• Séduit par la troublante Phyllis Dietrichson, l'agent d'assurance Walter Neff conspire avec elle le meurtre de son mari après lui avoir fait signer une police prévoyant une indemnité pharaonique en cas de mort accidentelle. Évidemment, la compagnie d'assurance va suspecter la fraude, mais Walter et Phyllis sont intelligents, déterminés et totalement sans scrupules. Le crime parfait existe-t-il ? Peut-on vraiment échapper à une vie rangée pour éprouver le grand frisson aux côtés d'une femme fatale ?
    Un roman qui fit scandale avant d'être à l'origine de l'un des plus grands films noirs de tous les temps.

  • Il fait froid, il est six heures du matin et Santiago n'a pas envie de tuer qui que ce soit. Le probl¿me, c'est qu'il est flic. Qu'il est sur le point d'arr¿ter une bande de d¿linquants, dangereux mais peu exp¿riment¿s, et que les d¿linquants inexp¿riment¿s font toujours n'importe quoi... Apr¿s avoir abattu un jeune homme de quinze ans lors d'une arrestation muscl¿e, Santiago Qui¿ones, flic ¿ Santiago du Chili, erre dans les rues de sa ville en tra¿nant son d¿go¿t. C'est ainsi qu'il croise le chemin de la belle Ema Marin, une courti¿re en assurances qui semble savoir beaucoup de choses sur son pass¿...

  • A l'ere des coronavirus, il ne fait pas bon etre assureur...

    Etonnant paradoxe, dans un monde ou les risques se multiplient et les attentes de la societe sont immenses en matiere de protection !

    Pourtant, force est de constater que l'assurance, qui est fondamentalement une industrie de la confiance, est devenue source de defiance dans l'esprit des individus. Elle qui avait ete creee par les entrepreneurs pour les entrepreneurs, afin de faciliter la prise de risque, a perdu son sens a leurs yeux.

    Mecanisme de mutualisation du risque, l'assurance est en fait la victime de sa sophistication a travers le temps : a trop vouloir servir la collectivite au moyen de son ingeniosite technique, elle en a oublie de considerer l'individu qu'elle avait promis de proteger. Forcement, le fosse s'est creuse entre l'assureur et l'assure.

    Cette deconnexion n'est pourtant pas une fatalite. Grace a la revolution digitale qui a deja commence a transformer l'assurance en profondeur, en remettant le client au coeur de son modele et en basculant vers la simplicite d'usage , un nouvel equilibre entre l'individu et la mutualite peut aujourd'hui etre trouve, et le fil de la confiance se renouer progressivement. 

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage.

    Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • Le parc automobile français n'a cessé de progresser ces dernières décennies. Une telle augmentation s'est immanquablement accompagnée d'une multiplication des accidents de la circulation. 

    Dans de nombreux cas, l'accident de la route n'a que des conséquences matérielles sans grande gravité. Cela n'empêche pas la personne lésée de vouloir obtenir réparation de ses préjudices. Mais l'accident de la route peut avoir des effets bien plus lourds pour la victime, touchée dans son corps. 

    C'est en partie pour cette raison que le législateur a organisé un système spécifique d'indemnisation qu'il convient d'expliquer, car la réglementation en la matière peut paraître complexe. 

    Intégrant des modèles de documents et de nombreux conseils, cet ouvrage envisage une approche pratique des difficultés propres à l'indemnisation des victimes d'accident de la route. 

    Son objectif est aussi d'accompagner toutes les personnes confrontées à de telles problématiques pour leur permettre d'avancer efficacement dans le traitement de leurs dossiers.


