• Une expédition clandestine à la recherche du Temple de Salomon révèle un énigmatique cube de pierre, vieux de trois mille ans.
    À l'intérieur : un secret qui pourrait remettre en cause la véracité de la Bible et déstabiliser des milliards de croyants.
    Une seule solution pour éviter le chaos : mener l'enquête dans le passé. Sur ordre du pape Jean-Paul II, le père Pellegrino Ernetti remonte le chronoviseur, cette extraordinaire machine capable de voir dans le temps, qui aurait été conçue en 1964 et demeure le secret le mieux gardé du Vatican.
    Ce qu'elle va dévoiler emmènera le père Ernetti plus loin encore qu'à l'époque du roi Salomon, jusque dans l'Égypte ancienne, sous le règne de l'éblouissante Néfertiti, qui pourrait bien détenir la clé de l'énigme.

  • Cet essai de Charles Péguy de 1913 nous plonge dans le passage à l'ère moderne. Mêlant à ce portrait pamphlétaire d'une société en mutation des souvenirs d'enfance, l'auteur pressent la crise, le règne absolu de l'argent et de la bourgeoisie. Les anciennes valeurs, honneur et travail, font désormais place à la valeur financière. De l'ouvrier au paysan jusqu'à l'enseignant, l'argent obsède, corrompt. Faire la classe n'est plus une mission mais une obligation professionnelle et lucrative. Et ce qui se passe dans la cour des petits est le reflet des changements survenus dans celle des grands. Car ces hommes qui cherchent à gagner plus en travaillant moins ne font que se précipiter vers un naufrage. Mais la mécanique est en marche, tout retour en arrière impossible.

    Né en 1873 et tué au cours de la bataille de la Marne en 1914, Charles Péguy fonde en 1900 les Cahiers de la Quinzaine. Il publie Notre jeunesse et Mystère de la charité de Jeanne d'Arc et L'Argent, son essai le plus connu, en 1913. Fervent défenseur des valeurs traditionnelles, c'est avec vivacité qu'il s'oppose à la réforme scolaire du début du XXe siècle et exprime un profond rejet du monde moderne.

  • Adoré, questionné, conspué... Le pape François suscite des réactions diverses. Ses ambitions libérales ont désarçonné nombre d'institutions et de groupes qui avaient prospéré sous ses prédécesseurs... Alors que les rumeurs d'une possible démission prochaine se font entendre, voici le portrait de l'homme qui veut changer l'Eglise.
    En ce dimanche des Rameaux 2020, le pape Francois a choisi de centrer son homélie sur le thème de la trahison et de l'abandon.
    Comment ne pas lire ses mots terribles comme le sous- titre des luttes qui se déroulent aujourd'hui au Vatican et jusqu'aux confins de l'Église catholique universelle ?
    Comment ne pas y voir les successeurs de Judas : ce quarteron de cardinaux à la retraite, ces réseaux traditionalistes, riches de relais financiers et médiatiques ; ces fonctionnaires zélés de leur propre inertie, bureaucrates qui n'attendent que la mort (ou la démission) de Francois pour reprendre leurs affaires, leur petite routine ?
    Fondée sur une enquête menée à Rome, cette biographie explore sept ans de pontificat et éclaire les difficultés rencontrées par un pape en butte à une farouche opposition interne, qui rêvait de moderniser l'Église, de la sauver en la réformant.

  • Plus d' un milliard d'hommes sont façonnés par une foi universelle, encadrés spirituellement par une hiérarchie sacerdotale, professant le même Credo, guidés par un pasteur unique, l 'évêque de Rome. Cela leur confère d' évidentes particularités culturelles : ils ne répugnent pas à se laisser conduire et se mé fient des excès du libre arbitre. Au sein même du christianisme, on n'entretient pas les mêmes relations entre hommes, femmes et enfants nés ou à naître, on ne dort pas tout à fait de la même façon, on ne regarde pas l 'argent du même oeil, on n' apprécie pas les mêmes vins, on ne bâtit pas les mêmes villes, on n' installe pas les mêmes cimetières, on n' a pas la même a ttitude face à la nature, selon que l 'on est catholique ou protestant, etc.

