soumis à ses parents, à sa famille ou à ses amis ;- être authentique dans ses relations avec les autres. La fin de la dépendance affective marquera le début d'une nouvelle vie, dans laquelle vous serez heureux avec vous-même, sans vous soucier du regard des autres.

  • Amit Chaudhuri - ou son double romanesque - retourne à Bombay, la ville où il a grandi, pour donner une lecture. Il s'attend, comme à chacun de ses séjours, à retrouver Ramu, son ami d'enfance, avec qui il aime tant sortir et dériver dans la ville. Seulement, après des années d'addiction, Ramu est en cure de désintoxication. Esseulé, Amit Chaudhuri, répond aux exigences de sa mère et de sa soeur qui le mènent notamment à l'hôtel Taj Mahal où a eu lieu la sanglante attaque terroriste en 2008. Construit comme un long plan séquence, Ami de ma jeunesse décrit avec précision et par touches impressionnistes le portrait mouvant d'une mégalopole frappée par la mondialisation puis frappée par les attentats terroristes de 2008. Il faut lire Ami de ma jeunesse comme on verrait un film neo-réaliste italien tant la réalité y est regardée sous toutes ses coutures.

  • L'addiction est au coeur de l'économie psychique contemporaine. Dans un récit qui se veut clair et précis, Thierry Roth s'intéresse particulièrement à des sujets addicts, souvent jeunes, qu'il décrit comme des affranchis du Nom-du-Père, donc des contraintes symboliques. Les conséquences cliniques majeures qui en découlent - prédominance  d'un nouveau type de jouissance, prenant l'ascendant sur le désir, statut différent de l'objet, modifications radicales du rapport à l'autre, à soi-même, à l'autorité, à la sexuation... - constituent un défi pour la psychanalyse du XXIe siècle.

    À partir du champ des addictions, l'auteur explique en quoi nous assistons à des changements structurels - et pas seulement conjoncturels - importants, sans pour autant les réduire au seul champ de la psychopathologie. Les catégories du réel, du symbolique et de l'imaginaire s'y trouvent différemment agencées et ces nouvelles manifestations cliniques impliquent de repenser quelque peu la façon dont les cliniciens peuvent y « répondre ».

  • L'hypnose est une approche thérapeutique de plus en plus utilisée dans les champs médical et thérapeutique. Tout le monde est sensibilisé à ses bienfaits sans pour autant savoir qu'il est possible d'y recourir sans l'aide d'un hypnothérapeute, ou bien pour prolonger et compléter des séances effectuées avec celui-ci.

    L'autohypnose est en effet indiquée dans de nombreux troubles :


    le stress,

    l'insomnie,

    l'anxiété,

    la dépression,

    les douleurs aiguës ou chroniques,

    les difficultés relationnelles,

    les addictions (tabac, alcool, écrans, etc.),

    les problèmes alimentaires, etc.


    Le Manuel de l'autohypnose permet à chacun de s'initier à cette technique, de comprendre son fonctionnement et de se l'approprier afin de conduire ses propres séances en toute autonomie. Grâce à des protocoles d'autohypnose guidés, vous serez en mesure de gérer les maux et les problématiques du quotidien et de reprendre le contrôle de votre vie.

  • Cyberdépendant, joueur pathologique, dépendant affectif ou hyperactif sexuel, accro à l'alcool, au tabac, au cannabis, aux médicaments, au travail, au téléphone portable, au café et même au chocolat...            
               L'addiction nous guette tous.
    Nul n'a besoin, pour vivre, de substances, d'objets, de jeu ou de la présence permanente de l'autre. Pourtant, beaucoup vont s'en rendre esclaves au point de perdre tout contrôle d'eux-mêmes malgré les dangers encourus.
    Le dépendant, hypersensible, hyper-émotif, en perpétuelle cogitation, est prêt à tout pour vivre mieux - du moins le croit-il. Rien ni personne ne semble pouvoir l'arrêter : ni la morale, ni l'entourage, ni les risques menaçant sa santé physique et psychologique, ni sa volonté.
    La dépendance est une maladie.
    Une authentique maladie du cerveau.  
    />           - Qu'est-ce qui nous fait basculer de l'usage occasionnel, festif, à l'abus puis à la dépendance ?
              -  Que recherchons-nous dans les substances ou les comportements addictifs ?
     