  • Au travers des données factuelles et juridiques tirées du dossier pour être soumises à l'analyse - ouvrage, dommage, réception et autres événements, délais, contrat - l'auteur traite de la responsabilité des constructeurs. Dans un second

  • « Le trac, c'est la peur du jugement des autres, la crainte de décevoir, l'humilité naturelle d'un être humain conscient de ses faiblesses. » « Dans cet ouvrage, Gilbert Garibal démonte les mécanismes du trac avec une réelle précision et donne des solutions pour combattre ce trac»

  • Nous sommes entrés dans la société du patrimoine éphémère, dominée par le règne des usages fractionnés et le recul de la possession. Particulièrement visible dans le comportement des millennials, cette lame de fond submerge peu à peu tous les domaines de notre vie. Aujourd'hui, tout se loue : portables, ordinateurs, vêtements ou encore vélos et trottinettes en libre-service...

    L'accès à la propriété et la possession d'objets emblématiques de la société de consommation ne sont plus considérés comme des priorités par la nouvelle génération, qui découvre d'autres voies pour se réaliser et s'affirmer. Plus qu'une mutation associée au foisonnement des dispositifs digitaux, nous vivons une métamorphose radicale des mentalités.

    Dans ce contexte, les assureurs sont un stabilisateur économique et social qui permet aux communautés humaines de résister aux chocs et de se développer dans la durée. Olivier Jaillon livre dans cet essai une analyse éclairante des ruptures technologiques et anthropologiques en cours. N'hésitant pas à briser des tabous au sujet de l'héritage et de l'accumulation des richesses, l'auteur défend sa conviction profonde : en facilitant le passage du patrimoine tangible au patrimoine éphémère, les assureurs auront un impact direct sur l'accomplissement de nos aspirations individuelles et collectives. Moins de contraintes, moins d'inégalités, plus de libertés et de solidarités. Ces maîtres-mots ont vocation à devenir les principes directeurs de l'assurance de demain.

  • Aragon, à l'heure actuelle, n'en appelle à notre attention ni comme poète, ni comme militant. Mais essentiellement comme phénomène social. Aragon marque l'apogée du bluff contemporain, de la grande escroquerie sentimentale qui gagne chaque jour un terrain précieux à la fois sur la sincérité du coeur et sur l'indépendance du jugement critique. Georges Henein

  • « Je le constate tous les jours en consultation : les émotions et les sentiments sont d'autant plus violemment ressentis - douloureusement vécus même quand ils surgissent - que leurs origines comme leurs mécanismes restent mal connus des intéressés. À l'évidence, un important besoin d'information existe à ce sujet. Gilbert Garibal y répond en nous proposant d'embarquer à bord de ce livre Émotions : mode d'emploi, pour un passionnant voyage dans ce turbulent univers. »

  • Etudie d'abord le rôle des collectivités locales dans la transformation de la notion d'assurance puis l'équilibre recherché par les collectivités locales entre l'acceptation et la mise en cause de la notion d'assurance.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • 1929-1939 : dix années de crise mondiale pendant lesquelles les sociétés civilisées se sont heurtées à des problèmes qu'elles ne sont pas arrivées à résoudre. Une réorganisation profonde est indispensable. L'économie ne peut s'accommoder des fantaisies de la politique. Le terme « économie politique » est un non-sens véritable, et il nous paraît plus logique de dénommer la science nouvelle : L'ÉCONOMIE SOCIALE. L'organisation capitaliste tout entière doit être rénovée et adaptée à la société actuelle, pour lui permettre d'assurer la répartition et la consommation d'une production qui doit aller sans cesse en augmentant. Ce sont là les bases sur lesquelles nous nous sommes proposés d'édifier le capitalisme de demain : LE CAPITALISME SOCIAL.