    L 'ancrage de l 'Occident méridional dans la foi et la culture catholiques a joué un rôle crucial dans l organisation de l espace, dans les paysages et l architecture, dans les pratiques sociales, par exemple dans la conception de la sexualité ou de l alimentation. Partout, les catholiques sont à la fois divers et semblables. Certains vivent en terre de vieille chrétienté, dans des régions évangélisées à l époque moderne (Amérique latine, Philippines...) et d 'autres encore appartiennent à des contrées qui étaient, il y a peu, des pays de mission (Afrique, Océanie...). Aujourd 'hui, le catholicisme a beau reculer dans les coeurs et les intelligences des Européens, il marque toujours leurs mentalités et leurs habitudes.

    Le grand spécialiste de géographie culturelle qu' est Jean-Robert Pi nous montre et explique les manières dont se croisent, sur le terrain, ce tte foi universelle et les coutumes propres à tous les groupes humains. Il illustre son propos par une quarantaine de cartes et une vingtaine de reproductions d' oeuvres d art qui éclairent une démarche tout à fait nouvelle.

  • Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, Occident, Orient, Europe et sécularisation, ce sont les meilleurs spécialistes qui dressent ici un état inégalé du christianisme, de ses défis comme de ses ressources. Un livre en coédition avec la Fondation de l'innovation politique.
    Aurélien Acquier, Jean-François Colosimo, Jean-Dominique Durand, Jean-Pascal Gons, Jacques Igalens, Henri Madelin, Émile Perreau-Saussine, Philippe Portier, Thierry Rambaud, Jean-Paul Willaime : ce sont les meilleurs spécialistes que Dominique Reynié, le directeur de la Fondation pour l'innovation politique, a réunis pour mener cette investigation sans précédent.Si, selon la prophétie attribuée à André Malraux, le xxie siècle sera métaphysique, en quoi demeurera-t-il ou non chrétien ? Après deux millénaires, qu'en est-il de l'Église et des Églises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l'âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?
    C'est à ces questions décisives que répond ce panorama à la fois informé, vivant et critique. Ces questions sont cruciales pour l'évolution de l'équilibre mondial et des sociétés démocratiques. Elles sont vitales pour le destin de l'Europe et de la France face au risque majeur d'acculturation. Elles déterminent les conditions, demain, de notre existence collective et individuelle.
    Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogues oecuménique et interreligieux mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues, décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir.
    Un indispensable du débat public.

  • L'encyclique du pape François sur l'écologie. Encyclique que l'on peut succinctement présenter grâce à sa table des matières :



    Les grands chapitres : Ce qui se passe dans notre maison - L´évangile de la création - La racine humaine de la crise écologique Une écologie intégrale - Quelques lignes d´orientation et d´action - Education et spiritualité écologiques Parmi les thèmes abordés, on trouve : Pollution et changement climatique - La question de l´eau - La perte de biodiversité - Détérioration de la qualité de la vie humaine et dégradation sociale La lumière qu´offre la foi - La sagesse des récits bibliques - Le mystère de l´univers - Le message de chaque créature dans l´harmonie de toute la création La destination commune des biens - Le regard de Jésus - L´écologie de la vie quotidienne - Le principe du bien commun Le dialogue sur l´environnement dans la politique internationale - Le dialogue en vue de nouvelles politiques nationales et locales - Joie et paix - La Trinité et la relation entre les créatures La Reine de toute la création

