• "Je voyais maintenant que c'étaient les créatures les moins terrestres qu'il soit possible de concevoir. Ils étaient formés d'un grand corps rond, ou plutôt d'une grande tête ronde d'environ quatre pieds de diamètre et pourvue d'une figure. Cette face n'avait pas de narines - à vrai dire les Martiens ne semblent pas avoir été doués d'un odorat - mais possédait deux grands yeux sombres, au-dessous desquels se trouvait immédiatement une sorte de bec cartilagineux. [...] En groupe autour de la bouche, seize tentacules minces, presque des lanières, étaient disposés en deux faisceaux de huit chacun. Depuis lors, avec assez de justesse, le professeur Stowes, le distingué anatomiste, a nommé ces deux faisceaux des mains."

  • Après plusieurs missions humanitaires éprouvantes, Úrsúla accepte de remplacer au pied levé le ministre de la Justice en attendant les prochaines élections.
    Elle découvre très vite que son administration n'est là que pour bloquer toutes ses initiatives.
    Aussitôt après sa première intervention publique, elle devient la proie d'un cyber-harcèlement menaçant et doit engager un garde du corps. Elle est également poursuivie par un sdf agressif, qui sort d'un hôpital carcéral.
    Catapultée dans ce nouveau monde, cible systématique d'attaques sur les réseaux sociaux, elle découvre aussi l'attitude faussement compatissante mais réellement méprisante de ses confrères politiques. Elle tente cependant de faire son travail tout en affrontant le stress post-traumatique résultant de ses missions humanitaires ainsi que sa culpabilité vis-à-vis de son mari et de ses enfants.
    Elle est, certes, entourée de gens en lesquels elle a confiance, mais la trahison ne vient-elle pas toujours des plus proches ?
    Lilja Sigurdardottir est née en 1972, elle est auteur de théâtre et de romans noirs, et participe à l'organisation du Festival Iceland Noir de Reykjavík. Elle vit entre l'Islande et Glasgow.
    Sa trilogie Reykjavík Noir est traduite en huit langues et a rejoint la liste des best-sellers dans de nombreux pays. Elle est aussi choriste du groupe de rock Fun Lovin' Crime Writers.

    "Je me suis régalé en lisant ce nouvel ouvrage de cette auteure islandaise particulièrement talentueuse." -

    Froggy's



    delight

  • Les Chevauche-Brumes ont déserté les légions royales du Bleu-Royaume pour aller traquer les créatures maléfiques issues du brouillard noir : désormais dispersées aux quatre coins du monde, elles attaquent les populations civiles sans défense. Tandis que les réfugiés affluent à Antinéa, la capitale, et exacerbent les rivalités entre le régent du royaume et le clergé d'Enoch, sur mer, un monstre terrifiant fait des ravages parmi les navires. Les anciens de la neuvième compagnie pourront-ils faire face à tous ces périls ?
    Se déroule dans le même univers que Chevauches-Brumes mais peut se lire indépendamment.

  • Qu'est-ce qui se cache derrière le "suicide assisté par ordinateur" soigneusement scénarisé de la jeune femme dont le récent mariage avait été transformé en cauchemar par une farce de très mauvais goût ? Qui envoie sur le téléphone d'Einar des messages obscènes à l'orthographe défaillante ? Qui a attaqué, devant une boîte de nuit, le cadre dynamique et misogyne qui terrorisait sa famille et l'a expédié l'hôpital dans un coma profond ? Quelles manipulations politiques viennent troubler la bataille pour le destin du Journal du soir, le grand quotidien islandais ? Quel jeu mène son directeur ?

