• En proie à de multiples doutes quant à son inspiration, confronté à l'angoisse de la maladie dont il vient de connaître les affres, Rainer Maria Rilke se promène sur les rochers du château de Duino, non loin de Trieste, quand il entend soudain une voix. Celle-ci lui dicte ces mots : "Qui donc, si je criais, m'écouterait dans les ordres des anges ?" Il tient là la première sentence des Élégies de Duino, recueil dont la rédaction s'échelonne de 1912 à 1922. Ces dix années résument à elles seules les interrogations fondamentales du poète et y répondent. Dans ces poèmes, vie et mort ne s'opposent plus. Elles constituent des forces qui forment une "grande unité", un éternel devenir. Une inspiration entièrement renouvelée guide cette prose poétique, expression d'une vie intérieure intense dont elle suit le rythme. Comment vivre avec la menace de la mort ? Comment accepter les limites de l'homme, qui n'est ni animal ni Ange ? L'amour peut lui offrir ce soupçon d'éternité, permettre un dépassement. En acceptant de se plier à sa condition terrestre, l'homme peut résolument accepter la mort. Avec la figure tutélaire de l'Ange, intercesseur entre le monde visible et l'Invisible, la mort devient une condition de l'éternité.

  • Les promesses

    Marco Lodoli

    Les Promesses de quoi ? Les trois romans portent-ils des promesses ? Oui, quelques-unes. Sorella promet qu'il y a aura une connaissance après la douleur, et peut-être même une félicité. Italia promet quoi qu'il arrive un sens au cours fatal de l'existence, ça ne saute pas aux yeux, mais l'ange, lui, connaît l'histoire : le temps est un petit bout d'éternité. Et Vapore promet finalement le pardon, les contraires se rencontrent, les contraires se détruisent, quelque chose, cependant, sait absoudre tant de misère humaine. (Marco Lodoli).Trois courts romans, donc, où chacun s'entend dans un autre par un jeu de reflets et d'identiques questionnements. Les personnages sont ancrés dans le réel et la vie qui se délite, mais l'auteur, s'il jongle avec beaucoup d'éléments autobiographiques, fait basculer tout cela du côté du réalisme magique. Une religieuse, une servante, une vieille femme : trois narratrices dévident tour à tour dans Les Promesses un récit somnambulique et « vont porter le mystère de l'existence ». Le roi du monde qui tirait les ficelles des Prétendants a abandonné la partie et les trois textes sont émaillés de « Ils » : une entité incertaine, quelque chose qui est plus loin des hommes et qui veille sans sentiments au bon fonctionnement de la mécanique à étioler. Entre « eux » et les humains, il se pourrait aussi que les anges aient à travailler éthérés mais pas exactement en plein ciel. Ils vous attendent plutôt dans l'escalier ou au pied de l'immeuble. Ils sont autres que ce qu'on nous a conté, d'ailleurs sont-ils du bon côté... Ils sont.

  • "Saskia fête ses 18 ans et s'apprête à entrer en terminale, comme toutes les filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment? Si c'était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ? Quel secret recèle la pierre qu'elle porte au poignet depuis qu'elle a été trouvée aux portes d'un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ? Peu à peu, Saskia plonge au coeur d'un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l'existence..."

  • Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l'ancienne Prophétie? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu'elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis? S'est-elle trompée sur la force du lien qui l'unit à Tod? Saskia doute.

    Et l'étau se resserre...

  • Après l'attaque du Nid, c'est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent. Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets...

  • Les anges, symboles mystiques de la religion et du mythe, sont une source d'inspiration artistique depuis des siècles. Ce livre contient des anges dessinés par les plus grands artistes, classiques comme contemporains, des Cupidons délicats aux représentations majestueuses de l'archange Michel.

  • En ces temps où tente de s'imposer par la barbarie un Dieu idolâtre et méprisant de l'humain, Dominique Gauch repose à nouveaux frais la question de la foi qui, selon elle, ne peut être dénouée de la question de l'inconscient et du mal.

    A partir du rapport entre inconscient et foi, l'auteure redécouvre la pertinence, la profondeur et l'effectivité de la pensée existentielle du poète roumain, juif, Benjamin Fondane. Sa confrontation avec le Freud de L'avenir d'une illusion met en lumière les limites du langage métapsychologique pour dire l'expérience de la foi, foi poétique, foi biblique qui est étrangère non seulement à l'homme Freud mais à l'expérience de la psychanalyse.

    Inconscient et foi sont deux domaines de la pensée, irréductibles l'un à l'autre et pourtant étroitement liés dans la constitution du sujet. Penser leur articulation demande de quitter la pensée conceptuelle pour se tourner à nouveau vers Job, l'homme du pays d'Ouç, qui souffre, désespère et cherche, un homme irrésigné, aux prises avec son existence et les grandes énigmes de la vie humaine.