  • Un moine sort de la clôture pour prendre la défense du pape qui veut abattre les murs. Rompant le silence, c'est un cri d'alerte qu'il lance : l'Église sera selon François ou se défera ! Un guide contemplatif et pratique pour répondre au plus grand défi historique depuis 2000 ans.
    Comment opérer la " révolution systémique " que beaucoup attendent pour que l'Église soit aujourd'hui à hauteur d'Évangile ? Au fondement de la théologie, remettre l'amour comme tendresse, don et sacrifice, plutôt que comme vérité et pouvoirs. À cette lumière revoir en profondeur la signification et la pratique des espaces majeurs du catholicisme classique : la " messe " et le " prêtre ". Ce faisant, rejoindre les intuitions essentielles de Vatican II, que le pape François reprend avec la force prophétique dont témoigne le récent Synode pour l'Amazonie, puissante esquisse de " l'Église autrement ".
    Une réflexion sans concession. Un guide de résistance et de libération.

  • Dieu est amour. Mais comment cet amour est-il éternellement vécu par les trois personnes de la Trinité ? C'est derrière le rideau de fer, dans l'enfer communiste, que s'est élaboré la plus étonnante vision théologique sur ce point du XX e siècle. Une découverte passionnante. Le dialogue de l'amour trinitaire. Perspectives ouvertes par Dumitru Staniloae Existe-t-il un dialogue entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit ? Un tel questionnement ne cherche-t-il pas à appliquer une réalité humaine à la transcendance divine ?
    Pour explorer ces questions, Anne-Sophie Vivier-Muresan reprend les perspectives ouvertes par Dumitru Staniloae, l'immense théologien roumain, acteur majeur du renouveau de la pensée orthodoxe au xxe siècle.
    Elle prolonge la réflexion par une mise en regard avec les avancées récentes de la théologie catholique et un approfondissement des Écritures.
    Une invitation à avancer dans la compréhension du mystère de la vie divine.

  • Le syriaque a été une langue de culture majeure en Syrie-Mésopotamie du IIe au XIIIe siècle de l'ère chrétienne. Fruit des contacts et du métissage à la frontière des Empires romain et parthe, cette forme d'araméen n'était la langue ni d'un État ni d'un peuple particulier. Mais avec la christianisation, le syriaque a connu un développement exceptionnel. Il s'est répandu de la Méditerranée à l'Asie orientale et constitue aujourd'hui encore la langue classique, littéraire et religieuse de plusieurs Églises orientales.

    Le syriaque est à côté du latin et du grec la troisième composante du christianisme ancien, ancrée dans l'hellénisme mais également descendante de l'antiquité proche-orientale et sémitique. Dès les premiers siècles, dans un mouvement symétrique à celui de la tradition chrétienne gréco-latine vers l'ouest, le christianisme syriaque s'est développé vers l'est, jusqu'en Inde et en Chine. Il a aussi été la branche du christianisme la plus en contact avec l'islam au sein duquel il a continué à vivre.

    Avec plus de 100 illustrations, 11 cartes en couleurs, une chronologie et de nombreux textes des différentes époques cités en encarts, cet ouvrage sans précédent invite à la découverte de plus de 2000 ans d'histoire et de culture syriaques.

  • Les promesses

    Marco Lodoli

    Les Promesses de quoi ? Les trois romans portent-ils des promesses ? Oui, quelques-unes. Sorella promet quil y a aura une connaissance après la douleur, et peut-être même une félicité. Italia promet quoi quil arrive un sens au cours fatal de lexistence, ça ne saute pas aux yeux, mais lange, lui, connaît lhistoire : le temps est un petit bout déternité. Et Vapore promet finalement le pardon, les contraires se rencontrent, les contraires se détruisent, quelque chose, cependant, sait absoudre tant de misère humaine. (Marco Lodoli).