  • Toutes les clés pour protéger vos données sur Internet
    La cybersécurité consiste à se protéger d'attaques venant de cybercriminels. Ces hackers ont pour but d'utiliser vos données afin de pirater des brevets, des comptes bancaires, et de détourner toutes sortes d'informations personnelles ou secrètes.
    La sécurité passe d'abord par la compréhension des attaques, du but recherché par le pirate informatique et ensuite par l'analyse des moyens à mettre en oeuvre pour sécuriser son système informatique.
    Au programme : Evaluer la vulnérabilité de son système informatique
    Les concepts de base
    Les moyens à mettre en oeuvre pour sécuriser un système informatique
    Evaluer et contrer les attaques
    Les carrières possibles dans les métiers de la cybersécurité
    L'évolution future

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Tirant la leçon des bouleversements introduits dans la conduite des guerres par les campagnes de la Révolution française et de l'Empire, Clausewitz insiste sur le rôle décisif que jouent les forces morales dans les conflits, alors que les auteurs spécialisés jusqu'alors ramenaient l'art de la guerre à de simples séries de mouvements de troupes. Selon lui, les soldats doivent être galvanisés par de puissantes motivations idéologiques et la force d'âme, faite de courage et de détermination mais aussi de clairvoyance intellectuelle, est la qualité suprême du chef de guerre. S'opposant au cosmopolitisme et à l'humanisme pacifiste de la génération des Lumières en Prusse, qui avait accueilli avec enthousiasme le traité d'Emmanuel Kant "Pour la paix perpétuelle", il met ici véritablement en relation la guerre et la politique en développant sa célèbre formule selon laquelle "la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens". Selon lui, la guerre n'est "ni un art, ni une science, mais un acte de la vie sociale". De théories sur le concept de "guerre absolue" ("La guerre est un acte de violence à l'emploi de laquelle il n'existe pas de limites") en réflexions sur la doctrine stratégique ou la guérilla, "De la guerre" sera lu et relu avidement par la plupart des responsables politiques et militaires des 19e et 20e siècles, dont notamment Marx, Engels et Lénine, même si l'enseignement que ces générations ont cru devoir en tirer montrent que son interprétation a donné lieu à de graves contresens, dont le plus éclatant a consisté à faire de lui un précurseur de la guerre totale. Indéniablement, Clausewitz est un belliciste pour qui la guerre est l'épreuve la plus haute et la plus salutaire dans la vie des États, et le moyen privilégié de l'affirmation nationale, mais ce bellicisme n'est pas sommaire. Il découle d'une conception nouvelle de la nation, inspirée par la leçon de la défaite de Iéna qui a failli entraîner la disparition de la Prusse et la transformation de l'Allemagne en satellite de la France.

  • En 1806, à vingt-six ans, Clausewitz, officier prussien, assista à la défaite dIéna. Il tira de cette expérience lidée maîtresse de son traité De la guerre (1832), dont il nacheva que le livre I : « La guerre est un acte de violence à lemploi de laquelle

  • Un guide pour comprendre le crime et les moyens de le combattre
    Vous êtes fasciné par la criminologie, la police scientifique et le travail d'enquête ? Cette deuxième édition entièrement mis à jour vous entraîne dans les profondeurs du monde du crime, et vous offre une meilleure compréhension des sombres recoins de l'esprit criminel et des moyens d'action des défenseurs de la loi.
    Vous comprendrez ce qu'est un crime, comment le mesurer, et ses conséquences sur les victimes et la société en général. Vous explorerez les différentes théories qui cherchent à expliquer pourquoi les individus commettent des crimes. Vous identifierez les différents types de crimes, du crime en col blanc au crime organisé ou au terrorisme, l'un des plus grands défis de notre époque. Vous suivrez les policiers pendant qu'ils poursuivent et arrêtent les criminels. En somme, vous découvrirez les véritables motivations du crime, la façon dont la société réagit face à cette menace, et, surtout, les moyens de limiter son expansion.

  • La guerre

    Eric Delbecque

    • First
    • 24 Janvier 2019

    Les guerres d'hier, d'aujourd'hui et de demain enfin décryptées !Depuis quelques années, le terrorisme met en péril l'équilibre des puissances : le faible est désormais capable de meurtrir le fort. Pour comprendre les enjeux de cette guerre asymétrique permanente, il est essentiel de revenir sur l'histoire de la guerre. Comment les forces armées, dotées de moyens de plus en plus sophistiqués, se sont professionnalisées au fil du temps ? Qu'est-ce qu'une guerre de l'information ? Que sont les nouveaux visages de la guerre Chronologiquement, ce livre fait la lumière sur l'univers de la guerre, qui, aujourd'hui plus que jamais, est un sujet incontournable.
    Découvrez :
    o L'homme " guerrier " depuis la préhistoire
    o La guerre, expression du nationalisme
    o Les grands conflits mondiaux
    o Les zones sous tension permanente