  • On part d'une promenade dans le Littré pour s'enfoncer avec les mots, leur sens et leur non-sens, dans un voyage dans le corps humain, qui fait du langage l'événement magique par excellence, qui seul peut nous rapprocher (petit mammifère échappé à l'emprise des reptiles, inventeurs de l'oeuf et premiers maîtres de la terre) de ce Dieu qui, selon Powys, n'a pas conscience de nous et que nous ne pouvons atteindre sans un détachement de nous-même, seul capable de nous confondre avec lui dans le silence éternel.

  • Le Glaive de vérité est en réalité le glaive de ma vérité, de mon expérience véritable. C'est le récit de mon histoire. Mon témoignage est sans filtre. Je vous raconte ce que j'ai  vécu de plus douloureux et de plus joyeux.
    Il y a deux ans et demi, j'ai vécu une période très sombre. L'ombre a essayé de me prendre... Alors que je ne comprenais pas comment Dieu pouvait laisser faire de telles choses, il m'a guidé sur le chemin de ma rédemption. Je vous décris le passage de la haine, de la colère à l'amour et au pardon, la découverte de cette divinité extérieure et intérieure, la découverte de cet équilibre qui se fait à l'intérieur puis à l'extérieur. Je vous raconte ce que je sais du combat entre l'ombre et la lumière. Partager le glaive de ma vérité est viscéral pour moi, en souvenir de toutes ces belles âmes que j'ai perdues ou plutôt qui se sont perdues en route. Je me dois de leur rappeler qui elles sont vraiment. Je me dois de leur dire qu'un autre chemin est possible. Alors parce que je m'en suis sortie, je montre le chemin.

  • Parmi les liens qui unissent deux âmes, le plus mystérieux est probablement celui qui unit les flammes jumelles. Il n'est pas le plus connu, mais dépasse ce que l'on peut connaître des relations âmes-soeurs tant il bouleverse la vie de ceux qui l'expérimentent. Christian rencontre, le jour de sa mort, son ange gardien et sa flamme jumelle, Héloïse, à qui il est destiné. Son après-vie est aussi riche d'enseignements que peut l'être celle d'une vie d'homme. De ce premier regard, où plongé dans les yeux d'Héloïse, il tombe amoureux, l'aventure le poussera à reconsidérer sa vision de la vie et de l'amour.

  • Tout commence lorsque Maye De Montaigord, 18 ans, a un accident de voiture. Quelque chose d'étrange s'est passé ce soir-là, quelque chose de mal. Seulement voilà, elle se réveille à l'hôpital avec pour seul souvenir une silhouette à la voix douce et rassurante. Sa mère l'encourage à prendre du repos chez ses grands-parents, où elle fait la connaissance d'un certain Léonard De Saintylaire. À partir de ce jour, beaucoup de choses vont changer, à commencer par Maye.

  • « Je m'appelle Momo, j'ai vingt-sept ans, je livre des pizzas et je suis un ange. Un soir à marquer à la craie blanche, j'ai reçu un gros cadeau du ciel, un cadeau tout blanc qui m'a rendu bien fébrile, oui, bien fébrile. Pourtant j'ai jamais trahi le secret. Mais aujourd'hui, avec le soleil immense qui fait chaud au coeur en cette saison pleine de buée, je me dis que c'est un bon jour pour m'alléger l'intérieur discrètement, façon confidence sur l'oreiller, en secret chuchoté. Après, peut-être que nous y verrons un peu plus clair... »

  • La Terre. Une planète peuplée d'humains qui se croient supérieurs à l'Univers. Pour eux, les récits et légendes existent pour démontrer que l'on ne peut pas croire en quelque chose qu'on ne peut pas expliquer. Et si tous ces textes avaient été écrits dans le seul but de nous faire croire que tout ce qui est réel est irréel ? L'ombre cache peut-être des secrets dont nous n'avons aucune connaissance.
    Jennyla vient d'emménager dans la ville de Nîmes avec ses parents. Ses études à domicile sont désormais finies. D'un commun accord, elle prend une année sabbatique et profite de son temps pour s'adonner à son passe-temps favori : la lecture. Un jour, elle fait la rencontre de Logan. Un mystérieux loup-garou qui va bouleverser sa vie. Jennyla remet toute son existence en question. Qui est-elle ? Que cachent ses parents ? Pourquoi l'avoir formée ainsi ? Les secrets sont faits pour être révélés, mais sera-t-elle assez forte pour les supporter ?

  • « Un sifflement retentit mais le train ne s'ébranla point. Tout le monde était aux portières et observait le jésuite qui, les bras au ciel, priait avec ferveur... On sentait, sous son visage ingrat, se concentrer une foi terrible. Sa robe se mit à onduler lentement et je crus pour de bon qu'il allait s'envoler. J'écarquillai les yeux car, tenant la lévitation pour une légende, j'eusse été bien aise d'être ainsi détrompé. Mais seule la robe se souleva lentement. Et tandis que les jérémiades au Seigneur et les incantations à la Vierge se faisaient de plus en plus lugubres, le doigt de Dieu, élevant la robe comme un drapeau, se dressa tout congestionné vers le ciel et donna, sous les applaudissements des voyageurs, le signal du départ. Le train se mit en branle tandis que le jésuite, à ce qu'il me sembla, faisait de même. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une résidence pour personnes âgées ? Stella ne se verrait pas y séjourner. Encore moins y passer une année scolaire complète ! Pourtant, c'est bien là qu'elle devra faire son prochain stage, en tant qu'apprentie éternelle.