    Trois courts romans, donc, où chacun sentend dans un autre par un jeu de reflets et didentiques questionnements. Les personnages sont ancrés dans le réel et la vie qui se délite, mais lauteur, sil jongle avec beaucoup déléments autobiographiques, fait basculer tout cela du côté du réalisme magique. Une religieuse, une servante, une vieille femme : trois narratrices dévident tour à tour dans Les Promesses un récit somnambulique et « vont porter le mystère de lexistence ». Le roi du monde qui tirait les ficelles des Prétendants a abandonné la partie et les trois textes sont émaillés de « Ils » : une entité incertaine, quelque chose qui est plus loin des hommes et qui veille sans sentiments au bon fonctionnement de la mécanique à étioler. Entre « eux » et les humains, il se pourrait aussi que les anges aient à travailler éthérés mais pas exactement en plein ciel. Ils vous attendent plutôt dans lescalier ou au pied de limmeuble. Ils sont autres que ce quon nous a conté, dailleurs sont-ils du bon côté... Ils sont.

  • Religion vivante, le protestantisme ne cesse de nourrir l'actualité. De Luther aux évangéliques, ce livre présente l'histoire, les grandes figures et les principaux courants du protestantisme. En soulignant les traits caractéristiques de la foi et de la pensée protestante, il rend compte de leur influence sur la société. Complet, clair et accessible, il offre un panorama unique de la culture protestante.


    Fondements Institutions Pratiques

  • On peut être heureux à 25 ans. Et même croyant et mystique. Tout en étant étudiante et fille de son temps. Un premier livre superbe pour découvrir, par l'une d'entre elles, la richesse et la subversion des jeunes générations. Époustouflant de charme et de force.
    Comment vivre sa foi à l'heure de la modernité ? Comment, quand on est une jeune " catho ", témoigner de l'espérance du Christ dans une société atteinte par le pessimisme ? Comment concilier une vie spirituelle intense avec une vie pratique dévorante ?
    C'est à toutes ces questions et à bien d'autres que répond ici Valentine Latapy. À rebours des discours lénifiants et conservateurs, elle prône un catholicisme ouvert et quotidien, qui ne se vit pas seulement à l'église le dimanche. De même, elle plaide pour une fidélité à Dieu qui ne se mesurerait pas à l'aune d'une liste d'interdits, mais à celle de l'intensité. Car tel est l'enjeu : unifier son existence entre les sacrements et les contraintes d'un monde où rien ne facilite la prière.
    Avec cet essai inouï d'intelligence, d'humour et de style, où rayonnent l'optimisme et l'espoir, Valentine Latapy s'impose comme une des figures spirituelles les plus importantes de sa génération.
    Cathos, réveillez-vous !

  • Pédagogique, cet ouvrage conçu par des spécialistes propose une lecture guidée de la Bible : il amène le lecteur à la connaissance et à la compréhension de ses différents livres. S'appuyant sur de nombreuses citations, il expose l'histoire, les récit

  • Première religion de France, le catholicisme est aussi la religion la plus répandue dans le monde (près d´un milliard de fidèles), et pourtant cette religion est souvent mal connue, y compris par les catholiques eux-mêmes !



    Vous êtes invitéà un mariage, un baptême, une première communion et vous craignez d´être complètement perdu pendant ces cérémonies ? Vous avez lu le Da Vinci Code et vous vous posez des tas de questions sur le catholicisme ? Vous ne faites pas la différence entre un vicaire et un diacre ? Vous voulez en savoir plus sur la position de l´Église par rapport aux grands débats de société ? Vous voulez savoir ce que signifie être catholique aujourd´hui ?



    Le Catholicisme pour les Nuls vous remet les idées au clair ! Que vous soyez catholique ou non, familiarisez-vous avec les traditions, les symboles, la doctrine et les rites de cette Église dont l`histoire est étroitement liée à celle du christianisme. À découvrir ou redécouvrir !