  • Lorsque le chasseur Arcanjo Baleiro arrive à Kulumani pour tuer les lions mangeurs d'hommes qui ravagent la région, il se trouve pris dans des relations complexes et énigmatiques, où se mêlent faits, légendes et mythes. Une jeune femme du village, Mariamar, a sa théorie sur l'origine et la nature des attaques des bêtes. Sa soeur, Silência, en a été la dernière victime. L'aventure est racontée par ces deux voix, le chasseur et la jeune fille, au fil des pages on découvre leurs histoires respectives. La rencontre avec les bêtes sauvages amène tous les personnages à se confronter avec eux-mêmes, avec leurs fantasmes et leurs fautes. La crise met à nu les contradictions de la communauté, les rapports de pouvoir, tout autant que la force, parfois libératrice, parfois oppressive, de leurs traditions et de leurs croyances. L'auteur a vécu cette situation de très près lors d'un de ses chantiers. Ses fréquentes visites sur le théâtre du drame lui ont suggéré l'histoire inspirée de faits et de personnages réels qu'il rapporte ici. Clair, rapide, déconcertant, Mia Couto montre à travers ses personnages forts et complexes la domination impitoyable sur les femmes, la misère des hommes, la dureté de la pénurie et des paysages. Un grand roman dans la lignée de L'Accordeur de silences.

  • Ditto, quatorze ans, tient lieu de guide à des excursionnistes venus des plaines. Un jour, lors de l'attaque d'un monstre des cimes, il se découvre un don pour déclencher avalanches, coulées et crues. Un don puissant.
    Or les écouleurs sont craints et haïs par les montagnards. Bientôt, Ditto se retrouve dans la peau d'un paria et contraint à la fuite. En compagnie d'amis inattendus , il va demander son aide à la Lorlaïe, la nymphe du grand glacier. Mais le marché que lui propose cette dernière lui paraît inacceptable...
    À qui finalement ira la fidélité de Ditto ? À l'humanité qui le rejette ? Aux êtres surnaturels dont les desseins sont peut-être terrifiants ?

    Étonnante fantasy alpestre entre Samivel et Miyazaki, nourrie de mythes et de légendes, ce premier roman de Margot Delorme, autrice résidant elle-même en Haute-Savoie dans un hameau d'altitude, vous fera découvrir la fraîcheur et l'âpreté de l'imaginaire montagnard. Un peu comme une giboulée de neige tardive sur un alpage déjà en fleurs...

  • Les secrets du IIIe Reich

    ,

    lu par Amélie BELOHRADSKY
    • Lizzie
    • 9 Avril 2020

    Une plongée au coeur de l'histoire secrète du IIIe Reich et de ses dignitaires à travers la résolution de quelques grandes énigmes. Ce recueil propose au lecteur un voyage exceptionnel dans les coulisses de l'Allemagne nazie, en éclairant sept de ses rouages les plus mystérieux. Grâce à leur talent de conteurs et à l'exhaustivité de leur enquête, les auteurs éclairent d'une lumière nouvelle l'un des moments les plus ahurissants du XXe siècle.
    01. - 02. Le mystère des origines
    03. - 05. L'éloquence conquérante
    06. - 07. Une boîte de scorpions
    08. - 09. L'homme à femmes
    10. - 12. La santé d'Hitler
    13. - 14.
    Werwolf, les " loups-garous " d'Hitler
    15. - 19. Le fantôme errant de Martin Bormann

  • Ventchanteuses... le seul nom de ces créatures mystérieuses, qui ont appris à commander au temps en échange de leur humanité, inspire crainte et superstition. Ki doit pourtant les affronter pour aider son ami Vandien le Balafré parti à la recherche du coffre des Ventchanteuses, ultime vestige de leur temple englouti, et objet de toutes les convoitises. Une dangereuse chasse au trésor... Car en portant secours à Vandien, Ki devient malgré elle l'instrument de Dresh, sorcier au charme ambigu, mais aussi pire ennemi des Ventchanteuses... Craignez la colère des Ventchanteuses !

