• Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le pilier du ciel

    • Dynamite
    • 20 Février 2020

    L'histoire vraie de Lao Aï, le faux eunuque et véritable amant de la reine Zhao !
    Royaume de Qin, dans les bas-fonds de la capitale Xianyang... Un homme, Lao Aï, gagne sa vie comme bête de foire en exhibant son membre gigantesque dans un cabaret. Le quotidien est précaire mais riche en expériences sexuelles : les femmes de la ville font la queue pour profiter des dons de Lao Aï ! Tout bascule lorsque le régent du royaume le convoque au palais et lui confie la mission de contenter l'appétit sexuel débordant de la reine mère, bisexuelle délurée et nymphomane. Lao Aï débute alors une nouvelle vie comme " gigolo " de luxe. Mais les intrigants et les gardes du prince, qui veille farouchement sur l'honneur de sa mère, ne sont jamais loin, et ce qui ressemblait à une promotion sociale inespérée tourne vite à la chasse à l'homme...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    SM le maudit

    Christophe Bier

    Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité
    Berlin, 1930. La République de Weimar vit ses derniers moments de décadence. Siegfried Mann se travestit dans un cabaret érotique. La tenancière, une naine à monocle, lui voue un amour exclusif. Mais le jeune garçon rêve de gloire et de cinéma. Un casting providentiel le propulse dans les griffes de Hilda von Kroft, autoritaire patronne de la Femdom Produktion. Elle fait du naïf acteur la nouvelle égérie d'un genre très spécial. Siegfried devient la star souffrante de romances sadomasochistes dans lesquelles aucun supplice n'est truqué. Sous la férule des femmes, il hurle avec conviction et vérifie la justesse de cet adage : l'art est une discipline. Cravaché, humilié, torturé, peut-il encore espérer un registre moins éprouvant ?
    Un choc visuel. Une bande dessinée d'auteur bouleversante de vice et d'originalité, servie par le trait étonnant d'Yxes et la perversion de Christophe Bier. Mieux qu'une contribution à l'univers sadomasochiste, SM le Maudit marque une révolution dans un genre qui donne rarement la suprématie aux femmes et s'offre au passage le luxe d'un hommage au courant artistique de la Nouvelle Objectivité et au cinéma des années 1930 (Marlene Dietrich, Fritz Lang, Tod Browning).

empty