  • Autobiographique, ce texte nous plonge dans les tréfonds d'une âme voyageuse et torturée, dans le labyrinthe d'une conscience enfantine habitée par la peur d'un ogre : le spectre de l'âge adulte. C'est pourtant une enfance volée, voire violée, dont Laure rend compte de son écriture fragile et pudique. Plusieurs personnages se démarquent : la terrible figure de la mère, celle du père regretté, la relation avec la fratrie ou Monsieur l'abbé, proche de la famille et aux moeurs douteuses... Elle finira par dénoncer ce dernier auprès de sa mère : cet acte de délivrance constitue un "appel à jeter de grands cris sur du papier", cris de haine de la religion, de ses proches et de leurs attitudes, puis de la patrie qui tua son père et tant d'autres.
    Dans cet écrit qui relève autant du journal intime que de l'élucubration fantasmatique, la narratrice déploie une prose érotico-mystique, où le mal se révèle intrinsèque à la vie. Laure est celle qui a voulu vivre, sans être uniquement un cerveau. Le Triste Privilège ou une vie de Conte de fée est le récit d'une funambule dont l'équilibre précaire effraie et captive le lecteur. Car de cette confession cathartique jaillissent beauté, drôlerie et, finalement, lueurs d'espoir.

  • La bible pour les nullissimes

    Eric Denimal

    • First
    • 18 Octobre 2018

    Un beau-livre richement illustré et très pédagogique pour une approche ludique des grands personnages et des histoires de la Bible !
    La Bible fait son entrée dans la collection pour les Nullissimes, avec au programme portraits des personnages phares de la Bible, récits de paraboles, explications de concepts... le le tout illustré de tableaux, iconographie variée...

  • Dans ce récit très personnel sur sa propre genèse spirituelle, le fondateur de Sant' Eggidio raconte la rencontre entre le patriarche Athénagoras et Olivier Clément et l'importance de leurs dialogues pour l'esprit de Vatican II.
    1968 Au coeur de l'ancienne Constantinople, la " seconde Rome ", aujourd'hui Istanbul, le professeur Olivier Clément va au-devant du patriarche Athénagoras. Le plus créatif des théologiens orthodoxes rencontre le plus libre primat qu'a jamais connu l'orthodoxie. En sortiront des Dialogues promis à un retentissement universel. Au même moment, à la périphérie de la " première Rome ", à deux pas du Vatican, Andrea Riccardi fonde la communauté de Sant'Egidio, appelée à redynamiser le catholicisme au nom de la catholicité. L'amitié qui liera bientôt les deux théologiens et intellectuels, le Français et l'Italien, illustrera l'esprit de charité recouvré entre l'Orient et l'Occident chrétien.
    Explorant les carnets inédits d'Olivier Clément, Andrea Riccardi éclaire les défis de demain à la lumière des intuitions d'hier. Qu'il s'agisse des mouvements oecuméniques ou interreligieux, de la tradition et de la sécularisation, de la prédication et du martyre, de la mondialisation et des cultures, des guerres et de la paix, ce plaidoyer, à rebours de la tentation identitaire, montre comment, en se conformant à l'évangile de la liberté, la foi ne fait que commencer.
    Un rendez-vous avec un triple témoignage vivant à ne pas manquer.

  • La Chose, c'est l'Église catholique, « poursuivie, d'époque en époque, par une haine déraisonnable qui change perpé¬tuellement de raison », et à laquelle Gilbert Keith Chesterton se convertit en 1922. Dans ce livre polémique, publié en 1929 et inédit en français à ce jour, Chesterton entreprend d'expliquer les raisons de cette conversion, tout en ferraillant notamment contre les adorateurs de l'humanisme auquel l'époque commence de vouer un culte. « Il y a trois cents millions de personnes dans le monde qui acceptent les mystères que j'accepte et qui vivent confor¬mément à la foi qui est la mienne. Je veux vraiment savoir si l'on peut compter qu'il y ait un jour trois cents millions d'humanistes dans toute l'humanité. L'optimiste peut bien dire que l'humanisme sera la religion de la nouvelle génération, tout comme Auguste Comte a dit que l'Humanité serait le Dieu de la nouvelle génération ; et, en un sens, elle l'a été. Mais ce n'est plus le Dieu de la présente génération. Et la question est de savoir ce que sera la religion de la nouvelle génération après ça, ou de toutes les autres générations (comme il a été dit dans une certaine promesse d'autrefois) jusqu'à la fin du monde. »