              -  Pourquoi sommes-nous plus vulnérables aux addictions à certaines périodes de notre vie ?
              - Comment vit-on quand un plaisir devient un enfer ?
              - Comment retrouve-t-on sa liberté ?
              - Pourquoi sommes-nous tous des dépendants potentiels ? 
     
    Dans cet ouvrage de référence, les principales dépendances de notre siècle sont analysées une à une par le Dr William Lowenstein, spécialiste des addictions.
    À travers son expérience et ses conseils, il nous en explique les mécanismes, l'engrenage qui y mène, et nous dit comment sortir de ce qu'il nomme la Maladie des émotions.

  • Le smartphone est notre compagnon de tous les jours.
    Malheureusement, il arrive parfois qu'il devienne envahissant au point de nous gâcher la vie, de pourrir nos relations voire d'abîmer notre santé.
    Grâce à ce livre, vous apprendrez les techniques qui fonctionnent afin de venir à bout de votre addiction au téléphone portable et ainsi reprendre votre vie en main, loin du stress et de la dépendance.

  • Qu'est-ce que l'inspiration ? Que nous apportent les états de conscience altérés ? Que cherche-t-on au-delà des perceptions rationnelles ?
    Dans la lignée de Michaux, Burroughs, McKenna ou de la Chemical Generation, Tao Lin, expérimente et explore, d'un psychotrope à l'autre et de façon inédite, les effets des stupéfiants sur le corps et la psyché humains.

  • Une femme s'éprend de son thérapeute, le Docteur Ursus. Une situation qui, d'emblée, empêche l'expression simple des sentiments et des désirs. Aussi bien est-ce, pour cette femme, l'occasion idéale d'aimer. Dans ce cadre protégé, surveillé, rien de malheureux ne peut lui arriver. Enchantée au sens fort du terme, la patiente écrit. Dérivé en récit, l'amour imaginaire se trouve ainsi conforté, amplifié.
    Tout de cet homme plaît à la narratrice, son regard, sa voix, ses vêtements, sa bienveillante et imparable logique. Elle l'écoute, le dévore des yeux, le respire. Il suffit, ici, que la bonne distance soit observée et l'amour impossible ira à l'infini
    Mais un livre doit finir, et le récit lui-même, qui a longtemps porté la narratrice, l'avertit de revenir à la "vraie vie". Quant au canari, son symbole vient d'une ancienne tradition. Naguère, on emportait au fond du puits de charbon un petit oiseau chanteur, qui avertissait du grisou mortel son compagnon le mineur.

  • Glu

    Irvine Welsh

    Dans les banlieues miteuses d'Édimbourg chères à Welsh, quatre enfants de la bagarre et des pubs enfumés, avec la glu de l'amitié contre vents et marées. Trente ans de culture musicale et politique, du punk à la techno, de l'héroïne à l'ecstasy, d'explosion sociale et littéraire.
    Trente ans de fermetures d'usines, de thatchérisme sauvage, de mutations, de petites et grandes tragédies ordinaires. Et pour eux, nés laissés-pour-compte, trente ans à chercher avec leur langue et dans leurs mots, ceux de la rue, leur place d'hommes.

  • Vous vous êtes aimées, il y a cinq ans, aventure brève et explosive. Un jour, pourquoi, tu ne le sauras jamais, tu composes à nouveau le numéro d'Iris, la troublante, la dangereuse Iris. Iris qui a aujourd'hui 22 ans - toujours dix de moins que toi. Et l'espace d'un coup de fil, tu replonges. Vertige des messages, silences, dialogues impossibles, rencontres ratées et étreintes fulgurantes. Accro comme avant, mais à quoi : à une fille, au sexe, à une relation perverse ? Iris est toujours plus fuyante. Iris promet mais ne tient jamais, annule, débranche son téléphone, ne revient qu'à l'extrême bord de l'abîme, quand tu t'es juré que tout était fini. Au jeu du chat et de la souris, Iris est imbattable.
    La passion. La plus solitaire des maladies, la plus tenace, la plus violente.

empty