• Un Noël à la campagne dans le Gloucestershire. La perspective est séduisante pour un groupe de jeunes mondains, un peu las de la routine londonienne, qui décident de séjourner à proximité du domaine de Lady Bobbin et de ses enfants. Multipliant péripéties invraisemblables et dialogues mordants, Nancy Mitford dresse un portrait décalé de la société anglaise dans les années 1930. « En vérité, il s'agit moins ici d'un pudding que du soufflé d'un grand chef... dans lequel je vous incite à vous plonger avec délices. » Joseph Connolly « Ce livre dégage une énergie d'un genre particulier, alimentée par la volonté infaillible et louable d'une auteur qui préférerait mourir plutôt que d'ennuyer ses lecteurs. » Rachel Cooke, The Guardian

  • Les Eaux-fortes de Buenos Aires sont autant d'instantanés de la capitale argentine, de ses paysages, de ses humeurs, de ses habitants et de son rythme. Car il y a bien une faune et une flore particulières à l'endroit : ses jeunes oisifs plantés toute la journée durant sur leur perron, ses maisons de tôle ondulée aux couleurs passées, la chaise en plus laissée sur le trottoir pour l'étranger de passage... Chaque curiosité de Buenos Aires fait l'objet d'une eau-forte, petit bijou littéraire à l'humour corrosif. Un voyage dans la langue et dans la ville.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    SM le maudit

    Christophe Bier

    Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité
    Berlin, 1930. La République de Weimar vit ses derniers moments de décadence. Siegfried Mann se travestit dans un cabaret érotique. La tenancière, une naine à monocle, lui voue un amour exclusif. Mais le jeune garçon rêve de gloire et de cinéma. Un casting providentiel le propulse dans les griffes de Hilda von Kroft, autoritaire patronne de la Femdom Produktion. Elle fait du naïf acteur la nouvelle égérie d'un genre très spécial. Siegfried devient la star souffrante de romances sadomasochistes dans lesquelles aucun supplice n'est truqué. Sous la férule des femmes, il hurle avec conviction et vérifie la justesse de cet adage : l'art est une discipline. Cravaché, humilié, torturé, peut-il encore espérer un registre moins éprouvant ?
    Un choc visuel. Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité, servie par le trait étonnant d'Yxes et la perversion de Christophe Bier. Mieux qu'une contribution à l'univers sadomasochiste, SM le Maudit marque une révolution dans un genre qui donne rarement la suprématie aux femmes et s'offre au passage le luxe d'un hommage au courant artistique de la Nouvelle Objectivité et au cinéma des années 1930 (Marlene Dietrich, Fritz Lang, Tod Browning).

  • Beaucoup de gens connaissent 1984 pour avoir lu le roman ou vu le film qui en a été fait. Peu savent que son inspiration première est la participation d'Orwell à la guerre civile espagnole et la terreur stalinienne qu'il y a découverte.

  • Le vieux Ma n'est guère enthousiaste de devoir partir en Europe - à Londres, plus précisément - où son frère lui a légué un magasin d'antiquités. Quant à son fils, Ma Wei, il tombe éperdument amoureux de la fille de leur logeuse, la très respectable veuve Window. Les tribulations de nos deux Chinois dans la capitale britannique sont contées par Lao She avec un humour féroce, et sans doute bien informé, puisque lui-même y séjourna de 1924 à 1929. Comment concilier la digne image de Messieurs Ma père et fils avec celle de « ces diables à face jaune » qui fument l'opium, s'adonnent au trafic d'armes, cachent sous leur lit les victimes qu'ils ont tuées et violent les femmes sans distinction d'âge ? L'abîme d'incompréhension et de préjugés qui les sépare de la population locale, s'il donne lieu à maintes scènes d'une drôlerie irrésistible, n'en laisse pas moins flotter une ombre de tristesse sur la réussite de leurs projets.

  • En 1933, trois jeunes et brillants anthropologues se rencontrent sur les berges du fleuve Sepik, dans le Territoire de Nouvelle-Guinée, alors sous domination anglaise. Inspiré par la vie de Margaret Mead, la célèbre anthropologue américaine qui sut donner du souffle à cette science encore si récente dans les années 30, Euphoria est un roman passionnant où il est question d'anthropologie, de tribus indigènes, d'ethnocentrisme et de guerres mondiales, mais aussi et surtout de nature, de désir et de possession... « Énergique, spirituel, férocement intelligent. [...] Un triangle amoureux inattendu. » The New York Times Book Review « Poétique, saisissant. Lily King appréhende la substance du désir d'un homme pour une femme qui a radicalement changé le regard que nous portons sur nous-mêmes. » The Washington Post Sélection des 10 meilleurs livres de l'année 2014 de la New York Times Book Review. Illustration de couverture : Artwork: Geviert, Graphics & Typography Andrea Janas © shutterstock/Norph

  • Mick, garçonne passionnée et ambitieuse, erre en solitaire dans les rues du sud profond des États-Unis, happée par la musique qui s'échappe des fenêtres. Au café de Biff, Mick observe John Singer, le fascinant muet au calme olympien. D'autres personnages aussi originaux qu'attachants évoluent autour d'eux, se croisent sans se rencontrer. Ils se regardent avec une curiosité pleine de tendresse face à la cruauté de la vie et à la pauvreté, portés par leurs rêves et leur soif de justice.

    « Au bout de quelque temps, Mick sut quelles maisons captaient les émissions qu'elle voulait entendre. Une maison, notamment, recevait tous les bons orchestres. Le soir, elle y venait, et se glissait dans le jardin obscur pour écouter. Cette maison était entourée de superbes massifs, et Mick s'asseyait sous un buisson près de la fenêtre. Et quand c'était terminé, elle restait dans le jardin, les mains dans les poches, à réfléchir longuement. » C. McC.

  • Les jardins de la vie

    Jean-Luc Petit

    Un jour pluvieux de 1938, Mark Duvivier quitte Londres pour retrouver sa mère et ses amis d'enfance à Leith, son village natal en Écosse. Le géographe, Français de père, Écossais par sa mère et par nature, s'est réfugié dans une vie où l'amour est frivole et le bonheur illusoire. Rien ne semble suffire à racheter les blessures de jeunesse qui sclérosent ses sentiments. La réalité, cruelle et subite, emporta son père à jamais, brisant ainsi le serment qu'il lui avait fait de revenir, et enleva mystérieusement son premier amour. Sur les traces de son passé, Mark fait une rencontre qui le bouleverse et l'aidera à rouvrir le livre secret de sa vie et de ses mystères. Il finira par comprendre une réalité faite d'avidité et de pouvoir qui se cache au centre d'une conspiration machiavélique.

empty