  • Anglais, intellectuel, converti, théologien, évêque, cardinal, Newman a été décrété saint par le pape Benoît XVI. Dans ses sermons au peuple, affleure toute l'exemplarité d'une destinée dévorée par la flamme de l'Esprit. Voici pour la première fois en français la version intégrale de ses sermons.
    La conversion radicale de John Henry Newman, prêtre anglican, à la foi catholique en 1845, est au coeur de ses sermons ici rassemblés. Dans une juste articulation entre foi et raison, ils donnent à voir la figure d'un cardinal, immense théologien et futur Docteur de l'Église, et de ses combats : critique acerbe d'une société de plus en plus sécularisée et matérialiste, discours apologétique à l'égard du catholicisme, mais aussi hymne de louange à la grâce divine. Dans La Puissance de la grâce, un ensemble de sermons prononcés devant des assemblées mixtes, autant que dans ceux prononcés devant l'Université catholique d'Irlande qu'il a créée, et qui forment Le Second printemps, affleure la même fascination pour le Christ, et le même appel à la sainteté adressé à tous. C'est toute l'exemplarité d'une destinée dévorée par la flamme de l'Esprit, le génie d'un homme de coeur et ce qu'il faut bien appeler l'humanisme spirituel de Newman, qui sont ici révélés.

  • Comment dire lextraordinaire diversité du monde des religieux, depuis les premiers temps de lÉglise primitive jusquà laube du XXIe siècle ? Face aux difficultés à en cerner la complexité et lévolution, une clarification et une synthèse savéraient depuis longtemps scientifiquement nécessaires.
    LHistoire des ordres et congrégations religieuses de Sophie Hasquenoph a lambition doffrir létude historique, culturelle et juridique du monde religieux qui manquait. Menée sur le long terme, elle permet de définir la nature spécifique des religieux à travers le prisme de lévénementiel et denrichir la chronologie par une véritable analyse historique et culturelle.
    Après une approche générale du monde régulier et séculier, qui définit clairement lidentité du religieux à travers loriginalité de sa vocation, sa façon de vivre au quotidien et sa relation avec la société environnante, le lecteur suivra lévolution des familles religieuses au Moyen Âge, aux Temps modernes et à lépoque contemporaine, dans le cadre plus large de lhistoire de lÉglise de France. Les héritages, les permanences et les ruptures, à lheure des grandes crises comme les guerres de Religion, la Révolution française, la séparation de lÉglise et de lÉtat, donnent toute leur dimension et leur sens aux réussites, aux tâtonnements et aux fragilités, voire aux échecs, de telle ou telle expérience religieuse conduite à travers les siècles. Mais, du moine bénédictin jusquau « petit gris » daprès 1968, du jésuite missionnaire à la religieuse à cornettes des temps modernes, ce livre révèle la continuelle adaptation du monde des religieux et son étonnante permanence jusquà nos jours.

  • La Compagnie de Jésus, fondée par Ignace de Loyola, est approuvée en 1540 par le pape Paul III. Au début du XXIe siècle, elle constitue l'ordre religieux masculin le plus important numériquement au sein de l'Église catholique et le pape François, élu en mars 2013, en est issu. La mission des Jésuites, précisée dès le début de leur existence, porte sur l'évangélisation, la justice sociale et l'éducation.

    Synthèse d'introduction et de référence, ce guide conçu par un spécialiste présente à part égale l'histoire, la pensée et l'actualité des jésuites, en insistant sur leur rôle, leurs réalisations et leur influence dans la spiritualité moderne.


