J'ai Lu

  • Bel-Ami

    Guy de Maupassant

    « Ses camarades disaient de lui : "C'est un malin, c'est un roublard, c'est un débrouillard qui saura se tirer d'affaire." Et il s'était promis en effet d'être un malin, un roublard, un débrouillard. »

    Georges Duroy, surnommé Bel-Ami, rêve d'ascension sociale. Prêt à tout pour quitter sa mansarde et faire son entrée dans la bonne société parisienne, il use de son charme et multiplie les conquêtes pour se faire un nom. Mais où le mènera cette ambition sans scrupules ?
    OEuvre incontournable de Guy de Maupassant, Bel-Ami dresse un portrait satirique de la bourgeoisie parisienne du XIXe siècle où seules comptent les apparences.

    o Objet d'étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle (lecture cursive)
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongement : De la peinture du XIXe siècle aux adaptations cinématographiques :
    les représentations de Bel-Ami dans l'art.

    Classe de première.

  • À la cour du roi Henri II, la princesse de Clèves, jeune mariée, est présentée au duc de Nemours qui lui fait forte impression. Déchirée entre un mari qu'elle n'aime pas, mais à qui elle a juré fidélité, et l'élan qui la pousse vers le duc, elle veut aimer sans trahir, aspire au bonheur et ne peut brader sa vertu. Du devoir ou du désir, lequel aura le dernier mot ?
    Considéré comme l'un des premiers romans psychologiques, La Princesse de Clèves est aussi l'un des plus beaux livres d'amour de la littérature française.
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes ;
    o Parcours : Individu, morale et société ;
    o Prolongements : Madame de Lafayette au cinéma - Madame de Lafayette moraliste ?
    Classe de première.

  • Oedipe roi

    Sophocle

    Averti par un oracle quil tuerait son père et épouserait sa mère, dipe fuit les lieux de son enfance, espérant ainsi préserver Polype et Mérope, ses parents présumés. Que ne lui a-t-on dit, hélas, quil était en réalité le fils de Laïos ! Cette cruauté du sort lamène à commettre à son insu un acte criminel.
    Ignorant du drame qui se joue, aveuglé par le hasard, dipe court à sa perte. Il tue un voyageur qui lui barre la route, libère Thèbes de lemprise de la Sphinx et épouse, en récompense de sa bravoure, la reine de la cité : son terrible destin saccomplit inéluctablement.


    Illustration de couverture : dipus Solves the Riddle of the Sphinx © Akg-images
    />

  • Blanquette, la chèvre de M. Seguin, n'en fait qu'à sa tête : refusant de rester à l'étable, elle s'enfuit par la fenêtre. Enfin libre, heureuse, elle passe la journée dans la montagne, ignorant le danger qui la guette...
    De ses voyages en Provence, Alphonse Daudet rapporte une multitude de saynètes et d'histoires qui composeront les nouvelles des Lettres de mon moulin, reproduites en intégralité
    dans ce recueil. Avec un sens inné de l'observation tendre et du détail réaliste, il ressuscite l'âme vibrante du Midi.

    o Objet d'étude : La fiction pour interroger le réel
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Pour aller plus loin : La montagne Sainte-Victoire, un symbole provençal.

    Classe de quatrième.

  • Le prince

    Machiavel

    En 1513, Nicolas Machiavel dédie à Laurent II de Médicis un petit manuscrit. À travers ce texte, il entend transmettre au maître de Florence sa « connaissance des actions des grands hommes » et définir avec précision les qualités et attitudes indispensables à qui veut être prince.
    Dans un ouvrage qui prône l'action et l'efficacité politique - et lui vaudra d'être qualifié d'immoral -, Machiavel engage son prince à chercher le chemin de la vérité et à songer à sa prospérité.

  • Poil de carotte

    Jules Renard

    « Si jamais on me donne un cheval de bois pour mes étrennes, je saute dessus et je file. »

    Poil de Carotte est un petit garçon mal-aimé. Souffre-douleur de sa mère, il est aussi raillé par son frère et sa soeur, parfois délaissé par son père... Face à l'injustice, l'enfant ne possède que la ruse, le mensonge et l'humour. Des armes qu'il manie à merveille !
    Dans ces saynètes drôles, touchantes et parfois terribles, inspirées de sa propre histoire, Jules Renard dépeint l'univers émouvant de l'enfance en le teintant d'une amère ironie.

    o Objet d'étude : Se raconter, se représenter
    o Dossier pédagogique : Cinq fiches pour saisir les enjeux de l'oeuvre
    o Prolongement : Poil de Carotte et ses adaptations audiovisuelles.

    Classe de troisième.

  • Camille et Perdican se portent un amour fou, mais l'orgueil et la gêne les empêchent de se déclarer l'un à l'autre. Réunis dans le château du Baron, où, dix ans plus tôt, ils ont grandi et vu leur passion croître, ils refusent d'admettre leur inclination, quitte à se faire souffrir par vanité. Quand Perdican séduit Rosette pour se venger de Camille, ce cache-cache amoureux prend une tournure tragique. Écrite en prose, cette pièce brillamment composée délaisse son apparente frivolité pour se placer, dans le dernier acte, sous l'influence du drame romantique. La tirade finale de Perdican est l'un des joyaux de la littérature amoureuse et du théâtre français.

  • George Dandin

    Molière

    Dsireux de s'anoblir, George Dandin pouse Anglique, qui il apporte sa fortune : il est dsormais M. de la Dandinire. Mais sa belle-famille le mprise et n'a de cesse de railler ses manires de paysan. Quand il apprend que sa femme entretient une relation avec Clitandre, Dandin somme ses beaux-parents d'intervenir. Rien n'y fait : Anglique rivalise d'astuces et de mauvais coups pour ridiculiser son mari ! Seul contre tous, il s'abandonne au dsespoir... Clbre comdie-ballet, George Dandin tait l'origine conue comme un divertissement jou pendant les entractes de pices plus importantes. La partition de cette comdie fut compose par Lully.

empty