  • Depuis 1945, l'assurance maladie multiplie les plans de rééquilibrage qui sont autant de fiascos. Aujourd'hui, le cotisant-contribuable est saturé, le déficit est toujours là et des centaines de milliards de francs ont été inscrits à la charge des générations futures. Dans cette litanie d'échecs, le « plan Juppé » annoncé en novembre 1995 trancha par l'ampleur et l'audace des réformes envisagées. Pour autant, était-il suffisant ? Spécialiste incontesté et engagé de la Sécurité sociale, l'auteur détaille les vices fondamentaux qui affectent l'accès aux soins, leur prise en charge par l'assurance maladie et la pratique des professionnels de santé. C'est l'ensemble du système qui est en cause, gaspilleur de l'argent des ménages, indifférent à la qualité des soins et source d'inégalités croissantes. Le temps presse et le défi est clair : si l'attentisme prévaut, la privatisation sera inévitable.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Si de nombreuses études sur le mouvement mutualiste ont contribué ces dernières années à mieux faire connaître l'histoire de ce précurseur de la Sécurité sociale, le rôle tenu par les entreprises commerciales d'assurances dans la genèse du système français reste moins connu. Or, l'appréhension de notre histoire sociale ne peut ignorer l'ascendant qu'y a exercé le pôle marchand. Dans cet ouvrage consacré à l'évolution de la prévoyance sociale en France depuis le Moyen Âge, Patricia Toucas-Truyen met ainsi en évidence la richesse et la complexité des processus historiques qui ont conduit à l'institutionnalisation des deux pratiques : la mutualité et l'assurance. Pratiques parfois « gémellaires », écrit l'auteur, mais « le plus souvent distinctes, les unes se caractérisant par leur éthique solidariste, pendant que les autres visaient une finalité lucrative en sélectionnant leurs adhérents ». Conflits, ruptures, connexités jalonnent les doubles parcours de la mutualité et des assurances. Il convenait de tenter d'en déchiffrer les enjeux et de montrer toute l'actualité du choix entre les deux pratiques. Car aujourd'hui, le désengagement continu de l'État dans les remboursements obligatoires, l'influence grandissante des logiques assurantielles, une harmonisation européenne exclusivement basée sur les règles du marché, portent atteinte au principe de solidarité qui, jusqu'à présent, garantissait la fragile cohésion d'un système mixte, alliant régimes légaux et complémentaires, organismes à but lucratif ou non. La question, en cette fin de XXe siècle, est donc encore bien celle des valeurs. Du choix qui sera opéré dépendra l'égalité des individus face à la maladie et à la mort.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Analyse les problèmes posés, notamment sur les plans juridique et technique, par l'application des directives assurances au secteur de la mutualité, et évalue leur importance.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Détaille tout ce qu'il y a à faire avant, pendant et après un déménagement à l'étranger. Donne aussi quelques pistes pour trouver un emploi hors de France.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Au sommaire : Le Développement du système ambulatoire face à la CPAM; Le Point sur le secteur II; Gestion des soins assistés par ordinateur; La Responsabilité des anesthésistes; Maternité-an 2000; Chirurgie an 2000; L'Evolution de la distribution des soins en Europe; L'Assurance-vie en Europe AEETA...

  • « Dans un but d'efficacité immédiate, ce livre consacré au trac, se décline en six thèmes centraux progressifs, eux-mêmes déclinés en dix séquences, clairement et simplement rédigées. Chacune d'elles est exprimée par l'auteur en deux temps : techniques de la séquence et exemples, conseils et exercices  Il vous est ainsi loisible de progresser à votre rythme. Après avoir approfondi le développement d'une séquence donnée, vous pouvez la mettre sur-le-champ en application dans votre cadre de vie personnel, à l'aide des suggestions et démonstrations proposées, toutes extraites du quotidien. »

  • Les compagnies d'assurances ont pour vocation de régler à leurs clients ce qu'elles appellent, par euphémisme sans doute, des « sinistres ». Le terme ne s'est jamais mieux appliqué qu'à ce dossier 10 781. A travers la rigueur et la sécheresse des documents administratifs, nous revivons pas à pas, ou plutôt démarche après démarche, le calvaire de Mme Asniel, dont les problèmes sont répertoriés sous le numéro susdit, comme on écrit. De demandes de renseignements en circulaires, de circulaires en suppléments d'informations, de protêts en saisies, l'auteur nous démonte avec minutie, pièces à l'appui, l'horrible mécanisme du drame. L'humour sous-jacent à chaque ligne du texte, la logique kafkaïenne de l'enchaînement des faits font de ce dossier un véritable roman, qui se lit aussi comme un policier passionnant.

empty