    Origines Fondements Pratiques

  • Ce livre est le premier à réunir, en France, en un volume, les OEuvres complètes de sainte Catherine de Sienne, et dans leurs meilleures traductions. Sainte Catherine est source d'incessant émerveillement. Jeune femme pauvre et analphabète, elle meurt à 33 ans mais à la tête d'une oeuvre dont il n'existe aucun équivalent. Née dans un siècle de déchirures et de guerres tandis que la « peste noire » décimait le tiers de la population européenne, Catherine est dénuée de formation ou d'expérience, elle ne connaît pas le monde, mais elle est habitée par la puissance même du Verbe. Entrée dans le Tiers-Ordre dominicain, par la force de sa parole et de ses Lettres elle s'adresse aux potentats, et, malgré sa santé précaire, obtient des résultats politiques capitaux, comme le retour de la Papauté d'Avignon à Rome. Peu de temps avant sa mort elle dicta à une vitesse surhumaine les traités qui composent son célèbre Dialogue : leur envergure philosophique et théologique est telle qu'elle domine et dépasse l'histoire de la pensée. Catherine impressionne tellement les Papes, les cardinaux et les princes qu'ils la choisissent pour conseillère et lui confient la destinée des États. Le Dialogue acquiert d'emblée une immense popularité et devient le livre de chevet de l'Église universelle. Rares sont les classiques qui, à travers le monde, eurent un si considérable impact. Véritable emblème de l'impossibilité faite évidence, Catherine est l'une des figures les plus impressionnantes de l'Histoire. Sa pensée, sa vigueur, sa vie et son style sont si supérieurs que c'est son oeuvre qui, en même temps que celle de Dante, fonde la parole toscane et se trouve ainsi à l'origine de la littérature italienne. Nous avons voulu que ce volume rendît parfaitement perceptible la langue de cette « femme de feu » qui gouverna l'Église par la force de sa sainteté et qui gouverne les coeurs par l'intensité du sien. Les traductions du Dialogue et des Lettres ont été choisies en ce sens : celui de la fidélité. Elles sont précédées par d'amples introductions historiques et critiques. Le volume contient également deux traductions des Oraisons, dont celle de Louis Chardon, l'un des plus grands stylistes du XVIIe siècle. Son très beau texte était introuvable depuis près de quatre siècles. Nous en avons renouvelé ici l'établissement ; Chardon est à sainte Catherine ce qu'Amyot fut à Plutarque. Ce volume s'achève avec la grande biographie que le confesseur de Catherine, Raymond de Capoue, lui consacra. « Dieu a choisi ce qui est pauvre pour confondre ce qui est fort », dit l'Écriture : le prodigieux génie et la somptueuse sainteté de l'innocente de Sienne firent d'une analphabète aux livres admirables la première femme Docteur de l'Église. À la veille du IIIe millénaire, elle fut proclamée patronne de l'Europe. Son oeuvre est mondialement présente mais plus rien ne permettait au public français d'y avoir véritablement accès. Cette injustice est réparée.

  • Né en 354 dans l'Afrique Romaine, Augustin se convertit au christianisme à 32 ans après une vie agitée. Il se retire dans la solitude et se consacre à de la philosophia afin de grandir dans la connaissance de l'Absolu. Ses premières oeuvres ont un tel impact et le rendent si célèbre que le peuple le réclame comme prêtre : on l'oblige à sortir de sa retraite et il est ordonné prêtre à 37 ans, puis évêque d'Hippone à 42 ans. Il meurt à Hippone en 430, tandis que l'Empire s'effondre et que se prépare le Concile d'Ephèse. Auteur d'une oeuvre puissante et inégalable, il est certainement le seul homme dont on puisse dire que sa pensée eut plus d'influence sur l'histoire que celles de Platon et d'Aristote. Nombreux sont les grands hommes qui voient en saint Augustin, et comme dit l'Eglise elle-même, l'un des plus grands génies qui aient paru sur la terre.

  • Complet, cet ouvrage propose un panorama d'introduction et de référence destiné à tous ceux qui désirent se former à la théologie. Il présente l'ensemble de la discipline en 12 chapitres. Chacun d'entre eux est écrit par un professeur de niveau international, reconnu tant pour son expertise que pour sa pédagogie.

    Des annexes vous permettent d'aller plus loin dans la découverte de la discipline. Vous pouvez y accéder sur le site de l'éditeur ou directement sur votre smartphone en téléchargeant une application dédiée.

empty