    Maintenant que Megan Lindholm a tracé les contours de son monde dans Le Vol des Harpies, elle peut se laisser aller à en remplir les frontières. Nouvelles races, nouveaux personnages, rapports de force entre des entités plus très humaines comme les Ventchanteuses. La progression est au rythme de l'attelage de Ki, même lorsque la jeune femme prend, contre son gré, des chemins que ses chevaux et de sa roulotte ne peuvent suivre.

  • Les affaires ont repris pour les deux nomades, Ki et Vandien, qui goûtent un repos bien mérité dans la cité de Jojorum. Cependant, le courroux du Haut Conseil des Ventchanteuses ne peut être facilement apaisé. Les créatures demeurent des ennemies mortelles pour les deux amis et un piège est bientôt tendu. Ensorcelée, Ki franchit la mystérieuse Porte du Limbreth... Derrière, dans un monde de ténèbres, vit un dieu cruel qui s'ennuie, dont la seule obsession est de collectionner les âmes...

    L'intrigue de ce tome est parfaite de suspense et d'originalité. La force des liens qui unit les personnages et la force de leur envie de vivre est de plus en plus prenante. Comme dans tous les livres de Megan Lindholm/Robin Hobb, il n'y a pas de grands héros capables de tout et n'importe quoi, se riant des difficultés, il n'y a que des personnages humains, qui luttent contre un destin difficile et qui finissent pas accomplir de grandes choses par la force de leur volonté. C'est toujours aussi exceptionnel à lire.

  • Ki et Vandien ont accepté, contre une belle somme d'argent, de transporter jusqu'à Villena un mystérieux adolescent. Mais sa famille semble soucieuse de se débarrasser de lui et, au fil du voyage, les voyageurs découvrent que le jeune garçon possède un étrange pouvoir... Les routes du destin sont imprévisibles : le chemin qui mène à Villena traverse une contrée inhospitalière dominée par un duc cruel. De fil en aiguille, Ki et Vandien seront pris dans la tourmente d'un complot tortueux qui trouvera sa résolution lors d'un dangereux tournoi, où chacun risquera de tout perdre... y compris la vie.

  • Au sein de la Protée se côtoient des milliards et des milliards d'avatars de la Terre et le Livre est à la fois la mémoire de la Protée et le moyen, grâce aux marque-pages, de parcourir cette mémoire, et peut-être de passer réellement d'une Terre à l'autre. Mais une menace existe : les Nuées, qui reviennent à intervalles réguliers détruire des pans entiers de la Protée et qui gagnent en puissance à chaque nouvel assaut. Il y a cependant un espoir : sur une Terre en voie d'anéantissement, un groupe d'humains parvient à résister grâce à d'étranges pouvoirs. Parmi eux, un garçon, Bajo, dont la particularité est de pouvoir se déplacer à l'intérieur de la Protée et qui, au hasard de ses voyages, devra incarner des personnages fort différents, de liquidateur de vieux à rock-star adulée des foules. En passant bien sûr par sauveur de mondes. Dans la foulée de La Fenêtre de Diane, Dominique Douay confirme son retour en force au sein de l'imaginaire, avec un nouveau roman vertigineux.

  • Février 1964. Alors qu'il est missionnaire enseignant au Congo, au collège Saint-Louis-de-Makungika, Jean-Guy Bruneau est victime d'une attaque de rebelles, alors opposés au gouvernement en place. Gravement blessé, il est témoin de l'assassinat de deux confrères, avant d'être sauvé d'une mort certaine par les soldats du Royal 22e Régiment. De retour au Québec dans une vie qu'il croyait normale, - il oeuvre alors dans le milieu de la psychologie auprès de divers types de clientèles - des incidents inattendus lui font revivre les événements dramatiques qu'il a vécus au Congo comme s'il y était encore. Ces scènes envahissantes s'accompagnent d'un sentiment de danger quasi permanent. Or, au fil du temps, sa volonté de surmonter ces réactions post-traumatiques sera telle qu'elle le guidera lentement, mais sûrement, vers le rétablissement. À la lecture de La Vie après une attaque armée, on ne peut qu'être captivé par le souffle qui anime le récit de ce conteur extraordinaire que l'on suit avec grand intérêt à partir de son enfance jusqu'à aujourd'hui, via un drame épouvantable qui aurait détruit à jamais plus d'un d'entre nous. Ce livre unique saura redonner espoir aux personnes non seulement victimes d'agression, mais aussi d'un accident, d'un deuil ou d'une maladie. Nul doute, les réactions post-traumatiques peuvent être vaincues. Bien traitées, elles peuvent même amener un individu à un niveau de réalisation personnelle qu'il n'aurait jamais espéré atteindre.