    Heureusement que ses trois meilleurs amis se joignent à elle ! Ensemble, ils ont pour mission de récupérer un objet angélique tombé entre des mains humaines. Interdiction cependant de se servir de leurs pouvoirs, sous peine d'être repérés par des démons.

    Ce sera un véritable défi, surtout lorsque des vols et d'étranges émotions négatives s'additionneront autour d'eux. Il n'y a pas à dire : cette mission apparemment paisible ne sera pas de tout repos !

    Les Éternels est une collection de livres qu'il est possible de lire dans l'ordre ou pas, pour le simple plaisir de nous évader du quotidien pendant quelques heures et d'ouvrir notre coeur à la magie des anges qui nous entourent !

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Rosie, Pat et Michou se débattent avec les secrets d'une longue amitié, leurs amours à la fois émouvantes et complexes, de même que le choc de brusques changements dans une étape de leur vie qu'elles espéraient paisible.
    Quels pouvoirs Archibald, l'ange gardien folichon et protecteur, déploiera-t-il pour guider ces femmes dans des sentiers inexplorés ?
    Dès les premières pages, vous serez happés par les montagnes russes que dévaleront les trois héroïnes.
    Et qui sait, partagerez-vous avec elles des moments apaisants sur les cumulus d'Archi ?

  • Even today, the splendid appearance of angels remains undiminished. Images of these heavenly and powerful messengers convey protection, innocence and calm, and have been an inspiration to religious artists throughout the history of art. This book illustrates the most impressive representations of angels, from delicate, whimsical cupids to majestic depictions of the archangel Michael, and from medieval to modern times.

  • Depuis deux ans, Jasmin a disparu. Les jours où sa tristesse l'accable, Maïté joue de la guitare sur la falaise face aux Ancêtres de Ranfoll dans l'espoir de ramener celui qu'elle aime. Or, un soir, ce n'est pas Jasmin qui surgit, mais Jee, son ami rouquin aux yeux bleus, au sourire enjôleur, homme de mer, de phare. Son ami, porteur de jours nouveaux. Est-elle prête à tourner la page ?

  • « C'est une bien belle histoire que celle de saint Nicolas. Je la dois à son âne qui la connaît bien et qui, s'étant pris d'amitié pour moi, a entrepris de me la raconter... » Voici Jean Egen, plus tendre et drôle que jamais, en reportage au Paradis sur les traces de saint Nicolas. Rencontres inattendues, interviews cocasses, rêve et poésie : un voyage enchanteur au pays de l'enfance. Un merveilleux conte à la manière de Marcel Aymé.

  • Un conte champêtre accompagné de vers d'amour, qui chantent la beauté et les vertus de Penny Hébert, identifiée à Pénélope.

  • Vingt ans de silence sont parfois très propices... De Senlis à New York, de Paris à Amsterdam, André Morla, poète Avignonnais fait balader son âme à travers des chemins surréalistes, sur des pavés luisants, sur des plages de sable ocre et âcre. Souvenirs de voyages, instants vécus, s'unissent au-delà du mot, du verbe, du geste. C'est un cri qu'il lance à qui saura l'entendre. Le passé devient présent, le présent devient futur, le reste est immuable. Avec « Mirabile Visu », l'horloger universel de « Noir et or » (Les Presses Universelles), continue son constat amer et parfois acerbe. Il faut pourtant y voir, comme un secret gardé, des appels de détresse, qui ne seraient, en fait, que des appels à la vie.

  • Oraison pour une île

    Lynda Guillemaud

    En pleine crise existentielle, Caroline échoue son mal-être sur une île bretonne, quelque part entre ciel et mer : Bréhat. Sur cette île - pas déserte, mais presque - Cordélia, la propriétaire de la maison d'hôte qui accueille Caroline, lui réapprend à vivre, avec douceur et bienveillance.

    Ce fragile équilibre que Caroline essaie de retrouver va être soudain bouleversé avec l'arrivée de Joshua, jeune homme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Il n'a rien à lui offrir... et pourtant c'est peut-être tout ce qu'elle a.

    Dans cet ouvrage court et intense, qui fait délibérément le choix de l'émotion et des sentiments, les paysages et l'ambiance de Bréhat sont magnifiés par une écriture poétique, imagée, émouvante. Loin d'être une romance traditionnelle, ce roman vous entraînera vers un chemin auquel vous ne vous attendez peut-être pas... Oserez-vous vous y perdre ?

    « Une écriture pleine d'élégance et d'émotion... »

    « La poésie des mots rend bien l'impression d'envoûtement qui saisit le promeneur dans ce lieu hors du temps. »

    « Ce roman fait partie de ceux qui laissent en nous une empreinte, comme un souvenir réconfortant... »

empty