  • Allowin est un exorciste, Frédéric est hanté. Il y a des rencontres qu'on ne peut éviter !

    Owin Singulier-Weyrd ne s'attendait pas à être contraint et forcé d'hériter du cabinet d'exorcisme familial. Surtout par sa grand-tante décédée qui hante encore les lieux. Une fois installé dans ce petit village, bien loin de sa vie d'exorciste itinérant, Owin va devoir regagner la confiance des habitants et faire ses preuves. Sa rencontre avec l'un de ses clients, Frédéric Cendrevent, le dernier membre d'un clan maudit et voué à disparaître, va changer son quotidien.
    Sa grand-tante disait qu'on ne s'ennuyait jamais ici et elle avait raison. Entre les problèmes d'exorcismes, des meurtres mystérieux et un croquemitaine qui s'attaque aux enfants du village, Owin a beaucoup à faire, même avec l'aide de Frédéric. Surtout quand leur attirance mutuelle les prend un peu par surprise. Ils en oublieraient presque la malédiction qui les menace... si elle ne se rappelait pas à eux.

    #Urban Fantasy #Romance #Fantôme

  • À Tibhirine, un petit village près de Médéa en Algérie, une dizaine de trappistes français vivent dans une prieuré, une ancienne abbaye. Ils vivent en harmonie avec les Musulmans. Mais le GIA a proclamé que tous les étrangers doivent quitter l'Algérie avant la fin du mois en cours. Les Frères, lesquels se sentent à être de vrais Algériens, ont un problème de conscience : sortir ou rester en solidarité avec leurs chers Musulmans ? Ils décident de rester. La veille de Noël 1993, une attaque est lancée contre le couvent par un chef du GIA, Sayyat Attiya, mais il trouve un accord avec le prieur, et les moines peuvent rester. Après la mort de ce chef Attiya, au mois d'avril 1996, Zitouni, un chef concurrent d'Attiya, enlève sept moines du couvent et les cache dans une caverne des montagnes d'Atlas. Le président de la France et son gouvernement font tout pour les retrouver. Ils entretiennent des contacts avec des agents secrets, mais officiellement le gouvernement français ne peut pas négocier avec les enleveurs. Ni les contacts secrets, ni les contacts diplomatiques réussissent, et Zitouni décide de tuer les moines...

  • Ki est une jeune Romni endeuillée : Sven, son mari, et leurs deux enfants ont été dévorés par une harpie. Dans un acte de vengeance désespérée, la jeune femme attaque et détruit un nid de ces créatures. Désormais, les harpies vouent à Ki une haine sans merci. La jeune Romni décide alors de reprendre la route et accepte, pour une grosse somme d'argent, de transporter un colis au travers de montagnes enneigées réputées infranchissables. En chemin, elle rencontre Vandien, jeune voleur et personnage étonnant qui l'accompagnera dans un périple semé d'embûches, et l'aidera à comprendre ce qui se trame derrière cette mystérieuse mission...

    Voici donc le premier roman de celle qui deviendra plus tard Robin Hobb. Nous avons affaire ici à de la fantasy médiévale classique. On trouve déjà dans cet opus tout ce qui fera l'immense succès de Robin Hobb : un attachement profond pour l'être humain, la volonté de fouiller ses personnages et de leur donner corps et consistance par petites touches, au fil de leurs vies qui, pour être extraordinaires parfois, sont, d'abord et avant tout, humaines.

  •  Seattle est ravagé par des vampires transformés que les Snake supposent devoir à Blake, comme si cela ne suffisait pas les militaires s´emmêlent dans cette chasse aux vampires, néanmoins ils ne font aucune différence entre les nés et les transformés. Comment les Serpents pourraient-ils s'en sortir indemnes ?
    Une nouvelle fois, le couple Kraler/Angel vole en éclats. Kraler n´en pouvant plus des crises répétitives de sa compagne se met à voir différemment Camilla. Elle incarne, à ses yeux, la femme parfaite. Une attirance née alors, mais elle n´est pas sans conséquence. Le chef des vampires se pose soudain une terrible question : pourquoi n'a-t-il pas regardé Camilla ce fameux soir où il a choisi Angel ?
    Friz dépasse ses propres limites en s´autorisant à côtoyer de près Lili, même s´il sait qu´il n´a pas la moindre chance, l´humaine voue une haine viscérale aux vampires. Que peut-il espérer avec elle ? Il est conscient de ce que les créatures de Blake lui ont pris, alors comment pourrait-elle accepter d´être avec un des leurs ?

  • Quand la nuit tombera

    Reru

    Adec est druide, guérisseur. Depuis l'extermination de sa meute d'adoption, dix ans plus tôt, Adec a décidé qu'il ne s'attacherait plus à personne, et encore moins à un Sélène loup. Cela serait trop douloureux si cela tournait mal, et le trou béant dans son coeur est déjà bien assez grand. À Crépuscule, il a trouvé son équilibre.
    Quand son village est attaqué par des tueurs de Sélènes, Eivind fuit avec sa meute. L'alpha, secoué par cette attaque et par la trahison de son ancien amant, semble trouver en Crépuscule un havre de paix où il pourra s'établir avec les siens et se reconstruire.
    Adec et Eivind n'avaient pas prévu de se rencontrer.
    Ils n'avaient pas prévu de se plaire.
    Pour s'aimer, ils devront dépasser leurs passés et leurs blessures. Mais surtout, ils devront échapper au groupe d'assassins extrémistes qui semblent penser que le monde serait plus beau sans les descendants des dieux.

  • Partie en croisière avec sa petite-amie et des proches, loin du stress de la ville et des études, Aesma ne se doutait pas que leurs vacances sur les mers allaient virer au cauchemar.
    Attaqués et enlevés, une nuit, par quelque chose d'inconnu, elle se réveillera changée, dans un monde qui n'est pas le sien. Un monde où les hommes ont tous les pouvoirs et où les femmes n'ont aucune pitié entre elles.
    Jetée au milieu d'un harem, elle devra subir les sauts d'humeur du colérique et possessif Dagon qui fera tout pour la voir ramper à ses pieds. Ainsi que la colère et la jalousie des autres femmes composant le harem de son bourreau.
    Son seul réconfort se trouvant être celui d'une autre femme répondant au nom de Cadence.
    Pourtant, ce qui semblait n'être un simple cauchemar éveillé au début va rapidement révéler d'autres secrets qui vont changer la vision de Aesma sur le monde qui l'entour et surtout sur sa propre existence.
    Violentée et réduite au rang de vulgaire objet, Aesma devra user de tout ses atouts pour espérer s'en sortir indemne.


  • Entre Bane, la Banshee attachiante et Dorian, l'Incube insolent, c'est une histoire d'amour... épique !

    Dorian, un mot qui résume plutôt bien le sujet des montagnes émotionnelles par lesquelles passe cette pauvre Bane. Alors qu'elle se résout finalement à reconnaître qu'il n'est pas qu'un emmerdeur fini, il se pourrait bien que l'Incube passe l'arme à gauche suite à une attaque. Mais le plus fou, c'est que Dorian et elle... forment un couple. Voilà, elle l'a dit. Foutue pour foutue, autant être franche. Et si elle a enfin accepté sa relation, ce n'est pas le crépuscule qui va maintenant les mettre en péril, hors de question !
    Bien sûr, comme si elle n'avait pas assez à gérer, elle doit aussi enquêter sur des méfaits commis à travers toute la Bretagne. Mais avec son acolyte préféré hors service, cela risque de lui donner encore plus de fil à retordre que d'habitude.

    #Urban Fantasy #Kick Ass Heroine #Incube vs Banshee

empty